Un mot peut résumer le caractère du Birman : E-QUI-LI-BRE.Bien sûr, chaque individu a son tempérament particulier, mais la race a ses grandes tendances, communes à tous les Birmans.Ni indifférent ni pot-de-colle, le Birman est très facile à vivre. Attaché à son «humain» (ne parlons pas de «maître» ici !), il est pacifique et amical. Même avec les petits enfants, jamais un coup de griffe : lorsque le Birman en a assez, il s'en va, tout simplement, et revient un peu plus tard ! Envers les inconnus, il se montre d'une indifférence courtoise : il veut bien dire bonjour, mais pas de familiarités s'il vous plaît !Il a un peu de la vivacité du Siamois, un peu de la nonchalance du Persan. Le Birman vit très bien en appartement, mais si vous avez un jardin, sachez que c'est un «vrai» chat, sportif et chasseur.Intelligent et affectueux, il s'adapte sans problème aux situations nouvelles : déménagement, arrivée d'un bébé dans la famille, arrivée d'un autre animal,Le Birman est souvent « bavard ». Heureusement, il a une voix douce et mélodieuse sa fourrure soyeuse ne s'emmêle pas (ou rarement !) : un brossage une ou deux fois par mois suffit pour un chat qui ne sort pas en exposition.A savoir : le mâle (surtout quand il est castré) est souvent plus câlin et plus tendre que la femelle, un tantinet plus indépendante.Si vous envisagez d'accueillir chez vous un Birman, n'hésitez plus ! Ce chat de rêve vous apportera un bonheur immense.Le Sacré de Birmanie est un chat à poil mi-long, Colour Point, avec les pieds blancs. Il est d'apparence imposante, de taille moyenne à forte, avec une ossature lourde par rapport à sa taille.MOTIFS: des "gants" et des "éperons". Les pattes avant ont des gants blancs, les pattes arrière des gants blancs se prolongeant par des éperons. Des gants et des éperons bien symétriques et réguliers sont souhaités Tête Forme: forte, large et arrondie vue de face, légèrement plus longue que large vue de profil.Taille: moyenne Profil: légèrement incurvé, avec un nez romain. Menton fort.Museau: de longueur moyenne, les bajoues sont lourdesNez: de longueur moyenne, romain, narines peu espacées.Menton: bien développé, formant une ligne perpendiculaire avec la lèvre supérieure.Joues: pleines, pommettes hautes et proéminentes.OreillesForme: presque aussi larges que à la base que hautes. Bouts arrondis.Taille: moyenne à grande.Placement: modérément écartées.Fourrure interne: lourde.YeuxForme: presque rondsTaille: grandsPlacement: bien écartés.Couleur: le bleu le plus profond possible Cou Taille: moyenne.Longueur: courte à moyenne.Musculature: bien musclé.Corps Forme: moyennement long, massif, dos régulier.Taille: moyenne à grande.Ossature: forte.Musculature: ferme et musclé.Queue Longueur: moyenne.Taille: en proportion avec le corps.Pattes Ossature: forte Longueur: moyenne, en proportion avec le corps.Musculature: importante.Pieds Forme: ronds et fermes.Taille: grande.Fourrure Longueur: mi-longue.Texture: soyeuse.Divers: une lourde collerette est souhaitable, spécialement chez les mâles.Rq. : des changements saisonniers Gants et éperons Les pattes avant ont des gants blancs se terminant en ligne droite à la jonction entre le pied et la patte. Les pattes arrière ont des gants blancs remontant en ligne droite à l'arrière de la patte et se terminant en pointe à peu près du milieu, au 3/4 du talon (éperons). Une régularité entre la hauteur des gants avant et arrière est souhaitable

 

 

Mâles Femelles Album Album chatons Naissances Contact, liens Vidéos

Page des clips vidéo      

 

Cliquez sur une image pour voir le clip !

 

 

L'émission " La main à la patte "  (RTL TVI ) est venue à la maison , voici un extrait de l'émission...

 

 

Quelques mois plus tard, dans la même émission, Marylène présente notre gentil Calypso et  Miss Lady, au château de Virton.

 

 

Chiens et chats ...

 

 

 

 

 

 

Le Birman, tout comme beaucoup de chats de race a une légende, elle se passerait dans un monastère de Birmanie sur les versants des monts Lugh : le temple de Lao Tsun.

Durant des siècles, des chats, aux yeux or avec une fourrure blanche maculée de la couleur de la terre symbole d'impureté à chacune de ses extrémités, gardaient ce temple et la précieuse statue de la déesse de la réincarnation : Tsun-Kianse.

Une nuit, les Thaïs attaquèrent, le grand prêtre mourut dans la prière. Son chat préféré, Sinh, lui toucha alors la tête et aussitôt sa fourrure pris le reflet doré de la statue en or et ses yeux bleu saphir, tandis que le bout des quatre pattes au contact de la tête du saint homme devint d'un blanc immaculé. La transmutation de l'âme du prêtre vers celle de Sinh fut réalisée.

Devant ce miracle, les prêtres prostrés prirent leurs armes et mirent en déroute leurs assaillants. Le temple était sauvé, mais Sinh incosolable mourut au bout de sept jours refusant de manger et de boire. Il fallait un successeur, aussi tous les prêtres se réunirent.
A ce moment-là, la centaine de chats sacrés du temple, transformés de la même manière que Sinh, surgirent de partout et entourèrent le plus jeune prêtre. C'était sans équivoque, les chats manifestaient la volonté de la déesse Tsun-Kianse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FreeCompteur.com