Patricia Kuypers

danseuse, chorégraphe, éditeur, est née à Charleroi le 6 mai 1959. Elle s’est formée dans les années 80 à travers des rencontres artistiques fortes, dont les plus marquantes sont Steve Paxton, Gerhard Bohner, Jean Cebron, Susanne Linke, Lisa Nelson, Dana Reitz, Trisha Brown, Nancy Stark Smith, Simone Forti, Mark Tompkins, Julyen Hamilton, Katie Duck, Barre Phillips. Son développement technique a suivi ses besoins artistiques et sera soutenu par des artistes-pédagogues qu’elle invitera à Bruxelles dans le cadre de l’association Contredanse, dont e.a. Ruth Barnes, Robert Kovich, Irène Hultman, Tony Thatcher, les danseurs de la Compagnie Trisha Brown,…
Chorégraphe depuis 1985 de solos et de pièce de groupe pour la scène ou la caméra, (Elles s’en foot, Action/Passion, Extases, Saisies), elle fut également interprète dans des créations de Steve Paxton, Ave Nue, et de Mark Tompkins, Nouvelle. Depuis 1995 elle crée des pièces de danse improvisée de différents formats comme le duo danse et musique, A travers, avec le clarinettiste Jacques Foschia, le solo en silence Ripples, le duo de danse yeux ouverts et fermés Et ou ou, et participe à différents projets d’improvisation en spectacle e.a. Carte blanche et La langue des oiseaux, dirigés par Julyen Hamilton, Fête Foreign, avec Barre Phillips, Par dessus bord, spectacle et cdrom dirigés par Anne Garrigues et à diverses performances d’improvisation avec des musiciens comme Peter Jacquemyn, Ninh Le Quan, Philippe Aubry,...
Depuis 1997 elle collabore avec le plasticien/danseur Franck Beaubois qui conçoit des environnements et des dispositifs spécifiquement pour la danse et réalise avec ce dernier le projet chorégraphique Détours, spectacle pour trois danseurs, trois musiciens, un plasticien et un lampiste, musique, danse, art plastique et lumière interagissant à part égale sur scène et transformant l’espace en direct. La pièce Lest met en place un environnement plastique dans une configuration spécifique, le public étant placé en proximité tout autour de l’espace de danse. Pour ces deux derniers projets Barre Phillips improvise la musique, en trio à corde life avec Hans Burgener et Martin Schutz pour Détours, en solo enregistré sur base d’une partition temporelle pour Lest. Le projet Pièces Détachées réunit autour d’elle une équipe de 13 danseurs/improvisateurs pour une partition modulable dans laquelle les lieux font office de scènographie et David Shea propose des échantillons musicaux composés pour s’insérer librement dans la partition variable.
Patricia Kuypers est également conseillère artistique à Contredanse, Centre de documentation et d’information sur la danse à Bruxelles, association qu’elle a fondée dont elle fut directrice artistique pendant 15 ans et au sein de laquelle elle fut éditeur de la revue Nouvelles de danse. Elle y publie, parmi d’autres sujets généralement interdisciplinaires, des numéros consacrés à l’improvisation, On the edge, Contact Improvisation, Simone Forti, Hand book in motion. Elle organise aussi avec Contredanse des sessions de formation et de recherche pour danseurs professionnels et artistes d’autres disciplines, invitant des chorégraphes de renommée internationale, des improvisateurs, des éclairagistes, des musiciens,…
Depuis 1985 elle enseigne régulièrement le Contact Improvisation et l’improvisation en Belgique et à l’étranger, ce qui lui permet de développer sa recherche et de rencontrer de nombreux danseurs; on la retrouve aussi bien dans des studios indépendants, que dans des institutions d’enseignement, ou dans des lieux de programmation. Depuis deux ans elle est également conférencière invitée dans l’atelier "Espaces urbains" de l’Ecole d’Art de La Cambre à Bruxelles et régulièrement sollicitée aussi pour des interventions parlées dans divers contextes (Ircam, Ecoles des Beaux-Arts de Lyon, Conservatoire de Musique et Danse de Lyon...)