Accueil guitares Les amplis Les Effets Nouvelles Technologies Steve Vai FAQ
         

Les nouvelles technologies pour guitares électriques

Le MIDI et les guitares

Avec l'apparition du MIDI, de nombreux guitaristes ont souhaité pouvoir contrôler un synthétiseur avec leur guitare. Encore fallait-il concevoir une interface MIDI qui puisse assurer une telle conversion. La première guitare pouvant réellement piloter un synthétiseur est la Roland GR-500 sortie en 1977. Celle-ci n'utilisait toutefois pas la norme MIDI.

Les guitares/synthés se répartissent dans deux catégories:

Roland GKLes guitares de conception habituelle auxquelles s'ajoutent un micro hexaphonique (ou micro divisé) qui capte le son de chaque corde individuellement et un convertisseur qui détermine la hauteur de la note, son intensité, et qui transmet le signal MIDI à un synthétiseur. Généralement, le convertisseur est externe mais il peut être directement intégré à la guitare. On connecte alors à l'instrument en plus du jack habituelle un câble MIDI. Parmi les convertisseurs externes, on retrouve le Roland GK qui s'adapte à n'importe quelle guitare électrique classique.

L'avantage de cette formule est double puisqu'on peut produire tantôt des sons de guitares, tantôt des sons de synthés, tantôt mélanger les deux.

Dernière mise à jour juillet 2009

FastTrackHabituellement, un guitariste utilise ses doigts ou un onglet pour gratter les cordes de son instrument. Certains utilisent même un archet pour frotter les cordes.

Greg Heet inventa un autre système en 1969: le EBow. Grâce à cet accessoire, le son émis par la guitare est produit par un champ électromagnétique. Dans la même catégorie, on peut également citer Eddie Van Halen qui utilisa une foreuse pour exciter les micros de sa guitare dans le morceau Poundcake qui figure sur l'album For Unlawwful Carnal Knowledge.

   

Les contrôleurs MIDI quant à eux n'émettent aucun son et servent exclusivement à piloter un synthétiseur via MIDI.

SunthAxeParmi ces contrôleurs, on retrouve la Yamaha G10 ou encore la célèbre SynthAxe, créée par Bill Aitken en 1986. Cet instrument comportait deux jeux de cordes indépendants ainsi qu'un clavier à 6 touches. On pouvait également y ajouter un contrôleur de souffle pour manipuler le timbre et le volume des notes jouées. Initialement vendue à 10.000 £, la SynthAxe ne se vendit pas bien et fut abandonnée après quelques années.

 

Yamaha EZ AGYamaha a développé la EZ-AG pour apprendre seul à jouer de la guitare à l'aide de cases lumineuses sur le manche. Mais cet instrument peut également servir de contrôleur MIDI. Voici une mini démo sur YouTube.

Les extenseurs (Xtender ou D-Tuner)

D-TunerIl arrive que pour exécuter un morceau, il faille modifier l'accordage (tuning) de la guitare. Par exemple, qu'il faille accorder la mi grave en ré. On peut soit tourner la mécanique de la corde pour ajuster la tonalité de celle-ci mais il existe des mécaniques pré-réglables (ou non) qui permettent cette manipulation en un bref instant. Parmi celles-ci, on retrouve les extenseurs plus communément appelés D-Tuners ou encore les String Drops.

 

String DropLe String Drop de Timara Custom offre davantage de souplesse mais nécessite toutefois une bonne oreille afin de régler comme il faut la corde en plein jeu.

 

Guitar Port de Line 6  
   

Guitar Port XTQui n'a pas souhaité brancher sa guitare sur son ordinateur? Line 6 a développé un module, le Guitar Port (actuellement en version XT) qui permet de simuler 18 amplis vintage tels que des Marshall, Fender, Mesa/Boogie, Vox, etc, et plus de 20 effets. Il se connecte en USB à votre Mac ou PC. A l'aide du logiciel GearBox, vous pouvez gèrer les réglages du Guitar Port mais ce n'est pas tout. Grâce à GuitarPort Online, il est possible de télécharger des leçons ou des tablatures et de s'exercer à la maison. Vous pouvez également ajouter d'autres logiciels pour vous enregistrer et pratiquer votre instrument.

FastTrackIl existe également des interfaces audio pour ordinateur qui se branchent en USB ou FireWire et qui possèdent une entrée jack dédiée à la guitare électrique comme le FastTrack de M-Audio.

La guitare 100Mb/s

Gibson EthernetLa technologie derrière toute guitare électrique à corps plein comme la Fender Stratocaster ou la Gibson Les Paul n'a pas beaucoup évolué depuis les années '30: un micro convertit les vibrations des cordes en impulsions électriques. Mais cela pourrait changer avec la technologie MaGIC (l'acronyme de Media-Accelerated Global Information Carrier) de Gibson: au lieu d'envoyer des signaux analogiques, cette nouvelle guitare envoie des signaux numériques. Elle utilise pour ce faire un simple câble réseau ethernet. Mais ce n'est pas tout. Cette technologie permet d'envoyer le son de chaque corde individuellement. Cela signifie qu'il est possible de reproduire le son de chaque corde sur différentes sorties et d'ajouter ainsi de la stéréo ou un effet de spatialisation plus élaboré. Pour l'heure, il faut soit connecter la guitare à un ordinateur, soit repasser par une interface audio-numérique, la Break-out Box) afin de brancher cette instrument sur un ampli analogique. L'idée de Gibson ne s'arrête toutefois pas là car la firme tente d'instaurer une nouvelle connectique standard qui remplacerait les actuels cinch, jack, MIDI, ADAT, USB, FireWire, S/PDIF...

Gibson MaGICL'idée de tout basculer en MaGIC va beaucoup plus loin parce que pour peu que tous les instruments joués lors d'un concert soient à cette norme, cela signifie que tout le câblage actuel (à savoir un câble audio par micro, soit un enchevêtrement de câbles au final) pourrait être remplacé par un seul câble réseau, les sons étant générés à la régie son.

 

La Gibson Dark Fire  
   

Gibson ne s'est pas arrêté à la MaGIC.La Gibson Dark Fire apporte son lot d'innovations. Dark FireLa Chameleon Tone Technology apporte la virtualisation, tant en analogique qu'en numérique. L'accordage se fait de manière robotisée. Cela permet non seulement d'avoir un instrument parfaitement accordé mais cela permet surtout de changer l'accordage (le tuning) en quelques instants. Parmi les autres nouveautés, on trouve le RIP (Robot Interface Pack) qui permet de connecter la guitare à son PC ou son Mac pour travailler les sons dans le logiciel Ableton Live 7 Gibson Studio Edition ou Guitar Rig 3 de Native Instruments. Ou encore le MCK (Master Control Knob) qui permet de sélectionner rapidement le type de micros et leurs réglages en un tournemain.

 

N-TuneIl fallait y penser mais qui n'a pas rêvé d'un accordeur intégré à la guitare? C'est aujourd'hui possible. N-Tune par exemple propose d'en placer un sous l'un des potentiomètres de votre guitare. Celui-ci comporte une série de LED qui permet d'accorder manuellement votre instrument. N-Tune décline leurs potentiomètres afin qu'ils se marient parfaitement avec les principaux modèles de guitares.

Page suivante: Steve Vai  
   
© 2009 Copyright Le Site de la Guitare Electrique — ContactPlan du Site — Bibliographie — Archives