Eglise Sainte-Foy

L'église paroissiale Sainte-Foy de Sauvenière est construite à 152 mètres d'altitude, sur un promontoire sablonneux. Elle fut batie par Pierre Dumonceau, abbé de Gemboux (1717-1732), alors que le monastère se relevait à peine des ruines causées par l'incendie de 1678, qui dévasta tout Gembloux. Elle succéda à l'église primitive, datant probablement du XIIè siècle, et dont il demeure quelques vestiges.

Construite en pierres schisteuses de la région Gembloutoise, la tour a été élevée en 1754.

L'édifice lui-même a subi de profondes transformations en 1837. On y accède soit par un escalier de 24 marches comportant 3 paliers, soit par la place longeant le côté septentrional de l'église.

Le portail est de style Renaissance. Dans le mur de la facade, à quelque 3 mètres de hauteur, une pierre armoriée se trouve encastrée. Elle porte le millésime de 1537, ainsi que la devise et les armes d'Antoine Papin, abbé du monastère de Gembloux (1518-1541).

Le maître-autel, comme dans beaucoup d'église du bassin de l'Orneau, est de style baroque. Il présentait d'étonnantes ressemblances avec celui de l'ancienne église abbatiale de Gembloux, avant les transformations qu'on a malheureusement fait subir à ce dernier vers l'année 1963.

Les fonds baptismaux sont romans (XI-XIIè siècle).

Quant à la cure, elle date de 1770, alors que l'abbé Jacques Legrain gouvernait l'abbaye de Gembloux (1759-1790). Vendue comme bien national, elle fut achetée vers 1797 par J.G. Generet, expert à Sauvenière.

(source : "Le bassin de l'Orneau" par J. Toussaint)