Historique du sanctuaire.

 

Le Sanctuaire de Sainte Rita à Bouge est fondé par les Pères Augustins (OSA, en sigle). Venus de Tamines, ils s’installèrent en 1935 dans un château (« le Château Rouge » dans la Rue du Château n°19) ayant appartenu à la Baronne de Cartier. Dans cette propriété, ils construisirent une chapelle à quelques cents mètres de l’église paroissiale Sainte Marguerite. Cette chapelle fût dédiée le 17 novembre 1935 à
Saint Nicolas de Tolentino, un des Saints préférés de Sainte Rita et Augustin comme cette dernière. Les Pères Augustins ont apporté les dévotions envers « Notre Dame du Bon Conseil » et Saint Nicolas de Tolentino, les plus anciennes des dévotions dans l’Ordre de Saint Augustin. Saint Nicolas de Tolentino est spécialement invoqué contre les maladies infectieuses tant pour les hommes que pour le bétail. Mais plus vite, c’est la dévotion à Sainte Rita de Cascia qui gagna la chapelle. De 1952 à nos jours,  les pèlerins viennent de partout pour vénérer « la Sainte des causes désespérées ».

Dans la crypte du sanctuaire, on retrouve une réplique de la dépouille mortuaire de Sainte Rita. Les pèlerins ont la possibilité de vénérer trois reliques composés d’os, de la chair et d’un peu de sang de Sainte Rita. Le Sanctuaire a un parc, appelé « parc de Sainte Rita », ouvert aux pèlerins depuis 1960. Un chemin de croix, peint sur sept tableaux en granito-mosaïque, œuvre d’un grand artiste augustin, le Père Léon COPPENS, plonge les pèlerins au cœur de la vie de Jésus-Christ et de Sainte Rita. Le parc possède, en plus, la grotte de Notre-Dame de Lourdes. Actuellement, deux pères et deux sœurs de l’ordre de Saint Augustin, ordre auquel appartenait Sainte Rita, travaillent dans ce seul sanctuaire tenu encore par les Pères Augustins dans la région francophone.

Durant leur mission au R.D.Congo, les Pères Augustins ont entre autres formé des Frères et Pères Augustins, fondé des couvents, instauré la dévotion à Ste Rita. L’un des couvents, celui de Kinshasa, porte le nom de Couvent Ste Rita : c’est le siège de la dévotion à Ste Rita dans l’archidiocèse de Kinshasa. Les Pères Augustins Congolais s’occupent de la dévotion et d’une chorale dédiées à Ste Rita ( cf. la musique est de cette chorale ).

Les « Quinze Jeudis de Sainte Rita ».

 

Les « quinze Jeudis de Sainte Rita » sont les 15 jeudis qui précèdent la fête de Ste Rita du 22 mai. Durant ces 15 jeudis, les dévots et dévotes peuvent participer à la célébration eucharistique ou aller prier dans une église où l’on vénère Sainte Rita et suivre un extrait de sa vie. C’est une pratique dévotionnelle,  vieille presque de 300 ans,  qui rappelle les 15 années de souffrances de Rita à cause d’une plaie similaire à celle de Jésus qu’elle reçut au front la nuit du Vendredi Saint 1432.

 

 Réplique de la dépouille

 mortuaire de Sainte Rita

 

Chemin de croix de

 Jésus-Christ

 

La croix du Christ : source de

la stigmatisation de Ste Rita

 

 Autel dans le parc

 

Le sanctuaire de Bouge

 

Saint Nicolas de Tolentino

 

Notre Dame du Bon Conseil