Accueil.
Présentation & contact.
Origine de la monnaie.
Définition et rôle.
Fabrication.
Les monnaies racontent l'Histoire.
Histoire de la monnaie.
•La Grèce.
•Rome et Byzance.
•L'Europe.
•La Renaissance.
•La Révolution Industrielle.
•La monnaie électronique.
Ecu & Euro.
Notre dynastie.
Les monnaies en Belgique
•Léopold Ier
•Léopold II
•Albert Ier
•Léopold III
•La Régence
•Baudouin Ier
•Albert II
La Numismatique.
Petite histoire.
Informations & Astuces
•Qualité et valeur.
•Nettoyer les pièces.
Lexique et glossaire.
Bibliographie et liens.


La monnaie à travers l'Histoire : la Renaissance.



38
Le trait caractéristique du nouvel humanisme appliqué au monnayage fut sa manière de souligner la personnalité du prince indépendamment de sa charge. Le module réduit des ducats de François Sforza limitait l'emploi du relief. Son fils, Galéas Marie, fit frapper des pièces plus grandes et plus belles, le double ducats d'or et le testone d'argent, appelé ainsi à cause de l'importance donnée à la tête.

39
40 Nombre de princes italiens voulurent eux aussi se distinguer par l'éclat de leur monnaie. Les papes eux-mêmes se firent représenter en effigie sur leurs monnaies.
40
Parmi tant de changements, les monnaies de Venise et de Florence, les plus importantes d'Italie, ne furent pas modifiées. Leur importance explique en partie leur fixité. Non seulement le florin et le ducat avaient cours dans l'Italie entière mais ils étaient aussi la pricipale monnaie d'échange de l'Europe et du monde méditerranéen.
41 Dans les première années du XVIe siècle, la monnaie européenne présentait encore un aspect médiéval. Les dynasties adoptèrent peu à peu les monnaies à effigie.
42
La monnaie des Pays -Bas fut adaptée pour faire face aux exigences du commerce. Charles Quint introduisit dans la monnaie néerlandaise une couronne d'or semblable à l'écu ainsi que le florin.
L'exploitation plus intensive des mines entrainèrent une importante augmentation des réserves d'argent. Dès 1486, l'archiduc Sigismond du Tyrol fit frapper une grosse pièce d'argent valant un florin d'or ou gulden . De nombreux princes copièrent cette pièce. Elle connut un grand succès et se répandirent sous le nom de thaler. Ce nom fut bientôt donné à d'autres pièces de même dimension et c'est lui que l'on retrouve dans dollar. 43
44 Le grand flan du thaler était un champ prometteur pour le graveur qui, préférant le pittoresque, surchargea les motifs d'une masse de détails.
Pour concurrencer le thaler, Charles Quint introduisit aux Pays-Bas le florin d'argent. Les grosses pièces se mirent à proliférer à cette époque où l'afflux massif d'or et d'argent en provenance d'Amérique commençait à jouer sur l'économie européenne. L'accroissement des réserves monétaires entraîna l'expansion rapide du commerce ainsi qu'une sévère montée des prix. Les conséquences politiques et sociales de l'inflation furent graves et de grande portée. Dans le domaine du monnayage les problèmes qui se posèrent furent relatifs à la fabrication et à l'organisation. Les ateliers où une grande quantité d'argent américain était surfrappé, émirent des pièces particulièrement médiocres, qui souvent se fendaient en cours de fabrication.
45
46 Le remède était dans l'usage du balancier ou machine à frapper les pièces. La supériorité de ce procédé apparaît sur les pièces elles-mêmes qui sont rondes, bien centrées et présentent une frappe régulière.
Une autre exigence découlant de la production croissante des monnaies était le renforcement de l'organisation et du contrôle de la fabrication. Dès 1520, Charles Quint avait organisé les ateliers hollandais et en 1540, François Ier réforma le système français. Son organisation remarquablement stable dura jusqu'à la fin du XIXe siècle.


Légende des images.

  • fig 38 Milan, teston d'argent de Bone de Savoie, 1476-1481
  • fig 39 Milan, teston d'argent de Ludovic Marie Sforza, 1494- 1500
  • fig 40 Ferrare, teston d'argent d'Hercule Ier d'Este, vers 1503
  • fig 41 Pays-Bas, florin philippus de Philippe le Beau, 1494- 1506
  • fig 42 Naples, carlin d'argent de Ferdinand d'Aragon, 1503
  • fig 43 Tyrol, guldengroschen d'argent de Sigismond, 1486
  • fig 44 Zurich, thaler d'argent, 1512
  • fig 45 Sitten, pièce d'argent d'un thaler et demi, 1501
  • fig 46 France, double henri d'or d'Henri II, 1553-1558