Stéphane Romain

   A mon fils Stéphane:

 

                                                      NOUS NE LE REVERRONS MALHEUREUSEMENT PLUS

                COURCELLES (Belgique)

Ste01.jpg (4339 octets)                                                

Stéphane ROMAIN (02/05/1973 - 01/05/1998)

 

Roger ROMAIN,  (a/conseiller communal ), son papa

Yvonne et Roger ROMAIN-MESSE, ses grands-parents

Jacqueline GLIBERT, sa maman

Julien PERRON, son demi-frère

Fernande et Renée MESSE, ses tantes

 

remercient profondément des très nombreuses marques de sympathie et de solidarité qui leur furent témoignées à la suite du tragique décès en gare de FOREST-Est

de Stéphane ROMAIN

                                (2/5/1973 - 1/5/1998)

                                                        devenu facteur des Postes à FOREST au 1/5/1997,

 

probablement mort accidentellement  en tombant du quai sur la voie ferrée, le 1er mai 1998, entre 0,14 heure et 0, 18 heure. Cependant, depuis des mois, nous cherchons toujours de savoir ce que Stéphane a pu faire, qui il a pu éventuellement rencontrer, où il a pu se rendre à FOREST, entre 22,30 heures le 30 avril 1998,  et,  0,18 heure le 1er mai 1998 (?). Qui l'a vu, pour la dernière fois,  après 22,30 heures, au "WEMBLEY" ? Que s'est-il réellement passé sur le quai de la gare de FOREST ce jour-là, à cette heure-là, en présence d'un seul témoin ? Stéphane n'a-t-il pas été poussé en bas du quai ?

Meurtre ou accident ? Nous ne saurons sans doute jamais la vérité.   Pour poursuivre le dossier, la "Justice" bourgeoise, la "Justice" des riches, impose de lui payer des coûts exorbitants. Exemple : 100.000 FB (2.479 euros), rien que pour fournir la copie du dossier répressif à notre avocat, parmi tant d'autres frais.

- Il nous avait laissés, le mercredi 29 avril 1998, à 21,15 heures, encore confiant, joyeux, décidé et plein d'entrain, pour se rendre à son travail de nuit à La Poste de FOREST !   Sa nuit terminée, il avait fêté son futur anniversaire du samedi, celui de son chef, de son délégué syndical, d'une collègue de travail, sa première année de nomination comme facteur,  en compagnie de ses autres compagnons.

- Il était plein de vie, d'espérances, de projets, et d'avenir ! Depuis 6 mois, il espérait une mutation, qui ne venait pas, dans la région de CHARLEROI, voire dans sa localité de COURCELLES où il désirait un jour y travailler.

- Que c'est triste, que c'est déchirant et désespérant, de quitter l'existence d'une telle façon, en pleine jeunesse, en pleine force de l'âge, la veille de ses 25 ans, d'une très belle fête d'anniversaire qu'il espérait tant et que nous lui préparions depuis des semaines !

- Nous le garderons au plus profond de notre cœur et de notre mémoire jusqu'à notre dernier souffle, notre dernier soupir !

- Fils unique ayant eu une enfance familialement et moralement perturbée, Stéphane était timide, assez taiseux, mais il était néanmoins courageux au travail, honnête et juste, poli et serviable, généreux et sensible, sincère. Il adorait les enfants, les animaux, COURCELLES, sa maison, son chez soi, la vie en famille, sa moto, les jeux sur ordinateur, les films, la musique jeune et moderne, le football, la belote. Il recherchait constamment la communication, le contact avec les gens ce qui explique qu'il avait énormément de connaissances et d'amis qu'il quittait difficilement et qu'il était fier et heureux de son métier de facteur. Nous ne vivions plus que pour lui et pour assurer son bonheur, son avenir !  Il occupait toute la place à la maison, dans la famille, nos pensées, notre vie  !  Nous ne cessions d'espérer en lui !

- NOUS NE L'OUBLIERONS JAMAIS NOTRE TRÈS CHER STÉPHANE

                                              Il nous manque ! Il nous manque ! Il nous manque ! 

         VOUS L'AVEZ CONNU, FREQUENTE ou RENCONTRE :

-à l' École gardienne de COURCELLES-Scaude (Réguignies)

-à l' École primaire du Petit-COURCELLES

-au Lycée d' État de TRAZEGNIES

-à l' École de LA GARENNE à CHARLEROI

-à l' École Industrielle de COURCELLES-Trieu

Pendant 20 ans au "CAMPING DE DUINEN", 176 Driftweg, B8420 DE HAAN-Klemskerke sur Mer où il passait ses vacances et de nombreux week-ends et jours de fête. De 1993 à 1998, au "CAMPING DU CHARNIAT", à B6533 THUIN-Biercée. 

 

Lors de multiples EXPOSITIONS INTERNATIONALES de CHIENS DE RACES, organisées aux Pays-Bas, en France, au Grand-Duché de Luxembourg, en Allemagne, en Belgique, où il présentait son magnifique chien (berger malinois), Tequila VAN BALDERLO.

             IL A JOUE à VOS COTES dans des équipes locales de football de

COURCELLES, TRAZEGNIES, MALINES, SAINT-VAAST, LOBBES et THUIN-Biercée, dans des équipes locales de mini-foot de TRAZEGNIES et de BIERCEE.

              IL VOUS A AIDE dans le Comité des supporters du tennis de table de CHARLEROI-Villette

          IL A TRAVAILLE avec VOUS:

-au Centre de Tri Industriel de LA POSTE à CHARLEROI X (son premier emploi !)

-au Bureau de Poste de BRUXELLES-Forest

          IL A FREQUENTE LES RÉUNIONS et DES ACTIVITES de l' Union des

Pionniers de Belgique, du P.C.B, du P.T.B. Il était affilié à la C.G.S.P.-Postes et participait déjà aux luttes des travailleurs et des syndicats.

          IL FUT un bon compagnon de sorties de bon nombre de jeunes de

COURCELLES, des environs et du Manège "LA CAMARGUE" à DEN HAAN où il apprit à monter et où il comptait de très nombreux amis et ami(e)s.

        CETTE PAGE EST REDIGEE POUR TOUS CEUX ET TOUTES CELLES QUI NE POURRONT JAMAIS L'OUBLIER :

                                                                         roger.romain@skynet.be            

 

http://users.skynet.be/roger.romain/photo.htm