Ecole communale fondamentale de Solre-Saint-Géry - 071 32 12 80 - directeur@solre-saint-gery.be - Dernière mise à jour: 16/02/2017

"Nous Mayeur, échevins et membres du Conseil Communal de Solre-St-Géry, District de Thuin, province du Hainaut, réunis afin de se concerter sur le choix d'un clerc et instituteur, vu la démission volontaire du Sieur Isidore "Linard" donnée sous la date du 14 septembre 1819. Voulant fournir à son remplacement, avons convenu avec le Sr Nicolas Anselot pour remplir les fonctions de clerc et instituteur dans notre dite commune sous les conditions suivantes:

- Qu'il chantera la messe, fêtes et dimanches, qu'il tiendra l'église dans une propreté décente, qu'il sonnera la cloche deux fois pour les messes et vêpres, qu'il sonnera aussi la cloche à onze heures du matin et neuf heures du soir comme de coutume, enfin qu'il accompagnera et aidera Monsieur le Curé dans toutes les cérémonies religieuses.

- Il sonnera à l'école à une heure après midi, il apprendra aux enfants leurs prières, le catéchisme, les réponses de messe, et la manière d'y servir, la lecture, l'écriture, l'arithmétique, les principes de la grammaire française, le plein chant à ceux qui auront des dispositions, enfin l'honnêteté et le respect aux personnes.

Il tiendra l'école régulièrement toute l'année, les mois d'août et septembre exceptés, pourvu qu'il se trouve dix écoliers réunis pour recevoir la leçon. Il aura pour salaire deux cent cinquante francs de fixe et pour rétribution de son écolage soixante centimes par mois par chaque écolier de la première classe, cinquante centimes par ceux de la seconde classe et quarante centimes par ceux de la troisième.

Ces conditions sont acceptées de part et d'autre entre les contractants, mais bien entendu que ce sera par année et qu'il sera libre libre aux administrateurs de remercier et renvoyer leur clerc, s'il venait à tomber dans des fautes graves et ont les dits mayeur, échevins et membres du conseil communal… "

Parmi les signataires, on peut lire (ou presque): "François Bolle, Huart, Gabriel Canivet, Jacques Grasvez, Ambroix Robert, NJ Anselot etc..."

Signé ainsi que le dit Anselot à Solre-St-Géry le 7 septembre 1819.

Parmi les signataires, on peut lire (ou presque): "François Bolle, Huart, Gabriel Canivet, Jacques Grasvez, Ambroix Robert, NJ Anselot etc..."


A la lecture des archives communales, il en ressort que l'école existait déjà bel et bien AVANT 1819 puisqu'il y avait eu démission du "Sieur Isidore,.." De plus, remarquons le rôle joué par l'Eglise à cette époque! Les différentes charges qui incombent à l'instituteur se passent d'ailleurs de tout commentaire! Bref, l'école des garçons existait déjà bien avant l'indépendance de la Belgique, elle a connu l'occupation hollandaise (depuis 1815, nous étions rattachés au Royaume-Uni des Pays-Bas) et peut-être française. L'école des garçons était donc une école communale mais on ne peut s'empêcher de remarquer le rôle important joué par l'Eglise en ce début de siècle! Pour ce qui est de son année de création, rien ne nous permet officiellement de déterminer une date exacte mais vu la situation politique sous le régime hollandais, vu le contexte historique, tout porte à croire que l'école des garçons aurait vraisemblablement vu le jour au début du 19ème siècle"...


En 2018, notre école fêtera son bicentenaire!