Accueil > Actualité > Parc naturel >

Parc naturel Viroin - Hermeton.

Logo

Création du parc naturel.

Soulme est situé dans le parc naturel Viroin-Hermeton qui a été inauguré le 29 août 1998. Ce parc naturel, qui couvre une superficie de 20.000 ha et englobe totalement le territoire des communes de Doische et Viroinval, est le sixième de Wallonie.

Le projet de création d'un parc naturel dans la région a été lancé dès 1977 par Monsieur Léon Woué, directeur du Centre Marie-Victorin à Vierves-sur-Viroin. Il s'appuyait sur le haut intérêt biologique et géographique de cet espace rural qui est situé à cheval sur quatre régions géographiques: le Condroz de l'Hermeton, dans lequel se trouve Soulme, la Fagne schisteuse, la Calestienne et l'Ardenne. La région abrite de nombreuses espèces de plantes, d'animaux et d'insectes qui restent introuvables ailleurs en Belgique.

Dès le début des années 90, de multiples activités ont été développées à travers le futur parc: stages de découverte de la nature, promotion du tourisme à la ferme, valorisation du patrimoine, promotion de la culture de l'épeautre, création d'une station d'épuration par marais à Doische, ouverture d'un centre de référence pour l'agriculture.

La création du parc naturel et l'attribution de subsides va permettre de donner une amplification à toutes ces activités et d'en développer d'autres, notamment en collaboration avec le Centre culturel de Doische et la Maison du Tourisme de Viroinval, mais bien sûr avec la collaboration de la population locale qui est associé à la démarche. Le parc naturel sera géré par un Comité de gestion et publiera un journal périodique.

Qu'est-ce qu'un parc naturel?

Le parc naturel n'est pas à confondre avec la réserve naturelle qui ne couvre qu'une petite superficie protégée et a pour objectif unique la conservation. Le parc naturel doit en effet couvrir une superficie minimum de 5.000ha et constitue un ensemble cohérent alliant anture et habitat. Contrairement à la réserve naturelle, les activités économiques ne sont pas interdites.

Dans un parc naturel, les activités socio-économiques sont développées en vue d'établir un parfait équilibre entre l'environnement et l'économie. On y veille plus particulièrement au respect des règles urbanistiques et à mieux entretenir et sauvegarder le patrimoine bâti. Le parc naturel doit permettre une gestion planifiée et coordonnée du territoire. Le parc naturel est un système dynamique, un outil de promotion et de développement qui valorise les produits locaux et induit un tourisme de qualité.

L'existence d'un parc naturel permet de pouvoir bénéficier d'une véritable manne de subsides, notamment de la Région Wallonne, mais également d'autres pouvoirs subsidiants qui sont susceptibles d'intervenir.

Objectifs poursuivis.

Conservation de la flore et de la faune: pelouses calcicoles, zones humides, prés de fauche non amendés, forêts, bords des routes;
Amélioration des réseau écologiques: pratiques agricoles, gestion forestière, gestion des voies de communication;
Protection de l'environnement: gestion des déchets, lutte contre le bruit, contrôle de l'exploitation des carrières, surveillance de la forêt, protection du réseau hydrographique;
Aménagement du territoire: protection et gestion du patrimoine urbanistique et paysager, règlement général sur les bâtisses en site rural, primes à la construction, la réhabilitation, la rénovation, l'embellissement, la restructuration;
Développement rural et économique: développement rural agricole, sylviculture, carrières, petites et moyennes entreprises, tourisme (agrotourisme, villages fleuris, accueil et hébergement, circuits de découverte, création de zones de loisirs, mise sur pied d'une équipe d'entretien, promotion des transports en commun).