Domaine BEAU-THOREY,

Pic Saint Loup, LANGUEDOC

Corconne, 4 ha

Des cuvées de caractère de cépages phares comme la syrah ou le grenache, mais aussi de vieilles vignes de cépages sous-estimés (cinsault), voire carrément oubliés; carignan blanc, aramon, muscat de Hambourg, alicante, terret, ... , en bio depuis le début (1985) et en biodynamie depuis 2000. Un vigneron à part, loin des sirènes médiatiques!

Ma visite, Mai 2003

Ma première rencontre date déjà de quelques années, à la foire de Rouffach. Une rencontre très sympa avec des vins pétris d'originalité et de caractère!

Le vigneron, Christophe Beau, est un sacré bonhomme, discret, charmant, mais pince sans rire et qui cache derrière ses lunettes d'intello une expérience epoustouflante et une culture qui dépasse largement le domaine viticole. Un baroudeur aussi, agronome qui a roulé sa bosse autour de la planète (Mexique, ...) avant de déposer ses valoches dans ce petit village de France.

Son arrivée, ses galères pour constituer son vignoble et ses relations amour-amort avec les habitants du village sont relatées avec talent, passion et suspens dans son bouquin "la danse des ceps"

Ecoutez plutôt notre "écrivin" ;-)

"Philomène, Momo et bien d'autres, sont les "héros" de cette chronique qui se lit comme l'on boit un bon vin! C'est l'histoire au fil des saisons, d'un vigneron, qui a choisi une autre poésie du vin ; une autre manière d'envisager son métier loin des tentations technologiques superflues ; de soigner la vigne par des pratiques de bon sens et une agriculture biodynamique sans dogmatisme . Mais aussi de vivre un vrai lien producteur-consommateurs autour de vendanges collectives, d'une consommation coopérative, et d'une propriété collective (S.C.I.). Un périple clochemerlesque qui vous mènera jusqu'au Mexique ou en Palestine. Découvrez y, autant l'ivresse de bons moments de vendanges que des outils pratiques pour d'autres modèles de production agricole."

A lire absolument pour tout qui s'intéresse un peu au monde du vin.

Une démarche intéressante enfin, puisqu'il a financé ses débuts grâce à des clients co-locataires des vignes. Une approche du métier, proche de son consommateur tout à fait originale. Un système bien dans sa "philosophie" faite d'humanité et de contact.

A découvrir aussi son projet de vigne étrusque, ou il rend à la vigne son état primaire de liane!

"Epanouir l’hymne à la vigne...

A force de l’observer, de la vivre, cette vigne, dans tous ces états (échalas, gobelets tridimensionnels, palissages bidimensionnels, pergolas, etc…), j’ai fini par imaginer d’expérimenter avec elle autre chose, de nature moins mécaniquement domestiquée.
Cette hymne à la vigne que je mets en chantier, c’est la recherche de modes de conduite :
-qui autorise ce végétal à redevenir plus liane en forêt, ce qu’elle est originellement…. et demeure malgré les sélections génétiques.

-qui restaure la diversité végétale (voire animale) de tous les écosystèmes productifs que l’homme a développé sur terre avant la parenthèse techniciste et mécaniste des 100 dernières années.

-qui « produise » un paysage plus consciemment esthétique et vivant, lorsque l’esthétique des terroirs paysans d’autrefois n’étaient que le résultat de gestes vernaculaires liés à une gestion optimale des ressources."

Superbe projet, on compte bien venir voir tout cela sur place; à suivre!


Les vins


Tourtourel 2004, Carignan et Terret blanc , Vin de table

Quelques bouteilles seulement de ce vin, des arômes fruités complexes, une belle densité pour seulement ses 11 % d'alcool, à siroter sous la tonelle avec des olives ou des gambas grillés.

Ubac 2005, Cinsault, Vin de table

Nouvelle cuvée et grande réussite; le cinsault rentre souvent dans des rosés ou rouges à robe claire, mais celui-ci est beaucoup plus dense. Des tannins satinés, une belle acidité, un fruité pur et juste ce qu'il faut de profondeur pour le rendre gouleyant. Se souvenir de le boire avec modération ne sera pas évident;-)

Bogus 2005, Muscat de Hambourg, Vin de table

Un pirate pour els dégustations en vraie aveugle (les yeux bandés!). Le nez rappelle inévitablement le muscat et on s'oriente donc vers un vin blanc, mais celui-ci est rouge; vinifié à partir de raisins de table. Plus qu'une curiosité, un vin rouge d'apéro à boire légèrement frais, ou un vin de BBQ, de charcuterie, mais aussi de salade!

Bella Parra 2004, Pic Saint Loup , Côteaux du Languedoc

Nouveau millésime enfin pour le Bella-Para (le 2003 a été incorporé dans la danse des ceps). Un peu moins sauvage que le 2001, mais la parenté est patente. Beaucoup de fraîcheur malgré une concentration importante. Des arômes de garrigue, d'herbes, de fruits et de chocolat. Peut-être un cran encore au-dessus du 2001.

Bella Parra 2001, Pic Saint Loup, Côteaux du Languedoc

Attention, grande découverte ! Un domaine minuscule (4ha) mené par un ingénieur agronome écriv(a)in ! Son Bella Parra, assemblage de syrah et de vieux cinsaults est de toute beauté. La robe est pourpre profond et le bouquet est fantastique, des arômes de fruits noirs, de garrigue, laurier, lavande, et épices. C’est un nectar en bouche, de l’onctuosité et de la fraîcheur. La longueur est surprenante pour un vin de ce prix. A carafer impérativement, il s’est ouvert progressivement chez moi pendant plusieurs jours. Attention, plus que quelques bouteilles

Pleine Lune 2002, Syrah, Pic Saint Loup, Côteaux du Languedoc

Pour amateurs seulement ! Pure syrah, la robe tire sur le violet et le noir. Le nez est explosif sur les fruits noirs, le café, l’encre et le charbon. Les tannins bien présents mais digestes doivent encore s’assouplir car c’est un vin de garde (à carafer !). Les arômes perçus au nez se rassemblent pour une belle finale très complexe. J’adore !

La Danse des Ceps, 2003, Syrah, Grenache, Carignan, Cinsault, Pic Saint Loup, Côteaux du Languedoc

La Pleine Lune et Bella Para ne feront qu'une cuvée cette année pour offrir un meilleur équilibre. La robe est presque noire, le nez sur les fruits très mûrs rapelle les grenache du Roussillon. La bouche est dense, puissamment tannique et longue. Savoureux, mais il faudra attendre que les tannins se civilisent un peu ou le mettre en présence d'un plat régional suffisamment résistant.

Ultime, 2003, Carignan, Cinsault, Aramon, ... Vin de table.

De vieilles vignes de plus de 80 balais, il s'agit de la parcelle dont l'aventure est contée dans le bouquin de Christophe, "La danse des ceps". Les vieux ceps de carignan, cinsault, aramon, ... offrent un nez complexe qui allie les arômes de fruits mûrs, d'épices avec une petite note animale. La structure est puissante et la longueur impressionnante, un vin que l'on peut attendre quelques années.

Champagne
Jura
Languedoc
Grécaux
Roquefort
Saint Anne
Roussillon
Rhône
T. Allemand
Villeneuve
Savoie