Thérouanne

Ville oubliée

Marc de Moerman

Magistrat à Thérouanne

Go to: Index                                                                                                                                                                    Go to: Napoléon

Ecu de / Wapen van : Marc de Moerman

Ecu de / Wapen van : Marc de Moerman

"Securi Sto Securus"

Déscription de l'Ecu de Marc MOERMAN (de)

Portant de sable à la hache, est originaire de Courtrai et plus anciennement de Thérouanne, cette antique ville qui encourut de la part de l'empereur Charles-Quint tout ce que le désir de la vengeance peut inspirer de plus terrible à un despote offensé. 

On trouve que la famille MOERMAN (de) à fourni des magistrats à la ville de Thérouanne dans les temps les plus reculés et que Marc de MOERMAN, aïeul de Guillaume, dit le Vieux, échevin de la ville de Courtrai en 1583 était à la tête de la magistrature de cette ville lorsqu'elle fut prise et saccagée par Charles-Quint, en 1553.

La famille de MOERMAN à été anoblie

Sous le nom de MOERMAN (de) seigneur d’Oudewalle et de Romais, Vicomte d’Harelbeke, par l'empereur Charles VI père de Marie Thérèse.

Autorisé à porter les armoiries qui sont : un écu de sable à hache d’or, surmonté d’un heaume d’argent grillé et liséré d’or, aux lambrequins et bourlet d’or et de sable, et pour cimier un sauvage naissant au naturel, couvert et couronné de feuilles de lierre de sinople, portant de ses deux mains sur son épaule dextre une hache dudit écu. Vienne le 26 avril 1725. 

Vicomte d’Harelbeke seigneur d’Oudewalle de Ledeghem, grand Bailli du Pays de Waes.

Par arrêté royal du 19 mars 1847 et les lettres patentes subséquentes le titre de Vicomte fut transmis, par un mouvement spontané du roi Léopold 1e, à tous les descendants mâles.

 

Nous avons trouvé ces informations dans

Titre:  Inventaris archieven van de familie de Moerman d'Harlebeke en aanverwante families.

Auteur : Denys Jos.

Où les trouver: Rijksarchief Gent, Rijksarchief Brussel, Universiteit Antwerpen, Universiteit Gent, V.U.B. Brussel.

Nous recherchons toutes les informations sur la famille MOERMAN et Thérouanne

______________________________

 

Thérouanne et l'Histoire ...

 

Thérouanne vers 1550

Thérouanne vers 1550

Thérouanne, dans le Pas de Calais, est une commune de 1047 habitants (en 2001) située dans l'arrondissement de Saint Omer. Elle bénéficie d'un potentiel archéologique rare dans la région : 15 siècles d'urbanisation continue préservés en sous-sol. Capitale romaine, ( Taruenna ) puis siège d'un évêché, Thérouanne ( plus de 12.000 habitants) fut rasée le 20 juin 1553 sous l'ordre de Charles Quint et condamnée à ne plus rien y reconstruire. Le phénomène de ville morte a donc permis la préservation de nombreux vestiges encore inexplorés.

 

Thérouanne en 1537 (avec l'autorisation de Monsieur le Maire Alain CHEVALIER)

Thérouanne en 1537 (avec l'autorisation de Monsieur le Maire Alain CHEVALIER)

 

La destruction de Thérouanne

La précédente bataille des Impériaux à Metz fut une défaite cuisante pour Charles Quint ; il se tourna alors vers Thérouanne qui était depuis longtemps une véritable épine dans ses terres (une enclave française). Cette garnison française dont tout le monde se plaignait devait donc être détruite pour ainsi crever «l'oreiller du Roi de France». Le 13 avril 1553, les troupes de Charles Quint menées par le gouverneur de l'Artois arrivèrent devant les portes de la ville. Henri II qui succédait à François Ier désigna André de Montalembert pour défendre Thérouanne; ce dernier accompagné de F. de Montmorency dut en découdre pendant plusieurs semaines avec les impériaux. La ville lâcha prise au Nord le 20 juin 1553. Enclave française dans les territoires de l'Artois, Thérouanne devait mourir de sa position et de la vengeance opiniâtre de Charles Quint. Ce dernier alerté de la prise de Thérouanne, ordonna qu'elle fût détruite jusqu'aux derniers fondements. En quelques semaines, les populations voisines aidèrent à la démolition, emportant chacune quelques biens. Cette fin brutale fut accompagnée d'un long pillage. La cathédrale servit de carrière et les trésors furent dispersés aux quatre vents. L'immense évêché de Thérouanne fut ensuite partagé entre Boulogne, Saint Omer et Ypres. 
Thérouanne fût rendue à la France par le Traité du Cateau Cambrésis en 1559 avec l'engagement de ne plus rien bâtir. Un village s'installa plus loin à l'emplacement de l'ancien faubourg, à proximité de la Lys. Au XVIIIème siècle, la vieille ville fût mise en culture et la charrue nivela les derniers témoins de sa splendeur passée.

 

Thérouanne en 1553 (avec l'autorisation de Monsieur le Maire Alain CHEVALIER)

Thérouanne en 1553 (avec l'autorisation de Monsieur le Maire Alain CHEVALIER)

______________________________

Les Morins et Jules César

Les Morins peuple de marins établi en Flandres, Boulonnais, Saint-Omer, Saint-Pol.
Leur capitale était Taruenna (Thérouanne) leur deux grands ports, Bononia (Boulogne), et Le Portael. Leur nom signifie ceux de la mer, Jules César estime à 5.000 le nombre de soldats morins engagés contre ses troupes.

______________________________

Thérouanne: son Musée

Le village dispose actuellement d'un musée archéologique municipal, d'un site archéologique (choeur de la cathédrale) ouverts au public toute l'année ainsi qu'un service d'animations.

Grâce à son Maire, Monsieur Alain CHEVALIER, Thérouanne, peux être fière de posséder un musée aussi riche de son passé. Depuis des années il réunit des pièces uniques trouvées lors des fouilles sur le site archéologique de son village.

A votre arrivé au musée, vous serez accueilli par une charmante jeune dame qui vous renseignera sur l’Histoire de sa ville. Lors de notre visite, elle nous à consacré tout son temps et par ces quelques lignes, nous tenions à la remercier.

Grand Dieu de Thérouanne (avec l'autorisation de Monsieur le Maire Alain CHEVALIER)

Grand Dieu de Thérouanne (avec l'autorisation de Monsieur le Maire Alain CHEVALIER)

______________________________

 

Pour plus d'information sur Thérouanne:

Contacter La Mairie de Thérouanne

Monsieur le Maire, Alain CHEVALIER 

Place Mairie, 1 à 62129 Thérouanne   France

) +33-(0)3-21.95.51.87.

2  +33-(0)3-21.93.78.61.

Go to: Genealogie                                                                                                                                                                    Go to: WebSites

contact-me

MOERMAN - VAN CAPPELLEN

Belgique / Belgie / Belgium

E-mail : ym04@skynet.be

Web : http://users.skynet.be/ym04/