1757. Le Protecteur (France)

 

UN vaisseau comme le Protecteur, de 64 canons, représente le plus pur type des navires de l'époque Louis XV. Il fut mis en chantier à Toulon en 1757, et lancé le 21 mai 1760. Ce fut l'un des premiers vaisseaux à recevoir des galeries en fer. Malheureusement en 1790, sa figure de proue, représentant un guerrier, était complètement vermoulue et l'on décida de la remplacer par un lion, plus facile à exécuter et moins coûteux ! Construits selon les méthodes nouvelles, les vaisseaux de cette époque sont beaucoup plus racés que leurs prédécesseurs de l'époque Louis XV ; ils ressemblent davantage à ceux du XIXe siècle qu'à ceux de la fin du XVIIe. Leur avant est plus relevé et le beaupré À suivi le même mouvement. Les formes, de l'avant comme de l'arrière, sont plus fines, mais le rapport longueur/largeur n'a guère varié, la vitesse est toujours médiocre et la dérive très importante. Le château arrière s'est fortement abaissé et ne disparaît plus sous les sculptures. Les flancs accusent comme par le passé une rentrée importante et le pont supérieur comporte encore la même « grande rue », cette large ouverture par où l'on descend les chaloupes pour les poser sur le pont de la batterie inférieure. Ainsi, à peu près ouvert à tous les vents, le navire conserve une humidité permanente qui n'est pas faite pour réserver aux équipages de meilleures conditions de vie qu'au siècle précédent. Quant au gréement des vaisseaux, il faut noter l'apparition des focs, voiles triangulaires servant à faire évoluer le navire ; les focs ont, sur le beaupré, remplacé le perroquet de beaupré, cette petite voile carrée que les coups de vent emportaient fréquemment. À l'arrière, sur le mât d'artimon, la voile triangulaire appelée ourse a cédé la place à une voile quadrangulaire ; l'ancienne antenne subsiste, mais plus pour longtemps. L'ensemble du gréement est allégé, simplifié, plus rationnel, plus solide aussi. Aux hunes rondes ont succédé des hunes presque carrées, qui soutiennent mieux les mâts de hune. La surface de voilure s'est accrue.