Sur les traces d'Arthur Piroton (1931 - 1996)

Arthur Piroton est un dessinateur de bande dessinée de ma région. Il est né et a vécu dans la commune d'Anthisnes, voisine de celle de Comblain-au-Pont. En tant que "voisin", j'ai eu l'occasion de le voir et de le rencontrer à plusieur reprises. A une de ces occasions, il m'a même dédicacé une de ses bandes dessinées dans les années 80, un très beau cadeau. Mais Arthur Piroton est surtout connu pour les aventures de "Jess Long", fruit de la complicité avec Maurice Tillieux. Arthur s'est éteint le 22 janvier 1996. C'était l'un des grands dessinateurs réalistes du journal "Spirou". Il laisse derrière lui une oeuvre assez diversifiée. Aujourd'hui, la rue conduisant vers le village de Poulseur, la rue des Roches, où a vécu Arthur Piroton à Anthisnes, porte son nom.

Cette page est l'occasion pour moi de vous montrer les talents de cet artiste que j'admire beaucoup. Au début, je lui ai consacré une page. Mais au fur et à mesure, je me suis rendu compte qu'une seule page sur Arthur ne suffisait pas. Et d'autres pages se sont ajoutées à celle-ci. C'est pourquoi je vous invite à revenir ici régulièrement. Si vous possédez des dédicaces, des documents, des originaux, des anecdotes, des documents audiovisuels ou sonores sur Arthur, n'hésitez pas à me contacter afin d'enrichir encore et encore ces quelques pages sur ce grand artiste. Je vous souhaite une bonne lecture.

Si vous voulez me contacter par e-mail, cliquez ici

Si vous appréciez ce site, vous pouvez également me laisser un petit mot d'encouragement en cliquant ici. Merci.



Anthisnes, le village d'Arthur Piroton

>>> Biographie
>>> Dossiers Piroton
>>> Bibliographie
>>> Liens
>>> Interviews et hommages
>>> Dossier spécial Neige poudreuse à Liège
>>> Chez Arthur Piroton
>>> Dossier Michel & Thierry
>>> Dossier Jess Long

Biographie

Arthur Piroton est né le 4 juin 1931 dans le petit village de Vien (dans le petit hameau "Les Floxhes"), sur la commune d'Anthisnes (Liège - Belgique). Tout petit déjà, Piroton avait le don du dessin, mais sa famille était bien loin de l'imaginer en créateur de bandes dessinées. Ses parents voulaient qu'il fasse une carrière plus "sérieuse". Ainsi, il devint dans un premier temps "designer de meubles". A côté, bien sûr, il dessine sa première bande dessinée: 'Le Crime de Tolumont' à partir de 1950. Tolumont est un lieu dit de la commune d'Anthisnes où se trouve une très ancienne ferme en pierre du pays. Cette bande dessinée sera l'histoire romancée d'un crime perpétré à la fin du XVIIIe siècle à cet endroit (cette histoire elle est d'ailleurs toujours en vente à l'Avouerie d'Anthisnes).
Arthur débute d'abord dans le journal catholique belge "La Cité" en 1950 (où sera publié "Le crime de Tolumont"). Piroton écrivit un jour à Hergé pour lui demander des conseils. Le créateur de Tintin lui en donna gentiment quelques uns. Une correspondance avec le "maître de Bruxelles" durera pendant quelque temps.

Le 26 avril 1956, Arthur Piroton se retrouve chez "Spirou". Il y rencontra Maurice Tillieux qui n'était jamais avare en conseils et en encouragements pour les "petits nouveaux" de talent. Pour ses débuts chez Spirou, Arthur vivra à Bruxelles pendant six ans avec sa petite famille. C'est à cette époque aussi qu'Arthur rencontrera Paul Deliège, qui deviendra son plus grand complice. Arthur illustre aussi certaines revues comme "Bonnes Soirées" et "Télé-Moustique". Bientôt, c'est la consécration pour Arthur. Une première illustration dans "Risque-Tout", ce supplément éphémère au journal de "Spirou", qui parut vers le milieu des années cinquante. Ce premier dessin illustrait un article où il était question de Johan, Pirlouit et Peyo. Et le premier travail (en 1957) qu'exécuta le futur créateur de "Jess Long" pour le magazine "Spirou" fut l'illustration d'un roman de Xavier Snoeck: "Demain l'Aile Rouge".
Arthur Piroton continua à collaborer au journal. Il réalisa des mini-récits, des illustrations, des Oncles Paul, des couvertures pour le journal (voir ci-dessous). On lui doit des dessins pour des sujets d'articles comme on n'en faisait qu'au cours des années cinquante: "Nous vivrons dans un Thermos", "Fabriquer la Pesanteur", "Corps à corps avec l'Everest", "Paquebots pour Mars",...

1961 est une grande date pour Arthur. Elle marque les débuts de "Michel et Thierry", les ancêtres des "Casseurs de Bois". Ces deux personnages consacraient l'entrée de l'aéromodélisme et du vol à voile dans la bande dessinée. Sur des scénarios de Charles Jadoul, "Michel et Thierry" connurent plusieurs aventures (11 au total, dont une seule en album chez Dupuis : "Le grand Raid"). Dans ces aventures, Arthur Piroton dessine de sa propre expérience, car il est lui-même maquettiste d'avions et lauréat de divers concours internationaux. D'ailleurs, un petit terrain d'aviation créé par un groupe de passionnés en aéromodélisme existe depuis plusieurs années à Anthisnes. Ce club, c'est le CRPAL pour Club Royal Petite Aviation Liégeoise. Arthur Piroton y était membre très actif. Aujourd'hui, un stage au nom d'Arthur Piroton s'y déroule d'ailleurs régulièrement depuis plusieurs années!
Piroton, qui a quitté le studio Dupuis le 16 avril 1962, soit six ans jour pour jour après y être rentré, cherche une nouvelle voie et anime, en collaboration avec Paul Deliège, la première aventure des Krostons. Cette aventure est signée "Max Ariane". Paul Deliège dira à ce sujet: "C'est l'histoire d'un dessinateur qui crée ses personnages "Les Krostons" et qui raconte "Voilà ce qui m'arrive à moi". On ne pouvait par dire, "Piroton et Deliège, voilà ce qui leur arrive à eux !" alors ça n'avait pas de sens de signer de nos deux noms alors que je présentais Max Ariane en tant que dessinateur. Il fallait que les gens y croient." Cette expérience intéressante de 44 planches mêlant le style réaliste de Piroton aux personnages comiques de Deliège sera, hélas, sans lendemain.

En 1968, Piroton crée un nouveau personnage "Martin Lebart", mais ce dernier ne vivra que l'espace d'une aventure, écrite elle-aussi par Charles Jadoul qui quittera bientôt l'entreprise.

C'est dans le courant de l'année 1969 que naît "Jess Long", fruit de la complicité d'Arthur Piroton et de Maurice Tillieux. Un scénario musclé, une solide documentation réunie sur les Etats-Unis, le cadre du F.B.I. et des enquêtes haletantes: la formule fut trouvée d'emblée. Au début de l'année 1978, la disparition accidentelle de Tillieux, durant ses vacances en France (accident de voiture), fit craindre à certains que c'en était fait de "Jess Long", mais la série est si bien lancée, son mécanisme si bien huilé que rien ne vient en perturber la bonne marche.
En 1979, sur un scénario de Mittéï et avec la collaboration de Francis Carin, Piroton créa une nouvelle série: "Les Casseurs de Bois", nouvelle mouture de "Michel et Thierry".
Les derniers temps, Arthur avait eu envie d'essayer autre chose. Avec la complicité de Raoul Cauvin, il avait élaboré "Les Maîtres du barreau", des courts récits raillant les avocats et leurs petites manies.

Malheureusement, il n'y aura qu'un seul récit publié car Arthur Piroton nous quitte d'une pénible maladie le 22 janvier 1996, à l'âge de 64 ans. C'était un homme calme, posé, très talentueux et passionné. Il était l'un de ces auteurs qui avait abondamment participé, depuis le début des années cinquante, au succès du journal "Spirou". Le 21ème album de "Jess Long" ("Le Témoin") allait paraître...




English introduction...

Arthur Piroton - (06/14/1931 - 01/22/1996, Belgium)

Born near Liège (Anthisnes), Arthur Piroton wanted to become an artist since his early childhood. His parents insisted that he pursued a more "serious" career, so he became a furniture designer. On the side, he drew his first comic, 'Le Crime de Tolumont' in local newspaper "La Cité" from 1950. He got counsels in comics art from Hergé, and joined the Dupuis art studios in 1956. He started out doing illustration work for "Risque-Tout", "Bonnes Soirées" and "Télé-Moustique", as well as some 'Les Belles Histoires de l'Oncle Paul' and mini-books for Spirou.

The year 1962 marked the launch of Piroton's first series, 'Michel et Thierry', created in cooperation with writer Charles Jadoul. This series, about model aviation, knew 11 long stories. Piroton teamed up with Paul Deliège in 1968, to create the mysterious series 'Les Krostons' under the collective pseudonym Max Ariane. After the first episode, Deliège continued the series on his own. Piroton and Jadoul's next project, 'Martin Lebart', was cut short due to Jadoul's departure from the company.

Piroton then associated himself with Maurice Tillieux, with whom he created his most famous series, the detective 'Jess Long' in 1969. With its good documentation and exciting scenarios, the series soon became very popular. After the accidental death of Tillieux in 1978, Piroton continued the series on his own or in cooperation with scenarists like Jean-Claude Smit-le-Bénédicte, Dom Domi, Dorao or Raes. In 1979, Piroton created 'Les Casseurs de Bois' in cooperation with fellow artist Francis Carin and writer Mittéï. Piroton eventually spent all his time on 'Jess Long'. He was on the verge of starting a comical series about courtrooms with Raoul Cauvin ('Les Maîtres du Barreau'), when he died prematurely in 1996.





Dossiers Arthur Piroton

Arthur Piroton a souvent collaboré avec des scénaristes et des dessinateurs de la région liégeoise. Voici la liste des principaux collaborateurs liégeois de Piroton:

- Francis Carin: né à Retinne (Liège) le 24 décembre 1950 (pour la série: "Les casseurs de bois").
- Francis Dorao: inspecteur principal à la police de Liège (pour les scénarios de Jess Long: "Neige poudreuse à Liège" et "L'année du rat").
- Paul Deliège: né à Olne (Liège) le 21 janvier 1931, décédé le 7 juillet 2005.
- Jean Mariette, alias Mittéï: né à Cheratte (Liège) le 5 juin 1932, décédé le 16 avril 2001.
- Maurice Tillieux: né à Huy (Liège) le 7 août 1921, décédé le 2 février 1978.

Mais aussi avec les scénaristes suivants:
- Marc Wasterlain, né à Erquelinnes (Hainaut) le 29 juin 1946, scénariste et dessinateur de bandes dessinées belge (pour Jess Long: "Silicium Valley").
- Jean-Claude Smit-le-Bénédicte, alias Mythic, qui est né à Uccle (Bruxelles) le 10 juillet 1947 (pour Jess Long).


  
    
         
Les principaux personnages dessinés par Arthur Piroton: Jess Long, Slim Sullivan, Michel Camargue et Thierry Welter.
Personnages de fiction? Jess Long à ses débuts a eu comme modèle Alain Delon...

(1)
  (2)
(1) La rue Arthur Piroton, à Anthisnes

(2) Le bureau d'Arthur Piroton, dessiné par lui-même

(3)
(4)
(3) La maison d'Arthur Piroton dessinée par lui-même dans "Qui a tué Jess Long?", une aventure de Jess Long faisant partie de l'album numéro 20: "L'appel du loup".

(4) La maison, en vrai, où a vécu Arthur, dans la rue portant son nom à Anthisnes

(5)

  (6)

(5) La vieille ferme (Vestiges de l'abbaye de Waulsort) sous la neige, dans une aventure de Jess Long, "Le Noël des loups", parrut dans l'album 11 "Ses adieux à la scène", page 34.

(6) La même vue aujourd'hui, sans la neige et les montagnes derrière. Le clocher de l'ancienne église est en pleine restauration. En réalité, c'est l'entrée de la vieille ferme d'Anthisnes. Ce bâtiment fût construit vers 946. C'est le souvenir intact d'un passé de puissance. Anthisnes, la romaine Antina, fut longtemps une des plus puissantes communautés du Condroz.

 
Carte postale ancienne qui a pu servir de modèle à monsieur Arthur Piroton

La même vue, dessinée par Arthur dans l'aventure de Michel & Thierry: "Lafayette, nous voici"
(7)
  (8)
     
(7) Une case reprise de sa bande dessinée "Le crime de Tolumont" représentant le Château d'Anthisnes au XVIIIe Siècle. A cette époque, le château appartient au baron De Wal.

(8) L'Avouerie à la fin du XIXe siècle. Cette photo ancienne a pu servir de modèle à monsieur Arthur Piroton. Aujourd'hui, le porche d'entrée des cours intérieures de l'Avouerie a disparu, remplacé par des maisons.


 
     
Aujourd'hui, le "Vieux Château" d'Anthisnes est appelé l'Avouerie. L'Avouerie est la demeure du Voué ou du Haut-Voué, c'est une institution.

Vue de la campagne, Anthisnes est un très beau village. (extrait de Michel & Thierry: "Lafayette, nous voici").
(9)

  (10)

(9) Le château d'Ouhar (Anthisnes) vu par Piroton dans la B.D. "Le crime de Tolumont".

(10) Le château d'Ouhar (Anthisnes) aujourd'hui.

(11)

  (12)

(11) Le lieu-dit "La Croix Rouge" à l'époque du "Crime de Tolumont", vers 1758.

(12) Le même endroit aujourd'hui, appelé le carrefour du Moulin (Anthisnes).

(13)

  (14)

(13) La ferme de Tolumont aujourd'hui. C'est dans cette ferme qu'eu lieu le fameux crime raconté dans l'histoire d'Arthur Piroton.

(14) L'entrée du petit village de Vien (Anthisnes), où naquit Arthur Piroton le 4 juin 1931.

(15)
  (16)
     
(15) Dédicace que monsieur Piroton m'a fait, début des années 1980, sur un album de Michel et Thierry: "Un royaume pour un puffin".

(16) Arthur Piroton devant sa planche à dessin. Il publie en 1951 sa première oeuvre, "Le crime de Tolumont", en feuilleton, dans le journal "La Cité", sous le pseudonyme Raoul de Villens. En suivant des cours de dessin, il cultive sa passion et perfectionne ses dons naturels. Pendant six ans, d'avril 1956 à avril 1962, il est attaché aux studios de dessin des Editions DUPUIS. En 1962, il s'installe comme indépendant et commence une longue et fructueuse collaboration avec Maurice TILLIEUX. Collaborateur talentueux du journal SPIROU, Arthur Piroton a publié à son nom les albums "Jess Long".



Arthur Piroton avec une partie de l'équipe du magazine de Spirou. Thierry Martens, alias Monsieur Archive, se trouve à la gauche de la photo.


 

 

Arthur Piroton et sa passion pour le modélisme et la petite aviation. Photos extraites du supplément à Spirou n°1535 (14 Septembre 1967). Arthur Piroton en pleine action.
En 1984, il a été sélectionné comme membre de l'équipe belge pour le championnat du Monde à Paris.

Un grand merci à Jean-Pierre Awouters (CRPAL) pour ces quelques photos d'Arthur en pleine action.

17         18

(17) Arthur Piroton vu par son collègue, François Walthéry.
Case extraite de "Natacha - L'hôtesse et Monna Lisa" - page 48 (Editions Dupuis - 1978)

Arthur était un homme calme, posé et passionné par son métier.

(18) Arthur Piroton vu par son collègue, Françis Carin, dans une planche inédite en hommage à Arthur.

19     20

(19) Arthur Piroton vu par son collègue Jacques Devos (1924 - 1992), créateur de Génial Olivier.

(20) Caricature d'Arthur Piroton par Jamic (Jacques, Michel) qui a travaillé dans le journal de Spirou de 1954 à 1989.

               

Quelques dédicaces d'Arthur...

               

               

               


Tous ces dessins originaux d'Arthur sont merveilleux. J'admire toujours son talent! Encore merci Arthur!
               

       


Merci à René Marchal pour ses dédicaces d'Arthur Piroton.

   


Une dédicace pour "Le crime de Tolumont', un hommage à Hergé,... une saucisse volante pour un fanzine "Saucysson Magazine" vers 1985/86,...




Une affiche pour une petite rencontre BD...

Merci à Patrice Bauduinet (le blog des Krostons) pour ces trouvailles.


 

Photos d'Arthur Piroton lors d'une scéance de dédicace en 1986 à Colmar (France).


 

Badge dessiné par Arthur Piroton en 1986 pour le salon de la BD à Colmar.

Carte d'invitation à l'innauguration de ce salon en 1986 à Colmar.


 

Arthur Piroton dédicace à Colmar en 1990.

Colmar 1990: Piroton aide Seron a tenir son bock de bierre. "Ce soir là, nous avons bien rigolé" me confie René Marchal, son ami Colmarien.


 

Carte Postale dessinée par Arthur Piroton à un ami (René Marchal), et tirée à seulement 300 exemplaires.

Une magnifique affiche dessinée par Arthur pour le "Salon de la Carte Postale et de la Bande dessinée" des 10 et 11 mars 1990 au Parc des Expositions à Colmar (France).


 

René Marchal, en me confiant ce document, m'écrit ceci: "Un plus qu'Arthur ma fait, c'est de coller une case originale de Jess avec un texte explicatif, dans les pages de gardes.". Voici la dédicace d'Arthur retranscrite: "A bientôt, chez les cow-boys du Montana! L'histoire s'intitule: "IL Y A ENCORE DES COW-BOYS HEUREUX" (c'est vrai)! J'ai dessiné cette histoire avec beaucoup de nostalgie... nostalgie de nos premiers dessins... et j'ai soudain rajeuni de quelques années... Je me retrouvais dans un autre monde... Un monde qui fait rêver... loin des tracasseries de la vie et de tous les petits soucis domestiques. Bien des amitiés des gars de là-bas et les miennes" Piroton

Carte de FBI remplie par Arthur Piroton.
"NOM DE L'AGENT: PIROTON - PRENOM: ARTHUR - DATE DE NAISSANCE: 4-6-31 - NOM DE CODE: 5 12 52 - SIGNE DISTINCTIF: DOUX REVEUR (VU PAR MA FEMME)".




Jess Long aurrai-t-il eu une liaison avec Nathacha au café Lequet à Liège? C'est en tous cas ce qui ressort d'un rapport...

Merci beaucoup à René Marchal pour son témoignage et son aide (Salon de la Carte Postale et de la Bande dessinée de Colmar).


           

Arthur a également eu l'occasion de caricaturer certain de ses collègues. Voici ici représentés, sous sa plume, André Franquin (Gaston Lagaffe, Spirou & Fantasio, Modeste & Pompon, le Marsupilami, ...), Morris (Lucky Luke), Peyo (les Schtroumpfs, Johan & Pirlouit, Benoît Brisefer, ...) et Roba (Boule & Bill, La Ribambelle, ...).


 

 
     
Dans ses dessins technique ou dans la bande dessinée, les détails y sont. Comme on peut le voir, Arthur Piroton avait le goût du réalisme et la passion de l'aéromodélisme.


Photo CRPAL Anthisnes 2003
 
Photo CRPAL Anthisnes 2006
     
Le stage "Arthur Piroton", organisé par le CRPAL à Anthisnes, regroupe chaque année un groupe de jeunes (10-16 ans) encadrés par une équipe de moniteurs pour recevoir une formation de base à l'aéromodélisme. Arthur Piroton était, de son vivant, membre de ce club (Club Royal Petite Aviation Liégeoise).
Une page d'hommage à sa mémoire lui est d'ailleur consacrée ici, sur ce lien vers le site du CRPAL.


     
Voici le terrain du CRPAL à Anthisnes et un petit dessin humoristique réalisé par Arthur pour le supplément du magazine Spirou du 23 mars 1967.

  
Films avec Arthur Piroton: Aéromodélisme au CRPAL à Anthisnes en juin 1990 - c'est l'occasion exceptionnelle de voir Arthur exercer sa passion pour l'aéromodélisme.



Le 18/08/2010 à Anthisnes (Belgique / à 10' de vol de BIERSET), sur le terrain du CRPAL (qui fête ses 75 ans d'existence en 2010), démonstration décoiffante d'un hélicoptère (A109).



Illustration réalisée par Arthur pour le projet de supersonic de chez Boeing: le SST.






Quelques illustrations réalisées pour la magazine Spirou.

               
Les voitures, comme les avions, Arthur Piroton les dessines avec beaucoup de talent. Ici, une Mercedes 250 CE des années 1970 dans la bande dessinée "Les casseurs de bois".

               
"Comme les aventures de Jess Long se passent à notre époque, il ne s'agit pas de plaisanter sur le réalisme des véhicules qu'il emprunte."

Pour terminer, voici une "photo de famille". De gauche à droite, Jess Long (le héro), Paula Piroton: l'épouse d'Arthur, Arthur Piroton (l'auteur) et Slim Sullivan.


Bibliographie

Liste des ouvrage réalisés par Arthur Piroton:


Jess Long

(Scénario: Maurice TILLIEUX - dessin: Arthur PIROTON)

C'est avec Maurice Tillieux (né à Huy le 7 août 1921 - décédé en France le 31 janvier 1978) qu'il avait imaginé en 1969 le personnage de Jess Long, un agent du FBI secondé par le pittoresque Slim Sullivan. Cette série policière est remplie d'action et de mouvement. De très bons scénarios, bien ficelés et très bien dessinés. Pourtant on a bien pensé un moment que la série serait arrêtée avec la mort de Maurice Tillieux (scénariste). Arthur a bien fait en la continuant!

Pour en savoir plus sur Jess Long, cliquez ici

   

 


La première esquisse de Jess Long à gauche. Les autres dessins vous montrent quelques recherches d'attitudes.


1) Le Bouddha Écarlate / Les nouveaux négriers (1976) (Editions Dupuis)
  
© Dupuis

2) Les Ombres du Feu / L'évasion (1977) (Editions Dupuis)

© Dupuis

3) La Piste Sanglante / L'homme du bout de la nuit (1978) (Editions Dupuis)

© Dupuis

4) Les Masques de Mort / La grotte aux crabes (1978) (Editions Dupuis)

© Dupuis

5) Il était deux fois dans l'Ouest / Le saut de la mort / Pour une poignée de balles (1980) (Editions Dupuis)
  
© Dupuis

6) Grand Canyon / Rapt / Le grain de sable (1981) (Editions Dupuis)

© Dupuis

7) La Mort Jaune (1982) (Editions Dupuis)

© Dupuis

8) Intimidation / K.O. pour l'éternité (1983) (Editions Dupuis)

© Dupuis

9) La Shérif (1984) (Scénario: Arthur PIROTON) (Editions Dupuis)
  
© Dupuis

Cette fois encore, Jess Long est embarqué dans une affaire louche. Elle va lui permettre de lier connaissance avec Jenifer Jones-Austin, une fille qui n'a pas froid aux yeux, et qui exerce le difficile métier de shérif.

10) La Bête / Kidnapping (1985) (Editions Dupuis)

© Dupuis

11) Ses Adieux à la scène / "Double jeu" / Le noël des loups / Le corps du délit / Vacances manquées / Le noël des amoureux (1986) (Editions Dupuis)

© Dupuis

Cet album comprend "Le noël des loups" dont le scénario est signé Piroton et où il va dessiner l'ancienne abbaye d'Anthisnes (située en France dans cette histoire), le village d'Arthur Piroton. Il comprend aussi "Vacances manquées", sur un scénario de Cauvin et une idée de Tillieux, dans lequel le personnage de Natacha est dessiné par Walthéry.

12) Neige Poudreuse à Liège (1987) (Scénario: Francis DORAO) (Editions Dupuis)

© Dupuis

13) Silicium Valley (1988) (Scénario: Marc WASTERLAIN) (Editions Dupuis)

© Dupuis

14) La Cible Bicéphale / Macchi 39 (1989) (Scénario: Jean-Claude SMIT et Piroton) (Editions Dupuis)
    
© Dupuis

Cette locomotive, merveilleusement dessinée par Arthur Piroton, existait bel et bien sous cette forme à la fin des années 1980, début des années 1990. Comme dans cette histoire, au départ de Chicago (Union Station), cette ligne de chemin de fer traverse les Etats-Unis jusqu'à San-Fransisco.

15) Channel Fist / Reno Show / Il y a encore des cow-boys heureux... / Le sang des autres / Des jouets et des hommes (1990) (Scénario: Jean-Claude SMIT / RAES) (Editions Dupuis)

© Dupuis

L'histoire "Channel Fist" est parfaitement authentique, elle s'est déroulée le 15 décembre 1985. Cette opération aura coûté 22.000 dollars aux contribuables américains. 101 personnes ont été arrêtées, réunissant 170 chefs d'inculpation.

16) L'Année du rat (1991) (Scénario: Francis DORAO) (Editions Dupuis)

© Dupuis

17) Le Fantôme d'Alcatraz / Jalousie / Marilyn / Dérapage / Un réveillon rouge (1992) (Editions Dupuis)

© Dupuis

18) L'Inconnue de Montréal / Menaces / Un temps de chien / La dernière dédicace (1993) (Scénario: Arthur PIROTON / DOM) (Editions Dupuis)

© Dupuis

19) Sous les Tropiques de l'Antarctique / Pour le meilleur et pour le pire / Jeunes femmes en danger / Intermède (Avec: Stephen Desberg et Raoul Cauvin) (1994) (Editions Dupuis)

© Dupuis

20) L'Appel du Loup / Alaska Gold / La shérif en danger / Qui a tué Jess Long? (1995) (Editions Dupuis)
        
© Dupuis

Cet album comprend l'histoire "Qui a tué Jess Long?" dans laquelle Arthur Piroton se met en scène avec ses personnages (Jess Long et Slim Sullivan), ainsi que son épouse. Il y dessine également sa maison à Anthisnes.

21) Le Témoin (1996) (Scénario: DOM) (Editions Dupuis)

© Dupuis

Dernier album de Piroton, il sortira en librairie après sa mort... en août 1996.

Pour en savoir plus sur Jess Long, cliquez ici

Hommage à Arthur Piroton - Jess Long


Comme vous le voyez dans cette petite vidéo, le dessin d'Arthur Piroton rend extrêmement bien le mouvement, les ambiances et l'action.


Michel et Thierry


Michel Camargue (un Français) et Thierry Welter (un Belge) se rencontrent lors des sélections du grand raid: une course d'avions modèles réduits téléguidés. D'adversaires, ils deviennent amis pour participer à cette compétition. Ils sont tous les deux passionnés d'aviation (grande et petite) et de balistique. On découvre ainsi au fil de leurs aventures que la petite aviation ne sert pas uniquement à faire des démonstrations, mais permet aussi de sauver le monde d'un savant fou qui transforme les nuages en hydrogène, de protéger un royaume isolé, de sauver un pays lointain, de combattre des voleurs de bijoux, de stopper un pyromane, de libérer les otages d'un bateau et beaucoup d'autres choses. Michel et Thierry fait partie de ces séries où chaque semaine se termine sur un suspens habilement placé en bas de page.

Dans le journal de Spirou, c'est ainsi 11 aventures qui vont paraître de 1962 à 1968. Souvent à un rythme soutenu de 2 aventures par an! Seul l'aventure "Le grand Raid", aura le grand privilège d'être édité en album. Aujourd'hui, cet album est très recherché.

Voir le dossier spécial sur Michel & Thierry en cliquant ici


Leurs aventures dans le journal de Spirou


1) Le grand raid (1962) / du Spirou numéro 1239 au numéro 1260.

2) Une tuyère pour Euridice (1962) / du Spirou numéro 1261 au numéro 1282.

3) La pluie était sèche (1963) / du Spirou numéro 1301 au numéro 1322.


            
Dans cette aventure, on retrouve Monsieur Watelet, moniteur au Centre National de vol à voile de Saint-Hubert (Belgique).

4) Un royaume pour un puffin (1963) / du Spirou numéro 1327 au numéro 1348.

5) Les Saint-Bernard du toit du monde (1964) / du Spirou numéro 1363 au numéro 1373.


6) Mylène et ses carats (1964) / du Spirou numéro 1374 au numéro 1395.

7) Le boute feu (1965) / du Spirou numéro 1400 au numéro 1421.



Pour la petite histoire, à l'époque où Arthur Piroton a dessiné cette aventure, il s'est inspiré d'un bois de sapin qui appartenait à mon grand-père.

8) Les otages du José-Antonio (1965) / du Spirou numéro 1422 au numéro 1449.





9) La clinique du docteur Leeuwenberg (1966) / du Spirou numéro 1469 au numéro 1479.




10) La coupe du Prince (1966) / du Spirou numéro 1498 au numéro 1509.



11) Lafayette, nous voici (1968) / du Spirou numéro 1558 au numéro 1584.



Les albums


1) Le grand raid (1963) (Editions Dupuis)

© Dupuis

2) Une tuyère pour Euridice (1979) (Editions Bédéscope)

© Bédéscope

3) La pluie était sèche (1979) (Editions Bédéscope)

© Bédéscope

4) Un royaume pour un puffin (1979) (Editions Bédéscope) (aventure publiée dans l'hebdomadaire Spirou en 1963 et en 1964 du n°1327 au 1348)

© Bédéscope

5) Mylène et ses carats (1979) (Editions Bédéscope) (aventure publiée dans l'hebdomadaire Spirou en 1964 et en 1965 du n°1374 au 1395)

© Bédéscope
Cette couverture de Mylène et ses carats, il s'agit d'une vignette provenant de l'aventure précédente: "Un royaume pour un puffin". Pouquoi? C'est là un mystère qui mériterait bien d'être élucidé...

6) Couverture inédite: Le boute feu (1979) (Editions Bédéscope)

© Bédéscope
Couverture dessinée par Piroton pour "Le boute feu" - album qui ne verra jamais le jour!

7) Intégrale de Michel et Thierry - Tome 1 (décembre 2012) (Editions Hibou)

© Hibou


8) Intégrale de Michel et Thierry - Tome 2 (janvier 2013) (Editions Hibou)

© Hibou


Hommage à Arthur Piroton - Michel et Thierry





Poster des Casseurs de bois, les héritiers de Michel et Thierry, avec la collaboration de Francis Carin (supplément du journal Spirou).


Quelques illustrations des "Casseurs de bois":
   
   

"Casseurs de bois" vient du nom d'un club d'aéromodélisme, et dans la série c'est le nom du club. Pourquoi "casseurs de bois"? Parce que les débutants d'aéromodélisme cassent souvent. Et comme les petits avions télécommandés sont construit en balsa (bois exotique très léger et cassant), ils cassent souvent du bois. De plus, c'est aussi pour ne pas reprendre le même titre que la série précédente d'Arthur Piroton et de Charles Jadoul (scénariste), et ayant comme héros " Michel et Thierry ", titre de la série, et qui sont deux passionnés de petite aviation également.


Martin Lebart


Sur un scénario de Jadoul, cette unique aventure de Martin Lebart, intitulée "Vodka, moujiks et roubles", ne sera jamais publiée en album. Cette aventure sera publiée, en 1967, dans le journal de Spirou du numéro 1544 au numéro 1558.




 

 





Les Krostons

      


La principale incursion d'Arthur dans l'humoristique, c'est en compagnie de Paul Deliège qu'il l'effectuera. Ils créent ensemble, sous le pseudonyme commun de Max Ariane. "Les Krostons", ces trois petits conspirateurs verts et rouges ont la faculté de pouvoir passer en deux dimensions, et ainsi n'être pas plus épais qu'une feuille de papier.
Paul Deliège: "Je m'étais outrageusement inspiré de Macherot pour imaginer les "Krostons", ça veut dire "croûton" en wallon, mais aussi "engueulade". Après un album, Arthur s'est - heureusement pour lui et pour tout le monde! - orienté vers Jess Long et j'ai continué en solo."

Les premières planches de l'album expliquent comment Max Ariane crée ses personnages.

        
Piroton a dessiné le personnage principal suivant le chanteur Marc Aryan (chanteur belge qui a atteint les premières places aux hit-parades dans les années soixante avec son célèbre "Cathy", décédé dans les années 70 - il est devenu par la suite un ami d'Arthur, pour l'anecdote...).


Les deux grands amis: Paul Deliège et
Arthur Piroton, ici immortalisés ensemble
par Paul Deliège, le 23 août 1986.

La menace des Krostons (1972) © Dupuis

Planche originale dessinée à quatre mains: Paul Deliège et Arthur Piroton (La menace des Krostons).


Clin d'oeil à Paul Deliège: dédicace d'Arthur Piroton.


Concernant "Les Krostons", voir le très intéressant blog de Patrice: "Le Blog des Krostons".


Autres titres - Divers


1) Vents, tempêtes et cyclones Albert Revilly - Illustrations d'Arthur Piroton (1960) (Collection: "Merveilles de la vie" - Editeur: Dupuis)

© Dupuis

2) Les nuages, la pluie et la neige Albert Revilly - Illustrations d'Arthur Piroton (1960) (Collection: "Merveilles de la vie" - Editeur: Dupuis)

© Dupuis

3) Automates et robots Jean-Claude Pasquiez - Illustrations d'Arthur Piroton et Roba (1960) (Collection: "Merveilles de la vie" - Editeur: Dupuis)
  
© Dupuis

4) La conquête des pôles Jean-Claude Pasquiez - Illustrations d'Arthur Piroton (1961) (Collection: "Merveilles de la vie" - Editeur: Dupuis)

© Dupuis

5) La grande famille des serpents Hecht, Bessie M. - Illustrations d'Arthur Piroton - couverture illustrée par Jamic (1962) (Collection: "Merveilles de la vie" - Editeur: Dupuis)

© Dupuis

6) Operation Survie Paul Choc - Illustrations d'Arthur Piroton (1967) (Collection: "Merveilles de la vie" - Editeur: Dupuis)

© Dupuis

7) La menace des Krostons (1972) (Scénariste: Paul Deliège) (Editeur: Dupuis)

© Dupuis

8) Anthisnes terre d'avouerie H. Hourant - Illustrations d'Arthur Piroton (1973) (Editeur: Librairie Halbart (Liège))

© Librairie Halbart (Liège)




Le livre d'Arthur Piroton est dédicacé de la part de son ami Hervé Hourant, auteur du livre. Arthur y fait de très belles illustrations. Comme celle-ci sur le jeu de l'oie.

9) Série : L'Histoire en bandes dessinées - Les mystérieux chevaliers de l'air - Jijé, Piroton, Hubinon (Victor), Sirius - © Dupuis (1974)

© Dupuis

10) Série : L'Histoire en bandes dessinées - L'enfer sur mer - Jijé, Piroton, Hubinon (Victor), Sirius - © Dupuis (1975)

© Dupuis

11) Le crime de Tolumont (1985) (Editeur: Avouerie d'Anthisnes)

© Avouerie d'Anthisnes

C'est la première oeuvre d'Arthur Piroton. Selon lui, c'est "une erreur de jeunesse". Ces planches furent dessinées en 1950 et il les avaient fait paraître dans le journal "LA CITE". Le graphisme du jeune dessinateur de 1950 paraît encore un peu naïf, quoique très classique.

12) L'age d'or du journal de Spirou (1988) (Editeur: Bédésup)
    
© Bédésup

Des interviews illustrées des oeuvres de: Deliège, Follet, Mitacq, Peyo, Piroton, Remacle, Roba, Sirius et Will. A travers de nombreuses anecdotes, le lecteur entre dans l'intimité de l'age d'or de Spirou et dans ce qu'on appelle la fameuse école de Marcinelle.

13) Ivanhoé (1993) (Editeur: Hemma) (Auteurs: Walter Scott et Marie-France Perat - Illustrations: Arthur Piroton)

© Hemma

14) Oliver Twist (1993) (Editeur: Hemma) (Auteur: Charles Dickens - Illustrations: Arthur Piroton)

© Hemma

15) Les patins d'argent (D'après P.J Stahl - Illustrations: Arthur Piroton) (1994) (Editeur: Hemma)

© Hemma

16) Le Mystere d'Hanga Roa (D'après Jones, Lauren - Illustrations: Arthur Piroton) (janvier 1994) (Editeur: Hemma)

© Hemma

17) Vacances manquées (1995) (Scénario: Raoul Cauvin - Dessin: Arthur Piroton) (Editeur: Noir Dessin Production)

© Noir Dessin Production

18) Les Krostons - Tome 5 : Les Krostons sortent de presse (1996) (par Paul Deliège et Arthur Piroton) (Editeur: Points Image)

© Points Image

19) Les casseurs de bois (Version originale: 1979 - Album: 1997) (Arthur Piroton - Francis Carin - Jean Mariette alias Mittéï) (Editeur: Points Image - Collection Monde Cruel)

© Points Image

"Les Casseurs de Bois", la nouvelle mouture de "Michel et Thierry".


Un des personnages de la série, Arthur Piroton lui même, dans le rôle du papa de deux des héros.

20) La BD dans les provinces de Liège, Namur et Luxembourg (2004) (Auteur: Jacques Fiérain) (Editeur: Editions l'Age d'Or)
    
© Editions l'Age d'Or

Résumé de la carrière d'Arthur Piroton par Jacques Fiérain à la page 84.


        
Des illustrations pour le livre "Ivanhoe"


        
Des illustrations pour le livre "Oliver Twist"


        
Des illustrations pour le livre "Les patins d'argent"


Les mini-récits


Voici les mini-récits illustrés par Arthur dans le journal de Spirou.

Mini-récit 1: Drame au bout du câble (1960) (Pace et Arthur Piroton) - Spirou n°1141
    
© Dupuis

Mini-récit 2: Le naufrage du grand bathyscaphe (1960) (Pasquiez et Arthur Piroton) - Spirou n°1153
    
© Dupuis

Mini-récit 3: Le Repaire des mutants (1960) (Arthur Piroton / Jadoul & Joël) - Spirou n°1157
    
© Dupuis

Mini-récit 4: Kidnapping (1960) (Cary Page et Arthur Piroton) - Spirou n°1162
    
© Dupuis

Mini-récit 5: La route du thé (Cary Page et Arthur Piroton) - Spirou n°1167
    
© Dupuis

Mini-récit 6: Espionnage et télécommande (Joël et Arthur Piroton) - Spirou n°1169
    
© Dupuis

Mini-récit 7: Le vent appelle au secours (1960) (Pasquiez et Arthur Piroton) - Spirou n°1171
    
© Dupuis

Mini-récit 8: Les allumettes rouges (1960) (Joris et Arthur Piroton) - Spirou n°1178
    
© Dupuis

Mini-récit 9: Angoisse par 88 degrès 7' 10" (1961) (Pasquiez et Arthur Piroton) - Spirou n°1192
    


Les maxi-récits


Voici quelques illustrations réalisées par Arthur pour des maxi-récits du journal de Spirou.

   



© Dupuis


Quelques illustrations des "plus belle histoires de l'oncle Paul" par Arthur Piroton


   

   



Cette série fut imaginée en 1951 par l'immense scénariste Jean-Michel Charlier (créateur, entre autres, des Chevaliers du Ciel, Tanguy et Laverdure, de l'aviateur US Buck Danny, du pirate Barbe-Rouge, du lieutenant Blueberry ...), avant d'être reprise dès la même année par Octave Joly.
Ces courtes histoires complètes hebdomadaires étaient le garant intellectuel du journal et permettaient de rassurer les parents des jeunes lecteurs, apportant un côté éducatif au journal en relatant sobrement, sérieusement, des épisodes de la grande et de la petite Histoire de l'humanité.
Le dessin en était confié à différents dessinateurs, confirmés ou débutant, travaillant tous dans un style réaliste.
Se succédèrent donc, dans le désordre, des grands noms comme Eddy Paape (Luc Orient, Marc Dacier), Jean Graton (Michel Vaillant), Gérald Forton (Bob Morane), Liliane et Fred Funcken (Le Chevalier Blanc), René Follet (Valhardi, Les Zingari), MiTacq (La Patrouille des Castors, Jacques LeGall), Arthur Piroton (Jess Long), Guy Mouminoux (Le Goulag) ... mais également des petits jeunes comme Willy Lambil (les Tuniques Bleues, Sandy et Hoppy), Jean-Claude Mézières (Valérian et Laureline), Hermann (Jérémiah, Comanche, les Tours de Bois-Maury), Derib (Buddy Longway, Yakari), Franz (Jugurtha, Poupée d'Ivoire), etc.


Couvertures du journal "Spirou" par Arthur Piroton


Couverture 1535 (1967) (Le radioguidage - illustrations et textes d'Arthur Piroton)

© Dupuis

Couverture 1544 (1967)

© Dupuis

Couverture 1589 (Scénariste: Deliège) (1968)

© Dupuis

Couverture 1764 - Jess Long (Scénariste: Tillieux) (1972)
  
© Dupuis

Couverture 1787 - Jess Long (Scénariste: Tillieux) (1972)

© Dupuis

Couverture 1797 - Jess Long (Scénariste: Tillieux) (1972)

© Dupuis

Couverture 1813 - (1973)

© Dupuis

Couverture 1837 - Jess Long (Scénariste: Tillieux) (1973)

© Dupuis

Couverture 1879 - Jess Long (Scénariste: Tillieux) (1974)

© Dupuis

Couverture 1897 - Jess Long (Scénariste: Tillieux) (1974)

© Dupuis

Couverture 01/04/1975 (1931) - Jess Long: La bête (1975)

© Dupuis

Couverture 1945 - Jess Long (Scénariste: Tillieux) (1975)

© Dupuis

Couverture 1982 - Jess Long (Scénariste: Tillieux) (1976)

© Dupuis

Couverture 2049 - Iles en détresse (Un documentaire historique de Piroton et Pasquiez) (1977)

© Dupuis

Couverture 2063 - Jess Long: Grand Canyon (1977)

© Dupuis

Couverture 2148 - Jess Long - Ses adieux à la scène (Scénariste: Tillieux) (1979)

© Dupuis

Couverture 2205 - Iles en détresse (Les casseurs de bois > Catalina museum) (1980)

© Dupuis

Couverture 2213 - Western mortel pour Jess Long (11-09-1980)

© Dupuis

Couverture 2262 - Les casseurs de bois (Scénariste: Carin) (1981)

© Dupuis

Couverture 2290 - Jess Long (Scénariste: Raes) (1982)

© Dupuis

Couverture 2355 - Piroton - Jess Long (1982)

© Dupuis

Couverture 2534 - Piroton - Jess Long - Neige poudreuse à Liège (04/11/1986)

© Dupuis

Couverture 2585 - Jess Long (Scénariste: Desberg) (1987)

© Dupuis






Liens consacrés à Arthur


BD oubliées - Arthur Piroton
Les trains dans la BD - Arthur Piroton
CRPAL, In Memoriam Arthur Piroton, modéliste de la première heure
BD paradisio - Arthur Piroton
Témoignage sur Arthur: Le blog de Didier Castenholz (1)
Témoignage sur Arthur: Le blog de Didier Castenholz (2)
Témoignage sur Arthur: Le blog de Didier Castenholz (3)
Témoignage sur Arthur: Le blog de Didier Castenholz (4)
Témoignage sur Arthur: Le blog de Didier Castenholz (5)


Autres liens


Forum BDGest: discussion sur Arthur Piroton
Forum BDGest: Pour une réédition de Jess Long?
Blog consacré à l'ami d'Arthur, Paul Deliège: le blog des Krostons
Site du fils d'Arthur, Patrick Piroton: Artconcept
Hommage à Madame Piroton sur le blog de Didier Castenholz
Blog sur Jess Long en Inde - Hé oui, notre héro fut publié là bas également!


Voir aussi:


- Interviews et hommages à Arthur Piroton
- Dossier Neige poudreuse à Liège
- Chez Arthur Piroton
- Dossier Michel & Thierry
- Dossier Jess Long




Michel et Thierry intégrale 1
 


Michel et Thierry intégrale 2
 


Michel et Thierry Intégrale 3
 


Le Bouddha écarlate Les Nouveaux négriers (Jess Long .)