Le Casot des Mailloles, 4 ha

Ghislaine Magnier et Alain Castex

Banyuls, Roussillon


Ma Première Visite (Juillet 2003)

J’ai découvert le Casot des Mailloles sur un autre forum d’amateurs (www.degustateurs.com), grâce à ces quelques commentaires , qui ne pouvaient que me faire saliver. C’est un petit domaine situé au sein de Banyuls. Alain Castex aurait travaillé chez Chapoutier, dans les Corbières, et puis a décidé de découvrir l’Espagne. Il s’arrête en cours de route à Banyuls et ne repartira pas. Doté d’un caractère certain, le couple qu’il forme avec Ghislaine Magnier est sorti du système d’appellations en 99 et réalise maintenant des vins de table et de plage, totalement en bio depuis des années.

Rendez-vous est pris par une journée torride (près de 40 °). Se garer dans Banyuls n’est pas une sinécure et j’ignore où se trouve exactement le caveau. Tant pis je me gare et dépose ma petite famille qui profitera de la chaleur de banyuls pendant que je me réfugierai au frais dans la cave du Casot. Enfin trouvé, je suis un quart d’heure en retard et Ghislaine m’attend paisiblement assise devant la porte. Nous entrons dans le caveau et elle m’offre un verre d’eau salutaire.

Puis la dégustation commence, le blanc 2002 au fût ! Goûter au fût est un exercice difficile mais unique, tenter de déceler la qualité d’un vin dans sa gangue est périlleux mais combien instructif. Ici, protégé par un nez de levures et de réduction (bâtonnage des lies) et dissimulé par le perlant du gaz carbonique se magnifie un corps bien gras mais sans sucres résiduels et des arômes de fruits confits (abricot, orange) qui frappent à la paroi levurienne. Un futur grand, c’est sûr !

Ensuite, c’est El nino, vinifié en l’honneur du petiot (ils sont grands-parents depuis peu), le vin est souple, fruité et agréable, probablement un peu cher.
Premier choc, le Clos de Taillealauque, un corps très équilibré dévoile un nez particulier de fruits rouges et d’humus. Très complexe, il évoque un peu la Bourgogne mais engendrera de belles discussions entre les amateurs.
Le vin suivant n’est pas un choc mais un véritable coup de coeur, la Soula 2001. Puissant, des fruits, de la garrigue, un corps très puissant mais une fraîcheur indéniable grâce une structure d’anthologie, un grand vin de garde.
On terminera par une belle curiosité, à déguster dans des dés à coudre le vin antique ….
Pendant toute cette dégustation se dégage petit à petit une ambiance très sympathique, voire de fête. Je ne déguste pas seul, Ghislaine commente ses vins un verre à la main, Alain nous rejoint et fait de même, comme un ouvrier qui passe, comme ces deux clients cherchant « un bon petit vin pas cher » et accueilli avec la même sincérité « on a pas de petit vin pas cher, mais vous pouvez quand même déguster ».

Le courant passe, on discute vinification sans soufre, les dangers et potentiels de l’oxydation ménagée, les tris des vendanges et les problèmes sanitaires. … Alain bouillonne de questions sur sa viticulture et vinification et avance à grand pas…Je repars même avec un échantillon pour analyse…

Du pur bio, de la vinification extrême pour des gens extrêmement sympathiques. Je repars avec quelques adresses de leurs amis bios (Binner, Overnoy, Lapierre) et une bouteille de leur vin de tous le jours (un gamay bio).

Le vignoble est sitiué à une altitude de 350 m et le vignoble surplante majestueusement la mer!

Et en prime un beau reportage et quelques superbes photos (comme d'hab!) sur Wineterroirs


L'avis des Guides

Ne le cherchez pas dans les guides, ils ne recherchent pas la médiatisation. Ils ont cependant la reconnaissance des sommeliers et sont régulièrement repris dans le Guide Fleurus. Par contre, ces vins "passions" ont d'autres fervents défenseurs que moi; cherchez les sur les forum de discussion!


Les vins

Le Blanc du Casot, 2002, 50% grenache gris, 40% grenache blanc, Casot de Mailloles, Banyuls

Un vin qui fait parler de lui, entre réduction; notes iodées, maturité; fruits confits et oxydation, figue, datte, mais d’une persistance en bouche incroyable (15 hl/ha). Il est déjà épuisé à la propriété, mais nous en disposons d’une toute petite quantité. Avec des beignets de crevettes dès maintenant (carafé de 6 à 24 heures) ou une poularde de Bresse à la crème dans quelques années.

lire aussi : Ceci!

Le Blanc du Casot, 2003, 50% grenache gris, 40% grenache blanc, Casot de Mailloles, Banyuls

Le 2003 est du même tonneau, façon de parler, en raison de sa complexité. Mais il est déjà beaucoup accessible. Une concentration incroyable, mais sec et sans lourdeur. Dégusté en fin de soirée, après la dégustation Milan, il a mis tout le monde sur le c...

Le Clôt de Taillelauque, 2002, Grenache noir (80%) et Carignan (20%), Casot des Mailloles, Banyuls

Une robe rubis foncé, et immédiatement jaillissent des arômes de figues, de framboise et de cuir, d'algues, assez enivrants. Rond et suave, c’est un vin élevé sans soufre et mis en bouteille sans collage ni filtration.
Un vin de gibier, pouvant être gardé de longues années mais à servir après carafage dès ce réveillon !

Le Clôt de Taillelauque, 2003, Grenache noir (80%) et Carignan (20%), Casot des Mailloles, Banyuls

Un nez un peu plus civilisé pour ce 2003, mais toujours aussi complexe et puis cette fabuleuse concentration en bouche et beaucoup de longueur. Bel équilibre également!

Le Soula, 2002, Grenache noir 100%, Casot des Mailloles, Banyuls

Dans un millésime plutôt ingrat, le Casot des Mailloles réalise une prouesse. Des arômes d’épices, de porto, de cerise macérées, de camphre et de figues ; la complexité est d’anthologie. Le corps est puissant mais conserve une bonne fraîcheur. Rendement minime (15 hl/ha) il est également élevé sans soufre et mis en bouteille sans collage ni filtration. On peut l’apprécier dès aujourd’hui (carafage jusqu’à 24 heures) et pendant au moins 10 ans.

Le Soula, 2003, Grenache noir 100%, Casot des Mailloles, Banyuls

Dans un style un plus élégant que le 2002 (mais cela reste du Casot!!), un vin au nez puissant et complexe d'algues, de fruits secs et rouges, qui évolue admirablement à l'aération. Une bouche suave qui a su préserver beaucoup de fraîcheur. Déjà agréable à boire, il est parti comme son aîné, pour une garde éternelle!

Le Vin Antique 2002 (50 cl), Casot des Mailloles, Banyuls

Il devrait pouvoir revendiquer l’appellation Banyuls, mais il est non muté et il se retrouve « versé » dans les vins de table. C’est en fait une vendange tardive de grenache gris. Peu importe, nous nous intéressons aux vins, pas aux étiquettes ! J’ai l’impression de me répéter, mais ici aussi la complexité est à l’honneur, avec des notes de groseilles, de coing qui viennent rafraîchir de beaux arômes oxydatifs de cacao, de café ou de noix. Finesse et élégance en bouche sans aucune lourdeur ; l’équilibre ! Une production confidentielle à réserver abslument!


Les Nouvelles du Casot

En 2005, il y aura une nouvelle parcelle "poux del Negout" (Puits de neige). Sur le vignoble de Trouillas, 1,40 ha de vieilles vignes plantées sur un léger coteau face au Canigou. A sa gauche s'étend la chaîne des Albères et à drote, les Corbières.

Première année en Agriculture Biologique, labour au cheval "la lisa" et rendement 30 hl/ha

3 cuvées 2005 blanc, rosé et rouge; cépages grenache (3 couleurs 50%), Macabeu 20%, Carignan 20% et Mourvèdre 10%

Champagne
Jura
Languedoc
Grécaux
Roquefort
Saint Anne
Roussillon
Rhône
T. Allemand
Villeneuve
Savoie