1935. Gloster " Gladiator " (Grande-Bretagne)

 

PENDANT plus de vingt ans, les Anglais, toujours traditionalistes, restèrent fidèles aux avions biplans, et c'est presque à contrec'ur qu'ils abandonnèrent cette formule. Le dernier biplan construit en série pour la RAF, le Gloster Gladiator de 1935, fut, il est vrai, une source de satisfactions nationales et il prouva, dans les jours sombres de 1940, qu'il pouvait encore servir avec éclat. Ce chasseur extrêmement maniable, en service depuis cinq ans, était à peu près déclassé en 1940, lorsque les Britanniques durent faire face aux Germano-Italiens sur tous les fronts. Cependant, faute de matériel plus moderne, des Gladiator durent garder le ciel de certains postes-clés, tel celui de l'île de Malte où trois d'entre eux réussirent la prouesse de résister victorieusement, durant plusieurs mois, aux attaques aériennes ennemies. Lorsque les Spitfire intervinrent enfin, le dernier Gladiator fut retiré du combat et placé dans un musée de l'île (3 septembre 1943) ; depuis lors, il y est pieusement conservé. Le Gloster Gladiator servit également contre l'aviation italienne en Afrique, au début de la campagne de Libye en 1940. Le Gloster Gladiator dérivait du Gloster Gauntlet, lui-même chasseur Standard de la RAF ; c'était un appareil de performances absolument remarquables pour son temps. En service en Lettonie, Lituanie, Suède, Belgique, Chine, Irlande, Grèce, Irak, Égypte, Portugal, Norvège, Finlande.

Caractéristiques : Envergure : 9,85 m. – Longueur : 8,36 m. – 1 moteur Bristol Mercury IX de 840 C.V. – Armement : 4 mitrailleuses Browning. – Vitesse maximum : 410 km/h.