Belgique nouvelles

Roger Romain Courcelles Belgique Marxisme Léninisme Socialisme Communisme Paix  Internationalisme Anti-racisme Anti-fascisme Unité des Travailleurs : bienvenue !

 

 Retour Accueil                                                    

                                  EN BREF !

DE BELGIQUE :

CAMPS ET PRISONS DE LA HONTE pour "DEMANDEURS D' ASILE ":

CENTRES PERMANENTS DE VIOLATION des "DROITS DE L' HOMME":

1. Centre Inad à Zaventem. Capacité: 30 personnes.

2. Centre de transit 127 à Zaventem (en service depuis le 1/12/88). Capacité:

    50 personnes, en réalité 80.

3. Centre de rapatriement 127bis à Steenokkerzeel (en service depuis le 8/3/1994). 

    Capacité: 192 personnes.

4. Centre pour illégaux de Merksem (en service depuis 11/93). Capacité: 130  

    personnes.

5. Centre pour illégaux de Bruges (en service depuis le 6/1/95). Capacité: 80

    personnes.

6. Centre pour illégaux de Vottem (en service depuis 3/99). Capacité:

    192 personnes.

7. Différentes prisons principalement Saint-Gilles (Bruxelles). Capacité maximale

    autorisée: 100 personnes.

     Expulsions: 1997 (7.901) , 1996 (9.673), 1997 (11.000 - prévisions),                          

                             1998 (13.000 - prévisions) et en 1999 (15.000 - prévisions).



SECRETS D' ÉTAT:

            Elle est passée inaperçue, la loi du 11 décembre 1998 (Moniteur du 7 mai 1999) 'de classification de documents', c ' est -à- dire leur mise au secret.  Alors que les gouvernements successifs et le parlement vantent la transparence et la restauration de la confiance des citoyens envers les institutions, ils légalisent en catimini le secret d' État, jusqu'ici (officiellement) inexistant en Belgique. Cette loi permet de ne pas publier des actes administratifs, quand il s'agit d'informations ou documents qui pourraient porter atteinte à... une longue liste de choses. De la défense du pays à celle de son potentiel scientifique et économique, en passant par 'la pérennité de l'ordre démocratique et constitutionnel', 'le fonctionnement des organes décisionnels de l' État' et finalement, pour être sûr de n'avoir rien oublié, 'tout autre intérêt fondamental de l' État'. Si une personne autorisée dévoile un secret d' État, elle risque désormais un mois à cinq ans de prison. Les citoyens se voient restreindre encore l'accès à l'information. La dictature capitaliste et otanienne renforce continuellement ses pouvoirs et ses moyens! 


               BELGIQUE " DÉMOCRATIQUE " ou ALLEMAGNE DES ANNÉES '30 ?

                                                                           L'article suivant émane d'une lectrice dans le "TÉLÉ-MOUSTIQUE" du 4-8-1999 et était intitulé "SURRÉALISTE !" :

    Le 21 juillet est, en principe, jour de réjouissances pour la BELGIQUE.

    Pourtant, lors de l'apothéose de la dernière fête nationale du millénaire, des policiers ont, sans conteste fait preuve de violence sur des citoyens ne demandant qu'à profiter eux aussi du magnifique spectacle du feu d'artifice.

    La place des Palais, ceinturée par des barrières "Nadar", les forces de l'ordre interdisaient aussi tout passage vers la place Royale, avec leurs camionnettes.

    Malencontreusement, un jeune homme, voulant malgré tout assister au spectacle, s'est aussitôt retrouvé menottes aux poignets dans l'une de ces fourgonnettes. Les policiers jetèrent sans délicatesse le jeune récalcitrant sur le plancher de la camionnette et l'un d'eux le roua de coups sans se soucier des témoins adultes et enfants qui regardaient sans comprendre. Dès que le jeune homme reprit ses esprits, le même policier se rua à nouveau sur lui et le frappa de plus belle.

    Là, les spectateur médusés ont commencé à s'indigner. L'un d'eux voulant arrêter cet inutile passage à tabac avec le plat de la main sur la camionnette. En quelques secondes, il s'est retrouvé à même le sol et cinq policiers se sont acharnés sur lui à coups de pied et de poing.

    Nous qui venions passer un bon moment de réjouissance populaire n'en croyions pas nos yeux ! Adultes et enfants ont assisté à la démonstration que la démocratie en Belgique peut parfois être un vain mot. Quel exemple pour les générations futures ! Comment, dès lors, faire comprendre à nos enfants qu'ils doivent éviter la violence?


MONS JUMELÉE avec LA VILLE de CLINTON !

   Cette année, les contribuables belges sont contraints de débourser 4,5 milliards de francs belges (40,3399 FB = 1 euro) pour la sale guerre de l'OTAN contre la YOUGOSLAVIE. Mais, Maurice LAFOSSE, bourgmestre "socialiste" de MONS n'a rien trouvé de mieux, pour l'occasion que de jumeler sa ville avec LITTLE ROCK, celle du président américain Bill CLINTON. Ce n'est pas un hasard : le SHAPE, quartier général opérationnel de l'OTAN (que le Général DE GAULLE avait eu l'immense sagesse de bouter hors de France) est aujourd'hui situé tout près de MONS !.  Et a servi d'infrastructure pour la guerre.

    Le jumelage était d'ailleurs chaudement recommandé par le général US Wesley CLARK, commandant suprême des forces alliées en Europe et qui est aujourd'hui déboulonné. "Le général ne comprenait pas comment une ville comme MONS, qui accueille depuis trente ans sur son sol le SHAPE et sa nombreuse colonie de citoyens américains (6.000), pouvait être jumelée avec VANNES, SEFTON et CHANGSHA, et pas avec la moindre cité américaine. C' est le général CLARK qui a poussé à ce rapprochement", a révélé "LA DERNIÈRE HEURE".

    Une fois de plus, les dirigeants "socialistes" se montrent les plus fougueux amants de l'OTAN. Après le soutien inconditionnelle donné par les chefs sociaux-démocrates européens à la guerre criminelle contre la YOUGOSLAVIE, ce nouveau fait démontre qu'ils n'ont pas la moindre pudeur. Il fallait bien récompenser CLINTON et le général CLARK, ces héros des temps modernes, lanceurs de bombes et de fusées, pour faire comprendre les "bienfaits" de leur politique impérialiste et colonialiste.


LIÈGE: incapable d'empêcher ou de soulager la misère,

DEHOUSSE (' socialiste ') CHASSE LES MENDIANTS !

Jean-Maurice Dehousse, ex-bourgmestre de Liège, n'aime pas voir traîner des mendiants dans 'sa' belle ville. Mais, ne pouvant, d'après la loi, interdire purement et simplement la mendicité, il a rédigé une ordonnance pour la réglementer. Article 2, §3: 'La mendicité est permise dans ces différentes zones selon le calendrier suivant. Lundi: Centre et Longdoz. Mardi: Avroy et Ouest...". etc., jusqu'au samedi - midi. Car, en vertu de l'article 2, §4, 'la mendicité n'est pas autorisée le dimanche". Jour du Seigneur et des touristes. Et d'après l'article 3, elle n'est permise que de 8 à 17 heures (7 à 12, le samedi).

En outre, "pas plus de deux mendiants ne sont autorisés au même endroit au même moment" (art 4, &1) et "pas plus de quatre mendiants ne sont autorisés dans la même artère ou sur la même place au même moment" (art 4, §2). "Dehousse a toujours la même place, lui. Moi aussi, j'ai ma place" s'indigne Jean-Marie, qui fait la manche pour pouvoir survivre avec sa pension d'invalidité de 21.000 FB (1 euro=40,3399 FB), 'Le Journal du Mardi' du 10 août 1999. On connaissait déjà le "on ne peut accueillir toute la misère du monde". Dehousse lance le "on ne peut accueillir la misère de tout le monde".  Bref, en matière de l'humanisme et des droits de l'homme, la sociale-démocratie n'a pas fini de nous en apprendre et de nous étonner !


PS, PSC, PRL, ÉCOLO, C’ EST KIF - KIF !


De nombreux électeurs PS-SP, surtout les syndicalistes, se posent des questions.

Pendant des années, les dirigeants “socialistes” leur ont présenté le spectre du Dracula VERHOFSTADT (VLD). Mais, miracle, après les élections, ces dirigeants parviennent sans problèmes, en 3 petites semaines, à former un gouvernement avec les “libéraux”...
Au même titre, beaucoup d’électeurs verts s’interrogent déjà sur l’utilité de leur vote. Magda AELVOET (Agalev) et Isabelle DURANT (Écolo) épousant Guy VERHOFSTADT (le Thatcher belge!), Louis MICHEL, et surtout leurs idées libérales ? Non, ce n’est pas ce qu’ils voulaient. Et encore moins que les dirigeants verts abandonnent immédiatement leurs principales promesses électorales pour des maroquins ministériels.

Car, le gouvernement PRL/VLD, PS/SP, ÉCOLO/AGALEV poursuivra simplement la politique des gouvernements précédents : des dizaines de milliards de cadeaux aux patrons au détriment de la sécurité sociale, la flexibilité, les privatisations des services publics, la chasse aux chômeurs, le marché libre et la concurrence européenne et des multinationales, le renforcement de tous les moyens de contrôle et de répression, dont la création de la super-gendarmerie, etc, etc...

Tous les partis gouvernementaux, verts compris, appartiennent au parti unique de l’économie de marché. Si l’on accepte le capitalisme, impossible de résoudre les problèmes écologiques fondamentaux, d’arrêter la pollution et la contamination de la chaîne alimentaire. Car, le marché libre provoque l’extension systématique de ces pratiques criminelles.

Si l’on ne veut faire aucun tort aux grandes entreprises, on ne peut résoudre les engorgements du trafic routier. Car les multinationales, par le système just-in-time (suppression des stocks), ont transformé les autoroutes en magasins roulants, d’où toujours plus de victimes et de pollution. Ces mêmes multinationales, souvent par l’entremise de sous-traitants, continuent à déverser leurs déchets dans les mers et les pays du tiers monde.

La déception des électeurs verts en BELGIQUE pourrait apparaître encore plus rapidement qu’en ALLEMAGNE où, après seulement 8 mois de pouvoir avec les “socialistes”, les écologistes ont perdu près de la moitié de leurs voix lors des élections européennes du 13 juin. Elle pourrait par ailleurs inciter les gens à abandonner ÉCOLO et AGALEV pour retourner au PSC/CVP ou au PS/SP, voire d’autres formations politiques qui ne jouissent pas des faveurs des médias et de la prétendue ”démocratie” capitalistes, dont le PTB.


DES ENFANTS EMPRISONNÉS PENDANT DES MOIS au 127bis !

En principe, dans les pays démocratiques, on n'enferme que des personnes jugées pour des délits ou suspectées d'en avoir commis. Pourtant, au 127bis, on emprisonne des enfants innocents pendant des mois.

Jean FERMON, avocat d'un couple libanais, enfermé avec ses enfants Ali, Ahmad et Maream (8 mois, 3 et 4 ans), raconte: "Les parents n'en peuvent plus. Leur premier souci est de sortir les enfants de là. Ils les voient régresser jour après jour. En tout, pour l'instant, il y a au moins 13 enfants dans le camp. Leurs conditions de vie sont intenables. Les enfants vivent dans un climat permanent de tension et de peur. Ils sont enfermés 22 h sur 24, dans une aile du bâtiment. C' est seulement entre 13 et 15 h qu'ils peuvent sortir en plein air, dans un petit espace entouré de barbelés, et sous surveillance".

Autre cas dénoncé par l'avocat: une maman est là depuis 6 mois avec ses 2 enfants, dont l'un connaît des crises d'angoisse et est très agressif. Il mord tout le monde. Bientôt, c' est la rentrée des classes, mais ces enfants sont privés d'enseignement. "Cette situation est en contradiction flagrante avec la convention des Droits de l'Enfant, ratifiée par la BELGIQUE", ajoute Jean FERMON. Deux pédopsychiatres ont vu les enfants. Ils parlent de maltraitance psychologique. Ils estiment qu'il faut immédiatement sortir les familles de cet enfer et les placer dans un centre ouvert. (Solidaire : 18/08/1999).

Le 127bis est un des centres où l'on emprisonne, pendant des mois et derrière des barbelés, les demandeurs d'asile (Pas les Kosovars, bien sûr, accueillis les bras ouverts pour les besoins de la sale guerre, déclenchées par l'Otan!).  Voilà, comment la BELGIQUE respecte les "droits de l'homme". Quelle honte pour le pays et les ministres des partis gouvernementaux !


DIOXINE : LES EMPOISONNEURS DOIVENT PAYER !

L'emploi au sein de l'agriculture européenne a baissé de 1,7% rien que pour 1998, soit une perte sèche de 115.000 emplois à temps plein. A ce rythme, le dernier fermier va bientôt disparaître. En EUROPE, au cours de ces 20 dernières années, leur nombre est passé de 12,4 millions à 6,7 millions. Une hécatombe !

Les fermiers et fermières belges sont au bord du désespoir, tel Sabine Timmerman qui vient de se suicider à 28 ans. La seule chose qui les tient debout, c'est leur famille à entretenir et un métier que manifestement ils aiment. Du statut d'indépendant, ils ne connaissent que les inconvénient: une protection sociale restreinte, de longues journées de travail, pas de vacances, l'obligation d'avoir son propre capital, les emprunts...

De leur production, ils n'ont plus rien à dire: la nature de ce qu'ils produisent, les quantités et les prix sont imposés par l' agrobusiness et la Commission européenne. Malgré leur statut d'indépendants, ils sont pieds et poings liés face au grand capital. Ils assument seuls les risques inhérents à la production agricole, alors que les bénéfices sont réservés à l' agrobusiness, aux banques et à la grande distribution.

Le fermier a droit à un salaire décent pour son travail et le consommateur a droit à une nourriture saine et à des prix abordables. Deux choses rendues aujourd'hui impossible par l'inextinguible soif de l' agrobusiness.

La crise de la dioxine doit être payée entièrement par ceux qui ont gagné des milliards à empoisonner la population et à exploiter les petits fermiers.


MINISTRE DE LA BANQUE !

A l'écoute des citoyens, le nouveau gouvernement bleu-rosé-vert ?  Certainement, si on entend par 'citoyens' les banquiers. Peter Praet, économiste en chef de Fortis (ex-Générale de Banque), ancien responsable du FMI et 'gourou des marchés', va passer chef de cabinet du libéral Didier Reynders, ministre PRL des Finances. On peut deviner que ce n'est pas lui qui va proposer de réduire les intérêts astronomiques que l' État (les contribuables!) paie aux banques pour la dette publique. 'Le Soir' (18 août 1999) précise que "Praet recevra un salaire dans la ligne de celui qu'il reçoit chez Fortis Banque". C'est cela les "avancées" et le "changement" promis aux électeurs par les écolos désormais au gouvernement pour faire eux aussi le boulot du grand capital et de l'Europe ! Quant aux "socialistes" et aux syndicats, ils continuent évidemment à se taire...


Jean-Luc DEHAENE n'est pas DEVENU CHÔMEUR !

Jean-Luc DEHAENE (ex-Premier ministre CVP) a été nommé administrateur du groupe Telinfo, société actionnaire de Mobistar (téléphonie). Le président de la société, John Cordier, a expliqué avoir choisi l'ex-Premier ministre pour sa grande capacité internationale. Et aussi parce qu'il trouve utile de mettre une figure du CVP ("chrétien" flamand) au conseil d'administration alors qu'y siègent déjà un PS ("socialiste" francophone) et un libéral flamand du VLD. Cela ne va pas susciter un gros changement pour Dehaene: à la tête de l'ex-gouvernement CVP/PSC-SP/PS, il s'était déjà habitué à veiller aux intérêts des patrons.


POLITICIENS FRANCS ou FRANCS - MAÇONS ?

Un exemple de nouvelle culture politique et de transparence, le nouveau gouvernement PRL/VLD - PS/SP - ÉCOLO/AGALEV ? Il paraît ! Pourtant une enquête du journal 'Standaard' révèle que trois quarts des ministres PS et PRL sont francs-maçons. Et par définition, les loges maçonniques sont des instances occultes, qui cultivent autant le copinage que le sens du secret. Parmi les 'frères', on trouve Michel, Duquesne, Van den Bossche, Onkelinckx, Flahaut, Reynders, Daems, Chevalier,...


IL Y A DE L' ARGENT :  BRUXELLES ACHÈTE POUR UN MILLION DE FRANCS de MATRAQUES " DÉMOCRATIQUES " !

Le Conseil communal de BRUXELLES-Ville a approuvé récemment un investissement pour améliorer l'accueil des citoyens qui montent sur la capitale pour manifester leur droit démocratique à s'exprimer. Il s'agit de l'achat de 750 matraques (longues) pour 1,125 million de FB et de 900 boucliers pour 5 millions de FB. Vous voyez bien que c'est démocratique: la police dépense quatre à cinq fois plus pour se défendre (les boucliers) que pour attaquer (les matraques). A condition, bien sûr, de ne pas prendre en compte l'arroseuse anti-émeute facturée à 15 millions. Il est possible aussi que les boucliers craquent plus vite...


DÉTAILS de la LISTE CIVILE :

Privilège des temps moyenâgeux, féodaux et ancestraux, la BELGIQUE est toujours affublée d'un monarque à la tête de l' État.

Nous ne payons plus individuellement la dîme à notre Seigneur, mais l' État verse des dotations annuelles, appelées 'liste civile', à la famille royale. En voici les détails :   Le Roi perçoit annuellement 270,5 millions de francs belges (1 euro=40.3399 FB). Il a 2 palais à sa disposition : ceux de Bruxelles et de Laeken qui sont également à charge de l' État (sauf le chauffage pour celui de Laeken).  Le prince Philippe reçoit 14,8 millions et va voir cette dotation prochainement augmentée en raison de son futur mariage. La reine Fabiola perçoit 49.6 millions de francs. Quant à la princesse de Réthy, elle perçoit 15,5 millions de francs.

Ce n'est bien sûr pas comparable, mais, par exemple,  nos 500.000 chômeurs (sur un pays de 10 millions d'habitants), qui n'ont évidemment pas du sang noble qui coule dans leurs veines, seront certainement très heureux d'apprendre que lorsqu'ils dépensent 1 fr, le Roi peut lui en dépenser 1.000 versés par l' État, c'est-à-dire la collectivité... Rappelons que la famille royale de BELGIQUE compte parmi les tout gros milliardaires. La fortune personnelle d'Albert II est estimée à 82 milliards de francs belges. D'où viennent donc tous ces milliards ?


RAFLES, EMPRISONNEMENTS SANS PROCÈS, DÉPORTATIONS ETHNIQUES de TZIGANES : BIENTÔT LE FASCISME !

Antoine DUQUESNE, nouveau ministre libéral de l'Intérieur (PRL), accélère la procédure des expulsions de demandeurs d'asile et d'illégaux. Les rafles policières de GAND, TIRLEMONT ... et le 127bis démontrent déjà où conduit sa politique qui ne peut que rappeler l'époque du nazisme et soulever le dégoût des véritables démocrates, des défenseurs des libertés, des droits de l'homme et de la dignité humaine. Certes, des parlementaires "socialistes", verts et même PSC, sont venu manifester, sous les coups de matraques, contre les formes et les méthodes policières devant le 127bis, mais au gouvernement, libéraux, "socialistes" et verts appliquent la même politique et manifestent leur solidarité gouvernementale...

Cela fait évidemment trop de bruits dans les médias : c'est pourquoi le bourgmestre de STEENOKKERZEEL s'est empressé d'interdire les rassemblements et manifestations devant le 127bis, ce camp de la honte où le régime emprisonne, sans procès et à l'abri des regards, des demandeurs d'asile, leurs familles et leurs enfants, pendant des mois comme de vulgaires criminels. Voilà qui justifiera au moins les coups de matraque des gendarmes et des forces de "l'ordre" bourgeois.

Après cela, on ne s'étonnera pas si la haine et le racisme anti-tziganes augmente dans le pays. Les milieux gouvernementaux et certains politiques montrent la voie. DUQUESNE et le nouveau gouvernement bleu-rosé-vert doivent d'ores et déjà avoir le FN et le VLAAMS BLOK à leurs côtés. A moins que l'extrême-droite ne trouve qu'ils n'en font pas encore assez...


CHASSE AUX TZIGANES et DÉPORTATIONS ETHNIQUES :

L'arrestation de 51 Tziganes à GAND est le début d'une vaste opération d'expulsions décidée par le gouvernement bleu-rosé-vert. La police de GAND les a piégés en les invitant hypocritement à 'venir compléter leur dossier'. Elle a arrêté ceux qui y ont cru et est allée cueillir leurs enfants à l'école.

Il y a 10 ans, avant la chute du mur, ces Tziganes avaient un toit pour vivre dans une ROUMANIE, une HONGRIE ou une TCHÉCOSLOVAQUIE socialistes. Ils formaient des centaines d'orchestres qui égayaient les bals et les mariages. Ils avaient du boulot, leurs enfants fréquentaient les écoles. Aujourd'hui, là-bas, les orchestres sont remplacés par la musique importée de l' OCCIDENT. Les Tziganes se retrouvent dans des ghettos, exclus, persécutés. 'Morts aux Roms' leur crient les skinheads. Les gouvernements locaux laissent faire.

Chez nous, tous les partis politiques ont crié au triomphe de la liberté quand le mur de BERLIN est tombé. Mais quand les victimes se présentent chez nous, ceux qui ont tellement applaudi la chute du mur et qui naguère accueillaient les 'dissidents' les bras ouverts n'en veulent plus...

Est - ce possible que l'histoire se répète? Les nazis s'en sont d'abord pris aux Tziganes, aux Juifs. D'abord, les travailleurs juifs ont dû disposer d'un carnet de travail les liant à un seul patron. Ensuite, cela a été le tour des autres travailleurs. Chez nous, certains hôpitaux ont commencé par refuser les soins aux sans-papiers. Ensuite, ils ont fait de même pour tous les démunis incapables de payer leurs factures d'hôpital.

L'accueil des réfugiés coûte 7 milliards de Fb (175 millions d'euros) par an à la BELGIQUE. Le seul monsieur dioxine, Verkest, a fraudé pour 600 millions de Fb (15 millions d'euros). Sa banque, la KB-Lux a soustrait aux impôts les milliards de 4.000 Verkest. Cet argent permettrait aisément d'assurer l'accueil des réfugiés et de créer des emplois pour des milliers de chômeurs.

Il ne faut donc pas se battre entre victimes. Il faut avant tout viser ceux qui volent le fruit de notre travail pour le placer dans les paradis fiscaux.


ÉPURATION, DÉPORTATIONS ETHNIQUES et RÉPRESSION  : L' AVIS D' UN AVOCAT

Norbert VAN OVERLOOP, avocat de Léo PAEPEN, porte-parole de 'Frontières Ouvertes', arrêté brutalement,  illégalement,  et tabassé par la police de TIRLEMONT : 'Cette arrestation est à mettre dans le contexte de la semaine dernière. D'abord, on tend un piège aux Tziganes. Les manifestants qui veulent les défendre à STEENOKKERZEEL sont dispersés brutalement. Le bourgmestre interdit même toute manifestation devant le centre 127bis.

J'ai introduit, avec Georges-Henri BEAUTHIER de la Ligue des droits de l'homme, une requête au nom d'une famille tzigane pour arrêter la déportation. L'arrêt de la Cour européenne, n'a pas été pris en compte par le gouvernement. Celui-ci bafoue systématiquement les droits de l'homme.

Ensuite, il y a eu de graves intimidations à l'encontre de tous ceux qui s'engagent en faveur des tziganes et des réfugiés, comme à TIRLEMONT. Léo PAEPEN a été tabassé et arrêté pour s'être entretenu avec des gens dans leur maison privée. La police n'a aucun droit de lui demander sa carte d'identité. Le but est manifeste: écraser toute forme de solidarité et briser la lutte contre les mesures du gouvernement'


    UN CADEAU EMPOISONNÉ pour LES SANS-PAPIERS et ILLÉGAUX :

Ils seront sans doute plusieurs milliers à tomber dans le piège du gouvernement bleu-rosé-vert, en se rendant dans les administrations communales afin de "régulariser leur situation" et à se débusquer ainsi d'eux-mêmes. On sait en effet qu'une petite partie seulement des demandeurs d'asile obtiendra satisfaction. Pour les autres, ce sera finalement l'arrestation, l'emprisonnement arbitraire au 127bis comme des gangsters, et ensuite l'expulsion forcée, menottes aux poings,  entre 2 gendarmes. Le sort des Tziganes devraient faire réfléchir...

En fait, nos dirigeants politiques qu'ils soient bleus, rosés, verts ou autres, font exactement comme les nazis. Les Juifs aussi avaient dû s'enregistrer. Ils durent par la suite porter l'étoile jaune pour finalement terminer dans les chambres à gaz. Mais nos dirigeants sont quand même plus humains, plus démocrates: nos illégaux, ils les renvoient seulement pourrir dans leurs prisons, leurs ghettos (voir en TCHÉQUIE), dans leur misère...

Pourtant, la plupart des pays du TIERS - MONDE sont très riches. Les 'civilisateurs' blancs exploitent leurs richesses depuis des siècles. Nous, 'on' veut bien leur or, leurs diamants, leur cuivre, leur uranium, leur pétrole, leur gaz naturel, leur cobalt, leur charbon, leur café, leur cacao, leur riz, leurs épices, leurs fruits exotiques, leur main - d' œuvre à bas prix, etc, etc,... Il n'y a qu'une chose dont 'nous' ne voulons pas chez nous: les êtres humains. A l'occasion, 'on' leur vendra même pour des milliards de dollars d'armements pour qu'ils s'entretuent...

Que c'est beau la 'démocratie' capitaliste! Décidément, les fameuses valeurs chrétiennes occidentales sont inépuisables !


LE FEUILLETON Jean-Luc DE HAENE :

Il siège dans le conseil d'administration de l'Union minière. Il a aussi été désigné comme administrateur chez Telinfo. Et voilà que, outre ses missions pour la Commission européenne, Jean-Luc DE HAENE vient d'être nommé à la présidence de Sail Trust, un parc industriel regroupant des entreprises spécialisées dans les technologies vocales (L' Écho, 8 octobre). Y'a pas à dire, c'est plus facile de trouver un emploi -des emplois- quand on peut mettre sur son curriculum vitæ : "Premier ministre ayant bien servi les patrons".


VOUS VOULEZ DOUBLER VOS REVENUS? ALORS, MARIEZ-VOUS !

Grâce aux médias amoureux du capitalisme et de la monarchie, la plupart des Belges le savent désormais : le 4 décembre 1999, le Prince Philippe, héritier de la Couronne, doit marier la belle Mathilde, encore inconnue par 99,99 % des habitants de notre beau et joyeux royaume il y a à peine 2 mois d'ici...

On nous annonce déjà qu'en raison de ce mariage fastueux la dotation du prince (qui est actuellement de 14,8 millions Fb), versée annuellement par l' État dans le cadre de la 'liste civile', augmentera de 17 millions de Fb (1 euro=40.3399 Fb). Pour payer leur installation en ménage, nos altesses recevront même, en plus, une somme de 10 millions, comme cadeau de mariage. Le gouvernement bleu-rosé-vert a trouvé l'argent nécessaire pour cela, alors que de plus en plus de Belges doivent se serrer la ceinture pour payer la 'crise' du capitalisme.

Fait nouveau: la Princesse Astrid, sœur du Prince Philippe, va elle aussi recevoir un petit cadeau : 11 millions de dotation annuelle dans le cadre de la 'liste civile'.

Généreux le nouveau gouvernement ! Pour la sociale-démocratie au pouvoir, oublié aussi 'Le Catéchisme du Peuple' d'Alfred Defuisseaux ! Aux grandes occasions, dirigeants et ministres PS/SP chantent encore 'L'Internationale', mais c'est surtout pour épater la galerie (RR, 29/10/1999)


LE NOUVEAU PRÉSIDENT du SP : UN IDÉALISTE !

Patrick Janssens, nouveau président du Parti "socialiste" flamand, le SP, est un 'idéaliste'. Il vient de quitter le poste, bien rémunéré,  de directeur d'une agence publicitaire employant 200 personnes pour la tâche ingrate de président de parti. Il devra désormais 'se contenter' d'un salaire équivalent à celui d'un premier ministre, soit 250.000 Fb net par mois (1 euro=40.3399 Fb)... Le salaire officiel brut annuel d'un Premier ministre en BELGIQUE est de 7,1 millions (Solidaire, 20/10/1999). Avis aux idéalistes qui pullulent dans le pays !

Le salaire d' Elio Di Ruppo, le nouveau président du Parti "socialiste" francophone, le PS, reste lui un secret de polichinelle !  (RR, 31/10/1999).


                  LES ALLOCATAIRES SOCIAUX SE SONT PRIVES LE PLUS :


Le Bureau du Plan a calculé qu'en 1980, l'indemnité moyenne de chômage s'élevait à 41,6 % du salaire brut moyen du secteur privé En 99, ce pourcentage était retombé à 27,9%. Les chômeurs ont donc subi une saignée d'u tiers ! En 80, l'indemnité d'invalidité moyenne faisait 43,9% du salaire brut moyen, contre 33,3% en 99: un quart en moins ! Quant aux pensions, le pourcentage était de 37% en 86, contre 32,2 en 99. (Service de presse CSC - FGTB - CGSLB, 29 janvier 2001).

Et tout cela, avec des ministres "socialistes" qui se succèdent aux gouvernements du pays. Prisonniers de la droite réactionnaire PSC - PRL, des patrons, des banques et des multinationales capitalistes, avec des organisations syndicales de plus en plus attentistes et opportunistes, bien sûr !


LES ÉLUS des PARTIS "DEMOCRATIQUES" se SERVENT et SE    SUCRENT D' ABORD !

Nouvelle vogue : les élus de nos partis "démocratiques" sont désormais connus pour faire de la politique autrement... !
Je viens de lire dans la presse que dans une commune de la région de CHARLEROI, je crois que c'est à AISEAU-PRESLES, majorité PS - PRL, les conseillers communaux ont décidé de tripler leur jetons de présence. Désormais 5.000 francs par séance du Conseil communal, au lieu de 1.500 ...
Ils sont sans doute jaloux du fait que l'ancienne coalition gouvernementale PS - PSC avait décidé de revoir à la hausse les traitements des bourgmestres et échevins, à partir du 1er janvier 2001, c'est-à-dire pour juste après les élections communales...
A COURCELLES, nouvelle majorité PS - PSC, lors du conseil communal du 22 janvier 2001, la nouvelle majorité PS - PSC a fait de même. 5.000 francs par séance, au lieu de 2.550 francs précédemment, je crois. Touchante unanimité PS - PSC - PRL - ECOLO : pas une seule voix contre ! Un pour tous, tous pour un ! Il n'y eut qu'une seule voix discordante. Le "communiste" gorbatchévien reconverti, Robert TANGRE, a dénoncé le fait, pour finalement... s'abstenir. Je n'ai pas compris. Sauf que ce communiste-là est bon "communiste". Ce n'est pas un sectaire stalinien, mais un homme "d'ouverture"...
A COURCELLES, chaque séance du conseil communal coûtera donc désormais 110.000 francs aux Courcellois, rien qu'en jetons de présence. Auxquels s'ajoutent évidemment les mirobolants traitements des bourgmestre et échevins. Sans oublier les réunions des commissions de travail du Conseil communal !
Vous en connaissez beaucoup, vous, des travailleurs, des allocataires sociaux, qui voient tout d'un coup leurs moyens financiers tripler, voire doubler, EN CUMUL d'autres traitements ? Tout le monde ne peut pas gagner au lotto! Lorsque les allocataires sociaux reçoivent une augmentation, à peu près tous les 2 ans, c'est 2% à la fois. Et ce n'est pas un bonus. C'est tout simplement pour suivre un index manipulé, les prix qui montent, qui montent, et les taxes sans cesse nouvelles (hein les travailleurs des TEC?).
Évidemment, pendant la campagne électorale, lorsque "nos élus" venaient montrer leurs binettes sur les antennes de "TELESAMBRE" et d'autres chaînes, ils n'avaient évidemment pas annoncé qu'ils allaient se servir et se sucrer d'abord !
Mais je m'arrête là, car vous avez certainement d'autres exemples à citer. On pourrait peut être ouvrir une nouvelle rubrique, ou un forum, national, sur l'installation des nouvelles "majorités"-issues-des-élections" (???)
J'oubliais : à COURCELLES toujours, lors de l'installation du nouveau conseil et de la nouvelle majorité des perdants (?) PS - PSC, la taxe de raccordement à l'égouttage public est passée de 1.000 à... 1.500 frs. Heureux Courcellois ! Chère, chère, la "démocratie" participative et représentative ! Bernés comme toujours les Courcellois !


GROSS-CHATELET : on expulse les gitans ...!

Gross-CHATELET, 40.000 habitants, seconde ville en importance de l'agglomération ouvrière et industrielle de CHARLEROI : suivant "La NouvelleGazette", la bourgmestre "socialiste", Dominique BRANDERS-RENIERS, expulse du territoire de la commune de CHATELET, ce jeudi 19 avril 2001 et sans états d'âme, neuf caravanes de gitans...Les "gens du voyages", ces animaux sauvages, sans doute atteints de la maladie de la vache folle et/ou de la fièvre aphteuse, ne peuvent rester sur place que 24 heures et après, ... ils doivent déguerpir n'importe où...

On leur impute en effet toutes sortes de nuisances : les chiens du quartier qui se remettent à hurler, campement sauvage, insalubrité, sentiment d'insécurité, cambriolages dans les environs, vols à l'étalage, et même "la surveillance des allées et venues des "autochtones"...
Il est évidemment beaucoup plus facile et plus "humain" pour la plupart des 589 bourgmestres "démocrates" des communes du pays de les expulser, en cédant à la pression de certains électeurs, que d'organiser des structures et espaces d'accueil à l'égard des gitans, balancés depuis la nuit des temps de gauche  à droite...
La solution idéal serait de pouvoir les expulser dans les ghettos de ... SLOVAQUIE, "libérée" du "communisme"...
Aucune législation favorable n'existe en effet en BELGIQUE pour les gitans. C'est l'arbitraire et l'autoritarisme, les plus complets pour ces gens. Personne ne songe à se demander quel est par exemple le degré de scolarisation des gosses, quelle est la protection sociale, quelles sont les conditions d'hygiène et les moyens d'existence, de ces gens que l'on n'a jamais traités comme des êtres humains...

L' OFFICE DES ÉTRANGERS TROMPE LE CONSEIL D' ÉTAT !

Pour pouvoir expulser des sans - papiers ayant introduit un recours au Conseil d' État, l' Office des étrangers entrave l' action de celui - ci, ment délibérément et pratique un harcèlement administratif, révèle Le Soir (02/02/02). Ainsi, on a retrouvé cette note dans le dossier d' un demandeur d' asile: "Traiter rapidement. Rapatriement prévu le 17/07/01. Ne pas faxer trop vite le 13 quater (rejet de la demande)". En clair : la décision est prise avant d' examiner le dossier et il faut la faxer en dernière minute pour empêcher l' avocat du demandeur d' introduire un recours. Autre cas : une demande de suspension d' extrême urgence arrive au Conseil d' État, qui contacte l' Office des étrangers pour savoir si une expulsion de ce demandeur est prévue. L' Office répond par la négative, s' assure que l' affaire est remise au lendemain puis met l' étranger dans l' avion et faxe à minuit la décision de l' expulser. Des exemples parmi d' autres qui font dire au Soir que "l' Office des Étrangers nie l' État de droit".


LE GENRE DE VIE CAPITALISTE REND DE PLUS EN PLUS STRESSANT et MALADE ...

Un Belge sur huit est en traité pour anxiété, selon l'institut IMS Health Belgique. Soit 1,2 million de patients ayant totalisé en un an 7,7 millions de consultations et 10 millions de prescriptions médicales (dont la moitié pour des antidépresseurs). Une autre enquête révèle qu'en quatre ans, le nombre de consommateurs quotidiens d'alcool a augmenté de 50% chez les hommes et a doublé chez les femmes. Quand le capitalisme est malade, pourquoi ce ne sont pas les capitalistes qui vont mal? (Métro et Le Soir, 28/2/03)


LA "DÉMOCRATIE" CAPITALISTE NOUS ÉCOUTENT, NOUS ESPIONNE TOUS !

Le 12 mai 2003, le gouvernement arc-en-ciel a mis en place une table d'écoute centrale et 28 tables locales. La classe politique et la justice savent que les années à venir vont être troublées socialement. Comment pourrait-il en être autrement dans une Belgique où l'emploi se fait rare et les bénéfices, par contre, plantureux? Les luttes naissantes en France montrent déjà des signes. Le 12 mai passé déjà, le gouvernement arc-en-ciel a mis en place une table d'écoute centrale et 28 tables locales qui sont en mesure de contrôler toutes les communications téléphoniques, fixes, mobiles et par satellite. Et ceci, pour la modique somme de 500 millions d'euros ! (Solidaire, 25 juin 2003)


Coupures de presse

Pauvre B. Au 1er janvier 2003, 77.914 personnes faisaient appel au CPAS pour avoir un «revenu vital» (nouveau nom du minimex), indique le Rapport annuel sur la pauvreté et l'exclusion sociale. Soit 15% de plus qu'un an plus tôt. Le rapport note aussi que parmi les mères isolées, 28% vivent sous le seuil de pauvreté. (FET, 22/11/2003)

Au feu. Les besoins des pompiers en personnel et en matériel sont loin d'être satisfaits. Sur les 17.500 pompiers du pays, 6.500 seulement sont professionnels. Les 11.000 autres sont des volontaires, de moins en moins disponibles. Le gouvernement se tire les cheveux pour savoir comment créer de l'emploi. Pourquoi ne pas engager des pompiers? (Le Soir, 21/11/2003)

Caravane dans le ventre. On dit que le Belge a une brique dans le ventre. Mais en guise de maison, de plus en plus de familles doivent se contenter d'une caravane. Dans le Hainaut, province la plus pauvre du pays, les caravanes représentent 0,25% du parc des logements. Construire des logements sociaux, ça permettrait aussi de créer de l'emploi... (La Dernière Heure, 13/11/2003)

Manger son pain blanc. La pauvreté augmente, l'accès à des besoins comme le logement ou la santé devient de plus en plus problématique... Il serait urgent de fixer plus de limites de prix pour les produits de base. Eh bien, la ministre de l'Économie Fientje Moerman fait exactement l'inverse: en guerre contre les contrôle de prix, elle veut commencer par supprimer celui sur le pain. Libéralisé, il pourrait atteindre deux euros. (La Libre Belgique, 23/11/2003)

Allo, docteur. Dans notre série «Les merveilles du système capitaliste»: le numérus clausus. Il y a quelques années, les autorités ont limité le nombre de diplômés en médecine, jugé trop important. Mais selon une étude présentée par La Libre Belgique (10/11), il pourrait manquer 5.400 médecins en Communauté française à partir de 2030. Comme dit mon garagiste, voilà ce qui se passe quand l'économie roule avec un moteur «profit» plutôt qu'avec un moteur «planification en fonction des besoins sociaux».

Ryanair connu. On sait que Ryanair menace de quitter l'aéroport de Charleroi si l'Union européenne juge illégales les aides que la compagnie aérienne a reçues de la Région wallonne. Peut-elle facilement quitter Charleroi? Très facilement, confie au Soir (22/11) le professeur Gérardin, de l'Université de Liège, «car elle n'y a pas investi un euro...» Bref, non seulement Ryanair a profité à fond de l'argent du contribuable, mais il peut en plus délocaliser sans problème dès que la source se tarit. Cool...

                                                                     Cette page a été mise à jour le 26/11/03 .

ici, téléchargez l'Internationale

                 ou                       

Soyez gentil : écrivez-moi si vous constatez qu'un lien ne fonctionne plus, ou qu' un site est désormais hors sujet. Merci !                         bt14b.gif (2897 octets)