Le château Mélot

Situé à gauche de la chaussée en venant de Namur et dissimulé derrière un parc, le château Mélot fut construit par Ernerst Mélot en 1895, un homme politique influent (ancien bourgmestre de Namur, ancien ministre de l'Intérieur et parlementaire). Il passait toujours l'été à Lonzée jusqu'à sa mort en 1910.

 

 

Le château fut ensuite occupé par Marie Mélot décédée en 1960 et reste habité par des membres de la famille. Ernest Mélot, père d'Augustin et avocat, créa la mutualité Saint-Roch de Lonzée en 1931 et entretint d'autres activités cha­ritables.

Le château Mélot possède une grande et haute chapelle adossée au mur de façade. Elle a été ajoutée vers 1905 mais est désaffectée depuis 1960. Eclairée par deux vitraux colorés; elle possède toujours un petit autel et des plaques de marbres évoquant les personnalités qui ont vécu au château depuis sa construction. Dans un grand salon annexe, on peut admirer de grandes toiles peintes par un artiste hollandais en 1896 et 1898 : J. Vanholden. Cinq d'entre elles évoquent un sujet bien lonzinois : des histoires de sorcières... Elles sont accompagnées d'un petit texte, corme par exemple : "Un jeune homme découvre une sorcière en sa fiancée" ou encore "A l'église, elles (les sorcières) tournent le dos à l'autel : le prêtre seul peut s'en apercevoir". Deux autres évoquent la prise de Namur par Don Juan en 1578 et au centre une autre évoque Charles Ier d'Angleterre. On admire aussi les boiseries et les hautes portes en chêne de Hongrie. Cette grande propriété regroupe une quarantaine d'hectares et fut achetée par Ernest Mélot suite au partage du domaine de la famille de Ranrée. C'est un endroit paisible entouré d'un grand parc mais difficile d'en­tretien selon son propriétaire car le château fut bâti comme seconde résidence d'été et à une époque où la main d'oeuvre , le chauffage et les revenus cadastraux étaient nettement moins onéreux qu'aujourd'hui.