ROMAIN Roger de Courcelles - Belgique: Cliquer pour voir mes dossiers et actualités au quotidien:

http://histoire.skynetblogs.be

http://courcelles.skynetblogs.be

 

Vous voulez faire partie de ma mailing list et recevoir mes messages, cliquez ici et indiquez "subscribe", svp  : Diffusez vos infos.

 

À COURCELLES:

 

                       Témerec     journal_blk.gif (9415 octets)         

 

NOUS D’ABORD ! : au 1er janvier 2001, les traitements des bourgmestres du pays ont été notablement augmentés. Ainsi en avait décidé la précédente majorité gouvernementale PSC-”socialistes” avant les élections du 13 juin 1999.
Jaloux, lors du Conseil communal de COURCELLES du 22 janvier 2001, les nouveaux élus se sont octroyés eux aussi une augmentation importante de leurs jetons de présence : 5.000 francs désormais par séance du Conseil communal. Majorité PS-PSC et opposition PRL-ÉCOLO ont voté à l’unanimité comme un seul homme. Le seul à s’être opposé fut le conseiller UCPW Robert TANGRE, pour... finalement s’abstenir au moment du vote. 
Vous parlez d’une “opposition”. C’est sans doute cela la nouvelle manière de faire de la politique à la sauce Écolo (ils sont 4 et ont gagné 3 élus le 8 octobre)??? Quant au PRL, ils sont désormais 6 au Conseil communal (plus 1). Pourquoi et pour défendre quels intérêts ?
Mais ce n’est pas tout : lors du Conseil communal d’installation, le 3 janvier 2001, le Conseil a voté une augmentation de 50% de la taxe de raccordement à l’égout. Désormais, 1.500 frs (au lieu de 1.000 frs auparavant). A ce prix-là, espérons que les avaloirs seront mieux entretenus... 
Nous l’avions dit pendant la campagne électorale : PS, PSC, PRL-FDF-MCC, ÉCOLO, c’est kif-kif ! Trop tard, pour regretter aujourd’hui d’avoir voté pour ces partis du système capitaliste. 

LA POLICE A DÉMÉNAGÉ:

On l'aura remarqué en ce début de juin 2002 : notre ex - police communale, devenue fédérale, unique et/ou intégrée, par la volonté des partis "démocratiques" de l' après DUTROUX, ne loge plus à l' Hôtel de Ville, comme il se devrait. Elle est déménagée dans ce que l'on appelle aujourd'hui un "Hôtel de Police", dans un bâtiment remis flambant neuf au numéro 15,  rue du Temple à Courcelles.  Tout ce qui s' y passera échappera désormais aux yeux et aux  oreilles de la plupart de nos élus et de la population, même si cette caserne de police, ainsi que la fameuse police fédérale du reste, coûtent la peau des fesses à la population de la commune, à COURCELLES, comme ailleurs dans le pays. Pour plus d' efficacité et dans quel sens ?

04/06/2002

UN TUEUR DE CHATS en SÉRIE dans le QUARTIER de la GLACERIE :

Dans une petite impasse (et dans ses environs immédiats)  du milieu de la rue de La Glacerie, en quelques jours, tous les chats sont disparus, sans doute empoisonnés (?) par un sinistre personnage. On retrouve leurs cadavres dans les sentiers de jardin, voire une cave dans un cas bien précis. La police communale, l' agent de quartier, l' Administration communale, la presse régionale (Nouvelle Gazette, Rappel, TéléSambre), un élu de l'opposition UCPW et un élu Écolo sont informés. Nous allons voir avec quelle promptitude tout ce beau monde va réagir, voire enquêter, dans ce cas précis de cruauté qui n' égale bien sûr pas une attaque de banque qui nous vaudrait l'arrivée d'une compagnie de flics armés jusqu' aux dents dans les 5 - 10 minutes.

04/06/2002

AVENUE de WALLONIE :

Il y a plus de 5-6 ans, un riverain avait déjà pétitionné avec raison en direction du Collège des Bourgmestre et Échevins.  Objet : le vacarme incessant et le non - respect par beaucoup d' automobilistes de la limitation imposée de la vitesse en vigueur dans toute l 'agglomération de Charleroi (voir code de la route) des 50 kms/heure au maximum. Ces derniers mois, la rue depuis la sortie de l' autoroute de Wallonie (rue de Seneffe, avenue de Wallonie) jusqu' au "Scaude" a été réfectionnée (rue de Seneffe) et mise à priorité absolue. On ne sait évidemment pas à la demande de qui, ni par la grâce de quelle "autorité", ni à la suite de quelle consultation de la population. Résultat : les fous et/ou criminels inconscients du volant ne se tapent plus désormais du 70-80 kms/heure. Un véritable billard: même à du 100 à l'heure, ils ne risquent plus guère de se casser le cou... Alors, allons-y ! Qu' importe si tout récemment une jeune-fille aurait été renversée rue de Seneffe, et décédée à l' hôpital, par un de ces chauffards, emporté par sa vitesse. Qu' importe si les riverains de cet axe devenu important n' ont plus la possibilité de garder un chat pendant plus de 7-8 mois. On ne cesse de retrouver leurs cadavres écrabouillés sur la chaussée....    Quant au boucan incessant,  il est multiplié par deux, et pour ce qui est de la consultation des riverains, cela fait partie de l' arsenal des prochaines promesses électorales. La majorité n' est plus "socialiste" absolue, puisque le PSC a permis de la maintenir au pouvoir, mais cela ne change pas grand chose. Quant à nos 4 écolos qui devaient permettre de changer et "révolutionner" la commune, bernique ! Tant pis pour les mécontents et ceux qui "espéraient"... Ce sera de nouveau pour la prochaine fois ! C ' est beau la "démocratie" participative (notre "démocratie" représentative, comme dit Robert TANGRE) et la consultation populaire ... Ajoutons à tout cela qu' il ne fait pas bon être piéton avenue de Wallonie et/ou rue de Seneffe. En raison des rares entretiens, les accotements, envahis de hautes gerbes, sont complètement impraticables sur des dizaines de mètres. Les piétons doivent régulièrement descendre sur la chaussée. On immagine le danger lorsque 2 véhicules doivent se croiser sans même prendre la peine de ralentir... Et les poteaux - rappel de limitation de la vitesse à 50 kms/heure quan les verrons-nous placés depuis la sortie de l' autoroute jusqu' au Scaude. Et après tout, pourquoi ne place - t - on pas des casse - vitesse à plusieurs endroits sur cet axe deenu important. Dangereux, impossible, illégal, dirons certains. Alors, rendez - vous rue de Haies à CHÂTELINEAU, à la sortie de la Route de la Basse - Sambre pour voir sur place. Ce qui est possible et autorisé là - bas, est sûrement réalisable à COURCELLES également...

Dernières nouvelles : choc frontal et violent entre une Renaul Clioc, conduite par Madame IB, et une Ford Fiesta, conduite par Monsieur AY, le jeudi 20/06/2002, après 15 heures, pour des raiaons... qui restent à déterminer. La solution : des casse - vitesse, des ralentisseurs de trafic... Les accidents vont se multiplier.

06/06/2002

COURCELLOIS : CETTE RUBRIQUE PEUT aussi DEVENIR la VÔTRE:

Un problème dans votre quartier, face aux autorités communales ou autres,  n' hésitez pas à me contacter.

11/06/2002

AVENUE de WALLONIE, RUE du NORD: vers la disparition d' un dernier poumon vert...

C' est en 1974 qu' a commencé l' enlèvement du terril installé au temps des Charbonnages de Courcelles - Nord. Pour le profit principal de la société Ryan - Europe, laquelle enlevait les terrils pour les centrales électriques et les cimenteries, y compris celles du Nord de la France. Ce furent des mois de vacarme, de poussières envahissant les façades des maisons, de destruction de certaines artères de la commune par un charroi incessant de lourds camions. Il n' y eut guère que votre serviteur, appartenant au groupe communiste, pour porter et appuyer les revendications des riverains face à une majorité "socialiste" complice des intérêts économiques privés. Aujourd' hui, l' ancien terril est complètement reboisé et constitue un endroit calme. Hélas, il y a un an ou deux, la fille de Monsieur Chapeau, vivant du côté d' Anderlues, a fait organiser, dans l' indifférence générale et un manque de vigilance certain, une enquête commodo - incommodo. Objet : créer un lotissement de quelque 107 habitations nouvelles. Le projet dormait depuis des années. Très bien dira - t - on ! Mais, un dernier endroit calme, un des derniers coins de verdure, une véritable réserve ornithologique, peuplé également de gibier, va de nouveau disparaître, tandis que les zonings vont s' étendre sur les bonnes terres agricoles des quartier de la Glacerie et de Wartonlieu qui donnent encore lieu aujourd'hui à un panorama, un site remarquables  et à une promenade protégée.  Madame Chapeau va enfin pouvoir mettre des dizaines de millions dans son escarcelle. Pour les riverains se seront de nouveau des mois de vacarme garanti. La population finira bien par réagir face à ce nouveau projet. Quant à nos "élus" ??? (12/06/2002)

LE MONUMENT GUERRARD: disparu, tombé en ruines...

En son temps et celui de son vivant, l' ancien conseiller communal PSB Clément s' était bien démené, avec à-propos et efficacité, pour que la Commune érige un petit monument au coin des rues Jonet et des Carrières, en hommage à un gars du quartier victime "du devoir", comme l' on dit de ceux qui meurent malheureusement trop tôt, dans un camp comme dans l' autre, "pour la Patrie".... Allez voir dans le bas de la rue Jonet : de la stèle commémorative, il ne reste plus qu' un tas de décombres sur ce square "(mal)entretenu" par les majorités "socialistes" successives... Scandaleux !

De même, au coin des rues Dubois et des Déportés, quand le panneau "Le caillou du mineur" sera - t -il réinstallé, en hommage cette fois à un jeune mineur de la rue des Déportés, victime, lui dans années '50, de l' exploitation des patrons charbonniers capitalistes ? Le temps passe, notre Histoire (y compris ouvrière), les souvenirs et le respect s' effacent et trépassent ... (14/06/2002)

LA PRIVATIONSATION de LA POSTE: même les boîtes aux lettres de quartier disparaissent progressivement ...

Tous les services publics de notre belle Europe des banques et des patrons doivent désormais être privatisés, sur injonction de la Communauté européenne. Cela se fait avec l' accord évidemment de nos ministres et de nos partis "démocratiques" nationaux. Hein, Elio DI RUPPO ? Il y a 5-6 ans, au temps où il jouait au Ministre des Communications, l' actuel Président du PS, défenseur de la privatisation, nous a même prétendu que bientôt on ne ferait plus la file que 5 ou 6 minutes au maximum dans les bureaux de Poste avant d' être servi. Il devrait envoyer sa femme de charge, ou son chauffeur acheter, un timbre à 17 FB, s' il ne tient pas à mettre personnellement les pieds dans un Bureau de Poste, même quand les ordinateurs fonctionnent. 

Mais je reviens au sujet principal : je n' sais pas si vous z'avez vu, si vous z' avez r'marqué, mais entre la place de COURCELLES - Trieu et l' Autoroute de Wallonie -quatre kilomètres-,  quatre boîtes aux lettres de quartier, situées aux façades des habitants suivantes : 109 rue Philippe Monnoyer, 119 rue des Déportés, 81 avenue de Wallonie et 13 rue de Seneffe- ont progressivement disparu. Par contre, une boîte flambant neuve a été installée à l' entrée du zoning, rue du Hainaut, près de l' Autoroute. Évidemment, le service public à la population, ça coûte du fric à la Poste, par contre les patrons du zoning eux, ils sont sensés rapporter...bientôt.

Actuellement, les habitants du quartier n' ont plus droit qu' à une tournée de facteur de plus en plus tard, cinq jours par semaine. J' ai personnellement connu l' époque où rue de Wallonie (ancienne rue de Gouy), nous avions droit à 2 tournées de facteur, 6 jours par semaine (une le matin et une l'après-midi) et même à la distribution postale des journaux le dimanche - matin. Ce sont ces braves facteurs qui levaient nos boîtes aux lettres. Vous vous demandez pourquoi dans notre "paradis" capitaliste, il y a 500.000 chômeurs. Pourquoi, le petit pensionné, âgé, isolé, parfois handicapé, de la cité Confort par exemple, doit maintenant se taper 3 kms à pieds supplémentaires a/r pour aller poster une lettre au Scaude  (la seule boîte qui subsiste, attachée au mur de l'ancienne École gardienne de la Réguignies (fermée elle aussi!), rue de Binche, s'il ne possède pas une voiture, lorsqu' il a une lettre ou une carte postale à expédier. Évidemment, pour payer un traitement de plus de 30 millions de FB par an au grand manitou de La Poste, cela vaut bien la suppression d' une trentaine de facteurs, malgré tous les petits services qu' ils peuvent rendre à la population... Du fric, paraît qu' il n' y en a plus... Envolé ! (23/06/2002)

Le CURAGE DES AVALOIRS et L' INCURIE COMMUNALE : 

La commune dispose d' un camion pour le curage régulier des avaloirs. L' opération a été effectuée cette semaine dans ma rue. Du moins pour les avaloirs qui ne présentent pas de difficultés particulières. Ceux qui sont complètement obstrués par de la terre, depuis des mois, voire plusieurs années, et qui nécessiteraient un débouchage manuel, ils sont ignorés, sautés, oubliés, tout simplement. Des preuves : les avaloirs en face des habitations suivantes, avenue de Wallonie : 137, 118, 149,...  Et on pourrait multiplié les exemples. Pourtant, la majorité "socialistes"-"catholiques" ne nous a pas oubliés en faisant passer la taxe de raccordement à l' égout de 1.000 à 1500 Fb, lors de son installation. Christian HANSENNE, l' échevin des travaux  responsable devrait s' en souvenir ... (27/06/2002)

RÉFLEXIONS d' UN GOUYTOIS :

Depuis quelques années, Gouy a vu successivement supprimer sa gare et son bureau de Poste. Pour ce qui est de sa voirie, de ses trottoirs, ... c' est de mal en pis. Le seul point positif qui peut être valorisé est sans aucun doute la tranquillité d' un village rural situé entre trois pôles industriels et celle - ci risque depuis peu d' être interrompue par la nécessité absolue de la création d' un nouveau pont. La construction du zoning a déjà eu raison de la tranquillité des riverains de l' avenue de Wallonie et, quoi qu' il arrive, nous serons soumis à de sérieuses nuisances, tels que bruits de passages de machines agricoles, camions, charrois importants. Il semble donc normal d' accepter cela plutôt que de voir, un jour prochain, un accident arriver sur ce pont vétuste que nous utilisons régulièrement et qui reste un danger potentiel que nul ne peut ignorer. Notre préoccupation est surtout d' être informés et cela le plus rapidement possible : 1. Où va - t - on construire le nouveau pont ?  2. Un pont provisoire existera - t - il ?  3. Le début des travaux est prévu pour quelle date ou quelle année ?  4. Quelle sera la durée des travaux ?  5. Dans l' hypothèse où le nouveau pont serait construit, en lieu et place de l' ancien qui date de 1950, sera - t - il érigé à plat ou surplombera - t - il le chemin de fer en forme d' arc ?  6. Et dans ce cas, certaines habitations ne risquent - elles pas de gêner ce projet ? Nous attendons des réponses concrètes et, mieux nous en se'ons informés, mieux nous pourrons oeuvrer ensemble.   (Etienne Pinoy, dans "Tan que Vive" du 03:07/2002)

IMMONDICES : TAXE SUPPLÉMENTAIRE: MAIS QUI SONT les VRAIS POLLUEURS ?

Malgré l' existence des containers communaux créés avec les deniers publics (donc l' argent des contribuables!), la charge financière de la récupération des immondices ne cesse d' augmenter. C'est le cas évidemment pour Courcelles qui possède aussi son fameux container (une véritable joie pour les habitants de La Fléchère et/ou de Montelchive, par exemple, qui possèdent un véhicule...). La région wallonnne impose désormais aux communes d' appliquer dès 2001 le principe du paiement du "coût - vérité des déchets et du pollueur - payeur". Sinon, la Région wallonne sabrera dans les subsides qu' elle octroie aux communes. C' est un chantage permanent. Du coup, la majorité du Conseil communal de Courcelles a voté, le 04/07/2001, une NOUVELLE taxe supplémentaire annuelle sur l' enlèvement, le traitement, la mise en décharge et la gestion des immondices et des déchets : 30 euros (1.210 fb) pour les isolés, 60 euros (2.420 fb) pour les ménages, 90 euros (3.631 fb) pour les indépendants, 300 euros (12.102 fb) pour les entreprises, 447 euros (18.032 fb) pour les grandes surfaces. Principes injustes : - un ménage disposant de 50.000 fb de revenus mensuels paie autant que celui disposant de 500.000 fb par mois.   -les vrais-pollueurs, ce sont les bafricants et les entreprises qui nous VENDENT de plus en plus les emballages perdus qui font augmenter constamment le poids, mais surtout le volume, des immondices. Qui dirige la Région wallonne : l' alliance PRL - PS - Ecolo !   Qui dirige la commune de Courcelles ?  La nouvelle alliance PS - PSC !  Pas question pour nos chers élus et les partis du système évidemment d' imposer obligatoirement aux grandes surfaces -les véritables pollueurs!- l'installation de containers sur leurs parkings (par exemple : 1 pour les verres, 1 pour les papiers et cartons, 1 pour les vêtements usagers, ...). Ce serait pourtant tellement facile dans le principe : pas de containers,  pas d' autorisation de construire et d' exploiter ! Vaut mieux faire payer le contribuables deux fois pour les déchets que de toucher aux bénéfices de la libre entreprise : pour les acheter et pour s' en débarrasser ! Tous les mêmes, dites vous ?    (15/07/2001)

DURE-DURE LA RENTRÉE: 

La rentrée de vacances a été plutôt dure - dure pour beaucoup de Courcellois. Bien des ménages ont dépensé des milliers, voire plusieurs dizaines de milliers de frances belges, pour la rentrée scolaire de leur(s) gosse(s). C'est le moment choisi, dès le 2-3 septembre, pour qu' une série de taxescommunales tombent dans nos boîtes aux lettres. Celle touchant les propriétaires, relative à l' égouttage public des immeubles portée de 1.000 à 1.500 francs belges (37,18 € : 50% d'augmentation!) par an par la nouvelle majorité PS - PSC. La toute nouvelle taxe sur l' enlèvement, le traitement et la décharge des immondices, créée par la majorité communale PS - PSC, pour répondre aux "désirs" et ukases de la majorité régionale wallonnes PS - PRL - Écolo : 1.210 fb pour les isolés (30 €) et 2.420 fb pour les ménages (60 €). A ajouter à la taxe régionale wallonne de 300 fb par personne (7,44 €) sur "les déchets ménagers), au prix unitaire des sacs en plastique, aux va - et - vient incessants vers le container communal (un rien quand on habite à La Flèchère ou à Mondelchive, par exemple ???) en voiture personnelle pour le transport de nos déchets plus encombrants. Les "emballages perdus", incorporés dans les prix de vente, par les producteurs et fabricants capitalistes, les feuilles publicitaires qui polluent nos boîtes aux lettres, coûtent de plus en plus aux aimables-citrons - consommateurs - contribuables. Pour le reste: PS - PSC - PRL - Ecolo, c'est kif-kif, je vous avais pourtant dit aux dernières élections. Pas étonnant si le PRL (les " libéraux" et le PSC (les "sociaux" - "chrétiens" essaient de se refaire une virginité en changeant le nom de leurs partis, devenant plus "réformateurs" (PRL), plus "démocrates", plus "humanistes" et moins "chrétiens" (PSC). Quant aux "soicialistes" (les "sociaux" - "démocrates"), il n' en reste plus que le sourire - papillon de Di Ruppo, à défaut de la rose et du ... "retour du coeur". Comme si tout cela ne suffisait pas, 4 - 5 jours plus tard, tombait aussi dans nos boîte aux lettres, la facture annuelle de l' intercommunale AquaSambre pour le paiement de l' eau potable de plus en plus chère elle aussi et aujourd' hui super -taxée au m3 par la grâce de feu le "socialiste" André Cools ... qui a eu l' insigne honneur de créer la première taxation régionale wallonne pour ... assainir et nous faire cracher à la place des vrais pollueurs. Dans une région d' Europe qui regorge d'eau et qu' elle exporte faut-il le rappeler ?     (11/09/2002)

CHEZ les "ROSÉS: "LA ROSE AU POING" N' EST PLUS QUE "LA ROSE AU POINT" ou "LA ROSE AU ROND" ! Il s'agit du Bulletin d' Information de l'Union "socialiste" communale du Grand-Courcelles (n°2002/4).

Ce bulletin est sorti début octobre 2002. On y lit page 3 que la place Jean Lagneau de Souvret a été rénovée et on nous explique QUI ÉTAIT JEAN LAGNEAU (?). Jean LAGNEAU est né à SOUVRETen 1914. Il fit des études de mathématiques à l' ULB et devint professeur dans cette même branche à VIRTON. Pendant la guerre 40 - 45, il entra dans la résistance et devint rédacteur du "Maillon", organe clandestin de la résistance à l' Office national du Travail. Il fut membre de la direction nationale des sections "jeunesses" du Front de l' Indépendance et devint clandestin en 1943. Arrêté en août 1943, il fut décapité à la hache par les nazis le 27 octobre 1944, à la prison de Kraishem. Le 14 juillet 1947, le Conseil communal de SOUVRET; après un vibrant hommage, décida d' appeler la place communale Place Jean Lagneau, estimant que celui - ci avait passé toute sa jeunesse à SOUVRET (fin de la biographie). 

Réparons donc un oubli, en précisant que Jean Lagneau était communiste...     (06/10/2002)

LE CITOYEN MORIAUX CONTRE LA "DICTATURE" COMMUNISTE  au NÉPAL :

Dans le même numéro du "Point rosé" courcellois, au nom de la Fédération "socialiste", le citoyen MORIAUX défend évidemment la vente par la BELGIQUE de 5.000 mitrailleuse au gouvernement du NÉPAL. Il reprend évidemment la thèse du gouvernement arc en ciel suivant laquelle il faut défendre le gouvernement népalais en lutte contre une guerilla maoïste qui veut instaurer une "dictature communiste"... Rappelons tout simplement que la dictature existe déjà NÉPAL : celle du pouvoir féodal et réactionnaire en place. En 2001, dix membres de la famille royale, dont le souverain ont été massacrés à l'instigation de l' actuel roi. Il y règne une exploitation féroce des paysans par les grands propriétaires terriens. L' espérance de vie est de 57 ans. 77% des femmes y sont illettrées. Quatre mille personnes ont été tuées depuis 1996. On y compte des centaines de "disparus" et bien plus jetés en prison. Ce n' est qu' après avoir épuisé tous les moyens de lutte légaux pendant plusieurs décennies que les rebelles maoïstes ont effectivement pris les fusils. L'immixition ouverte dans un pays en révolte, voilà le genre de "coopération au développement" choisi par la BELGIQUE, le Parti "socialiste" et le citoyen MORIAUX : l'aide à la répression d'un peuple. Il est vrai que la BELGIQUE, le gouvernement arc en ciel, le PS se rangent ainsi dans le même camp qu' Adolf BUSH Jr et nos "amis" ricains dans le cadre de la lutte contre le terrorisme des autres et de la lutte anti-communiste. Alors, cela ne déplaît pas à MORIAUX.

Ces infos vont éclairer davantage ceux qui suivent les élucubrations du citoyen MORIAUX  (mars 2004)

Géographie : Le Népal est  densément peuplé et est enclavé entre la Chine et l'Inde.

Réflexion politique:
Dés la fin des guerres contre l‘ Afghanistan & l’ Iraq, l’ attention des EU se reporte a nouveau sur le sud asiatique. Le Népal se trouvant enclavé entre la Chine & l’ Inde, c’ est un pays de grande importance stratégique. 
En créant un climat de troubles et d’ instabilité les EU veulent créer la possibilité d’ intervention, ce qui fait partie de leur stratégie à long terme qui est d’encercler la chine. Et le contrôle sur tout le sud asiatique.
Les principaux événements depuis juin 2001: 
1er juin 2001, : L'auto proclamé roi Gyanendra prend le pouvoir (ceci suite au massacre de la famille du roi Birendra,  (Gyanendra est personnelement responsable du massacre du précédent roi et de sa famille)
Gyanendra dissout le parlement le 22 mai 2002
Le 18 juin 2002 : le secrétaire maoïste participant aux négociations à été kidnappé
Le 29 janvier 2003, le gouvernement du roi Gyanendra et les révolutionnaires sous la direction du Parti Communiste du Népal (maoiste) décident d' un cessez-le-feu et commencent la négociation pour la paix, ceci après 7 ans de guerre civile au Népal,
Le 13 mars, les parties signent une convention en 22 points.
Les Britanniques, pendant la période du cessez - le feu(trêves) ont envoyé 2 hélicoptères MI-17 et ont fait un don de 6,5 millions de livres sterling pour l’achat de matériel militaire....
la Belgique à également vendu du matériel militaire.
Le 25 avril 2003, le gouvernement conclu un accord appelé "opération pour combattre les rébellions " avec les EU. L’armée fait des manœuvres militaires sous les yeux des experts & conseillers américains & les Britanniques.
Les 2 parties sont venues à la table de négociation le 27 avril & le 9 mai 2003
Des décisions très importantes y ont été prises : comme  la libération des prisonniers politiques, la limitation de la liberté d' action de l'armée qui ne doit pas dépasser un rayon de 5 km autour de sa caserne, la mise en place d' un climat de confiance afin de discuter de l'agenda dans de bonnes conditions
 le 4 octobre 2003,  Gyanendra renvoie le parlement.(l' accusant de ne pas venir à bout de l' insurrection maoïste, et avait nommé une administration à sa dévotion.). Il a décidé de prendre seul le pouvoir décisionnel et à réinstaller la monarchie telle que l' Europe l’a connue au moyen âge, il est donc devenu un monarque absolu.au solde des impérialistes

La situation politique actuelle au Népal est la suivante : 

a) Plus de gouvernement élu par le peuple

b) plus de constitution.

(Au Népal, nous pouvons maintenant parler d'une puissance politique double, la nouvelle étant en train de supplanter l' ancienne.
L'ancienne  est administrée par le monarque absolu Gyanendra (Le gouvernement actuel sous strict contrôle du Roi, ne suit ni les décisions, ni les résultats des négociations).
Le nouveau pouvoir est administré par les révolutionnaires maoïstes.
(Cette situation est reconnue par les 2 parties
Que se passe- t - il actuellement sur le terrain? 
Vu objectivement, on peut considérer que toute la campagne où vit 80% (des 23,5 millions) de la population est sous contôle du nouveau pouvoir( les combatants révolutionnaires maoïste .). L'armée doit rester cantonnée dans ses quartiers généraux ainsi que dans les villes
Cependant :
Les Népalais sont à nouveaux soumis à un régime fasciste.
Les faits suivants parlent d’eux-mêmes. 
Divers journaux ont relaté que depuis le décret de "cessez - le - feu " Dans de nombreux villages,19 citoyens ont été assassinés.
ceci en violation avec le code de bonne conduite,
Des troupes, prétextant une campagne de santé, sont à nouveau présentes.dans les campagnes
Entre la période s’ étalant entre novembre 2001 et janvier 2003, 3.297 népalais ont perdu la vie dans des soi-disant actions armées.
Des milliers d’autres se retrouvent dans les prisons de l’ armée et de la police, où ils sont torturés, 169 journalistes ont été arrêtés. 7 d’en eux ont été tués.
348 personnes sont portées disparues, 326 le sont par les services d’ État, 22 par les maoïstes. (source : INSEC, une organisation humanitaire)
La période de 6 mois du cessez - le - feu est révolue et le gouvernement n’ a toujours pas fait la moindre proposition pour solutionner la crise.
Le seul projet du gouvernement est de régler la crise actuelle par la terreur et la répression ainsi que par l’ intervention de troupes étrangères.
Pendant cette période cruciale entre guerre et accord de paix, et afin de trouver des solutions à la crise, seul le CPN maoïste dépose des propositions de paix  ainsi que  proposition politiques démocratiques et concrètes mais néanmoins flexibles.
Afin de solutionner toutes les crises de ce pays, il faut trouver une solution politique constructive.
Pendant  que les EU & La Grande-Bretagne veulent "sécuriser" leur intérêt stratégique,   
2004 :  9.500 Népalais ont été assasssinés depuis 1994 

Un HABITANT de la rue FONDS DE CORBEAU PROTESTE et DONNE SON AVIS:

Pas de problème pour moi ! Si ce coup de gueule peut faire avancer quelque chose !
----- Original Message -----
From: Roger Romain
To: S.I.C.A.P - Michel Debacker
Cc: roger.romain@skynet.be ; r.romain@brutele.be
Sent: Friday, October 18, 2002 7:50 PM
Subject: Les belles promesses ne durent effectivement que le temps ... d'une campagne électorale ...

Je vous remercie bien sincèrement de me donner votre avis.
Je précise : je suis ex-conseiller communal, de 1971 à 1994, soit 4 mandats de 6 ans, donc un mandat 4 fois renouvelé en figurant en seconde position sur la liste communiste et/ou UCPW courcelloise. Mes jetons de présence, bien plus modestes qu' actuellement, ont tojours été reversés statutairement au Parti communiste... Je n'ai jamais vécu que d' un seul et modeste traitement dû à mon travail... Mon attitude n'a jamais été électoraliste : j' ai milité pendant plus de 50 ans, je me suis fait beaucoup d' amis et 10 fois plus d' ennemis, car la vérité n' est jamais bonne à dire chez beaucoup de gens malheureusement. Cela m' a aussi valu d' être chômeur complet, depuis le 1er mai 1990, après 33 années de travail ininterrompu.
Pour votre "coup de gueule", vous avez parfaitement raison de protester. Je suis prêt à le relayer, MOYENNANT VOTRE ACCORD, à mon carnet d'adresses, dont plusieurs centaines de "grands" - courcelllois, plus forums et sur la page courcelloise de mon site, avec la présente réponse de ma part..
A VOUS !
Meilleures salutations et toujours au plaisir de vous lire !
RoRo
 
 
----- Original Message -----
From: S.I.C.A.P - Michel Debacker
To: roger.romain@skynet.be
Sent: Friday, October 18, 2002 12:31 PM
Subject: votre courrier

Monsieur Romain,
 
Je reçois régulièrement votre courrier à mon adresse privée michel.debacker@swing.be.
 
Habitant moi-même Courcelles, ayant des affinités "de gauche", je peux facilement concevoir votre combat.
 
Néanmoins, je voudrais vous donner mon point de vue.
 
Je trouve un peu dommage que beaucoup d'hommes politiques agissent beaucoup en parole mais très peu sur le terrain. Et lorsque les élections seront proches, il feront aveu d'un manque de proximité de l'électorat.
 
On a l'impression que vos places de conseillers communaux vous sont chères. Et que dès lors nul ne peut espérer prendre la place d'un des vieux dinosaures sur une liste.
 
Par cette façon d'agir, vous ne pourrez que démotiver les jeunes soucieux d'apporter leur dynamisme, leurs idées nouvelles... ou pire se tourner vers des listes "noires"
 
Une des phrases reprises sur votre site : "l'inaction, c'est la politique du boeuf vers l'abattoir" m'interpelle.
 
Je voudrais avoir votre avis sur un cas personnel.
 
En provenance de Trazegnies, j'ai fait construire à Courcelles (Rue fonds de corbeau). Cette rue a été fortement endommagée par le passage des camions lors de l'implantation du zoning. D'après des voisins, il y aurait un plan d'aménagement prévu pour cette rue.
 
Dès 1999, j'écrivais à notre cher bourgmestre pour lui faire part du mauvais état de la voirie.
 
Janvier 2000, il me fut répondu que la réfection de cette voie serait prévue à un prochain budget.
 
Mai 2001, j'interpelle le bourgmestre, l'échevin des travaux de 3 manières (courrier, fax et lettre par porteur). Aucune réponse ne nous est donnée.
 
Aujourd'hui, la rue est en piteux état, il y a bien eu quelques réparations de fortune au début ( mais du tarmac sur de la terre, ça part dès la première pluie violente!!!)
 
Alors que dois je en penser ?
 
- lors des prochaines élections, me tourner vers des plus radicaux ? Je ne crois pas qu'ils soient plus capables et puis cela me ferait mal
 
- changer la couleur politique de la commune ? J'ai même été approché ! Pas sûr de tenter le coup !
 
- ou plus simplement boycotter les élections en guise de protestation ?
 
 
A vous de juger si ce coup de gueule mérite une suite
 
Bien à vous
 
 
Michel Debacker

ET  l' ANCIENNE POSTE de COURCELLES-Trieu ?

Un nouveau Bureau de Poste est construit, place Roosevelt à COURCELLES - Trieu, depuis déjà quelques années.  L'ancien immeuble, qui doit encore valoir quelques dizaines de millions, est maintenant à l' abandon et constitue une véritable laideur autour de la place. Que va-t-il devenir, à qui appartient-il, quels sont les projets éventuels de restauration, qui s' en occupe ? Quand on connaît le sort qui a été réservé à d' anciens immeubles du quartier du Taillis, dont les vieux projets de rénovation, ont été abandonnés, il y a de quoi se poser des questions et la population, les électeurs,aimables-citrons, a bien le droit de savoir puisqu'il y va toujours de nos deniers. Mais l'information de la population, pour nos partis "démocratiques" au pouvoir, ça ne dure jamais que le temps d'une campagne électorale. Il s'indiquait certes de construire une Poste nouvelle et moderne, mais certainement pas de laisser tomber l'ancien immeuble également en ruines.  (23/01/2003)

MERCI À LA MAJORITÉ POUR LES HANDICAPÉS ! 

Des dépradations, vols, destructions de tombes, ont eu lieu dans le vieux cimetière du PETIT-Courcelles. Du coup, il n' en fallait pas plus pour que la majorité PS - PSC (pardon CDH : Centre "démocrate" "humaniste"... !) fasse placer des potelets pour barrer les entrées du vieux et du nouveau cimetière (je n' ai pas encore eu l'occasion de contrôler si c' est également le cas dans les cimetière de Gouy, Souvret et Trazegnies ?). Bien sûr, il fallait des mesures, mais aujourd' hui les personnes qui ne savent plus se déplacer qu' en voiture ou dans une chaise roulante éprouvent toutes les difficultés pour se rendre sur la tombe de leurs proches. Il faut savoir que les allées du vieux cimetière sont recouvertes de cendrées. Alors, bonne chanse à celui qui doit pousser une chaise roulante sur 2 ou 300 mètres là-dedans! Ma mère, incapable d' encore marcher, se rend une fois par semaine sur la tombe de son petit-fils Stéphane ROMAIN (02/05/1973-01/05/1998) et c' est bien son droit. Nous ne devons qu' à la gentillesse, à la serviabilité et à  la disponibilité de l' actuel fossoyeur, qui vient enlever, un potelet de pouvoir entrer dans l' allée principale, avec notre voiture. Si malheureusement, il oublie, se trouve ailleurs, ou en congé, nous n' avons plus qu'à ... rentrer chez nous. Bien sûr, on ne peut, dans la tête de nos élus, songer à tout et contenter tout le monde. A noter cependant que des fleuristes se plaignent également de ce problème. (14/02/2003)

Aux FONDS DE CORBEAU : PAUVRES BÊTES !

Chaque année, début mai, c'est la période des ensemencements sur les terrains agricoles. Certains fermiers n' ont rien trouvé de mieux que d' utiliser des canons sonores pour faire fuir les oiseaux de leurs terres. Certaines années, ça pète dans tous les coins. Tant pis pour les voisins : ces saloperies détonnent à intervalles réguliers, chronométrés... Je connais aux FONDS DE CORBEAU, certains chiens (et leurs maitres!) qui en deviennent pratiquement fous de peur, ne sachant où fuir pendant près de 2 mois. La législation communale permet ce genre de nuisances publiques, moyennnant quelques restrictions minimes. Mais pas question d' obliger les fermiers à demander une autorisation spéciale, ni pour les autorités de procéder à une enquête de voisinage: commodo - incommodo. Je vous laisse deviner le résultat, en supposant que 5 fermiers pourraient installer chacun 1 engin de ce genre sur 5 terrains différents, par exemple : vous n'avez plus qu' à déménager si ce boucan saisonnier vous dérange... Si certains chiens ont peur, nos élus "démocrates", eux, ont surtout peur de perdre quelques voix de préférence en agissant. Ni SRPA, ni procureur du roi, ni police, ni ministre de l'environnement, ni échevin de la "qualité" de la vie : tous se déclarent impuissants, démunis. C'est que certains fermiers restent des gens puissants, notamment au sein du PRL - MR et du PSC - CDH et/ou n'en ont cure pour des résultats plus que contestables (après les hirondelles, les étourneaux, même les moineaux disparaissent de nos quartiers....)   Certains siègent en effet au Conseil communal... Reste le bourgmestre "socialiste"André TRIGAUT, mais ces détonations ne s'entendent malheureusement pas jusque dans les quartiers de FORRIÈRE, ni du CENTRE où se trouve la Maison communale. Alors ???   Le but recherché et les résultats obtenus sont contestables, seul une minorité de fermiers utilisent ce moyen dont nos agriculteurs ont très bien pu se passer pendant des siècles, il constitue une nuisance sonore et un trouble de voisinage selon les seules décisions et fantaisies des utilisateurs : je préconise donc que les canons sonores soient purement et simplement interdits par arrêté du Conseil communal.

Après une (re)lecture plus approfondie du Réglement général de police administrative, je précise que le fermier en question viole impunément au-moins 3 articles de ce règlement :
-en ce qui concerne l'article 71, chapitre 3, premier alinéa : le canon est installé à moins de 500 mètres des premières maisons de la rue Notre Dame des Grâces, à TRAZEGNIES
-en ce qui concerne l'article 71, chapitre 3, troisième alinéa: les détonations doivent être espacées de 5 minutes en 5 minutes au-moins (ce qui est déjà intenable!). Or, certaines détonations s'effectuent en rafales de 3 détonations en moins de 10 secondes.
-en ce qui concerne l'article 70, chapitre 2 : les détonations doivent certainement dépasser les 10 dbA, autorisés le jour. (04/06/2003). Je signale que sur injonction de l' inspecteur Quairière, agent de quartier, le dfermier a mis fin à son boucan le vendredi-matin 13/06:2003. Merci ! Sans doute 10 mois de tranquilité et rendez-vous l'an prochain à la même période.... (?)

SI VOUS AVEZ BESOIN DE VOTRE AGENT DE QUARTIER: plaintes d' une correspondante 

----- Original Message -----
From: MICHAUX Arlette
To: Ernest Glinne ; Robert Tangre ; Roger ROMAIN                                                                                 Sent: Sunday, June 15, 2003 12:41 AM
Subject: Avis de recherche

Recherche Soudron désespérément....
 
Mardi 10 juin 2003, 21 heures 15, le rottweiler de mon voisin (animal classé dangereux par la commune de Courcelles - le rott, pas le voisin, encore que... - d'après Marcel, un autre voisin propriétaire de malinois et assidu d'éducation et d'obéissance des chiens) tue un de mes chats sous mes yeux dans sa propriété.     
Le (cadavre du) chat ne m'est pas rendu et repose (???) le long de la barrière chez le voisin, visité et reniflé par l'auteur du crime, deux congénères canins et un petit cheval. 
Mercredi 11 juin, 11 heures du matin : le cadavre du chat (Harnolde, dite Nonolde) gisant toujours derrière la barrière, je tente de joindre l'agent de quartier via la direction et l'accueil de la police locale, rue du Temple où une madame sympa m'assure que je peux trouver mon agent de quartier à la permanence de Souvret (Puits Perrier). "Oui, oui, Madame, c'est ouvert tous les jours".
13.30 : j'arrive à la permanence pour constater qu'un avis stipule que l'on reçoit soit sur rendez-vous, soit le mardi matin ou le jeudi en fin d'après-midi (si j'ai bonne mémoire).
Rappelant la rue du Temple, j'apprends que les agents de quartier ont leurs... quartiers à Trazegnies où - selon des sources oculaires bien informées - ils sont plus près de taper la carte que d'arpenter le territoire qui leur est dévolu.
J'appelle Trazegnies où l'on m'apprend que les agents de Souvret sont... à Souvret. 
Renseignements pris en désespoir de cause auprès de Madame Fabienne Godin - vétérinaire à Souvret - celle-ci m'engage fortement à m'adresser "aux aurores" à mon agent de quartier ou à la commune pour régler le problème (hygiène : "il fait chaud"). Un brin déroutée, j'appelle la SPA, où je m'entends confirmer "agent de quartier". 
Jeudi 12 juin, 8 heures, 8 heures 30, 8 heures 45, police de Souvret : pas de réponse. 9 heures 15 : on décroche pour me dire que "mon" agent est parti depuis 5 minutes, mais qu'on va lui demander de m'appeler. Je précise que, devant m'absenter, il vaudrait mieux qu'il m'appelle sur mon gsm. Silence radio. 
Vendredi 13 au matin : rappel de la police de Souvret, à Souvret : "mon" agent de quartier vient (encore) de partir (il a sans doute d'autres chats à fouetter), mais on va lui demander de me rappeler. Sans doute fait-il trop chaud (23°) pour donner suite à ma demande. 
Rappel de la SPA : "Madame, au dessus de votre agent de quartier, il y a un commissaire et au-dessus du commissaire, il y a le Bourgmestre !". Dilemme : vais-je me faire mal voir par mon agent de quartier en m'adressant à ses chefs ? Tout serait si facile si chacun faisait son boulot.
Commentaire de "madame Marcel" : "t'en fais pas, au pointage, ils sont bien là pour te reluquer". 
Samedi 14 au matin, l'orage gronde, il pleut ; le soleil revient, il repleut. Mimique et commentaire de Madame Quériat (la maman de Pol) : "le chat est toujours là ?", elle fronce les sourcils et pince le nez : "la chaleur et l'humidité...". Commentaire de "madame Marcel" : "Et, après, on sera étonné si les chiens sont malades et puis, après, le bébé (celui du voisin, pas le mien).
Samedi soir : déjà que j'évitais la cour, le jardin et la vue de Nonolde derrière la barrière parce que c'est mon chat et que j'ai toujours eu à coeur d'enterrer (dans un délai raisonnable) les chats dont la vie plus courte que la mienne m'a amenée à enterrer , je suis calfeutrée because l'odeur. 
Demain, c'est dimanche (la météo prévoit soleil, 26°). Contrairement aux suggestions de mes voisins, je n'appellerai pas mon agent de quartier à son domicile : je ne tiens pas à me mettre dans le collimateur de la fonction publique et, après tout, ça rentre dans un cadre professionnel et mon problème ne relève pas du domaine privé d'un flic en congé. Mais, je vous le dis : je vais me boucher le nez. 
Lundi matin, je vais rattaquer : la rue du Temple ? Trazegnies ? le Puits Perrier ? 
Que celui d'entre vous qui peut me donner le tiercé dans l'ordre me vienne en aide, s'il vous plait ?

Note de RoRo : la prochaine fois, je conseille à notre amie de téléphoner directement au 101 en expliquant que l' on cambriole la banque de l' autre côté de la rue, en face de chez elle. Garanti : dans les 10 minutes, une vingtaine de policiers fédéraux, armés jusqu' aux dents, seront sur place .... !  Voyons Courcelles n' est quand même pas un sommet du G8 !  (16/06/2003 : le cadavre du chat est paraît-il toujours au même endroit)

LES HABITANTS DE LA CITÉ CONFORT et DE L' AVENUE DE WALLONIE OPPOSÉS AVEC RAISON À LA CRÉATION D' UN CENTRE DE TAXI-POST À L' ENDROIT PRÉVU dans LE ZONING INDUSTRIEL :  voici le texte de la pétition adressée au bourgmestre dans le cadre de l' enquête commodo - incommodo, signée par plus de 40 personnes :

Je me permets de vous adresser cette lettre pour vous exposer mes remarques suite à l' enquête commodo-incommodo concernant l' implantation de la société Taxi-Post Avenue de Wallonie Sect A N°144G partie. Premièrement, il appert que l' étude d' incidence sur l' environnement (classe 1) n' a pas été réalisée, voir dossier où il est coché NON. Deuxièmement, il semble que vous minimisez l' effet sonore. Or, de nombreux habitants de la Cité Confort et de l' Avenue de Wallonie seront juste à côté de cette entreprise et comme chacun le sait, le charroi routier de ce type d' entreprise est énorme, camions qui apportent les colis à distribuer et camionnettes qui entrent et sortent à toute heure du jour et de la nuit (6 - 22 Hrs en semaine et 6 - 12 Hrs le samedi). Troisièmement, il nous sera très dangereux de sortir de la cité si certaines voitures viennent se garer le long de l' Avenue de Wallonie pour ne pas se mettre dans le parking de l' entreprise. Quatrièmement, il semble que le parking de Taxi-Post sera à peine à quelques mètres de certaines propriétés (incommodant sonore) et qu' une partie de la flore et de la faune va disparaître pour faire place à du béton (impact environnemental). Vous trouverez ci-joint le nom et l' adresse des riverains et de leur famille qui comme moi sont inquiets pour leur qualité de vie et qui s' opposent à l' emplacement décidé pour cette entreprise. Il y a assez de place ailleurs que derrière ou devant les résidences. Recevez, Monsieur le Bourgmestre, l' expression de mes sentiments distingués. Plateau Carine, cité Confort, 6180 COURCELLES, le 03 juin 2003.

Note de RoRo : nous allons voir une fois de plus comment vont réagir nos autorités "démocratiques" face à l' opposition des riverains. La pression doit être maintenue. J' ajoute qu' au début de la création du zoning des assurances avaient été données à la population que des entreprises polluantes ne seraient jamais implantées sur le zoning. Le bruit incessant, c'est aussi une forme de pollution et de nuisance publique.Par ailleurs, les habitants de la cité Confort, âgée de plus de 100 ans, construitre pendant les activités des Charbonnages de Courcelles-Nord, sont inquiets : le bruit court que la cité pourrait être expropriée : les apétits de la société IGRETEC, où siègent, à côté d' élus communaux désignés aux 2e et 3e degré, des représentants des entreprises capitalistes. Vigilance : il n' y a pas de fumée sans feu ! (17/06/2003)

cérémonie du l8.8: demande d'information au Collège

 

Une protestation amplement justifiée du conseiller communal Écolo, Ernest GLINNE (ancien bourgmestre de COURCELLES, ex-ministre, ancien vice-président du groupe parlementaire socialiste européen, ancien vice-président de la Fédération socialiste de CHARLEROI) :

cérémonie du l8.8: demande d'information au Collège

Chers Collègues,
An Conseil communal, l'an dernier, j'ai déploré la présence dans le cortège et aux abords du monument, lors de la commémoration de la tuerie du Rognac, de jeeps, d'un camion, de drapeaux et de porteurs d'uniformes nord-américains. La bannière étoilée est certainement représentative du peuple des Etats-Unis, estimable comme toutes les composantes de l'humanité, mais , dans les circonstances actuelles tout particulièrement, elle est aussi l'expression de l'arrogance impériale. Les événements d'Irak ont prouvé que la  guerre a été enclenchée unilatéralement par  la manipulation mensongère, pour l'accaparement et la privatisation du pétrole, pour  la colonisation à peine déguisée et la " reconstruction "  du pays au bénéfice de compagnies US très proches du locataire de la Maison Blanche, pour la réexpérimentation d'armes telles que les projectiles à uranium appauvri, etc. Ce cadre suscite la répulsion, cependant que les coups bas perpétrés contre l'Union européenne vont croissant.
Je n'exprime aucune opposition, _a_u_ _c_o_n_t_r_a_i_r_e , à la présence d'un drapeau nord-américain, aux côtés de drapeaux britannique, français, russe.., de notre tricolore, de notre wallon et d'autres symboles, lors de cérémonies anniversaires de la Libération. Le Rognac a été une ignominie belgo-belge et l'armée américaine,  sous la forme d'un fragment de la Marche de la Madeleine plaçant son folklore dans une cérémonie de recueillement pieux, n'y est pas à sa place. Il appartient par ailleurs à la police SEULE de règler tout problème de trafic et de sanctionner des comportements (in)volontairement incorrects.
Je vous prie donc de bien vouloir me signaler si les associations patriotiques, auxquelles la balle a été transmise à l'isue du débat en Conseil communal , ont compris et abandonné l'incongruité commise sans doute de bonne foi par  leur collectif. Il s'agit par ailleurs essentiellement d'un problème d'ordre public dont l'autorité communale doit conserver la pleine et entière responsabilité.
Une réponse prochaine de votre part, dans le bon sens, éviterait une polémique publique, voire des incidents inappropriés en une telle manifestation de souvenir recueilli. Merci..
Bien cordialement...  (23/07/2003)
 

Bientôt TaxiPost à COURCELLES .... A quoi sert le zoning ? : aussi des délocalisations, des rationalisations ... !

 
----- Original Message -----
From: "Plateau Carine" <carine.plateau@mil.be>
Sent: Tuesday, August 05, 2003 1:04 PM
Subject: TaxiPost
 
Et à part ça, il n'y a pas de camions prévus pour TaxiPost !!!
Voir article que je viens de piocher sur internet :
 
«Taxipost doit rester attaché à La Poste»
Edith Janssens
Solidaire 16-05-2001
 
Un ancien agent de la poste rapide:
«Taxipost doit rester attaché à La Poste»
Un calendrier vient d'être avancé pour une réorganisation complète de Taxipost, la poste rapide. Il prévoit de réduire à 9 le nombre de dispatchings pour tout le pays. Ceci dans le cadre de la transformation de Taxipost - activité en pleine croissance -en société anonyme.
Edith Janssens
Marc Adams, postier de Taxipost, avertit: «Le nouveau réseau de dispatchings est catastrophique pour nous. Les gars de Philippeville et Namur devront aller s'approvisionner à Courcelles et, de là, faire leur circuit à Namur ou dans le Sud du Hainaut. Les agents de Mons, Ath et Mouscron devront aller à Tournai. Idem pour Jemelle et Herstal. Rien que pour la Wallonie, le travail de 17 dispatchings sera concentré en 4 nouvelles installations. Enfin, le transport et l'approvisionnement des dispatchings se feront dorénavant par camion au lieu du rail. Alors que le réseau routier est déjà saturé!»
Marc Adams épingle aussi le fait que les colis de moins de deux kilos font l'objet d'une négociation entre Taxipost et le 'mail' (la distribution). «Très dangereux pour la Poste, estime-t-il. Car les facteurs pourraient bien perdre les colis qu'ils distribuent aujourd'hui. Cela va supprimer du personnel dans les centres de tri et dans les bureaux distributeurs. Je suis absolument contre cette direction séparée de Taxipost. Taxipost doit rester attaché à la poste de distribution. Sinon, nous allons devenir des concurrents directs des facteurs.»
Rombouts, le directeur de la Poste, est en train de larguer Taxipost. Cela fait des années que le privé est intéressé par ce département: la distribution des colis est un secteur juteux, en pleine explosion.
En 1992, la Commission européenne - dont le socialiste Karel van Miert, alors commissaire à la concurrence - a décidé que la poste rapide devait être privatisée au plus vite dans toute l'Union. Une décision répondant aux souhaits de la Table ronde des industriels européens, qui rassemble 45 multinationales. Celles-ci attendent que les parties rentables des services publics soient restructurées par les Etats de manière à être le plus rentable possible. Le privé n'a alors plus qu'à acheter les actions de ces sociétés lorsqu'elles sont taxées en Bourse, comme cela devrait être le cas pour Taxipost.
Rombouts investit 1,6 milliard de F pour la modernisation de Taxipost. En puisant dans les caisses de La Poste. Lorsque la société anonyme Taxipost sera privatisée, les nouveaux actionnaires pourront remercier leur généreux bienfaiteur. A l'inverse, en gardant Taxipost au sein de La Poste, les bénéfices pourraient financer les services au public.
Les beaux morceaux, je vous les mets à part?
25 juin 1980. La Commission européenne publie une directive (une loi européenne) «relative à la transparence des relations financières entre les Etats membres et les entreprises publiques». En résumé: si un secteur rentable d'une entreprise publique subventionne un secteur non rentable de la même entreprise, cette subvention est considérée comme une aide de l'Etat. Donc, incompatible avec le marché commun, car cela fausse la concurrence.1
C'est ainsi que la privatisation a été préparée de longue date par des institutions européennes créées sur mesure pour les besoins du patronat européen!
1 Gérard de Selys, Privé de public, EPO, 1995, pp 37- 38                     . (RoRo : 13/08/2003)

 

COURCELLES : sus au Front National, made in Belgium !
C'est sans doute dans le cadre de la pré - campagne électorale, les habitants de certains quartiers de COURCELLES viennent d' avoir droit, sous leurs portes, à la distribution d' une circulaire fascisante, xénophobe, injurieuse et nationaliste, des propagandistes du FN.
 
-ils remercient évidemment (c'est la moindre des choses !), les dizaines de milliers d' électeurs qui se sont égarés sur leurs listes en votant FN et en leur donnant des élus. Ce n' est pas nouveau : en fonction de la conjoncture économique, il y avait déjà en Belgique, en 1936, plus de parlementaires rexistes que de parlementaires communistes. Les uns et les autres ont évidemment combattu sous les nazis dans des camps opposés.
 
On y apprend :
-que Louis MICHEL serait un imposteur libéral, ami (?) de Fidel CASTRO et KABILA (sans préciser lequel : le fils ou le père, assassiné parce qu'il gênait, au même titre que Patrice LUMUMBA ?).
-qu' Elio DI RUPO a commis des bourdes avec le mariage SABENA-SWISSAIR, aboutissant à un naufrage. Pas question évidemment de dénoncer ses privatisations des services publiques, car le FN n'est pas contre l'exploitation capitaliste, au même titre d' ailleurs que les autres partis du système.
 
Ils dénoncent le fait que Laurette ONKELINCKX appartient à la gauche (?) caviar, en omettant de présicer qu'elle sert cependant très bien le pouvoir en place auquel elle s' est très bien intégrée en tant que ministre social-démocrate.
 
Ils affirment que
-la sécurité serait la première des libertés. La première des libertés, pour tous les peuples du monde, n' est donc plus de pouvoir travailler, manger à sa faim et pouvoir nourir sa famille. Normal, les élus du FN sont docteur en médecine, comptable, avocat, et sans doute bien d'autres choses...
 
Ils disent que
-pour assurer cette sécurité, ils VEULENT la tolérance zéro. Hélas, nos prisons sont déjà pleines (les "démocraties" capitalistes étant aussi synonymes de haute criminalité!) à craquer, pas toujours très adpatées, alors qu'ils veulent les remplir, LA solution pour y faire de la place SERAIT de renvoyer les délinquants ETRANGERS purger leur peine dans leur pays d'origine (Mais oui!). Sans doute : dans les goulags de TURQUIE, du MAROC, de TUNISIE, d' ISRAEL, ou le camp de concentration ricain de GUANTANAMO, par exemple. Heureusement, le CHILI ne vit plus sous le joug du fasciste Pinochet !
 
Ils veulent 
-inverser (?) les flux migratoires. Dans quel sens (?). Préconisent-ils que désormais, dans le cadre de la flexibilité de la main d'oeuvre à bon marché, des Belges ailleurs trimer en AFGHANISTAN et/ou en IRAK "libérés" ? Il est bien sûr anormal que les pauvres d' aujourd'hui viennent travailler et vivre chez les riches qui les ont pillés pendant des siècles et les pillent encore.
 
Ils affirment
-que les délocalisations seraient seulement les fruits de la mondialisation. En réalité, elles sont le fruit de l' exploitation capitaliste effrénée, de la libre concurrence, de l'exploitation de la à main d' oeuvre bon marché dans certains pays plus pauvres, de la libre circulation des produits dans l' Euro-dictature capitaliste, de la rapacité des banquiers et des multinationales.
-que pour financer un enseignement de qualité pour tous, il faudrait vendre la RTBF. Bref, ils feraient mieux que Di Rupo : privatiser un secteur publique pour en sauver un autre. La solution ne serait donc pas de prendre l'argent là où il se trouve réellement !
 
Bref, la semaine dernière, le sieur FERET (président, docteur en médecine, ex-député européen, député fédéral du Hainaut depuis 1999,... ) aurait voulu tenir une réunion fascisante du FN, dans un café de la Place Roosevelt (COURCELLES-Trieu). Des démocrates alertés l' en ont êmpêché. Qu'il aille se faire laver la tête ailleurs : COURCELLES est une commune aux vieilles traditions démocratiques et de gauche depuis des décennies. Le fascisme n'y passera pas !  (RoRo 15/09/2003)

Gare de Courcelles: un tel accident ne doit plus se produire :       

Comme chaque semaine depuis le mois d'août, un aveugle, Alain Standaert, voulait reprendre le train pour rentrer chez lui après sa formation à l'asbl Handicap visuel formation emploi. Malheureusement, un repère lui à manqué et il s'est retrouvé sur la voie. Il a été littéralement happé par un train circulant à vide. Il est décédé sur le coup.

«L'accident qui a fait perdre la vie à notre stagiaire, aurait été évitable si le quai avait été suffisamment sécurisé», dit Samuel Dewinck, formateur à l'asbl.

«Ce fait divers ne doit pas se dissoudre dans le quotidien, comme si de rien n'était. La gare de Courcelles doit être sécurisée! La mort d'Alain ne doit pas être inutile». C'est avec ce mot d'ordre que les amis d'Alain ont décidé de réagir.

«Nous nous sommes rendus à la gare pour comprendre comment cela avait pu se produire. () Le problème vient de l'infrastructure de la gare qui n'est sécurisante pour personne», explique Samuel Dewinck. «Avant, ajoute un stagiaire de l'asbl, un préposé de la gare nous aidait à la sortie du train. Mais maintenant, avec la restructuration de la SNCB et donc la suppression du personnel dans les petites gares, notamment à Courcelles, il n'y a plus personne».

Nous avons obtenu un rendez-vous avec les services de M. Delanoy (directeur du district sud de la SNCB) afin de voir ce qu'il y avait lieu de faire.

Nous engagerons la Confédération belge pour la promotion des aveugles et malvoyants dans cette discussion à faire porter l'effort à la fois sur le cas spécifique de la gare de Courcelles-Motte et sur l'accueil des personnes malvoyantes dans toutes les gares.

Lors des funérailles d'Alain Standaert à Courcelles, les membres de l'ASBL ont exprimé une prière à son intention: «Nous allons nous battre pour qu'un autre accident de ce genre ne survienne plus».

Vincent Debruyne                                                                                                                             Courcelles                                (lu dans l' hebdo SOLIDAIRE du 29/10/2003)

 

Bayer empoisonne : il sans dire que je soutiens pleinement cette position et cette intervention de l' UCPW :

BAYER empoisonne librement nos chats et la nature... Pourvu que ça rapporte !

Réflexions à partir d’une histoire d’empoisonnement de chats à Gouy-lez-Piéton.  

Lors du conseil communal du 1 er juillet 2003, le groupe UCPW, interpellait le Collège échevinal sur les dangers que représente l’emploi de certains insecticides.   

Les docxuments joints à l’interpellation prouvaient bien que le chat autopsié par un institut agréé était mort après avoir absorbé un insecticide identifié comme étant le carbofuran. 

Les diverses études que nous avons pu consulter sur internet – études effectuées aux USA ou au Canada - concluent que ce pesticide est particulièrement toxique pour les oiseaux (1). Nommé la peste noire des pesticides, il est largement distribué tant dans les activités agricoles que sur les pommes de terre ou les potagers des amateurs. Selon son distributeur, la firme BAYER, le carbofuran est sans danger SI EMPLOYE SELON LES DIRECTIVES. Pourtant sur l’étiquette, on peut lire : «  Garder  en  dehors des endroits habités par les poissons, les oiseaux et la faune en général.».                            

La firme Bayer a-t-elle toutefois un truc pour empêcher ces animaux de pénétrer dans un champ ou un jardin avant que ne soit vaporisé  le carbofuran ?                                                  

Celui-ci tue sans distinction : vers de terre, lapins, renards, corbeaux. Les rapaces meurent après avoir mangé des oiseaux, des rongeurs ou des insectes contaminés par le produit chimique.

Les chats et chiens peuvent devenir malades ou mourir après s’être roulés dans un champ fraîchement traité au carbofuran ou après avoir bu de l’eau souillée par la substance chimique. Plus grave, des études tendent à prouver que le degré de mortalité d'enfants d'agriculteurs âgés de moins de 6 ans s’accroît tout comme les malformations congénitales à la naissance. Le carbofuran est vendu sous le nom de furadan. Dans ce cas, la proportion en poids du produit représente 10 % du poids global. L’empoisonnement de ce chat tend également à prouver alors que le produit reste particulièrement nocif sous un volume moins important.(2) Le carbofuran fait partie des pesticides classés sous le nom de carbamate. Ceux-ci proviennent de l’acide carbamique obtenu par synthèse et ils sont utilisés en agriculture. Les intoxications par carbamates font froid dans le dos car elles se manifestent par une importante salivation, des larmoiements et des écoulements de la truffe. L’animal est pris de vomissements, de diarrhées et d’incontinence. Par la suite, ce sont des troubles nerveux qui apparaissent. L’animal est abattu, faible, prostré puis il sombre dans le coma et la mort. Parfois, des crises convulsives peuvent aggraver le tableau clinique.

 Lors de son interpellation, le groupe UCPW demandait à la majorité courcelloise d’informer nos concitoyens au travers du bulletin communal et de faire en sorte qu’une publicité particulière soit adressée aux agriculteurs ? La majorité a oublié ou estimé que le sujet n’était pas suffisamment important. Nous nous chargeons donc de réparer ce oubli (soyons gentils).    

L’UCPW tient toutefois à tirer une conclusion éclairante de ce fait divers : l’industrie chimique n’est pas là pour soulager la misère du monde, elle répond à un impératif : satisfaire les actionnaires afin que ceux-ci réalisent les plus-values les plus importantes possibles. Seule, la rentabilité à court terme compte.                                                                                      

L’avenir de l’humanité ? Foutaise ! Respecter l’équilibre biologique indispensable -notion que je tentais de faire entrer dans les têtes de mes élèves de 5 ème année primaire- ? Une vaste farce, pensent tous ces apprentis sorciers!                                                                             

Et pourtant : il est temps de réagir. Les prémices de l’empoisonnement de l’humanité toute entière sont là. Un dernier exemple: la Nouvelle Gazette du 17 juillet dernier soulignait que l’apiculture se portait mal vu la mortalité importante chez les abeilles à cause des insecticides déversés sur les cultures pour tuer…les insectes. Qu'importe la différence?

Robert TANGRE, conseiller communal

(1) Une récente émission de la RTBF portait sur la diminution importante des oiseaux insectivores dont les hirondelles. 

(2) Depuis cette interpellation, un pharmacien hutois nous a contactés pour nous signaler que dans son voisinage 5 chats avaient été empoisonnés et que l’autopsie désignait le carbofuran comme coupable de leur mort. Il dépose plainte. 

*Union Communale Progressiste et Wallonne.

"TAXIPOST : Belgian Post Solutions":  c'est l' emblème apposé sur le nouveau bâtiment de TAXIPOST qui s'installe à l' entrée du parc industriel (zoning en bon français !), au coin de la rue de Liège et de l' avenue de Wallonie. La haute direction de cette société, délocalisatrice et rationalisatrice, semble ignorer qu' à COURCELLES, comme dans le reste de la Wallonie,  99,99 % de la population parlent encore le français et/ou le wallon. (11/05/2004).

 

Courcelles : la ricanisation de la commémoration de la tuerie du Rognac du 18 août 44 par les rexistes se poursuit. Ernest GLINNE, conseiller communal Écolo va interpeller, à juste titre, au Conseil communal...
 

----- Original Message -----

Sent: Wednesday, August 25, 2004 8:40 AM
Subject: Déroulement décevant de la cérémonie commémorative de la tuerie du 18 août 1944 : demande d'interpellaton

 
A l'attention de Madame et Messieurs les membres du Collège des Bourgmestre et Echevins
 
Cette année, la cérémonie traditionnelle commémorant l'horreur du massacre belgo-belge du 18 août 1944, outre le fait qu'elle a subi le déchaînement imprévu et incontrôlable d'une pluie empêchant le déroulement habituel du cortège, a connu une omission administrative qui a mis bien malgré lui le Bougmestre dans l'embarras et diffusé dans le public présent un fort sentiment de gêne, voire de courroux poliment contenu : pour la deuxième fois dans l'histoire de la pieuse manifestation rendant hommage aux citoyens, résistants et civil(s) , cruellement tués par des rexistes/desperados déchaînés, le défilé et le dépôt de gerbes à l'intérieur du monument n'ont pu avoir lieu, par faute de transmission de la clé des portes d'entrée et de sortie...Le désordre ainsi spectaculairement constaté dans les services communaux doit être l'objet de mesures d'ordre,compte tenu de ce qui a été bien fait: notamment la réparation de la stèle érigée en bord de route à la mémoire d'un civil assassiné.
En outre, une représentation folklorique de militaires américains de parodie, avec véhicules et drapeaux, a une fois de plus été présente. Cette incongruité DOIT NE PLUS SE REPRODUIRE, pour des raisons déjà exposées en vain devant le Conseil. Pourquoi ne pas ajouter à ce " contingent " un groupe de " poilus " de la marche de la Madeleine accompagnés d'une Madelon ( porteuse d'un tonnelet rempli et à vider?). Le drapeau des Etats-Unis aurait certes sa place, à côté d'autres, lors des cérémonies commémorant la Libération, mais il est malvenu au Rognac. Le " contingent" est-il une association patriotique ou une délégation de cirque ou de folklore? Le drapeau nord-américain est malheureusement devenu un symbole d'oppression et de guerres aussi brutales qu'unilatérales, cette triste évolution devant en restreindre le déploiement aux seules cérémonies officielles rappelant la Libération et tous ses acteurs de l'Ouest et de l'Est.  (31/08/2004)

 

21/01/2005: Question orale sur les modalités d’acquisition futures de matériel informatique par la Commune

 
----- Original Message -----
 
From: ERNEST GLINNE
 
Sent: Friday, January 21, 2005 2:07 PM
 

Question orale sur les modalités d’acquisition futures de matériel informatique par la Commune 

La firme  MICROSOFT  détient un quasi-monopole mondial puisqu’elle équipe  95% des ordinateurs individuels sur toute la planète. Elle a pu, grâce à des ‘’abus de position dominante’’, distribuer l’an dernier 33 milliards de dollars à ses actionnaires, dont Bill Gates lui même est le plus important.. Si elle a  évité  aux Etats-Unis, en juridiction d’appel, d’être sanctionnée, elle s’est trouvée condamnée en Europe à une amende record  de 497 millions d’euros par la Commission européenne, approuvée par la Cour européenne de Justice à Luxembourg en décembre dernier. MICROSOFT s’est inclinée. Elle tente cependant de redorer son blason  via une Fondation philanthropique qui serait dotée de 23 milliards de dollars pour contribuer dans l’hémisphère Sud à la lutte ‘’ contre la misère et le sida ‘’ ( cfr . ‘’Le Monde’’ du 04/1/2005 ).

Le problème le plus aigu n’est toutefois pas celui de l’enrichissement de la compagnie et ses éventuelles ristournes annoncées pour le soulagement de l’humanité souffrante. Il s’agit d’un défaut de concurrence .

Il se fait qu’un compétiteur est entré en course sur le marché , pour 2,5% de ce dernier actuellement : la firme LINUX, d’origine finlandaise, vient de marquer deux grands coups en équipant les Villes de Munich et de Paris, contraignant MICROSOFT  à déposer vainement des offres diminuées de 80 et 60%…

 La Commune de Courcelles procède à des appels d’offre pour son équipement informatique. Encore faut-il que des fournisseurs soient réellement en compétition qualitative et commerciale. A la différence  des systèmes sous brevet et donc très protégés de MICROSOFT, les codes d’utilisation de LINUX, le ‘’ logiciel libre ‘’, sont accessibles à tous.

J’aimerais connaître l’opinion du Collège sur les avantages et les inconvénients que présenteraient à l’avenir, notamment pour le bien des finances communales, des appels d’offres ouverts  aux deux fournisseurs mentionnés et éventuellement à d’autres.

Ernest GLINNE,

conseiller communal Ecolo

22-01-2005, 23:36:58 Roger Romain

 

COURCELLES: A propos des bancs publics pratiquement tous disparus aujourd'hui dans l' entité...

 

Les petits bancs:


" En 1946, le conseil communal décidait à l' unanimité, suite à la proposition faite par les élus communistes, de placer, au Trieu et dans les quartiers populaires, des bancs où la population et en particulier les pensionnés pourraient s' y reposer.
 Il a fallu 6 ans et l' approche des élections pour que la majorité se souvienne des décisions du conseil communal vieilles de 6 ans."
C' était dans "La Vérité", n°4 d'octobre 1952, organe périodique de la section de Courcelles du Parti communiste de Belgique.



 

30-01-2005, 20:31:40 Roger Romain,

22/02/2005: par Ernest GLINNE: Le Parlement européen vote contre les hôpitaux et le logement social


----- Original Message -----
From: ERNEST GLINNE
Sent: Tuesday, February 22, 2005 7:39 PM
Subject: Fw: Le Parlement européen vote contre les hôpitaux et le logement social
 


 

Bernard Hayette

Délégation PS belge

0475/52.53.75

 

Strasbourg, le 22 février 2005

Communiqué de presse

 

 

Le Parlement européen vote contre les hôpitaux et le logement social

 

 

Le Parlement européen a adopté le rapport de Sophia In't Veld sur les aides d'Etat sous forme de compensation de service public. Pour rappel, en juillet 2003, dans l'affaire "Altmark", la Cour de Justice avait estimé que certaines formes d'aides gouvernementales aux services publics ne constituaient pas une "aide d'Etat".

Le Parlement européen a rédigé un rapport d'initiative en estimant que l'arrêt de la Cour de Justice avait laissé un certain flou juridique.

 

La délégation PS belge a défendu une position bien isolée même au sein du groupe socialiste et a voté contre ce rapport car il témoigne d'une dérive très libérale du Parlement européen. En effet, la majorité démocrate-chrétienne libérale soutient l'idée que les aides gouvernementales octroyées aux hôpitaux et au logement social ne peuvent se faire que sous réserve que l'Etat membre présente à la Commission une description détaillée de l'organisation et de son mode de financement. Cet excès de bureaucratie paralysera des services essentiels, pour les citoyens, plus occupés à répondre à des questionnaires qu'à œuvrer au bien être des gens. Autre point inacceptable pour la délégation PS belge, le fait que lorsqu'une aide d'Etat est autorisée pour des services d'intérêt général, elle devrait toujours être soumise à une procédure transparente d'appel d'offres. Cette disposition aurait pour effet de supprimer la libre administration des collectivités locales autrement dit le risque pour les services sociaux d'être subsidiés suivant des critères ne tenant pas compte des réalités locales.

 

La délégation insiste auprès des autorités européennes à engager une réflexion sur la place et le financement des services publics au sein de l'Union européenne via la rédaction d'une directive-cadre. Enfin, signalons la position ambiguë du groupe des verts notamment sur leurs amendements différenciant les services publics alors que la législation européenne ne le prévoit pas.


 

01-03-2005, 14:07:26 Roger Romain,

»Commentaires pour le message "22/02/2005: par Ernest GLINNE: Le Parlement européen vote contre les hôpitaux et le logement social".
2005-03-01, 14:21:04
un commentaire et ma réponse ...
From: Roger Romain To: Joel Lambert Cc: ERNEST 1-Courcelles-GLINNE Sent: Monday, February 28, 2005 8:14 PM Subject: [romain : paix_socialisme_communisme] Réponse de RoRo: Logements sociaux

Votre avis est évidemment intéressant. J' en donne information à Ernest GLINNE qui comme nous connaît la situation et sait très bien qu'elle est inhérente au système dans lequel nous vivons et aux partis "démocratiques" qui le servent. Des Ministres et secrétaires d' Etat "socialistes" ont d' ailleurs mis la main à la pâte à certains moments à une législation qui est très loin d' être parfaite et qui fait que les logements sociaux perdent de plus en plus leur caractère qui était de servir avant tout les plus pauvres et les plus démunis en leur offrant un logement acceptable, à un loyer raisonnable et à leur portée (et sans favoritisme !). Ce qui pose le plus gros problème, à mon avis, c' est que les efforts de construction d' habitations sociales sont nettement insuffisants, surtout en Wallonie où l'habitat ouvrier est âgé et manque de renouvellement. Quant aux prix de location, chez les propriétaires privés et les sociétés immobilières, cela frise de plus en plus la démence, notamment à Bruxelles, parfois pour des taudis. RoRo -----

Original Message ----- From: Joel Lambert

To: roger.romain@skynet.be

Sent: Monday, February 28, 2005 6:49 PM

Subject: Logements sociaux

Monsieur,

Ayant reçu le communiqué de presse sur le vote du Parlement européen contre les hôpitaux et le logement social, je tiens à remercier la délégation PS belge pour la position qu’elle a défendue dans à ce sujet. Je voudrais toutefois rappeler à ces mêmes personnes que s’il est vrai que nous manquons cruellement de logements sociaux, il est d’autant plus impératif de les octroyer à qui de droit. Il est inacceptable que des services essentiels, financés selon un principe de solidarité, soient octroyés à des personnes qui n’en n’ont nullement besoin. J’invite donc ces mêmes parlementaires à faire un état des lieux en toute transparence, à le communiquer à la presse, et à s’engager à retirer l’octroi de logements sociaux pour les personnes dont les revenus dépassent un certain montant. Il semble en effet qu’en Belgique, l’acquisition d’un logement social puisse être illimitée dans le temps, peu importe l’évolution de vos revenus. Les sociétés de logement vous répondront que le loyer payé augmente en fonction des revenus, ce qui en d’autres termes signifie que les personnes dont la situation financière est confortable, sont indéracinables. Il existe par ailleurs certaines clauses de priorité peu flatteuses pour un système axé sur la solidarité. Je vous invite dans un premier temps à étudier des cités telles que « Floreal » ou « Le Logis » à Boitsfort (Bruxelles). Bien à vous, Joël Lambert,

http://histoire.skynetblogs.be
Romain roger.romain@skynet.be

 

14/03/2005: COURCELLES: rue de Seneffe et avenue de Wallonie: ASSEZ !

 

 

 

 

Roger ROMAIN                                                                              Courcelles, le 14 mars 2005

a/conseiller communal

Avenue de Wallonie 127

B6180 COURCELLES

Tél: 071-46.36.81.

roger.romain@skynet.be

http://courcelles.skynetblogs.be

http://histoire.skynetblogs.be/

http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html

 

 

Aux membres du Conseil Communal:

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Echevins,

Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux

Administration communale

Avenue Jean Jaurès 2

B6180 COURCELLES

 

 

Mesdames, Messieurs les Élus,

 

            La rue de Seneffe et l'  avenue de Wallonie connaissent une intensification incessante du trafic routier, en raison de différents éléments.

 

Notamment:

-l' existence du zoning

-le recours intensif aux poids lourds pour le transport des matériaux et marchandises, aux dépens d'  autres infrastructures.

 

            Les riverains de la rue de Seneffe et de l'  avenue de Wallonie, y compris de la rue du Nord, n'  en connaissent que des inconvénients de cette situation:

-boucan permanent à chaque passage de véhicule et donc perte de la  tranquillité publique

-revêtement routier (asphalte) non-adapté au passage de centaines de poids lourds particulièrement destructeurs, d' où détérioration

-certaines habitations anciennes, à front de rue, tremblent sur leurs fondations, des lézardes apparaissent et des trottoirs se fissurent, se détériorent

-embouement permanent des accotements et façades

 

            Ajoutons à cela que la largeur de ces rues ne favorise pas les dépassements et croissements de véhicules lourds, la dangerosité de certains virages, le fait que la plupart des automobilistes ne respecte pas la vitesse maximale obligatoire de 50 kms/heure et que l' autorité que vous représentez ne prend aucune mesure de signalisation et de protection appropriée, que les accotements sont de moins en moins praticables pour les piétons, les contraignant même à descendre sur la rue, en raison de leur état déplorable et du stationnement permanent de voitures-ventouses dans l'indifférence totale des autorités de police. 

 

            C' est pourquoi, je me permets de vous proposer d'  examiner au plus tôt la proposition suivante:

-INTERDICTION D' ACCES A LA CIRCULATION à la RUE DE SENEFFE (à partir de la station d' essence) et à l' AVENUE DE WALLONIE (à partir de l' habitation numéro 55) . Ce qui signifie que, à part pour la circulation locale, les automobilistes seraient forcés d' emprunter et contourner le zoning.

 

            Cette décision aurait les résultats bénéfiques suivants:

-une assise routière plus solide et plus large

-assurer plus de tranquillité, de sécurité des personnes et des biens pour les riverains des rues susdites

-moins de boucan

-diminution importante du trafic respectant le caractère résidentiel du quartier où l'on construit actuellement un lotissement de plus de 100 habitations sur les lieux de l'  ancien terril des Charbonnages de Courcelles - Nord

-diminution notable également du trafic dans la rue du Nord

-dissuasion pour beaucoup d'  usagers qui ne font que traverser notre commune de part en part pour différentes raisons d' utiliser la sortie autoroutière Courcelles - Gouy en choisissant une autre direction pour ceux qui le désirent.

 

            L'  agglomération centrale de Charleroi s' est bien dégagée d' un certain trafic inutile par la création d' un petit et d' un grand ring, pourquoi pas de telles mesures à COURCELLES afin de protéger certains quartiers que vous laissez à l' abandon ?

 

             Je soumets cette proposition aux habitations de quartier par sa mise en ligne sur Internet et par une distribution par circulaires dans les prochains jours, afin que les habitants concernés puissent aussi donner leur avis. Une pétition collective suivra vraisemblablement... Il y a une dizaine d' années au plus, une pétition, à l'initiative d' un riverain, avait déjà été adressée au Collège signalant les problèmes routiers du quartier. Elle a été totalement ignorée ... C'  est bien regrettable. J'  espère qu' il n' en sera plus de même cette fois....

 

             Je vous remercie de votre attention et vous prie d' agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations les meilleures.

 

                                                                        Roger ROMAIN

                                                                                 a/conseiller communal

                                                                                  militant du PTB

 

 

 

 

Si vous êtes d’ accord avec ma proposition, vous pouvez contresigner ce texte, me le renvoyer par voie postale, ou tout simplement le déposer dans ma boîte aux lettres, avenue de Wallonie 127, 6180 Courcelles.   Merci !

 

Riverain(s) concerné(s), approuve (ons) totalement la proposition de Monsieur Romain.

 

SIGNATURE (s) :

 


 



 

14-03-2005, 21:47:42 Roger

Commentaires pour le message "14/03/2005: COURCELLES: rue de Seneffe et avenue de Wallonie: ASSEZ !".
2005-04-27, 22:02:33
J'ai officiellement déposé ma proposition. Contresignée par 24 ménages et/ou familles concernées....
Ce vendredi 22 avril 2005, j' ai officiellement déposé au Secrétariat communal qui m' a délivré reçu, et en présence du Bourgmestre ff, l' Echevin Pol QUERIAT, ma proposition de détournement de la circulation par le zoning, pour assurer notre tranquilité, notre sécurité et celle de nos biens. Elle est contresignée par 24 signataires, au nom de leur famille et ou ménage. Je remercie ces riverains de s' être dérangés pour déposer leur signature dans ma boîte aux lettres, ce qui signifie un intérêt évident pour les problèmes du quartier. RoRo

http://histoire.skynetblogs.be
Roger Romain roger.romain@skynet.be
 
2005-04-18, 23:22:29
Et au-moins des casse-vitesse, le détorunement des poids lourds ??? Oui !
Roger ROMAIN a/conseiller communal Avenue de Wallonie 127 B6180 COURCELLES Monsieur et Madame Alain LAURENT-FEVRY rue de Seneffe 73 B6181 COURCELLES - Gouy-lez-Piéton Madame, Monsieur, Très bien reçu votre mot de ce lundi 18 avril 2005. Merci ! Pourquoi signer ma pétition ???? A mon avis, ce n' est pas une question d' égoïsme si vous êtes en dehors la zone prévue: rue de Seneffe (sortie/entrée de l' autoroute) jusqu'à l' avenue de Wallonie (sortie/entrée du zoning). Je comprends vos problèmes: ils sont exactement les mêmes que les nôtres. Mon voisin vient d' aménager une nouvelle cuisine équipée dans sa maison. En raison des tremblements dus aux poids lourds, le carrelage entre ses armoires murales et le plan de travail se fendille déjà quelques mois après... A 6-7 heures, du matin debout, impossible de dormir et tant pis pour ceux qui travaillent de nuit. Le boucan est désormais devenu permanent. Nos maisons tremblent sur leurs fondations, en raison d'une assise routière inadaptée à un tel trafic. Je propose une mise en circulation locale des rues de Seneffe et de Wallonie entre les sorties/entrées concernées. Ce qui permettrait par exemple, en plus, de limiter la vitese, de mettre ces rues en stationnement alternatif par quinzaine, de dégager les accotements (actuellement, on met les voitures sur les trottoirs et les piétons sur la rue) et même d' installer des casse-vitesse, ce que j' approuve absolument. De tels casse-vitesse existent lorsque vous sortez de la route de la Basse-Sambre à Châtelineau et lorsque vous sortez de l' autoroute Charleroi-Nivelles à LUTTRE-Liberchies, parexemple. Il n' y a donc aucune impossibilité à Courcelles de faire de même. Par ailleurs, si on n' arrive pas à détourner TOUTE LA CIRCULATION par le zoning (rue de Liège et du Hainaut), on pourrait au-moins le faire pour ce qui qui concerne LES POIDS LOURDS au-dessus de 3 - 3.5 tonnes par exemple. Je reste convaincu que s'il y a des restrictions, pas mal de chauffeurs, poids lourds ou non, choisiront un autre point de sortie de l' autoroute, ce qui pour nous sera autant de gagné en tranquilité. Il n' est même plus possible de sortir, par exemple, avec un véhicule hors de sa cour, sans risquer de se faire emboutir par l'un ou l'autre chauffard. Dans les tout prochains jours, je vais remettre aux autorités communales ma proposition, qui a été contre-signée par mal de riverains concernés, qui se sont dérangés volontairement pour venir déposer également leur signature dans ma boîte aux lettres. Ce dont je les remercie. Je n' ai donc pas l'intention d' abandonner mes propisitions. Nos élus, de tous les partis (y compris l' élu Mr qui habite dans votre voisinage immédiat!), ont à prendre leurs responsabilités dans un sens ou dans l' autre: on verra et on les jugera! Je reste absolument disponible pour tous les problèmes du genre dans la localité où plus grand chose ne bouge. Bien à vous ! Roger ROMAIN 19:04:2005

http://histoire.skynetblogs.be
RoRo roger.romain@skynet.be
 
2005-03-31, 20:54:05
Et l' éclairage? Et la sécurité de nos gosses
"Très très bonne suggestion", commentent deux autres riverains.... "Nous avons pu apprécier les bienfaits de cette idée lors du détournement organisé pour les travaux d' aménagement du clos du Pélerin dans le courant de ce mois. Une réelle nécessité pour nous et surtout pour nos enfants que nous n'osons pas laisser marcher en toute tranquilité et SECURITE alors que nous habitons en zone rurale !! Eclairage publique insuffisant par aport au zoning et à la rue du Corbeau (trou noir)."

http://histoire.skynetblogs.be
RoRo roger.romain@skynet.be
 
2005-03-26, 13:53:09
http://users.skynet.be/roger.romain/courcelles01.htm
Une autre pétition rentrée marque également son accord avec le détournement par le zoning (rues de Liège et du Hainaut). Une note manuscrite indique "Nous avons été victimes d' une voiture ou d' un camion ou autre (pirate) qui a détruit notre rétroviseur aussi bien devant chez nous et aussi bien devant la voisine d' en face, sans compter les accidents survenus à la hauteur du n° 70 avenue de Wallonie".

http://www.url.url
RoRo roger.romain@skynet.be
 
2005-03-23, 18:31:07
Détournement par le zoning: les rues de Seneffe et de Wallonie, en circulation locale !
Détournement par le zoning: les rues de Seneffe et de Wallonie, en circulation locale ! Sur la trentaine de circulaires que j' ai distribuées à ce jour, il m' apparaît que la revendication correspond effectivement à un besoin. Les riverains se dérangent pour déposer leur signature dans ma boîte aux lettres. Merci ! Une riveraine précise notament: "que les Taxis-Postes respectent la circulation par le zoning et non par l' avenue de Wallonie. J' habite juste en face du parking de Taxi-Post. Assez !!". Effectivement, lorsqu'il fut question de l'installation de Taxi-Post, un(e) de nos échevins avait assuré que Taxi-Post contournerrait le zoning avec ses véhicules. Dejà oubliée la fausse promesse ! Je précise en plus qu' en cas de mise des rues en question en circulation locale, cela en serait fini avec les voitures-ventouses sur les accotements et du danger de sortir de sa propriété et/ou garage avec un véhicule. Conformément au code de la route, les voiture devraient (ou pourraient) stationner en tranquillité directement sur la chaussée, vu la diminution du trafic. Ces rues pourraient éventuellement être mises en stationnement alternatif tous les quinze jours. RoRo
 

 

Correspondance: la pollution du Piéton à COURCELLES-Motte


 
----- Original Message -----
 
 
 
From:  Tonio
To:
roger.romain@skynet.be
Sent: Wednesday, April 13, 2005 1:25 PM
Subject: Pollution du pieton



Bonjour Monsieur Romain
 
Je ne dirai pas mon nom dans cette correspondance mais sachez que je suis un fier sympathisant de votre parti.
J'en viens à mon sujet "la pollution du Piéton".
Il y a quelques années une industrie de conditionnement chimique prenait place sur le site du zoning de Courcelles-Motte situé rue de la Glacerie 122, cette entreprise conditionne un grand nombre de produits chimiques, ex: white spirit, essence, acétone, etc..enfin une quantité considérable d'hydrocarbures.
Il y a 2 mois, un agent de la Région wallonne qui était préposé à l' élagage des arbres le long de la voie du chemin de fer qui se trouve juste derrière cette entreprise en question.  
Tout en faisant son tour d'inspection, cet agent constata un déversement bizarre de produits dans le ruisseau nommé Piéton,
aussitôt il interpella le magistrat de rôle et bien sur la police locale de Courcelles. Il s'en suivit que ce déversement abusif provenait de la société chimique.
Tout ce que je peux dire, c'est que cette société qui fait travailler une vingtaine de personnes continue à produire ...
Ce que je trouve de dégoûtant, c'est que l'administration n'a pas averti la population sur cette pollution abusive du Piéton.
Je vous rappelle que le Piéton était peuplé d'une multitude flore végétale et animale (canards, poules d'eau, poissons, etc...]. Actuellement, il n'y as plus aucun organisme vivant dans le ruisseau aux bordures de cette entreprise. En fait, on constate aussi la mort de nombreux arbres.
Malgré tout, cette entreprise a un permis d'exploiter qui selon moi devrait être mis à l'ordre du jour au conseil communal.
Un sympathisant du parti des travailleurs.

 

13-04-2005, 19:37:35 Roger

25/04/2005: Et le compte-rendu des séances du Conseil communal ???

-A Monsieur le Bourgmestre,
-Aux Membres du Collège échevinal,
-Aux Membres du Conseil communal,
Administration communale
avenue Jean Jaurès 1
B6180     COURCELLES
 
 
Mesdames, Messieurs les Elus,
Le site Internet de l' Administration communale de COURCELLES est actuellement un des éléments importants -et il est appelé sans doute à le devenir de plus en plus- de l'information des Courcellois, attachés à la vie de leur Commune pour toutes sortes de raisons : informations, vie politique, procédures administratives, financières, sociales, histoire, sécurité, environnement, avenir, développement, etc...
Or, il me semble que le premier élément dirigeant de notre Commune est le Conseil communal, organe politique décisionnel responsable ELU tous les 6 ans.  Dès lors, je ne sais pas si je manipule mal le site officiel de la Commune de Courcelles, mais il me semble que le compte-rendu des séances du Conseil communal - qui devrait avoir pour but d'informer la population internaute des débats, des propositions, des décisions prises, par les élus, les partis qui constituent l' actuel Conseil communal, semble être disparu de votre site officiel...
Puis-je savoir pourquoi ? La population doit-elle être tenue " démocratiquement" dans l'ignorance des débats et des décisions prises en son nom par ses élus ??? Je sais évidemment, au bout d'une certaine expérience de 24 ans, que certaines interpellations peuvent être très dérangeantes .... C'est pourquoi je m'inquiète de certaines orientations...
Un seul petit exemple pour aider à comprendre: saura-t-on un jour, en consultant le site informatique communal, à quels débats, à quelles décisions, vous avez abouti en ce qui concerne les problème de sécurité, de circulation, de tranquillité pour les rues de Seneffe et de Wallonie? Saura-t-on au-moins si vous en avez débattu, à l'initiative de quel groupe politique, de quel(s) élu(s) ? Peut-ton s' attendre à une information de votre part, informatique ou non ?
Merci de votre réponse!
Roger ROMAIN

 

Courcelles: la publicité des séances du Conseil communal: c' est donc autant de gagné ... !

Madame Joly,
je vous remercie du suivi qui a donc été donné à ma proposition et protestation.
C' est un acte évidemment très positif.
Toutefois, j' estime qu'il y aurait également lieu de reproduire sur le site courcellois les convocations des séances du Conseil communal de COURCELLES et de leur ordre du jour, préalablement à la tenue des séances.
Cette convocation devrait, à mon sens, être publiée dans les 7 jours qui précèdent la tenue des séances.
Cette proposition est de nature à mieux informer la population de la tenue des séances et de ce qui va se discuter afin d' amener un plus grand nombre de personnes à suivre les débats.
Antérieurement, les élus communistes ont toujours estimé qu'il y avait lieu d' effectuer le maximum de publicité, y compris par affichage communal, afin d'intéresser la population à la gestion communale, la Commune devant être l'organe de décision démocratique le plus proche du citoyen.
Je vous remercie et vous prie d' agréer, Madame, mes salutations les meilleures.
Roger ROMAIN,
a/conseiller communal
B6180 COURCELLES
 
 
----- Original Message -----
: Annick.Joly@COURCELLES.BE
 
To: Roger Romain
 
Sent: Thursday, April 28, 2005 3:00 PM
 
Subject: Réf. : COURCELLES: et le compte-rendu des séances du Conseil communal ????



Monsieur Romain,

Dès réception de votre demande, le nécessaire fût fait.
Dès lors, vous pouvez visualiser les procès-verbaux des séances de conseil communal sur www.courcelles.be, onglet politique, procès-verbaux.

Bien à vous

From: Annick Joly
service informatique
Web Master

rue Jean Jaurès 2
6180 Courcelles
Tél : 071/46.99.69
Fax : 071/46.99.87

 
» Commentaires pour le message "25/04/2005: COURCELLES: et le compte-rendu des séances du Conseil communal ????".
2005-04-27, 11:32:34
Toujours de Monsieur Clersy
----- Original Message -----

From: CLERSY Christophe

To: Roger Romain

Sent: Wednesday, April 27, 2005 10:41 AM

Subject: RE : Réponse de RoRo : COURCELLES: et le compte-rendu des séances du Conseil communal ????

Monsieur Romain, Je partage tout à fait votre point de vue. J'espère que votre courriel aura plus d'impact que mon interpellation. Excellente journée. Christophe CLERSY

http://histoire
RoRo roger.romain@skynet.be

 
2005-04-26, 19:52:05
Ma réponse à Monsieur Christophe CELRSY, conseiller Ecolo
Réponse de RoRo : COURCELLES: et le compte-rendu des séances du Conseil communal ????

Monsieur Christophe CLERSY conseiller communal Ecolo

B6180 COURCELLES Je vous remercie de votre réponse.

Elle sera publiée in extenso sur mon weblog courcellois.

Par ailleurs, il ne s' agit pas seulement, pour une complète information des électeurs courcellois, de la simple publication des PV du Conseil communal. Pourquoi les CONVOCATIONS du Conseil ne sont-elles pas publiées aussi sur le site Internet communal afin d' amener le public à assister également aux séances ? Rien n' empêche que 7 jours avant la séance du Conseil, elles soient visibles également par la population. C' est du-moins mon avis.... Bien à vous !

Roger Romain

Courcelles, le mercredi 12 juin 2002

A l’attention du Collège des Bourgmestre et Echevins de et à Courcelles

Rue Jaurès 6180 - COURCELLES

Madame, Messieurs,

Concerne : ajout d’un point à l’ordre du jour du prochain conseil communal

Je vous demande d’ajouter mon interpellation relative à la mise à jour du site internet communal à l’ordre du jour du prochain conseil communal. Je vous en remercie.

Veuillez agréer, Madame, Messieurs, l’expression de mes salutations les plus sincères.

Christophe CLERSY,

Conseiller communal ECOLO

Lors de la séance du conseil communal du 29 avril dernier, je vous avais interpellé afin de savoir s’il était possible de mettre à jour le site internet communal. En effet, cela faisait près d’un an, que les procès-verbaux des séances du conseil communal n’y figuraient plus. Cela me semblait clairement préjudiciable aux intentions d’ouverture, de transparence et de participation citoyenne que vous aviez manifestées lors de la séance de janvier 2001. Le 29 avril dernier, vous m’aviez assuré que le site était complètement remis à jour. Après vérification ce mercredi 12 juin 2002, je m’aperçois que ma demande n’a été suivie d’aucun effet. Le site est toujours dans le même état… Cela fait donc un an et 44 jours que les citoyens ne peuvent plus consulter en ligne les débats qui se tiennent au conseil communal… J’aimerais connaître : les raisons qui n’ont pas permis de mettre à jour les pages web communales depuis le 29 avril dernier ; quand la remise à jour pourra effectivement avoir lieu

http://histoire.skynetblogs.be
Roger Romain roger.romain@skynet.be

 
 
 

COURCELLES: un héliport au beau milieu de votre quartier (Forrière, Glacerie, Sartis, Centre, Souvret, Trieu ...), ça vous irait ???

Il n'y avait pas encore assez de boucan au "Fonds de Corbeau":

-la traversée de l' autoroute : le bruit de fond est permanent évidemment

-le passage quotidien de dizaines de poids lourds, rue de Seneffe/avenue de Wallonie, principalement dû à la création du zoning.

Ce dimanche Ier Mai en matinée, pour rompre la monotonie dominicale sans doute, nous avons eu droit au passage tonitruant d' un hélicoptère. Ces passages vont se faire plus fréquents comme à chaque retour de l' été.

Il y a déjà 7-8 ans, un Monsieur, entrepreneur de travaux publics, passionné par ce genre d' engins, devenu "richard" de son état, a ouvert un héliport, rue de Seneffe, dans la cour d' une ancienne ferme. Pour les besoins de son travail et de son entreprise, paraît-il, parce que lui s' est mis au vert dans une autre localité, je crois...

Les autorités "compétentes" -à tous les niveaux- n' ont trouvé aucune raison, ni aucun moyen de l' en empêcher.

Au contraire, il y a avait du beau monde lors de l'inauguration et il y en a toujours lors du festival volant qu'il nous offre, un week-end pratiquement chaque été.

"Ils" s' entraînent, tournoient et s' amusent (jusqu'au jour où ...) au-dessus de nos tête et de nos maisons, à moins de 10 kms de l' aéroport international de "Brussels-South" (traduisez Charleroi - Gosselies) où la place et les installations ne doivent pourtant pas manquer et les pistes s'allongent, s' allongent, sans cesse à la grande joie des riverains du Nord de l' agglomération carolorégienne (Ransart, Gosselies, Jumet, mais aussi Courcelles).

Bref, il faut être fou pour faire bâtir aux "Fonds de Corbeau".

RoRo

 

13/05/2005: COURCELLES: l' accès au vieux cimetière rendu difficile aux handicapés....
 
 
Roger ROMAIN                                                         Courcelles, le 13 mai 2005
a/conseiller communal
Avenue de Wallonie 127
B6180 COURCELLES
Tél: 071-46.36.81.
roger.romain@skynet.be
http://courcelles.skynetblogs.be
   
 
Aux membres du Conseil Communal:
 
Monsieur le Bourgmestre,
 
Mesdames et Messieurs les Echevins,
 
Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux
 
Administration communale
 
Avenue Jean Jaurès 2
 
B6180 COURCELLES

 
Mesdames, Messieurs les Élus,
 

 
Il y a 2-3 ans, des vols et de graves dégradations ont été commis sur des tombes dans le vieux cimetière du Petit-Courcelles par des voleurs et vandales.
 
Mon avis est que ces gens ont pénêtré dans le cimetière à la tombée de la nuit et probablement par un trou dans le mur d' enceinte. 
 
Sans doute pour empêcher de tels actes misérables, vous n' avez rien trouvé de mieux que de barrer, aux véhicules, la seule entrée principale du cimetière par deux potelets verticaux amovibles selon les nécessités.
 
Ma mère, 85 ans et handicapée, avait cependant l'habitude se rendre au plus une fois par semaine sur la tombe de son petit-fils (c' est à dire mon propre fils Stéphane, accidendellement décédé). Mes parents ont en effet largement contribué à l' élever à mes côtés, jusqu'à l' âge de 25 ans.
 
Pas question cependant de la déplacer au-moyen d'une chaise-roulante, les allées du cimetière sont toutes recouvertes d' un gravillon.
 
L' ancien fossoyeur, lorsqu'il en avait la possibilité, avait donc pris l' habitude d' enlever gentiment un potelet chaque mercredi après-midi pour que nous puissions pénêtrer avec mon véhicule dûment pourvu de la carte réglementaire délivrée aux handicapés par le Ministère.
 
Hélas, le fossoyeur a été changé, l'information n' a pas encore circulé et ce mercredi après-midi, le fossoyeur était sans doute occupé ailleurs.
 
Ma mère, pour qui s' est déjà un véritable calvaire d' entrer et sortir d'une voiture, n' a donc plus eu qu'à rentrer chez elle. ET CE N' EST MALHEUREUSEMENT PAS LA PREMIERE FOIS....
 
Vous devez savoir que handicapés ou pas les Belges ont les mêmes droits de se rendre sur la tombe de leurs proches et que des mesures ministérielles ont cours afin de faciliter l' entrée des lieux publiques (donc y compris les cimetières) aux personnes handicapées.  Ma mère n' est évidemment pas un cas à part: mon père 90 ans, est également devenu handicapé et son cas est encore plus problématique en cas de déplacement(s). Il y a sûrement encore d' autres handicapés dans la localité, face aux mêmes difficultés de se mouvoir...
 
Dès lors, j' estime qu'une mesure adéquate serait d' enlever au-moins un de ces potelets pendant LES HEURES D' OUVERTURE DU CIMETIERE du cimetière, c' est-à-dire pendant les heures de travail et de garde du personnel.
 
Cette mesure n' est pas irréalisable (quoi que le problème resterait entier pendant les week-ends): en arrivant le matin, le personnel enlève un potelet et en fin d' après-midi avant de quitter le cimetière, il le replace.
 
Libre à vous évidemment de ne pas réagir à la présente demande, mais en tel cas, je saisirai les autorités de tutelle, les associations de handicapés du problème et s'il y a lieu j' aurai recours à certaines formes judiciaires (il paraît en effet que tous les Belges sont égaux devant la Loi !).
 

 
Dans l' attente et en espérant une réponse positive, je vous prie de recevoir, Mesdames, Messieurs, mes salutations les meilleures.

Roger ROMAIN,

a/conseiller communal.


 

19/06/2005: COURCELLES et ailleurs: les "bonnes" nouvelles de la Banque de la Poste:
 
GOUY-LEZ-PIETON: une commune, faisant maintenant partie de l' entité courcelloise, de quelque 3.500 habitants, n' a plus de Bureau de Poste. Fermé pour cause de rentabilité, de centralisation et d' économies.
 Il y a quelques jours la radio nous annonçait une autre "bonne" nouvelle venant de la Poste privatisée et transformée en banque comme les autres: des boîtes aux lettres, dans nos quartiers, vont être supprimées et/ou déplacées à d' autres endroits de grand passage. "Pour mieux servir le public", nous dit La Poste, qui envisage aussi de les placer dans les grandes surfaces, les administrations communales....
 Bernique: moins de boîtes dans les quartiers, cela signifie moins de levées, moins de facteurs, de nouvelles économies. Pour le public plus de tracas, plus de déplacements !
 Il y a belle lurette que les boîtes sont d' ailleurs progressivement enlevées.
 Cherchez les boîtes, par exemple, entre le Trieu et le Petit-Courcelles: enlevées les boîtes de la rue Monnoyer et du bas de la rue du 28 Juin.
 Cherchez les boîtes entre le Lido et le Scaude: enlevée celle de la rue des Déportés, au carrefour avec la rue Dubois.
 Cherchez les boîtes entre le Scaude et l' entrée du Zoning: disparue celle de l' avenue de Wallonie (toute la cité Confort et les habitations environnantes ne sont plus desservies). Disparue celle de la rue de Seneffe (elle a été déplacée à l' entrée du Zoning, dans l' intérêt des entreprises, pas des riverains. De chez moi à la première boîte, il y avait quelque 350 mètres. Il faut maintenant allonger 1 km (jusqu'à l' entrée du zoning, pour poster du courrier, levé une fois par jour). Le public, les vieilles personnes isolées, les handicapés, ...: la Banque de La Poste n' en a cure. Nos quartiers se transforment en désert. Seul le profit compte et se renforce..
 A l' entrée de la gare de Courcelles-Motte la boîte a été déplacée directement à l' entrée du Bureau de Poste local. Merde pour les voyageurs pressés.... !

16/07/2005: COURCELLES: "zones 30", conseil communal, avenue de Wallonie, rue de Seneffe, (???) 
 
Quoi de neuf au plan politique ?  Il semble, si j' ai bien mis mes lunettes, que le compte-rendu des séances du Conseil communal, soit de nouveau disparu du site Internet officiel de la Commune (???).   A mon avis, rendre des comptes à la population, "ils" ne doivent pas beaucoup aimer cela. Encore moins sans doute, la publicité  préalable des séances en publiant les convocations avec ordre du jour. Pas question d' alarmer la populace avec de faux problèmes ... !
 
Pour le reste, nos chers élus ont pris quelques bonnes décisions avant de partir en vacances. Les "zones 30" débarquent pour la rentrée de septembre, nous assure un compte-rendu de "La Nouvelle Gazette". Sont concernés: les abords des écoles de La Fléchère, de La Motte, de St Lambert et de St Luc.
 
L' avenue de Wallonie, la rue de Seneffe, la cité Confort, les "Fonds de Corbeau" (où il n' y a aucun problème: zoning et apparition d' entreprises, disparition des zones vertes et de la tranquillité publique, autoroute, héliport, construction d' un lotissement résidentiel de plus de cent maisons, poids lourds et destruction de l' ensemble de la voirie, les maisons qui tremblent sur leur socle et fondations, sécurité routière et signalisation,... ), ILS S' EN FOUTENT apparemment.  pas un seul élu (majorité et minorité ne pipe ou ne répond aux démarches et pétitions (e/o de ma part)).
 
Une zone 30 entre la sortie de l' autoroute et Taxipost, complétée de casse-vitesse, ce serait pourtant une bonne solution. Chauffards pressés et camionneurs n' auraient qu' à contourner le zoning s' ils le désirent ou choisir une autre entrée/sortie autoroutière.
 
Nous aurons l'occasion de nous organiser en ce sens: les élections communales du second dimanche d' octobre 2006 approchent dangereusement. De quoi réveiller certains morts assoiffés de mandats publics ou certains "démocrates" alarmés électoralement par les sondages favorables au FN. Car, il risque encore d' y avoir des sueurs froides ... post-électorales. Qui s' en étonnera encore après coup ?
 
 
RoRo
a/conseiller communal

 

 

            e-mail: roger.romain@skynet.be

                                                        PAGE SUIVANTE                           

Courcelles : en photos

                      Cette page a été mise à jour le 10/08/07. 

PRESENCE COMMUNISTE                                                        1er mars 2006                                                                                                                                                                                                                                     

Roger ROMAIN

avenue de Wallonie 127

B6180 COURCELLES      Tél: 071.46.36.81.             e-mail: roger.romain@skynet.be   

                                                                                                                                                                  http://courcelles.skynetblogs.be                                                                                                                                           http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html                                                                                                               http://users.skynet.be/roger.romain/Temerec.html                                                                                                                                                                 http://users.skynet.be/roger.romain/CourcellesGlacerie01.html                                                                                                 http://users.skynet.be/roger.romain/cc.html

COURCELLES: Un peu d' histoire des "Fonds de Corbeau": "démocratie" et "tolérance", respect des opinions contraires et des revendications "des autres":  avenue de Wallonie, rue de Seneffe, ...?   

Suivant un chiffon "courageusement" anonyme (comme il se doit !), déposé dans ma boîte aux lettres, en catimini, ce 28 février 2006, très tôt le matin, :

-j 'emmerderais le voisinage (et certainement ailleurs: voir le quartier de "La Glacerie" !"), avec "mes" revendications ...

-l' auteur anonyme se demande (?) hypocritement  "comment je n' ai pas encore envisagé de déménager et de vivre dans un champ (selon lui avec S minuscule in fine) ...

Je tiens à préciser ce qui suit et lui faire, en toute modestie, un petit cours familial de quartier:  

-j' ai 66 ans bientôt, je suis Belge, contribuable, électeur courcellois, cent pourcent wallon, et j' ai prêté serment à 4 reprises en tant qu' élu d' une partie de la population....

-mon père, et grands-parents (le chiffonnier "moustache", ce dont je n' ai pas à rougir !, 197 rue de Gouy, 125 avenue de Wallonie dès les fusions de communes), lâchement et traîtreusement assassiné pour le voler le 23 février 1963), sont venus s' installer ici en 1921-1923, venant de Marchienne - Docherie. Ils ont encore connu les activités des Charbonnages de Courcelles - Nord, leur arrêt en 1928, et celles jusqu'à l' arrêt définitif dans les année '50 de la Briqueterie Matta, la ligne de chemin de fer Luttre - Piéton- Manage,  la ligne ferrée depuis le charbonnage jusqu' au "Rivage d' En - Bas".

Mon père, 91 ans prochainement -à part le fait que nous avons été absents du quartier de 1944 à 1952 (nous avons vécu successivement rue du Braibant, rue de La Motte - Fayt (aujourd'hui rue Churchill où ma soeur est décédée en 1945), rue Eliaers (une maison louée à la scierie Léonard, habitée aujourd'hui par Ernest Glinne),- est probablement une des personnes les plus âgées du quartier, depuis l' autoroute jusqu' au Petit - Courcelles et le Lido, en passant par la cité Confort, le Scaude, Hamal, la Réguignies, la rue du Nord.          

-Il fut conseiller communal communiste de 1952 à 1958, de 1964 à 1970 et conseiller Cap de 1970 à 1976, délégué syndical Fgtb pendant plus de 20 ans à la chaudronnerie des Acec où il défendit, avec d' autres, les revendications légitimes des travailleurs (y compris lors de la fameuse grève du siècle de 1960-61 contre la Loi unique !).

Moi même, je fus conseiller communal de 1971 à 1994, député suppléant de Charleroi, conseiller provincial suppléant du Hainaut. Et je suis né le 02 avril 1940 et fus élevé au 197 rue de Gouy (aujourd'hui 125 avenue de Wallonie). Je n' ai jamais été que Courcellois de naissance.

"Mes" revendications de quartier ?

-je m'oppose dorénavant au passage infernal et bruyant de centaines de poids lourds, destructeurs d'une voirie inadaptée, qui, du matin au soir, y compris la nuit, salissent et font trembler nos baraques sur leurs fondations.

-je m'oppose aux chauffards, éventuellement criminels (une fille de la cite Confort à déjà été tuée avenue de Wallonie et une autre, rue de Seneffe, pour les mémoires courtes !), qui se tapent plus de 50 kms/heure, rue de Seneffe, avenue de Wallonie, en violation du code de la route.

-je m' étonne que la priorité de droite a été supprimée depuis l' autoroute jusqu' au Scaude, leur facilitant, leur ouvrant, une espèce de circuit de Francorchamps.

Et je propose des solutions qui ont reçu (par pétition), il y a moins d' un an,  l' accord de près d' une quarantaine de familles du quartier:

-le détournement du trafic de passage et des poids lourds, par le zoning.

--l'installation de réducteurs de vitesse (ce qui existe rue de la Basse Sambre à la sortie de Châtelineau - Taillis-Pré et de la sortie de l' autoroute Charleroi  -Nivelles (Bruxelles) à la sortie de Luttre - Liberchies, par exemple).

Si vous n' êtes pas d' accord, avec "mes" doléances" (ce qui est votre droit bien sûr !), la prochaine fois, je vous scannerai un exemplaire des protestations manuscrites de mon contradicteur, afin que vous puissiez lui témoigner votre solidarité éventuelle.

J' ajouterai qu' il n 'est éventuellement pas question pour moi de m' établir dans un champ. J' ai encore connu personnellement l'époque où il était agréable de vivre "aux Fonds de Corbeau":

-pas de bruit permanent émanant de l' autoroute (un véritable bruit de fond !),                

 -pas de zoning et de ... poids lourds venus d' ailleurs !

-trafic automobile pratiquement inexistant et pas d' assassins du volant                      

-pas d héliport, pas d' aéroport Brussels-South à Gosselies avec des dizaines d' avions - tueurs au-dessus de nos boîtes crâniennes, pour ... nous "emmerder"            

-pas de canons sonores détonnant dans ... les champs pendant des mois.

Une époque où l' on voyait encore les sauterelles dans nos prairies, les hirondelles se rassembler sur les fils électriques, les moineaux en voie de disparition eux aussi vivre dans nos quartiers, où l' on entendait encore le son des cris-cris, où il faisait encore bon respirer, avec des gosses qui pouvaient encore jouer sur la rue, des pensionnés qui jouaient aux cartes autour des bancs publiques à Courcelles - Scaude,  où l'on organisait encore des ducasses de quartier à la rue des Déportés et des tournois de balle - pelote en face du café, où les gens prenaient l' air frais assis le soir sur le pas de leur porte, où l'on pouvait encore envoyer nos gosses à pied à l'école du Scaude et même posséder un chat dans le quartier, admirer de magnifiques papillons et même des libellules autour du terril, voir des fermes, des meules de foin et des champs de betteraves sur le zoning à la place de fortins bétonnés et atrocement clôturés et fortifiés, les cyclistes roulaient encore en sécurité, les enfants couraient sur le terril, l' époque où les trottoirs, les accotements étaient encore réservés uniquement à la circulation des piétons/et ou des cyclistes......

ALORS, JE DOIS DÉMÉNAGER ... à la campagne, dans les champs  ... ?   J' attends une proposition valable ...

 Roger ROMAIN,    

 -conseiller communal communiste (1971-1994)  -militant du P.T.B.  -e-mail: roger.romain@skynet.be

 

LE BOUCAN A REPRIS AUX "FONDS DE CORBEAU"

 

Je le savais, sans devoir me rendre sur place, depuis 6 heures du matin -et une amie me la confirmé cette fin de matinée-, ce vendredi 24 mars 2006: le rond-point est terminé à la sortie de l' autoroute, au croisement des rues de Seneffe, Wallonie et du Hainaut, à Courcelles.

Depuis ce matin,le boucan a repris de plus belle, nos maisons tremblent de nouveau sous le poids des poids lourds venus d' ailleurs, et les chauffards sont revenus à plus de 90 kms/heure, la voirie démolie est de nouveau à refaire aux frais de la communauté des cochons de payants.

Le mécontententement et la protestation des riverains va donc reprendre et, comme dans le quartier de La Glacerie,  je les aiderai:

Pour rappel, c' est le moment de s' organiser: les élections communales auront lieu le 08 octobre 2006.

 

4 sortes d' AFFICHETTES-FENETRE sont à la disposition de tous, pour les riverains des "Fonds de Corbeau":

RoRo   (24/03/2006)

 

COURCELLES: à quatre mois des élections "démocratiques", on va de nouveau crever de rire ...

 
La campagne électorale ne débute officiellement que le 8 juillet 2006. Mais déjà en CAROLORÉGIE des "ripoux" et "parvenus" (vrais ou supposés tels ?), ainsi qu' à COURCELLES, les choses s' animent et ont de quoi secouer la torpeur quasi généralisée.
A COURCELLES, le journal publicitaire et hebdomadaire local "Tan Que Vive" s' apprête déjà à remplir ses colonnes et à faire de fructueuses affaires, ce qu' on ne peut évidemment lui reprocher.
Ainsi cette semaine:
-l' USCGC reproche aux psc, devenus "démocrates"-"humanistes", Messieurs Pirmolin et Richard, d' avoir voulu faire passer les conseillers "socialistes" pour des couards et des "tourneu d' casaque", à propos de l' implantation d' antennes Gsm à proximité d' une école à Gouy...
Rappelons que "socialistes" et ex-Psc font cependant partie de la majorité communale depuis les dernières élections. D' ordinaire, ont fait sa lessive en famille. Il semblerait cependant que Ps et Psc-Cdh ont encore quelque chose en commun: bien des élus des deux partis possèdent un Gsm personnel (c' est le "progrès", auquel personne n' échappe !): les uns sont Proximus, les autres Mobistar. Ce qui explique sans doute la rivalité (?). Il n' y a plus que le carrosse qui a changé d' attelage, sans doute.... (?)
-Aurélio Cigna, lui, sur un quart de page, est au-dessus de la mêlée: il songe surtout à soigner ses affaire et fait sa pub personnelle. Il rappelle ses multiples interventions, son écoute des citoyens, ses réussites professionnelles et immobilières. Il nous apprend aussi qu' il fut pressenti par différentes tendances, mais qu' il a choisi le Mr. Rien d' étonnant, c' est le parti des affaires et des "réformateurs" qui veulent réussir professionnellement et politiquement. S'il avait été courcellois, le contre-révolutionnaire Gorbatchev serait certainement passé par là lui aussi...
-l' Ucpw, avec juste raison, rappelle que ce qui se passe à l' Icdi, après la Carolorégienne, n' est pas sain, que depuis 18 ans, les élus ucpwistes manquent de moyens d'informations et de contrôle. Évidemment, avant la création de l' ucpw, les élus communistes menaient déjà bataille pour que le contrôle, et la gestion des intercommunales, ne soient plus du seul ressort des élus et du Parti "socialistes" qui dans ce domaine, comme dans d' autres, en Carolorégie et à Courcelles, dénonçaient surtout la dictature du Parti unique ... à Moscou !   La diversion a aujourd'hui fait long feu et passe par le Palais de Justice de Charleroi et Jamioulx pour d' aucuns ... Les avocats Van Cau et De Clercq (deux amis de jeunesse et d' études, en compagnie de Wilgaut) doivent avoir de plus en plus de travail apparemment.
"A demain", Chers électeurs,  "pour les dernières nouvelles de demain" ... !
 

RoRo (25/05/2006)

 
(suite) CHARLEROI: peur sur la ville : dixit "La Libre Belgique" ! Les suites des scandales du Ps continuent à faire des vagues ...
 
 
 
Les scandales qui secouent le Ps -pas seulement à CHARLEROI, mais aussi ailleurs- sont extrêmement graves et totalement irresponsables.
 
En pleine campagne électorale, ils vont d' ailleurs coûter des dizaines de milliers de voix, la perte de dizaines de mandataires communaux, aux "socialistes".
 
Ce sera justice et une bonne chose diront certains. Mais encore faudrait-il savoir au profit de qui...
 
A CHARLEROI, les sondages (manipulés par ceux qui font désormais l' opinion pré-électorale des électeurs, aux côtés des médias du système) prédisent une chute de 20% des voix pour le Ps (qui passerait de 51 à 31% des voix ... Une chute historique !) .
 
On dirait bravo si ces voix partaient du côté de la gauche de la "gauche" "socialiste".  Mais non, elles vont partir au profit du Mr, du Cdh, et du ... FN. Car aujourd' hui, les écolos piétinent. Ils ne sont déjà plus "verts", c' est déjà là aussi "l' usure d' un pouvoir" qu' ils ont mal choisi aux côtés des libéraux, des "socialistes", dans beaucoup de cas. Et l' ex-Parti communiste s' est miné de l' intérieur au point d' être devenu pratiquement inexistant, alors que la nécessité de vrais partis communistes authentiquement marxistes et léninistes devient de plus en plus criante partout.
 
Ces scandales représentent un boulevard pour le front nazi.
 
La presse de droite jubile évidemment et y met le coup (Cherchez à qui le mal profite!). Ainsi en cliquant, vous lirez un article de "La Libre Belgique", un journal de la droite ultra catholique, monarchiste, qui n' a jamais caché sa haine des "socialos-communistes" et des "collectivistes" ...   "CHARLEROI: peur sur la ville"
 
Hélas, les faits relatés dans l' article sont avérés à 90 %.    Mais de là à prétendre que les libéraux et les catholiques (les vieux partis du système qui se relayent à la tête du pays depuis 1830!) lavent plus blanc que les "rosés", que tout est propre dans les communes qu' ils dirigent eux aussi, il y a de la marge. En grattant un peu, il y aurait sans doute lieu de craindre des surprises dinantaises... (???)
 
La soif de profits personnels, cumulés à la soif de pouvoirs et du luxe, est un mal qui ronge l' ensemble des grands partis auto-proclamés "démocratiques", les partis qui défendent le système du fric avant tout et au-dessus de tout, les partis intégrés au système capitaliste.
 
La sociale-démocratie n' est après tout qu' une déviation opportuniste et petite bourgeoise du mouvement ouvrier.
 
Les parvenus "socialistes" (en général, ils ne sont pas issus des usines!) se servent dans les institution et pouvoirs publics. Les libéraux et les catholiques y ajoutent le secteur privé, les conseils d' administration capitalistes, des banques, des multinationales et transnationales.
 
"Démocratiques" ces partis ?   Quelle visage ils donnent. Il n' y a pas de "staliniens" (sic) que les votes au Ps dans notre pays, notre Wallonie, notre région en complet déclin, par la grâce de ces partis.  Nous leur devons un découragement et une perte de confiance généralisés et accumulés pendant des décennies. Il faut rénover, oui, mais dans un sens réellement progressiste de la société. Pour cela, il faut effectivement commencer par faire le ménage, la lessive. Nous en sommes arrivés là !
 
 
RoRo (10 juin 2006) 

 
BELGIQUE: "Privatiseur masqué", Di Rupo "en a marre des parvenus" du PS francophone.  On comprend  en effet qu' il devient de plus en plus dur et difficile de présider le Parti "socialiste" et de cumuler les mandats publics, face à une multitude d' ingrats gaffeurs et d' aparatchiks bien installés dans le système !

 

Scandales au PS: Un VAN CAU de perdu, DI RUPO de retrouvé ...

Tout cela, tiré de "SOLIDAIRE" de ce mercredi 7 juin 2006:

07-06-2006

Di Rupo «privatisateur masqué»

Pour six ou sept réunions par an au Conseil d'administration de DEXIA, Elio Di Rupo touchait 32000 euros bruts. A ajouter à ce qu'il perçoit comme président du PS (fonction pour laquelle il a estimé devoir gagner autant qu'un ministre, soit 202340 euros), comme bourgmestre de Mons (61932 euros) et comme député (95927 euros). Il a récemment renoncé à la présidence des intercommunales IEH 17726 euros, et Idea (37913 euros), mais reste administrateur de cette dernière, comme de la société de logements Sorelobo. Il siège également au conseil de six asbl (comme président dans quatre d'entre elles) et préside quatre sociétés anonymes liées à la commune de Mons. Si l'on additionne ne fut-ce que le montant des rémunérations connues, on atteint un revenu annuel de 392199 euros (15,8 millions de FB). C'est énorme par rapport au revenu imposable moyen des Montois, 18 fois moins élevé. C'est encore peu en regard de capitalistes comme la famille Boël. Si la fortune de celle-ci rapporte un minable taux de 5%, cela lui fait un revenu annuel de 41 millions d'euros. Et justement, une partie de cette fortune est placée en actions Belgacom, société... privatisée par un certain... Di Rupo. Le tableau de chasse de Di Rupo permet de lui décerner le titre de plus grand «privatisateur» de l'histoire de Belgique. Comme ministre, il a mené la privatisation de Belgacom, a vendu la Sabena à Swissair (désastre qui refait l'actualité), a signé le premier arrêté de libéralisation de La Poste (ce qui revient à une privatisation puisqu'elle ouvre au privé des activités du public). Et il était à un poste clé, Vice-premier ministre ou président du PS au gouvernement, lors d'un grand nombre d'autres privatisations. Di Rupo a beau peaufiner son langage de gauche en direction des travailleurs de Belgique ou des altermondialistes en forum au Brésil, les capitalistes continuent à savourer leur Porto allègres: ils savent leur serviteur aussi habile que fidèle. Et n'oublions pas: «il en a marre des parvenus!»

Daoust

 

Lucien CARIAT à Charleroi: 8.000 euros par mois. Sacré(s) socialiste(s) ! ...


 
Avant de sombrer dans la déchéance que l' on sait, Guy COEME disait:
-député, c' est mon métier, ma profession ...
-ma vocation, c' est de servir les gens"...
Il était sans doute né, pour cela, par la grâce du St-Esprit (???)
Si je suis bien informé par "SOLIDAIRE" de ce mercredi 14 juin 2006, Lucien CARIAT, président de l' Icdi touchait 8.000 euros par mois (320.000 francs belges !). Et sans doute, en cumul,  autant, en tant qu' Echevin du "Grand-Charleroi" (?). Sans compter tout le reste ... Notamment aussi la présidence d' une société d' habitations sociales à Marcinelle, a plus de 1.300 euros par mois ...
Près de 3/4 de million de francs belges tous les mois pour se montrer  "affable", "dynamique", "novateur", "serviable", "chevronné", "connaisseur", "remuant", plein d'idées nouvelles, "capable",  "populaire", "irremplaçable", "intelligent", "plein de diplômes", "sympa", "photogénique",  etc..., ça vous dit quelque chose ? De quoi susciter bien des vocations, n' est-ce pas ?
Un retraité isolé, ex-salarié du privé, à 65 ans, avec une carrière professionnelle de 48/45e (donc une carrière plus que complète), ça vaut en Belgique, par exemple, une pension MINIMALE de 939,27 euros par mois, taxable. INTERDIT bien sûr de cumuler, sous peine de réduction de la pension...
Évidemment, le petit pensionné à 939 euros/mois, s' il continue à se montrer peinard et honnête, il ne risque pas de se retrouver au trou...
Ce qui est grave, c' est que jusqu' ici, le régime n' a pas encore estimé devoir accorder une prime de risque pour les mandataires des partis auto-proclamés "démocratiques"...
Moi, comme je me représente aux élections, je suis pour ... Vaut mieux garantir ses arrières, surtout en tant que ... communiste !
RoRo (15/06/2006)

 

COURCELLES: FOREVER PRODUCTS à « LA GLACERIE » : MAINTENONS la VIGILANCE, notre MOBILISATION, notre OPPOSITION !

 

FOREVER PRODUCTS à « LA GLACERIE » :

 

            MAINTENONS la VIGILANCE, notre MOBILISATION, notre OPPOSITION !

 

            Le 25 janvier 2006,  grâce à notre vigilance commune, quelque 80 riverains de « La Glacerie » se pressaient à l’ Hôtel de Ville, à la « réunion de consultation préalable du public », convoquée sans grand tapage, « en stoemeling », par « FOREVER PRODUCTS » et « AGECO », en présence aussi de quelques échevins et conseillers communaux courcellois.

 

            « Forever Products » maintient sa « demande de permis unique et  d’  études d’  incidences sur l’  environnement pour RÉGULARISER ( ???) » sa situation et son exploitation irrégulières.

 

            La fameuse « étude d’  incidences » consiste à « mettre en évidence des mesures prévues  par le demandeur pour ‘réduire’ ( ???)  les  incidences environnementales ».

 

            On ne peut donc être plus clair :

-des incidences environnementales et des dangers, liés à  l’  exploitation, ne sont donc pas à exclure.

 

PROCHAINE ÉTAPE :  ATTENTION !

           

            A la fin de l’ étude d’ incidences, le projet défini (par Forever Products et Ageco) sera déposé à la Commune de Courcelles, soumis à enquête publique pendant 30 jours, et le Collège des Bourgmestre et Echevins, sera ensuite l’ Autorité compétente pour la délivrance du permis.

 

POURQUOI  « ATTENTION ! » ?

 

            Jusqu’ ici les partis politiques représentés au Conseil communal (Ps, Cdh, Mr, Écolo, Ucpw) et au Collège communal (Ps et  Cdh) se taisent sur les buts et la finalité du projet et  l’  exploitation irrégulière qui se poursuit depuis des mois sur le site, car l’  enquête dure, dure, et les problèmes à résoudre doivent être très nombreux …

 

 

Cependant la position de la plupart des riverains reste la même, avec raison :

 

 

« Manipuler des produits chimiques, toxiques, inflammables, explosifs,

                   -en contrebas d’un quartier populeux et difficile d’  accès,

                            -à proximité  immédiate d’  une école,

NON : que « Forever Products » aille faire cela ailleurs  qu’  à « La Glacerie » !

 

D’ autant plus que LA SÉCURITÉ 100%, CELA N’ EXISTE NULLE PART ET DANS AUCUN DOMAINE …

 

         Les problèmes d’  accès et de circulation des poids lourds, causés par l’  existence des entrepôts de « La Glacerie » sont d’ ailleurs très nombreux et n’ ont jamais pu être solutionnés depuis des années, au désespoir des riverains…

 

         Il faut donc continuer à interroger la majorité en place et l’  ensemble des élus : qu’  ils fassent connaître leur position avant le 8 octobre 2006, date des élections communales. Qu’  ils sortent de leur mutisme face à ce problème qui intéresse  l’  ensemble des habitants de tout un quartier, inquiets de leur sécurité et de celle de leurs enfants.

 

 

                                               Roger ROMAIN

                                               a/conseiller communal

                                               avenue de Wallonie, 127

                                               B6180 COURCELLES

                                               Tél /fax: 071.46.36.81.

 

                                               http://courcelles.skynetblogs.be

                                               http://histoire.skynetblogs.be

                                               http://users.skynet.be/roger.romain/cc.html 

RoRo   (26/06/2006)

 

Pour m’ écrire sur Internet : roger.romain@skynet.be 

 

-militant du Parti du Travail de Belgique (PTB+)

-militant de Présence Communiste Courcelloise (PCC)

 

Faire circuler cette information, à tirage limité, de l’  un à  l’  autre voisin, et en discuter, nous (VOUS !)   aideront  également à avancer !  L’  affaire est loin d’  être terminée !   Merci d’  avance !

 

COURCELLES: Robert TANGRE s'  est fait agresser sur le marché de COURCELLES - Trieu : c'  est un geste crapuleux.

 

Voici en quelques lignes ce qu’  en dit « La Nouvelle Gazette » : 

"Ce mercredi en fin de matinée, le conseiller communal bien connu Robert Tangre, chef de groupe Ucpw a été agressé alors qu’  il distribuait, comme il le fait régulièrement, des tracts de sa formation sur la gestion communale.

Au cours de cette distribution, il a été agressé par un énergumène qui lui a jeté un tract au visage, l’  a frappé en pleine figure et a achevé cet assaut de sauvagerie par quelques coups de pied.

De plus, l’  agresseur a menacé Robert Tangre des pires représailles s’  il s’ en prenait encore au Ps et à Madame Lambot, échevin cdh."

 

Les coups et blessures ont été constatés par un médecin. Plainte et demande de réparation ont été déposés à la police. De plus au cours de cette agression, une dame a été bousculée au sol et souffre, elle aussi, de douleurs diverses.

Le Ps et le Psc-Cdh constituent la majorité communale à Courcelles. Ce sont 2 grands partis auto - proclamés « démocratiques ». La campagne électorale est presque en cours. Et la profusion de scandales qui touchent le Ps doit énerver et amener  certains de leurs sympathisants et/ou militants au point de se conduire comme des nervis fascistes…

Regrettable en pays de moins en moins « démocratique » où les extrémistes de droite recrutent désormais à la pelle.

Les vrais démocrates vont désormais devoir redoubler de vigilance s’ils veulent encore avoir droit au chapitre.

R/oRo (01/07/2006)

 COURCELLES: élections communales: l' ALC, sale coup pour le Mr ...

 

Les hauts dirigeants libéraux (successivement Parti libéral, Plp, Prl, Mr) et calottins (successivement Parti catholique, Psc, Cdh) ont toujours été du côté des possédants et exploiteurs, patronaux, capitalistes …

Ils se succèdent, rejoints ensuite par les dirigeants « socialistes », au pouvoir depuis 1830, sans avoir jamais rien changé de fondamental en Belgique : depuis 175 ans, le système est capitaliste, royaliste, avec un scandaleux passé colonialiste, malgré des dizaines de campagnes électorales et d’ élections dites « démocratiques » …

Fin du 19e siècle, Alfred Defuisseaux    (Catéchisme du  Peuple) dénoncait déjà leur pouvoir et leur double-jeu, aux côtés des catholiques    (Roux-fusillades 1886

Aujourd’  hui, des milliers de petits indépendants et de travailleurs des ateliers, bureaux et administrations, se rendent compte qu’ ils sont dupés AUSSI par les « libéraux ».

Le fait d’ exercer le métier de petit indépendant (épicier, boulanger, cordonnier, maraîcher, cabaretier, boucher, ambulant, livreur,…) ne signifie bien sûr pas qu’ ils doivent voter automatiquement pour le Mr, puisqu’ ils n’ont rien de commun avec les banquiers, les patrons des multinationales capitalistes (y compris de la grande distribution qui les ont écrasés) qui ont la haute main sur ce parti prétendument « réformateur » … .

En fait, à COURCELLES , Claude (Claudy pour les intimes) BASTIN, un indépendant de vieille souche, s’ est rendu compte que le Mr ne tient aucune de ses promesses vis-à-vis des petits - commerçants et indépendants: il sera donc présent le 8 octobre 2006, à la tête de la liste ALC (Alternative libérale courcelloise).

La campagne de recrutement ders signatures de parrainage d’ électeurs est en très bonne voie, paraît-il.  Un sale coup donc pour le Mr, qui à CHARLEROI, comme à COURCELLES, se voit déjà au pouvoir, sans doute dans une majorité avec les « socialistes » déchus ( ???).  Il risque bien de perdre quelques élus et de rater le coche…

Une dissidence, cela cause toujours quelques dégâts, même à droite … !

RoRo (03/08/2006)

 

 

 

COURCELES: Les choses pètent entre les libéraux courcellois: on fait les comptes AVANT les élections.

Il y aurait maintenant une « Affaire Bastin Claude » à COURCELLES.

C’ est ce que nous rappelle un communiqué vengeur du Mr dans « Tan Que Vive » de cette semaine.

Tout cela depuis que notre bon « Claudy » , déçu des espoirs qu’ il avait placés chez les libéraux, s’ est décidé à présenter une liste Alternative libérale courcelloise (Alc) lors des prochaines élections communales du 8 octobre 2006.

Ca va peut être coûter quelques sièges au Mr qui comptait bien grignoter quelques voix supplémentaires du côtés des « socialistes », des écolos et du Cdh à la suite de la chute de Madame Lambot.

Dès lors, le Mr se dit étonné et comme les libéraux sont « démocrates », ils excluent Claudy officiellement, publiquement, purement et simplement. L’ attaque va loin puisque le Mr prétend que Claudy "dénigre toute la vie politique démocratique de notre entité … ". Rastreins : tout est à ce point devenu démocratique en Belgique et à Courcelles, qu’ on ne pourrait même plus devenir … dissident, sans dénigrer TOUS les partis de la vie locale. Ceux qui voudraient suivre Bastin sont prévenus de la même sanction et de la même opprobe …  La « démocratie » se conjugue aujourd’hui à toutes les sauces, en entrant dans toutes les bouches, parfois même celles de l’ extrême-droite nationaliste et raciste …

Mais on va sans doute en savoir plus puisque, dans le même « Tan Que Vive », Claudy dénonce toujours l’ absence fantomatique du Mr courcellois et annonce la publication d’ un ouvrage : « Avec le M.R. courcellois, marche à l’ ombre et ferme-la ». Les sous-titres promettent : Le putsch, La garde rapprochée, L’ inertie, les manquements et l’ opportunisme financier de J.C, Le « cas » du Secrétaire politique, Les facilités financières accordées à certains conseiller(es communaux M.R., L’ affaire « Franco », L’ évaporation de 2.500 euros…

2.500 EUROS évaporés, c’ est sans doute pour régler les comptes ???  Quoi qu’ il en soit la campagne électorale s’ anime, ça va devenir succulent.

Je recommande chaudement le livre de Bastin, je passe commande en lui demandant un exemplaire dédicacé si possible à son vieux copain « RoRo12 »…

 

 

RoRo (12/08/2006)

 

 

COURCELLES: SOUVENIRS 2 du conseiller communal Psc-Cdh PIRMOLIN ...  

 

Zone de Texte: Avec Di Rupo, vous en avez « marre des parvenus du Ps », et des autres partis autoproclamés « démocratiques » ? Alors, il est temps de voter autrement !
    

On commence à en savoir un peu plus sur la "bonne" ambiance qui a régné pendant 6 ans au sein de la majorité Ps-Cdh au pouvoir à COURCELLES, grâce à « Tan Que Vive » et au conseiller Robert PIRMOLIN, conseiller communal Cdh (Psc transformé, rénové, humanisé !) qui figure cette semaine parmi la première liste des "MÉRITANTS" gouytois ... 

Question essentielle de préséances et de protocole: où faut-il placer les conseillers communaux, présents lors des cérémonies des noces de diamant et d' or ? Derrière les membres du Collège ou ... dans la salle, parmi le public et les jubilaires ? Bref, parmi tout le monde ? 

On ne peut obtenir une réponse à cette question importante et cruciale qu’en participant à une réunion suivante de la majorité Ps-Cdh au cours de laquelle l'  échevin "socialiste" Roland LEMOINE envoie sa démission "dans le c..." de son "ami" et collègue "socialiste" Michel DAMINET ... Je ne me souviens plus très bien: mais certains enseignants nous diront certainement que l'on apprend ce langage châtié dès l' école gardienne ou l' école primaire (?). 

Cela mérite la première grève de son existence du conseiller Psc-Cdh, et de deux conseillers "socialistes", solidaires et confraternelles: ils participèrent au Conseil du 28 octobre 2004 en se rendant ... au restaurant. Ils n' ont pas placé de piquet de grève apparemment, car le Conseil s' est quand même tenu normalement, sans que les conseillers Mr, Ucpw, Écolo, ne remarquent l' anomalie, que la majorité était devenue minoritaire en séance du Conseil... 

La seconde (?) grève du conseiller PIRMOLIN (historiquement et successivement: le Parti catholique, le Psc et le Cdh, n' étant guère habitué aux grèves populaires et ouvrières depuis 1830 et 1886 !), si elle a lieu un jour, sera-t-elle plus ou moins joyeuse ? 

PS - COURCELLES: 

Là, c' est parti et ça devient sérieux: le Ps proclame 'Pour une commune (enfin !) à l' écoute de ses citoyens !". Sans préciser comment ... La prochaine « Rose au Poing » va nous l' apprendre prochainement ... Chez les rosés, on prend son temps dans la lutte anti-capitaliste depuis ... la Charte de Quaregnon, fin du XIXe  ! Rien ne sert de courir, il suffit de partir à temps !

J' ai pourtant connu une autre campagne électorale où c' était gagné puisque le Ps proclamait "Commune heureuse, commune socialiste". Il n' est jamais trop tard pour bien faire et rattraper le temps perdu. Il est vrai que la vie est un éternel recommencement, tout est toujours à refaire ... Bref: un slogan de nouveau passe-partout pour gogos, à ranger dans la poubelle des promesses perdues, une poubelle qui va se remplir au point de déborder dans les 6-7 semaines à venir, au même titre que nos boîtes aux lettres. Une période très heureuse pour les imprimeurs ... seulement et les futurs (ré)élus. 

REVENONS au Psc - Cdh: 

"Courcelles doit changer !" Une découverte !  Le Cdh promet 12 idées pour nous changer, tirées de sa hotte de Noël: tous les Courcellois, jeunes et moins jeunes, doivent se sentir chez eux ... Pas moinsse ! 

Comment ? Les principaux carrefours et places publiques seront aménagés pour faciliter et inciter les contacts humains ... Par exemple: grâce à la présence d' un policier fédéral (lui aussi rénové et réformé !) pour régler la circulation le mercredi - matin, au carrefour du Trieu, jour du marché hebdomadaire ... 

Mais aussi: en favorisant la mobilité des piétons, cyclistes (Ex: l' échevin Psc-Cdh Marie-Christine LAMBOT pratique régulièrement le vélo, entre ses séances du Collège, du Conseil communal, du Conseil provincial, de la majorité courcelloise, et des réunions de Parti: c' est connu...). 

Parmi les quartiers et les hameaux "qui ne doivent pas (plus !) être oubliés" figurent, peut être et par exemple, la cité "Confort" et les « fonds de Corbeau, où l' on attend et espère effectivement une ligne de bus régulière depuis la Libération et surtout la fusion des communes qui date de 1976 ... Ca va sans doute venir, grâce au zoning et à la nouvelle majorité "démocratique" que l'on élira le 8 octobre 2006 à COURCELLES (?). 

En attendant, 

ça gazouille ferme parmi les partis et candidats qui commencent à sortir de leur torpeur de 6 ans. On espère pour très bientôt des nouvelles du Mr, de l' Ucpw, des Écolos. 

Pour le moment, les jeunes du Mr nettoyent les rues afin de sensibiliser la population sur la nécessité de rendre à Courcelles son rayonnement et sa propreté. Les containers et les poubelles collectives et sélectives de quartiers sont pour bientôt ..., car nous crevons de plus en plus sous les emballages perdus dont nous ne savons plus que faire alors que nous les avons payés très chers.   

Claudy BASTIN (liste Alc) continue,lui, à dénoncer le Mr coucellois, coupable d' avoir trompé son électorat. Courageux, il espère une prise de conscience des Libéraux courcellois qui ne se laisseront pas, une nouvelle fois, berner par des promesses qui ne sont qu' attrape-nigauds électoraux ... 

Moi, je le dis: par les temps qui courent, pour être élu, il suffit d' avoir des tas de diplômes, des titres, du fric, des cumuls, une bonne gueule et/tout simplement de faire parler de soi, partout où c' est possible. L'  escroc Vdb l'  a prouvé, lui qui fut champion des votes de préférence à une certaine époque. Il est loin le temps où l'  on votait POLITIQUEMENT "al coupette du numéro untel ... !". ... pour un parti ouvrier, par esprit de classe ... 

RoRo12  

Toujours du nouveau sur :
http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html

http://users.skynet.be/roger.romain/cc.html 
http://histoire.skynetblogs.be/
http://courcelles.skynetblogs.be/
http://www.ptb.be/solidaire.htm
 
                                               Roger ROMAIN

                                               a/conseiller communal

                                               avenue  de Wallonie, 127

                                               B6180 COURCELLES

                                               Tél /fax: 071.46.36.81.

 

Pour m’ écrire sur Internet afin d’ adhérer à mes informations gratuites courcelloises et/ou me donner VOTRE AVIS: roger.romain@skynet.be

-militant du Parti du Travail de Belgique (PTB+)

-militant de Présence Communiste Courcelloise (PCC)

-vétéran du Parti communiste de Belgique depuis 1980

CANDIDAT  PTB + PCC ce 8 octobre 2006 à courcelles

(18/08/2006)

 

COURCELLES: après un siècle de majorité "socialiste", pourquoi le Ps (et la population...) devrait-il encore attendre ... ???

 

« Une commune à ‘"l'écoute de ses citoyens … »  nous disent les premières circulaires électorales du Parti « socialiste », qui viennent de sortir … ». « Un Courcellois égale un Courcellois … », ce qui est fort heureux.

 

Simples slogans électoraux ?   Mais non : le Ps vient d’  avoir une révélation, « une nouvelle vision de la gestion communale, une volonté de tenir compte de l’  avis de chacun, d’  impliquer chaque Courcellois, Gouytois, Souvretois ou Trazegnien, dans le développement de sa commune et, à terme, d’  inscrire Courcelles dans une véritable logique de démocratie participative ».

 

Ah, enfin du neuf se disent les habitants de certains quartiers qui revendiquent, qui piétinent, depuis des mois, sans la moindre réaction de la majorité « socialiste » et « démocrate »-« humaniste » en place, tels ceux des « Fonds de Corbeau ». Ah, si : une lettre personnelle, à en-tête de l’  Administration communale, signée par le seul échevin des travaux, Christian Hansenne, en date du 7 avril 2006, qui nous promettait le début des travaux d’  aménagement d’ un rond-point dans l’ avenue de Wallonie, au niveau de TaxiPost, pour le 18 avril 2006.  L’  échevin a-t-il confondu les dates inscrites dans son dossier, ou avait-il bu un verre de trop le 7 avril 2006 ??? Ce qui peut arriver …

 

Nul ne le sait, mais l’  échevin nous demandait notre compréhension pour enfin voir « supprimer le trafic des poids lourds dans la rue de Seneffe et l’  avenue de Wallonie ». Qué !

 

La patience des riverains a cependant des limites. Alors, ils appuient la demande d’  une réunion publique des riverains, convoquée par le Collège échevinal dans le plus bref délai. Pas besoin d’  attendre le résultat des élections puisque le Ps règne sur cette commune depuis certainement un siècle…

Une bonne occasion pour le Ps de mettre IMMEDIATEMENT en pratique ses promesses électorales…

RoRo

 

 

 

 

AFFICHETTE-FENËTRE sur demande: Roger  ROMAIN, a/conseiller communal,  avenue de Wallonie 127,  à  6180 Courcelles (Tél: 071.46.36.81.)             candidat PTB  + PCC     

(25/08/2006)

 

COURCELLES: Ce que les Jeunes Mr ne savent pas ... !

Intéressant article que celui de Jeunes Mr de COURCELLES, dans "Tan Que Vive" de cette semaine..  L' école coûte chère ... !, disent-ils et ils ont raison. L' école, soi-disant gratuite, est de plus en plus un leurre et les parents ressentent surtout cela, non seulement à la rentrée scolaire de  plus en plus coûteuse, en y ajoutant les joies de l' informatique de plus en plus conseillée pour les gosses dès l' école primaire.

La prime de rentrée scolaire (existera-t-elle encore en 2007 ?) est bonne à prendre, et ... c' est un pas vers la gratuité de l' école, disent les Jeunes Mr ...

En attendant, les Jeunes du Mr organisent plutôt l' école de la charité (*), en collectant du matériel scolaire, auprès de la population, pour faire des heureux ...

Ils ont encore raison, car ils ont, au fond, compris qu' ils ne peuvent guère compter sur ... les ministres libéraux au pouvoir.

Une petite anecdote pour mieux comprendre le rôle des ministres libéraux, et autres ...

Beaucoup de gens connaissent le rôle immense que les écoles industrielles du soir ont joué dans la formation des jeunes défavorisés des milieux ouvriers et/ou laissés pour compte par le capitalisme.

Des centaines de milliers de jeunes ont obtenu leur diplôme en ayant le courage de suivre les cours du soir, après leur journée de travail. 10 à 11 heures de cours par semaine pour ce qui me concerne: 3 hrs le mercredi - soir, 4 hrs le samedi après-midi, 4 hrs le dimanche - matin, après mes 45 heures de travail/semaine, répartis en cinq jours et demi (plus 5 hrs 30 de repas de midi et les déplacements: à TRAZEGNIES et ensuite MORLANWELZ...

Cet enseignement était gratuit, jusqu' au jour où un ministre libéral de l' Enseignement, dans un gouvernement de coalition, avec le Psc (aujourd'hui "humanisé" et "démocratisé" !), si mes souvenirs sont bons, a rêvé qu' il fallait maintenant payer un droit d' inscription pour boucler son budget. Le ministre libéral ne devait heureusement pas durer au pouvoir ...

Son successeur, un "socialiste" ne supprima cependant pas le paiement du droit d' inscription ... Il en augmenta le montant...

C' est la raison pour laquelle, lors de mon dernier mandat, je fus désormais le seul élu à refuser de voter le règlement intérieur de l' École industrielle de Courcelles. Il stipulait en effet qu' aujourd'hui pour s' inscrire aux cours du soir, il faut en acquitter le droit d' inscription. Formalité donc: le fric entrait dans le règlement scolaire comme obligation, ... Sinon: fouchtra !

Les Jeunes libéraux de Courcelles ne doivent donc pas trop rêver: aujourd'hui, c' est ensemble que "socialistes" et libéraux dirigent le pays, sous le diktat de l' Euro-dictature et des multinationales capitalistes Voilà ce qui prime le plus.

RoRo

(*). L' école de la charité ?  Il y a quelque 35 ans, contrairement à la BELGIQUE, le CHILI  ne comptait pourtant pas parmi les pays les plus riches du monde. Mais, le CHILI de Salvador Allende avait un gouvernement de la gauche coalisée. Il distribuait, chaque jour, un bol de lait gratuit à tous les enfants des écoles, bol de lait que le fasciste Augusto Pinochet supprima aussitôt dès son coup d'  État du 11 septembre 1973, orchestré avec l' aide la Cia.

RoRo      (25/08/2006)

 

COURCELLES: l' ambiance électorale reste bonne ...

Fin de législature ?:

Nous sommes en fin de législature: "c' est normal de faire des bilans", nous dit Fernand PAYEN, au nom des rosés. Chose un peu contradictoire cependant et difficile: tirer un bilan, alors qu' il affirme que lui et les conseillers ne font pas de publicité, car ils ont un code de déontologie ... Difficile aussi de faire un bilan quand on sait, qu' aux côtés des multinationales capitalistes, les "socialistes" sont au pouvoir aux niveaux national, régional, provincial hennuyer et communal, alors que le mécontentement populaire grandit, se généralise, tant les choses "vont bien" ...

Après les vacances, la rentrée scolaire, l' hiver approche à grands frais de chauffage et l' heure des comptes difficiles de fin d' année, pour bien des ménages de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux. Et le Ps a perdu la cote a bien des endroits.

Comment Fernand PAYEN arrive-t-il encore à calmer les travailleurs chez Arcelor, où il serait aussi Président de la délégation syndicale ??? Mystère !

Le conseiller Xavier RICHARD,

tête de liste du Psc-Cdh réapparaît lui aussi. "Je me suis montré digne en étant au service de chacun à toutes heures et en toutes circonstances" assure-t-il.

Il y a 6 ans, il a fait sa campagne sous le slogan très politique "Retrouvons le sourire !". Mais depuis octobre 2000, sa collègue Marie-Christine LAMBOT a foiré complètement en tant qu' échevine. ALORS, vraiment difficile de tout simplement garder le sourire pour ... remettre ça !

Et la cité Druine ?:

Naguère, en vertu des critères des années '30, on a cru devoir bien faire en regroupant dans cette cité les personnes âgées en les abritant dans de petites maisonnettes sociales. C' est pourquoi, on la surnommat la "Cité des Vieux". Effectivement: couper les "vieux" du reste de la population n' était pas un choix des plus heureux ...

Aujourd' hui, manque de fric, la cité manque surtout d' un entretien suivi et toute une série de maisonnettes est à l' abattage. 

La "cité des vieux" est devenue, d' après bien des Courcellois, la "cité des ruines"...

Un cadre très peu flatteur pour les "vieux" qui continuent à y vivre et qui réclament notamment des aménagements, des accès, pour les personnes handicapées et/ou à mobilité réduite.

Les souvenirs n° 4:

du conseiller Psc-Cdh Robert PIRMOLIN, c' est du tout cru dans "Tan Que Vive", qui ajoute des pages à ses éditions tant les affaires électorales rapportent aux imprimeurs locaux.

"J' ai en marre, Monsieur l' échevin des travaux (RoRo: un certain Christian HANSENNE) ne nous dit pas la vérité; il écrit des rapports contraires à la réalité. Je le déclare haut et fort: Monsieur l' échevin n' est pas digne de cette assemblée. Qu' il donne sa démission: s 'il continue sur sa lancée, il sera vite à JAMIOULX (RoRo: c' est là qu' existe une certaine prison moderne et confortable, rebaptisée, selon certaines méchantes langues, : Maison du Peuple).

"Avant de terminer, je voudrais lancer un appel aux autres membres du collège: si l' échevin ne démissionne pas et si vous ne voulez pas lui apporter des oranges, retirez-lui ses attributions tant qu' il en est encore temps" (RoRo: c' était lors de la présentation du budget communal 2003). Depuis lors, paraît-il, l' ambiance "se passe le mieux possible" entre les compères "socialistes" et "démocrates" "humanistes" rénovés, de la majorité. Entre la Maison du Peuple de Jamioulx et,  une éventuelle villa à Saint Raphaël lui aussi, l' échevin "socialiste" a sans doute choisi pour ses vacances... Ca vaudait mieux !

RoRo (03/0/2006)

 

élections communales: Courcelles: aujourd' hui, comme hier, préparons nous a faire barrage au front nazi ... 

                   

 

Selon les témoignages que j' ai recueillis, le Fn a récolté des signatures de parrainage et déposera vraisemblablement une liste de candidats à COURCELLES jeudi ou vendredi.

Le danger fasciste est donc également dans nos murs. La bête n' est pas morte ...

Comment vont réagir tous les démocrates et les progressistes devant cette situation.

Une seule réponse s 'impose: L'  UNION pour faire barrage au front nazi ...

C’ est ce que proposent les communistes de la liste PTB + PCC. Une réunion commune devrait être convoquée en ce sens dans le délai le plus court …

RoRo ( 04/09/2006)

COURCELLES : l’  ambiance électorale (suite) :

 

La dégringolade « socialiste » se précise …

 

Au-moins 8 listes auront été déposées à Courcelles ce jeudi7 et ce vendredi 8 septembre 2006, s’il n’ y a pas de surprise(s), devant le Bureau électoral principal communal..

Un record ! Qui ne doit pas servir le Ps qui a vu fondre son pourcentage électoral comme suit, en 3 élections successives : 1988 : 52,5% (16 sièges), 1994 : 47,9% (17 sièges), 2000 : 41,9% (14 sièges). Note : certaines personnes pourront s’  étonner qu’ en 1994, en voyant fondre ses voix de 4,6%, le Ps ait pu gagner 1 siège. C’  est dû à une loi électorale qui n’  a rien de démocratique puisqu’ elle favorise toujours le parti le plus fort, au détriment des autres listes…

Mais qu’  en est-il  aujourd’hui de l’  audience Ps ? : on ne peut crier au miracle ces 6 dernières années de gestion Ps-Cdh et en plus l’ environnement n’ est pas des meilleurs. A CHARLEROI (225.000 habitants !), le Ps verrait son pourcentage électoral glisser comme suit : 1988 : 63,8%,  1994 : 54%,  2000 : 51,4%,  2006 : 31,6% (selon les sondages). Une raclée historique : la cogestion capitaliste avec les libéraux et les scandales permanents ne rapportent pas au Ps : elles font surtout le jeu des libéraux et … des racistes fascisants du FN …

 

Robert TANGRE regrette …

 

Le Ps dégringole et va certainement avoir besoin d’  alliés pour former sa prochaine majorité, s’  il veut rester au pouvoir. Avec le Psc-Cdh ? Pas sûr : le conseiller – candidat Robert PIRMOLIN grince des dents et il n’ est pas certain que la tête de liste RICHARD Xavier retrouve son sourire de l’ an 2000, tant la « bonne » entente avec les copains « socialistes » est facile … !

 

Robert TANGRE (Ucpw), lui, pose ses conditions, sans attendre les résultats électoraux : il ne ferait pas alliance « avec n’ importe qui (et sans programme) ! Pas question de composer avec la vieille garde socialiste ». Il ne s’  en sent pas capable.  Bien sûr, la vielle garde, c’   est jamais l’  avenir ! C’  est plutôt le passé décadent… Mais Axel SOEUR , qui veut enfin être à l’ écoute des Courcellois, c’ est la vieille ou la jeune garde Ps ?  Jeune ou pas : l’  actuel bourgmestre descendant André TRIGAUT ne cacherait pas son désaccord avec le classement de la liste Ps. Une sorte de coup d’ État … Ca se faisait déjà au temps où le Ps organisait des Pools ouverts à toutes les organisations de l’ Action commune socialiste … Ca ne date donc pas d’ aujourd’hui …

 

Mais ce que regrette surtout le plus Robert, c’  est de ne pas être parvenu à présenter avec Écolo une liste alternative. Ce serait l’  entente parfaite avec les Écolos à Charleroi et à La Louvière et rapporte aux « communistes » reconvertis du Pc.

 

Par contre, à HERSTAL, les ex-Pc présenteraient un ou deux candidats indépendants sur une liste Ptb+ » (Le Drapeau Rouge n°13, juillet – août 2006). Là en effet, le Ptb fait 7,2% et décroche 2 élus en 2.000. Et le Ptb+ envisage de faire mieux le 8 octobre 2006. Ca pourrait redonner des idées à Robert TANGRE pour … 2012. Il vaut parfois mieux regarder, et s’  unir, à gauche plutôt qu’  à droite : Staline est mort en 1953 ! Mais les « gauchistes », les « sectaires », les « extrémistes », pour Robert … !!! ???

 RoRo (08/09/2006)

 

COURCELLES:  

L' environnement Ps : 

Mauvais aussi pour le Ps courcellois: la gestion de routine à laquelle nous avons assisté à COURCELLES pendant les 6 ans de majorité Ps - Cdh, la collusion gouvernemantale Ps-Libérale et les scandales permanents du Parti devenu rosé, surtout chez nos voisins grands-carolos ... !

 

"Le Ps de Charleroi est machiste et suicidaire !".

"Celui-ci pourrait réaliser le plus mauvais score de son histoire. Je ne me résous pas à voir mon parti foncer dans le mur !"

"Le patron de l' Usc descend en flammes son camarade Philippe Courard ..."

"Jean-Claude Van Cauwenberghe a également boycotté l' Université d' été du Ps" à Dinant où l' on traité de "Ma commune au féminin", un thème qui n' intéressait peut être pas "notre" ancien Ministre-président ...

La liste "socialiste" à Charleroi compte seulement deux femmes parmi les 10 premières. Quelle gifle pour la volonté de féminisation des listes ...

"A Charleroi, la campagne électorale Ps commence mal. Lorsque le patron marche à côté de ses pompes ou est aux abonnés absents... Les souris dansent". 

 

Jean-Claude VC était mayeur en titre du Grand-Charleroi avant de devenir Ministre-Président wallon. Il fut un temps où le journal hebdomadaire de Charleroi "Le Métropolitain" le qualifiait déjà de tsarévitch. C' était à ses début. Métro avait bien prévu l' avenir ...

"J' ai été écartée des listes suite à une manoeuvre frauduleuse de Jp De Clercq. Celui-ci a été dénoncé par la Commission de Vigilance du Ps !".

 

Nous tenons tout cela, toutes ces joyeusetés, d' où ?   Mais tout simplement de "La Nouvelle Gazette". Pour rappel, le Ps carolo (225.000 habitants) ce serait quelque 2.000 "militants", paraît-il (???), dont beaucoup sont invisibles en dehors des élus et des colleurs d' affiches "obligés" ou non pour des raisons et/ou des visées professionnelles.

 

En attendant un recul, ou un score, face aux assauts du Mr et du Fn, on règle ses comptes dans la presse privée qui se délecte de livrer les pensées de Marielle FLORIDUZ, Vice-présidente du Cpas, qui pourtant "reste 'socialiste', car j' ai confiance en la rénovation d' Elio Di Rupo".

 

Sans doute dans le cadre de l' hypothétique épuration "contre les parvenus du Parti" (?) . La liste que doit dresser Di Rup, et promise lors d' une ses envolées oratoires, tarde pourtant à montrer des résultats concrets.

 

La confrérie des partis autoproclamés "démocratiques", on ne sait plus s' il faut en rire ou en pleurer. De plus en plus de gens disent "tous les mêmes !". Le Ps ne sort plus du lot.

 

RoRo (09/09/2006)

Élections 2006, vous voulez vous tenir au courant en permanence ?

Alors, inscrivez-vous sur le site électoral du Ptb, en cliquant ICI, svp !   Merci !

 

à COURCELLES:  candidats PTB+PCC : liste de présentation 

PTB : Parti du Travail de Belgique

PCC : Présence Communiste Courcelloise 

1-)     ROMAIN Roger, 127 avenue de Wallonie, 6180 Courcelles

66 ans

retraité

Issu d’  une famille ouvrière et communiste depuis 1943, sous l’  occupation nazie

une  très solide expérience politique, sociale et communale  pendant 24 ans  d’ opposition au Conseil communal

Secrétaire politique de la section de Courcelles du Pc pendant près de  20 ans

webmaster communiste

vétéran du Parti communiste de Belgique depuis 1980, ancien permanent fédéral pendant 25 ans

candidat des « Fonds de Corbeau »

Aujourd’ hui militant du Ptb+ et de Présence communiste courcelloise.

1er candidat également de la liste Ptb+ à La Province                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

 2-)     DUJACQUIER Mariette, 134 rue de la Glacerie, 6180 Courcelles

60 ans

aide – familiale : une bonne connaissance des problèmes des personnes en difficultés et de l’ aide aux familles.

candidate de « La Glacerie »

engagée solidaire depuis l’ Affaire « Forever », aux côtés des riverains

 

3-)     VAN DE MEERSSHE Frans, 26 cité Confort, 6180 Courcelles

61 ans

ouvrier

Candidat indépendant et d’ ouverture à la Cité Confort

 

4-)     BUSCEMI Dominique, 11 rue Albert Lemaître, 6180 Courcelles

43 ans

Belge d’  origine italienne

Pédicure

Proche des milieux culturels

Candidate de soutien et d’  ouverture dans le quartier de  Sartis

 

5-)     BUSCEMI Gaetano, 29 place Roosevelt, 6180 Courcelles

40 ans

candidat italien         

chauffeur de bus

un candidat de la gauche progressiste au Trieu, inspiré par un père communiste

 

 

6-)     BEGON Evelyse, 279 rue de Forrière, 6180 Courcelles

51 ans

employée, déléguée syndicale bien connue dans la distribution

candidate d’ ouverture et d’ union dans le quartier de Forrière

 

7-)     LEDUC Daniel, 1 cité Confort, 6180 Courcelles

60 ans

visiteur Sncb

fils de Marcel Leduc, ancien conseiller communal communiste

candidat à la cité Confort

 

8-)     DEPRÈTER Mylène, 31 rue Monnoyer, 6180 Courcelles

30 ans

auxiliaire  polyvalente

candidate  indépendante et d’ ouverture dans le quartier du Trieu et du Lido

 

9-)     DE SWERT Didier, 43 rue du Nord, 6180 Courcelles

40 ans

responsable en peinture

candidat  progressiste à Courcelles-Nord et Petit-Courcelles

 

10-)    COOLEMAN Nathalie, 136 rue de la Glacerie

36 ans

Intérimaire

Candidate d’ appui dans le quartier de la Glacerie

 

11-)    DEPASSE Sébastien, 130 rue de la Glacerie 

34 ans

Ouvrier

Candidat  syndicaliste dans le quartier de La Glacerie

 

12-)    VANDER STUCKEN Muriel, 140 rue du Nord, 6180 Courcelles         

35 ans

Ouvrière

Candidate d’ appui dans le quartier du Nord

Envoyer AUSSI vos infos dans Solidaire :  http://www.ptb.be/vosinfos/

ÉLECTIONS: à COURCELLES: de plus en plus chère la gestion de "nos" déchets et immondices. Comment faire ??? 

CHARLEROI, les candidats du Ptb+ ont lancé UN PETITIONNEMENT réclamant la suppression pure et simple de la TAXE POUBELLE. Et ce pétitionnement va se poursuivre après les élections communales. 

Le problème carolo n'  est pas différent de celui de COURCELLES. La taxe supplémentaire immondices a été créée parce que le prix du sac, payé par les ménages, était désormais insuffisante pour éponger la facture réclamée à la Commune par l'  Icdi (Ce qui n'  a pourtant pas empêché certains gestionnaires Ps de se sucrer). Et il faut s'  attendre à la voir augmenter encore progressivement... On verra la suite après le 8 octobre 2006 ... 

Sacs, containers éloignés des quartiers les plus extrêmes de nos communes, taxe complémentaire, ne règlent pourtant pas le problème des déchets. Le capitalisme génère de plus en plus d' emballages perdus, de plus en plus luxueux et volumineux (que nous payons dans le prix d' achat des marchandises) et il charge la collectivité d' en assurer le stockage, le tri, l' évacuation, LE TRANSPORT, et d' en assurer les frais UNE SECONDE FOIS par l' intermédiaire de mandataires publics qui le servent consciemment ou non. 

Pourtant, on pourrait exiger des grandes surfaces (Makro, Cora, Champion, Aldi, Lidl, et Cie... ) qu' elles paient leur part en (ré) installant des containers sélectifs et BIEN GERES sur leurs parkings, par exemple. Pas de containers prévus dans les plans, pas d'  autorisation d'  urbanisme, pas d'  autorisation d'  exploiter ! C'  est très simple, il suffit de légiférer. 

C' est effectivement simple, trop simple même,  mais il faut commencer par élire des majorités de mandataires qui ont la volonté de s'  attaquer à la dictature des multinationales et ... de les faire payer, de les faire PARTICIPER. La multinationale Carrefour, par exemple, est une des plus grosses sociétés MONDIALES de la distribution et elle s'  en vante ... 

Les grands magasins reprennent bien les verres cautionnés, en nous rendant la monnaie, pour échapper aux taxes vertes. ALORS, pourquoi pas le reste ? A eux d'  en payer aussi LES POUBELLES. 

A COURCELLES, la création d'  un container ICDI a d' ailleurs été le prétexte à la suppression de l'  enlèvement sélectif des fonds de grenier..  L'  occasion était trop belle ... 

Si vous avez d'  autres solutions que de faire AUSSI payer LES CAPITALISTES, vous pouvez m' écrire: roger.romain@skynet.be. J'  y serai très attentif. 

Certaines grosses entreprises tirent même de gros profits actuellement de la gestion et de la récupération des déchets. Nous aurons peut être aussi l'  occasion de revenir sur le sujet. 

RoRo (11/09/2006)

COURCELLES: Et si Aurelio CIGNA  devenait Échevin des Finances après le 08 octobre 2006 ???

 

Aurelio CIGNA, conseiller communal Mr, ne cesse de descendre l’ Échevin « socialiste » des Finances dans « Tan Que Vive » et de se plaindre de la situation des finances communales. 

Courcelles est en effet sous tutelle (suite à sa situation catastrophique). ..    Jusqu’ en 2020, je crois. Et elle est loin d’  être la seule … Il existe peut être des communes wallonnes gérées par le Mr dans le même cas. 

Aurelio oublie d’  en faire l’ historique et de dire pourquoi … 

La mise sous tutelle remonte aux années ’70, après les fusions de 1976, si mes souvenirs restent bons … 

Pourquoi ? 

Brièvement, une commune ne vit que :

-de subsides et salaires reçus des pouvoirs supérieurs

-des impôts ristournés par l’  Administration

-des taxes et redevances de plus en plus élevés auprès de la population

-des emprunts

 

Ces sommes sont destinées à quoi ?

-à payer le personnel (administratif, policiers, travaux, enseignants,…)

-à assurer l’  instruction, la sécurité publique, la culture, les services sociaux

-à effectuer les travaux d’ infrastructure et de modernisation nécessaires, entretenir la voirie

-rembourser les emprunts (et bien sûr les intérêts auprès des banquiers privés …). 

Or, les pouvoirs de tutelle (les ministres qu’  ils soient « socialistes », libéraux, catholiques, verts, …) ne cessent d’  aggraver les charges des communes : la vie devient de plus en plus chère (prix des fournitures, chauffage, matériaux, communications) et certaines inventions des partis « démocratiques » nous coûtent la peau des fesses :   la création de la police (gendarmerie !) unique, par exemple, et c’  est un fiasco. 

Possède-t-on, par exemple aussi, les chiffres globaux de ce que nous rapporte en plus ou en moins la création du zoning ? Nous dire qu’  il y a 900 emplois sur le zoning ne suffit pas. Le zoning rapporte à qui et où, du point de vue strictement communal ? 

Cigna veut un boni au budget communal. 

Une commune n’  est pourtant pas une entreprise capitaliste. Elle n’  a pas pour vocation de vendre des marchandises, de générer des profits pour des administrateurs et actionnaires. Elle a pour vocation seulement de (re) distribuer des services à sa population, ses administrés, ses contribuables … 

Un boni de combien, destiné à quoi et comment ?: 

-en réduisant les services à la population ?

-en la taxant davantage ?

 

Qui sait ? 

Il y a peut être un moyen d’ y parvenir : les entreprises « nouvelles » installées sur le zoning sont toutes de grosses multinationales pour la plupart, dirigées depuis Bruxelles, New York, Dallas, Tokyo, Séoul, Berlin, Paris, Londres, Rome, … 

Si leur personnel travaille sur le zoning, combien de ces sociétés ont établi leur siège principal à Courcelles ? Où sont taxés leurs gros bénéfices ?  

En attendant, ce sont leurs poids lourds qui défoncent la voirie, rue de Seneffe, avenue de Wallonie, rue du Nord, rue de Viesville, rue de La Glacerie… Il serait juste qu’ elles contribuent donc à leur entretien, leur réparation, leur mise à niveau, par une taxation adéquate à leur charge. 

Autre chose : les fabriques d’ Église ont déjà coûté des dizaines, voire des centaines de milliards, de francs belges aux communes, pour leur participation obligatoire à un culte religieux auquel plusieurs millions de Belges ne participent pas (ou plus). Aurelio Cigna, son parti « démocratique » et les autres, est-il pour la suppression de l’intervention obligatoire faite aux communes de voter les budgets des fabriques d’ Eglise et de combler leurs déficits ??? Comment vote-t-il ces budgets au Conseil ? 

RoRo (11/09/2006)

COURCELLES: élections: conclusions un peu hâtives dans "La Nouvelle Gazette" ...

 

« La Nouvelle Gazette » consacrait une page entière aux élections dans l’ entité de COURCELLES le mercredi 13/09/2006. 

S’il faut croire l’  auteur (ou les auteurs ?) de cette page, tout se jouerait donc simplement,  le 8 octobre 2006, entre les partis qui se partagent les 29 sièges du Conseil communal depuis 2000 : le Ps, le Mr, Écolo, le Psc-Cdh et l’ Ucpw. 

Le Ps, 14 élus, voudrait récupérer sa majorité absolue et les candidats Sœur, Quériat, Hansenne, espèrent devenir  tous   3  mayeur. Hélas, il n’  y a qu’ un poste, bien rémunéré,  à occuper ! 

Le Mr, poussé par Cigna, se sent des ailes. Mais il y a une dissidence Alc…. 

L’  Ucpw se voit passer de 2 à 3 élus … Il y a donc une fameuse descente, depuis 1994, à enrayer …, avec un Parti « communiste » qui n’  est malheureusement plus qu’ un nom de circonstance sur le papier de Tan Que Vive … 

Écolo mise toujours sur l’  effet Ernest Glinne, mais notre ancienne gloire « socialiste », nationale et européenne commence à prendre de l’  âge et brigue sans doute un dernier mandat après une carrière bien remplie. 

Bref, si tous gagnent cependant, ça ne pourra être qu’ au détriment du Cdh qui reste persuadé d’ avoir fait du bon travail, malgré son échevine qui abandonne le plan communal et risque de laisser ses successeurs en déroute.

Mais les choses ont aussi bien changé à COURCELLES depuis 6 ans : 8 partis se présentent désormais aux électeurs (une liste de plus par rapport à 2000) et il risque d’  y avoir quelques surprises qui ne seront pas nécessairement des meilleurs pour tout le monde tant il y a des déçus (il faut écouter les gens parler … !) des résultats et de pratiques en cours au sein de partis autoproclamés « démocratiques ». 

On est toutefois interloqué quand même par diverses données fournies par la gazette à propos de COURCELLES :  

-le taux des demandeurs d’  emplois (par rapport à la population active) est de 24 %. 

-800 demandes de logements sociaux restent insatisfaites (population : 29.721 habitants). 

-le revenu annuel moyen/habitant est de : 10.759 euros. Il n’  y a vraiment pas de quoi se vanter : ça fait à peine 434.017 francs belges annuellement  .  Avec lesquels, il faut « vivre » : payer les loyers, rembourser la voiture et lui donner à boire, remplir la citerne de mazout pour se chauffer, payer la tva sur tout ce qu’  on achète, payer toutes les autres taxes, redevances et cotisations de « solidarité », les assurances, élever les enfants et se sacrifier pour leurs études, se vêtir, se nourrir avec des prix qui n’ arrêtent pas de monter et un index neutralisé, se soigner en passant régulièrement chez les pharmacien en équilibrant aussi le budget des hôpitaux publics ou privés…   

La pension minimale mensuelle, à 65 ans, une carrière complète de 45/45, d’  un isolé est de 939,27 euros dans ce pays (37.890 francs belges). Si vous multipliez ce chiffre par douze mois, sans ajouter le pécule de vacances, nous en arrivons à 454.680 fb pour année. Montant taxable. Tous confondus, pauvres, riches, travailleurs, chômeurs, minimexés, commerçants,  les Courcellois vivent  donc tous en moyenne avec l’  équivalent d’  un revenu de pensionné isolé au taux minimum… 

Et tout cela avec des « socialistes » au pouvoir depuis des décennies, dans un pays les plus riches du monde/habitant où les multinationales capitalistes font des milliards d’  euros de profits annuels. Bref, un pays de plus en plus pillé de l’ étranger, quoi ! 

Ce ne sera vraiment pas le moment pour les futurs élus, de « gauche » et/ou de droite d’  encore  aggraver la pression fiscale communale sur le dos de la population. 

Quant au logement social, j’  ai récemment montré, il y a quelques semaines, photos à l’  appui, l’ état lamentable de délabrement de certains « maisons » … A la limite de taudis … ! 

RoRo (14/09/2006)

 

COURCELLES: élections: ILLÉGAUX LES ÉCOLOS ? Le conseiller Psc-Cdh Robert PIRMOLIN a ouvert la chasse aux canards ...

 

Beaucoup d' arguments sont bons en campagne électorale et on fouille bien souvent les fonds de tiroir pour en tirer les meilleurs...

Ainsi dans ses mémoires n°6, Robert PIRMOLIN, 73 ans, candidat Psc-Cdh nous explique qu' Écolo (un parti d' opposition courcelllois) aurait tenu des festivités au 36 rue du Marais à Souvret, qui fut notamment le local de l' ex-FC SOUVRET.

Sacrilège: pour ceux qui l' avaient oublié, l' Administration communale aurait signé une lettre, miraculeusement retrouvée dans une mémoire perdue, disant textuellement: "Il est exact que les installation du club de football de la rue du Marais n' ont pas fait l' objet d' un permis de d' urbanisme...

Dès lors, le conseiller PIRMOLIN (qui était lui dans la majorité sortante) en conclut que les Écolos, ces sales gamins, se rencontrent et s' amusent dans l' ILLÉGALITÉ. De quoi ouvrir peut être une chasse aux "terroristes", suivant nos nouvelles lois d' exception voulues par l' ordre bushien en campagne pour 50 années...

Mais à 66 ans, je crois aussi me souvenir que bien des militants et adeptes de l' ex-parti catholique ont l' habitude de fréquenter les églises. Dès lors, j' en arrive à me demander si à l' époque la construction de ces imposants monuments féodaux a aussi fait l' objet d' une autorisation d' urbanisme (?)

S' il leur arrive d' encore se rendre de temps en temps à l' église, Monsieur Pirmolin et ses amis, se feraient-il bénir dans l' ILLÉGALITÉ. J’ en arrive aussi à me demander si tous les curés de village disposent aussi d’ une autorisation en bonne et due forme pour … sonner les cloches …

Mais quel folklore, au sein des (et avec les)  partis autoproclamés "démocratiques" ...

RoRo (17/09/2006)

COURCELLES: et hop, au - moins un accident réussi avenue de Wallonie ... !!!

 

Depuis des mois, aux côtés des riverains, je ne cesse de réclamer des autorités communales, la prise de mesures adéquates et rapides, rue de Seneffe et avenue de Wallonie, visant à garantir la sécurité routière et la tranquillité des habitants de ces rues : ralentisseurs de trafic, absence de signalisation (rappel de la vitesse), interdiction de doubler, détournement des poids lourds, rétablissement de la priorité de droite, tracé d’ aires de stationnement pour les voitures (désormais l’ on met les voitures sur les accotements et les piétons sur la route … : le monde à l’ envers !)..

La priorité de droite a été supprimée dans ces deux rues : par qui et pourquoi ?  Désormais, certains olibrius  foncent , en ligne droite, à du 100 kms/heure.

Aucun résultat : nos « chers » élus restent complètement sourds et muets, face aux revendications et aux difficultés des gens…

Il fallait donc s’ y a attendre : un accident assez sérieux ce mercredi-soir, à hauteur de TaxiPost : 2 voitures démolies ! Est-ce une conséquence supplémentaire (une boîte relais de Brutelé touchée, par exemple ?) : depuis lors, les riverains de mon quartier sont complètement coupés de leur télévision et d’  Internet.  J’  en saurai plus de la journée …

 

Ps : j’  avais vu juste : une boîte de Brutélé complètement démolie. Elle a pu être rapidement remplacée et les abonnés Tv et Internet ont vu leur connexion rétablie le lendemain jeudi, vers midi trente.

 

Roger Romain

1er candidat PTB+PCC à la Commune

1er candidat PTB+ à la Province

a/conseiller communal.

(20/09/2006)

 

COURCELLES : élections : sécurité, police de proximité, agents de quartier, …

 

Les policiers sont de plus en plus nombreux, de mieux en mieux équipés, harassés de paperasserie bureaucratique, de plus en plus motorisés, mais … de moins en moins présents, pour assurer notre tranquillité. 

Pourtant, nous disposons maintenant d’  une police (  gendarmerie  !) unique, fruit des cogitations et d’ un accord unanime entre les partis  autoproclamés « démocratiques » et qui nous coûte la peau des fesses, de même qu’ aux communes. 

Les agents de police de quartier sont de plus en plus absents, de moins en moins connus de tous et de moins en moins joignables. Il est loin le temps où, à n’ importe quel moment de la journée et de la nuit, en semaine comme le week-end, l’  on pouvait rencontrer 2 gendarmes, à pied ou en vélo, que nous évitions d’ ailleurs en changeant de trottoirs, d’  accotements, tellement ils nous inspiraient de la sympathie... 

UN PROBLEME SERIEUX chez vous ? Il est loin aussi le temps où en moins d’ une demi-heure, vous voyiez, à n’ importe quel moment de la nuit ou de la journée, arriver à pied, le commissaire Dumont, Druine, Rosy, ou un des adjoints, en personne sur les lieux … 

POUR LES ANCIENS , et les jeunes qui l’ apprendront : j’ ai voté pour la première fois début des années ’60. Comment nous parvenaient nos convocations électorales ? A COURCELLES, c’  était par l’ agent de police de quartier qui venait nous les apporter à domicile, en main propre.  Aujourd’ hui ? Elles nous parviennent par la Poste. Comme dans notre « démocratie, le vote reste obligatoire (même si les instituts de sondages capitalistes fabriquent les résultats à l’ avance et même si TOUS nos politiciens font tous le même travail à peu de choses près), si la convocation se perd en route : démerdez-vous !  Plus le temps pour ce genre de contact direct l’  agent de police de quartier ! … 

C’  était lui aussi qui venait, à domicile recenser les chiens.  Mais, comme la taxe provinciale rapportait moins que ce qu’  elle coûtait, fini la taxe.  Et la visite annuelle de l’  agent de quartier avec … 

L’  INSECURITE ?  Je reste persuadé que si l’  ensemble des jeunes trouvait du boulot à la sortie de l’  école, elle diminuerait de 50 pourcents. Alors, nos flics retrouveraient du temps pour faire autre chose que des pv qui et se perdent dans des tiroirs, après avoir servi à faire des statistiques… 

Mais remettre les jeunes, les inactifs, au boulot, ce n’  est pas le rôle financier des communes. Le but des commune, c’  est avant tout de nous rendre des services : instruction, administration, culture, entretien, social, environnement, et bien sûr … sécurité de proximité dans les quartiers, au service direct de la population. 

Mais ceux qui servent les maîtres capitalistes multinationaux, savent très bien que de grandes révoltes, de grands mouvements sociaux et populaires, se préparent (l’  exemple des banlieues françaises le prouve). Dès lors, ils préparent la répression et les répétitions (rappelez-vous aussi  l’  exemple du sauvage matraquage scandaleux des étudiants dans les rue de LIEGE , alors qu’ ils manifestaient pacifiquement), par le flicage, le fichage, les écoutes téléphoniques, le filmage permanent de la population, la censure du courrier et de l’ Internet,  la formation de Robocops super-équipés (voir Bruxelles), sous le prétexte de réprimer le banditisme.   Pour notre part, ce n’  est pas ce genre de police – là que nous voulons et que nous réclamons . 

Roger ROMAIN,

1er candidat de la liste Ptb+Pcc, n° 11 à Courcelles

1er candidat de la liste Ptb+, n°10, à La Province   

(23/09/2006)

 

COURCELLES: élections: pour que notre commune ne soit plus une poubelle, enseigner le civisme par l'  éducation et la répression ...

 

Tous les grands partis autoproclamés « démocratiques » sont d’ accord  là-dessus. Ils sont maintenant rejoints à Courcelles par l’  Ucpw. Reste à deviner que le Fn est certainement d’ accord aussi sur le sujet. Je le disais bien, les différences s’  effacent de plus en plus sur les méthodes pour gérer le capitalisme et pour le rendre plus comestible…

 

Je lis dans un écrit de l’ Ucpw :

 

«L ’Ucpw propose donc de donner la priorité à l’  éducation civique en alliant prévention et répression. Comment ?

-En organisant dans les écoles communales de l’  entité des cours de civisme, donnés par des fonctionnaires de la police locale … »

 

J’  en tire donc comme conclusion que le civisme serait devenu l’  apanage des seuls policiers en uniforme. Il faut croire qu’  il n’  y a plus parmi nos enseignants des gens capables, qui ont suffisamment de formation, de sens moral et civique, pour donner à nos gosses des leçons de respects de l’  environnement, de la propreté, de respect de la propriété publique. Peut être Robert a-t-il découvert quelques instituteurs occupés à jeter leur paquet de frites sur le sol ( ?).

 

Je suppose aussi que lorsque nos étudiants, nos gosses, se font matraquer dans les rues de Liège par la gendarmerie, c’  est pour leur enseigner l’  ordre et le civisme à doses directes et plus rapides ( ?).

 

Il est vrai qu’  aujourd’ hui les gendarmes ont incorporé la police unique et les polices locales … Dès lors …

 

Puisqu’ on y est, pour assurer plus de sécurité individuelle, on devrait peut être rendre obligatoire dès la 6e primaire des cours d’  auto-défense donnés par des instructeurs para-commandos de notre armée toujours prête à servir et à se rapprocher du peuple ( ?).

 

Et si on rendait tout simplement le cours de morale obligatoire, à tous les niveaux de l’ enseignement et à tous les élèves, avec au programme les matières à respecter, avec examens à la clé ? Ce qui n’  exclurait pas les cours de religion pour ceux qui le souhaitent.

 

Mais y a-t-il encore quelques communistes au sein de l’  Ucpw ?

 

RoRo

(27/09/2006)

 

 COURCELLES: les chers électeurs seraient déjà trompés, grugés, une fois de plus, par certains partis "démocratiques AVANT même d'  avoir voté ...

 

Un petit rappel pour commencer : lors des élections d’  octobre 2000, le Ps courcellois (14 élus) a perdu 3 sièges. Le Psc-Cdh (3 élus) a perdu 1 siège. 

Cela n’  empêche : « socialistes » et catholiques constituent une alliance des perdants et dirigent la commune pendant 6 ans, avec les piètres résultats que l’  on connaît. Ceux qui avaient espéré le changement, ont reçu une importante taxe immondices nouvelle supplémentaire… qui, paraît-il, pourrait encore grimper… Car nos finances communales ont de nouveau soif … ! 

Aujourd’  hui, le conseiller Psc-Cdh Robert PIRMOLIN, qui est pourtant membre de l’  actuelle majorité, ne croit déjà plus à la reconduction éventuelle de l’ alliance existante. 

Il nous l’  explique dans Tan Que Vive : 

« Belle journée 2004 ! Ils se retrouvent dans un restaurant non loin de l’  ancienne abbaye d’  Aulnes !  Ils ont mangé. Ils ont bu. De quoi ont discuté notre échevin des travaux et le 1er candidat de la liste Mr ?  C’  étaient les prémices des amours bleues – rouges comme au Fédéral ? ». 

Explications et traduction de RoRo : 

-notre actuel échevin des travaux : c’  est le « socialiste » Christian HANSENNE qui ambitionne de devenir mayeur. Ce n’  est plus aujourd’ hui une question de capacités et de compétences, mais cela dépend des voix de préférences et du nombre de bobines apposées aux fenêtres par certains électeurs idolâtres … 

-le 1e de la liste Mr ? C’  est un certain Jean-Claude MEUREE , tant adoré par le dissident Claudy BASTIN de la liste Alc … 

Bref, cette belle journée 2004, aurait donc été en quelque sorte une belle journée de fiançailles Ps – Mr, dans un cadre enchanteur, ou un véritable rendez-vous de comploteurs plénipotentiaires … ? 

Et PIRMOLIN ajoute : 

« Et que penser des achats de l’  entreprise familiale de cette candidate Mr ? S’  approvisionner en médicaments dans une pharmacie Multipharma (filiale des mutualités socialistes) est-ce un geste vis-à-vis du Ps ? Tout est bon pour faire de doux yeux au Ps ». 

Là, le conseiller Psc-Cdh Robert PIRMOLIN (73 ans – conseiller communal pour la 1ère fois !) n’  a rien compris des parties de tric – trac qui se jouent et des cadeaux qui se donnent entre les partis autoproclamés « démocratiques ». Il y a parfois aussi quelques crocs - en - jambe … 

Exemples : 

-          une habitante de la cité Confort voudrait quitter le taudis « social » qu’  elle occupe depuis des années. Elle va trouver un responsable de « A Chacun Son Logis ». Elle revient avec des promesses et une première récompense : … une affichette de Xavier RICHARD, premier candidat de la liste Psc-Cdh,  qu’  elle appose à sa fenêtre, avec quand même quelques doutes sur les résultats post-électoraux de sa démarche… 

-          des riverains de la Cité Confort et de l’  avenue de Wallonie se plaignent à juste titre des nombreux problèmes du quartier (circulation, zoning,…), Aurelio CIGNA pose quelques questions avec grand tapage publicitaire, ils reçoivent eux aussi de quoi « décorer » en bleu leur façade … 

Psc-Cdh et Mr tentent donc de récupérer les miettes dégoutées que laisse tomber la vieille garde « socialiste » prête à se vendre pour garder malgré tout le pouvoir après les élections du 8 octobre 2006. On pourrait multiplier les exemples : pour acheter certains électeurs, c’  est à qui donne et promet le plus et le mieux… Il suffit de savoir emballer la marchandise … 

Reste à savoir ce qu’  en pense la jeune garde « socialiste », symbolisée par la tête de liste Ps, qui, lui, promet enfin du neuf, de la transparence.  Axel SŒUR est – il prêt à devenir bourgmestre avec à ses côtés Aurelio CIGNA qui ne mène donc qu’ une campagne personnelle, démagogique et de façade anti – Ps pour se faire une belle place au soleil, tout en jouant le rôle de persécuté du Parti unique « socialiste »… ? 

On verra … Ca promet bien du plaisir pour les 6 années à venir … 

Pour le reste, Robert PIRMOLIN devrait aussi savoir qu’  il y a belle lurette que pas mal de libéraux ont intégré, infiltré, les rangs « socialistes » à tous les niveaux.  En parlant des trotskystes, cela s’  appelle « l’  entrisme »… 

Exemples :  

-tout à ses débuts, un hebdomadaire régional, disait déjà de Jean-Claude VAN CAUWENBERGHE ( aujourd’hui en pleine déroute) que c’ était un mayeur bleu – rosé, d’ ailleurs félicité au niveau gouvernemental pour « sa bonne gestion financière » … 

-le « socialiste » Lucien CARIAT n’  a rien fait d’  autre que de jouir des joies du libéralisme au sein du Ps, de la Ville de Charleroi et de l’ Icdi. Il était d’ ailleurs bien entouré, jusqu’ à la députation permanente du Hainaut. Pour certains, le libéralisme est devenu le socialisme réalisé à la belge ! 

Et l’  électeur dans tout cela ?    Et les vrais problèmes, la vraie politique ?    On s’  en, balance !   Devinez qui crée l’  extrême-droite ?  De cela, on s’  inquiètera une fois de plus, pour sauver la face, après les résultats électoraux. On vous promet une nouvelle grande manif bien autorisée, associant les syndicats, à Bruxelles, contre les injustices sociales et autres et tout rentrera dans l’  ordre … 

RoRo

(29/09/2006)

COURCELLES : élections : Ps, Mr, Cdh, se préparent déjà à encore aggraver la fiscalité communale dès le lendemain des élections.  A quand un « plan Marshall » pour aider les communes wallonnes ???  

Saviez-vous ce que les responsables « socialistes » courcellois (vieille garde et nouvelle garde) nous préparent pour le lendemain des élections ? 

C’  est pourtant clair : 

-au cours de leur ronronnement collectif sur TéléSambre, les compères Ps, Mr, Cdh, Écolo et Ucpw (les 3 autres listes présentes à Courcelles ont été « démocratiquement »  et scandaleusement exclues des débats !), nous ont rappelé que, à part un léger boni qui sera vite absorbé, les caisses courcelloises sont vides, que la Commune devient de plus en plus pauvre et qu’ elle doit faire face à des besoins criants et urgents. Les images de la voirie, du logement, qui ont été projetées à l’ écran nous l’ ont prouvé et rappelé tristement … 

Ils n’  étaient guère très loquaces les compères communaux. 

Alors que faire ? :

-seul Robert TANGRE a expliqué « qu’  il fallait prendre l’  argent là où il se trouve », laissant entendre que la solution ne peut venir que de ceux qui gouvernent le pays, dont la région wallonne, pour le compte du capitalisme. J’  ajoute personnellement que depuis que je suis en politique (ça fait quelque 50 ans !), les communes ont assez trinqué, à cause précisément du pouvoir capitaliste et de ses valets.  La commune, c’  est en effet la collectivité des électeurs, mais aussi et surtout , celle des contribuables, des travailleurs et des consommateurs. 

-« A l’  écoute des Courcellois », Axel SŒUR (symbole de la relève « socialiste ), lui, a déjà LA solution.  Il l’a en fait décrite (pour ceux qui savent lire et comprendre entre les lignes) dans sa « Rose au poing », au paragraphe suivant :   « Le Ps veille à maintenir l’  équilibre budgétaire sans avoir recours à l’  augmentation systématique ( ?????????) des taxes (le taux des impôts sur les revenus -8%- et du précompte immobilier -31,875%- n’ a pas augmenté depuis 1983, et ce malgré  l’ autorisation de la Région wallonne permettant aux Communes d’ augmenter ces taxes qui sont les deux principales recettes de transfert ». Alors, c’  est simple, comme l’  équilibre budgétaire courcellois sera incessamment rompu de nouveau vers le bas et que la Région wallonne, ce sont les ministres Ps, flanqués de leurs compères Cdh, la solution va venir toute seule : après les élections, impôt sur les revenus et/ou précompte immobilier vont augmenter, indépendamment des quelque 25 millions de francs que rapporte annuellement la nouvelle taxe « déchets ménagers ». Ils vont effectivement transérer de la poche du contribuable dans la caisse communale, si vous n’  aviez pas compris… Le mot transfert a donc bien une signification… politique et financière réelle et bien choisie. 

Prendre l’  argent là où il se trouve réellement ? 

Ce serait pourtant simple : 80 – 90% des parlementaires et des ministres des partis autoproclamés « démocratiques » détiennent aussi un mandat communal en cumul, voire un mayorat (Daerden à Herstal, Van Cau à Charleroi, Di Rupo à Mons, etc, etc…). 

Derrière leur double - casquette, ils connaissent donc très bien les difficultés financières des communes. Ils savent que les communes doivent recourir à l’  emprunt systématique auprès des banques privées pour la moindre réalisation. Alors qu’  attendent-ils pour mettre les banquiers au pas ?  Surtout quand on se rappelle que le CCB (Crédit communal des Belgique –  l’ ex - banque des communes) a elle aussi été privatisée, avec leur complicité active. 

Van Cau – Di Rupo viennent de mettre au point leur fameux « plan Marshall » : 50 milliards de francs belges supplémentaires, provenant de la collectivité et des avoirs de la Région Wallonne, pour aider les multinationales à investir et à créer des emplois (voila 30 – 40 ans que dure ce chantage !). 

Alors, à quand un « plan Marshall » bis pour aider les communes wallonnes à sortir de leur enlisement, de leur marasme ? 

Ce serait pourtant équitable, non ?: 

-          50 milliards, pour aider les multinationales étrangères à augmenter encore leurs super – profits, avec le moins d’ emplois possible, grâce à des investissements de plus en plus modernes et ruineux. 

-          50 milliards, pour aider ceux qui fournissent la machine de production capitaliste avec leurs bras et leur savoir : les travailleurs, la population, peuplant nos communes …  

Mais, derrière leur double – casquette, Di Rupo, Van Cau, Daerden, Verhofstadt et Cie, savent à qui ils vont donner et à qui ils vont présenter la facture. La méthode des « transferts », ils connaissent d’  expérience… 

Ce qu’ il faut alors, c’ est constituer au plus tôt un front uni des Communes pour rompre le pouvoir de ces nantis du capitalisme, car de plus en plus nous plongeons vers le retour à l’ esclavage. 

La relance du logement social, des services publics, des travaux communaux, créera aussi de l’  emploi et diminuera le chômage. Et là, ce sera au profit direct de tous, … et pas seulement des multinationales étrangères.   Notre environnement y gagnera aussi et beaucoup d’  auteurs « d’  incivilités » retrouveront plus de  goût au civisme collectif en vivant dans un cadre amélioré … 

RoRo

(01/10/2006)

 

COURCELLES: le zoning et le PERSONNEL OCCUPE ... 

C’ est clair : la nouvelle majorité qui sera issue des élections communales du 8 octobre 2006 à COURCELLES va avoir de gros soucis financiers et budgétaires, tant les besoins urgents sont criants et la vie chère s’ accentue, sous le joug des multinationales et l’ Euro-dictature capitalistes. 

D’ ores et déjà, la plupart des mandataires des partis autoproclamés « démocratiques » songe à aggraver la fiscalité communale. APRES les élections, les « chers » électeurs vont devoir trinquer un peu plus en attendant l’ arrivée d’ un éventuel et hypothétique secours financier qui ne viendra pas de la Région wallonne Ps – Cdh. 

Mais il y a le zoning où sont implantées de grosses sociétés et multinationales étrangères. 

Les infrastructures ont dû coûter d’ importantes sommes à la Région, à l’ intercommunales Igretec et à la … commune de COURCELLES. On voudrait d’ ailleurs en savoir un peu plus à ce sujet, car si le Ps est à l’ écoute désormais de la population, la population elle est aussi à l’ écoute des élus…. 

Et ces sociétés bénéficient d’ avantages et exonérations fiscales pendant 5 ans dans le cadre notamment des lois d’ expansion économique et autres. 

Les premières retombées fiscales favorables seraient donc pour bientôt pour les finances communales courcelloises. 

Sous quelles formes ? 

C’ est évidemment un sujet assez tabou. Je me rappelle qu’ avant que je ne quitte le Conseil communal en 1994, sur proposition du Collège (sous Oscar Mendiaux), la majorité « socialiste » a voté le transfert de ses pouvoirs de décision en matière de taxation et d’ exonérations industrielles au seul Collège. Cette délégation de pouvoirs était évidemment un moyen « démocratique » de supprimer les droits et pouvoirs de l’ opposition et de lui créer aussi des difficultés de contrôle et d’ information. 

Les seules rentrées espérées proviendraient donc probablement de la force motrice (FM) ??? 

A ce sujet aussi, je tiens à rappeler ce qui suit : 

Naguère, il existait 2 taxes industrielles à COURCELLES : la taxe sur la force motrice (FM) et celle sur le personnel occupé (PO). 

J’ avais constaté que les autorités de tutelle permettaient désormais aux communes de supprimer le montant de la taxe sur le PO, à la condition de relever le montant de la taxe sur la FM. En commission des finances du Conseil communal, j’ ai donc réclamé à l’ époque une étude sur l’ avantage financier que rapporterait éventuellement cette solution de simplification aux finances communales courcelloises… 

L’ étude financière fut acceptée. La seule FM, légèrement augmentée rapporterait plus à la Commune. Le Conseil communal supprima donc la taxe sur le PO. 

Mais les années ont passé. Je ne pouvais, ni l’ Echevin des Finances, ni la majorité Ps, deviner à l’ époque que le zoning –qui était à ce moment une simple zone de réservation industrielle- allait se développer, se remplir, et amener 900 personnes (certains parlent de 1.400 ?) à venir travailler sur le territoire de COURCELLES . 

Et le mayeur actuel (campagne électorale oblige ?) annonce l’ arrivée éventuelle de 900 emplois supplémentaires sur le gros machin concurrentiel et dévastateur environnemental qu’ il compte autoriser sur le territoire de TRAZEGNIES dans le secteur sur-saturé de la distribution. 

ALORS ? 

Le moment est probablement arrivé pour la majorité de recommencer l’ étude : réduction de la FM. Rétablissement de la taxe sur le PO. 

Si cette restauration s’  avèrerait plus rentable, ce serait un  moyen de ramener quelques millions supplémentaires dans les caisses communales et de tirer ainsi de ces multinationales un retour de ce qu’ elles ont coûté jusqu’ ici aux Courcellois. On sait qu’ elles privatisent les profits et collectivisent les frais de leurs installations. 

On n’ a sans doute pas encore mesuré non plus ce que coûte à la voirie courcelloise le passage de centaines de poids lourds se rendant au zoning et ailleurs… 

Attendre donc et voir … ce qu’ ils vont proposer et faire en matière de taxation industrielle ! Qui va profiter, qui va trinquer ? 

RoRo

(02/10/2006)

COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, , cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ... 

170 candidats, répartis sur 8 listes concurrentes, se présentent à COURCELLES, aux élections communales, … Du jamais vu … 

Parmi tout ce beau monde, il y a 29 élus, appartenant à 5 partis autoproclamés « démocratiques », sortants et à (ré)élire éventuellement. Tous meilleurs les uns que les autres. Il y a même 11 concurrents se présentant sur une liste d’  un parti se réclamant du racisme et de l’  extrême – droite, sans que cela ne dérange le moins du monde certaines âmes tellement sensibles … Comme la vérité a ses droits : seule la tête de liste Ecolo, s’ est proclamé preneur pour envisager, en réponse à ma proposition, une action unitaire pour faire barrage au danger raciste … Sans suite du côté Ps, Ucpw… Nous ferons les comptes à ce sujet, dès ce lundi 9 octobre, s’ il y a vraiment lieu …  

170 candidats, qui, apparemment n’  ont plus grand-chose à proposer, que des broutilles. Parmi elles, la recherche des fameuses « incivilités », et leur répression, est à la mode, pour amuser et entretenir la galerie. 

Je me suis aussi mis au travail.  Ce mardi, j’  étais de nouveau sur le dessus de la rue Jean Friot : 

-une voirie, composée de pavés du temps des diligences … 

-de l’ eau qui dévale en permanence d’ un côté à l’ autre de la rue, passant sur le côté de certaines habitations, pour aboutir dans les jardins en contrebas, charriant le trop-plein de certaines fosses sceptiques, car en ce début du 21e siècle, après des décennies de majorité « socialiste », il n’ y a toujours pas d’ égouttage public… 

Devant certaines maisons, en ce début du mois d’  octobre, ça pue : je conseille aux collectionneurs de sortir les masques à gaz qu’ ils ont pu récupérer de la guerre ’14-’18. En juillet/août, cela doit être simplement intenable, sous les chaleurs estivales… 

Dimanche-soir, j’  étais, avec Mariette, à Gouy-lez-Piéton :

-à part les voitures qui n’  arrêtent pas de circuler rue de Luttre, je me suis dit : « Mais, c’  est digne du Mezzogiorno italien du début des années ’70 : plus rien ne vit…. ». 

-lundi après-midi, j’  ai failli me casser la gueule (pardon un pied !) sur les pavés du trottoir du bas de la rue des Libertaires, cité Renard, tellement c’  est entretenu et réparé en temps voulu … 

A Courcelles même, dans la descente de la rue de La Glacerie, venant des Quatre chemins de Wartonlieu, c’ est là que mon chien dépose ses crottes, en attendant une contredanse d’ un « steward » (sic) en uniforme d’ Aurelio Cigna (Mr) tellement c’ est propre : les gens n’ ont même plus envie d’ y laisser tomber un mégot de cigarette, un chewing-gum, un sachet de frites souillé, ou quoi que ce soit d’ autre, tellement les pouvoirs publics ont encore le sens de la « civilité », du civisme, du simple entretien, du respect de ce qui est commun et … public. 

De quoi garder encore un peu de moral, en attendant la désignation de la prochaine majorité et du prochain mayeur … Il va avoir du boulot pour ramener la joie de vivre … 

RoRo

(03/10/2006)

Objet : COURCELLES: après les élections : le cirque et des lendemains qui ne chantent guère ! 

Courcelles (comme ailleurs), on ne vote plus pour ou contre un parti « Al coupète du numéro untel…), on ne vote plus « gauche » contre droite, exploités contre exploiteurs, on ne vote plus pour ou contre un programme POLITIQUE, classes contre classes….  On vote pour des bobines, pour des portraits, des fruits, des couleurs, des légumes (violets, orangés, oliviers, rosés, bleus,…), des gens « expérimentés » qui ont fourni leurs preuves sur le terrain (avec notre fric … !) et « on » participe tous à une vaste comédie, un véritable cirque, orchestré par les partis autoproclamés « démocratiques ». Les autres :  « les petits partis », les « extrémistes », les « révolutionnaires », les sectaires, les ultras, les dogmatistes, les « dangereux », les « gauchistes », les « aventuriers », les « ultras », les « dépassés d’ un autre âge»,  on les exclut … Bref, la "démocratie", sauce capitaliste, c' est le meilleurs moyen de ne rien changer. C' est pourquoi, tous nos farfelus de la politique, tous nos prétendants, sont tous (???) "démocrates",...

 

Pendant 3 mois de campagne électorale, les seuls écrits, analyses, réflexions de fond sur la situation de COURCELLES et des COURCELLOIS ont été écrits, produits, par Robert TANGRE  (Ucpw), Ernest GLINNE (Ecolo), Roger ROMAIN (Ptb+PCC). Avec les résultats que l’ on connaît … Les autres ont surtout produit du vent, de la démagogie faite de promesses qui ne seront pas tenues, ont affiché leur portrait accompagné de slogans creux (Dans le genre" En votant pour moi, je fais plaisir à un ami ...! Affichez donc ma binette !". Les partis pseudos « démocratiques » ont réussi à transformer, à COURCELLES comme ailleurs, la vie politique en un vaste cirque. Et le plus étonnant, c’ est que ça marche. Reconnaissons toutefois que le Fn fait exception. « Eux », ils n’ ont rien fait, rien dit, rien promis, ils sont pour la plupart inconnus, n’ ont aucun programme. Il suffit que leurs candidats appartiennent à un parti raciste,  et fascisant (rexiste, comme on disait avant guerre!) … pour décrocher du premier coup 3 élus. Bref, il reste aux Courcellois à peine 6 ans, pour subir, râler, regretter, reconnaître que …, réfléchir, espérer mieux et faire mieux la prochaine fois… Mais pourra-t-on un jour faire changer "les gens" eux mêmes et leur manière de voir les choses ?

 

En attendant, si vous avez des réflexions qui en valent la peine, c’ est avec plaisir que je les ajouterai ci-dessous. Vous pouvez m’ écrire   roger.romain@skynet.be  Les attaques non-prouvées et anonymes, mettant en jeu la vie privée de personnes, élus, ou candidats, seront toutefois exclues.

                       

rue Jean Friot à COURCELLES: c' est toujours bien le moyen - âge. Ajoutez à cela la puanteur: été (lorsqu'il y a 35°) comme hiver, de l' eau coule

en permanence et serpente du haut vers le bas, charriant le trop - plein de certaines fosses sceptiques, car il n' y a toujours pas d' égouttage public. Alors finalement,

pour qui ont voté ces riverains mécontents et auprès de qui vont - ils s' adresser et protester maintenant ???

 

 

Les élections sont à peine terminées que les « chers électeurs » viennent pleurer dans notre gilet communiste :  

" J’  ai pas voulu ça. Je suis contre les faschos.  Les « socialistes » m’ont déçu(e). Les « socialistes » se bagarrent pour la place de mayeur et les scandales continuent. Mayeur, Echevin, ça paie très bien et c' est un cumul intéressant. Les calottins ont gagné, on se demande pourquoi ?  Ceux qui nous ont aidés sur le terrain ne sont pas élus ou reculent. Les écolos devront repasser. Ernest Glinne qui fait son dernier mandat, va faire quoi ? Cigna ne voulait que renverser les « socialistes » et se faire une place au soleil. Marie-Christine Lambot (Psc-Cdh) se tire pourquoi ? L’ avenue de Wallonie, qui va s’ en occuper.  Forever à La Glacerie, on n’ en entend plus rien dire. En attendant, ses activités continuent... Ma rue Jean Friot, c’  est comme hier et ça va continuer: le moyen-âge ! Le méga centre commercial à Trazegnies va-t-il faire crever tout le commerce local ? Les « incivilités », sont-ce uniquement les crottes de chiens et les paquets de frites par terre (voir les accotements de l’ avenue de Wallonie et de la rue de La Glacerie, par exemple) ? Va-t-on avoir des caméras à chaque coin de rue, ou des flics pour nous surveiller à chaque carrefour, alors qu’on ne voit plus et ne connaît même plus son agent de quartier, surtout s’il vient de Jodoigne travailler à Courcelles - Fontaine ? Le parti communiste existe-t-il encore à Courcelles ? C’  est toute la gauche courcelloise qui est battue.  Hansenne va faire recompter les voix, car il ne digère pas. Sœur voulait une alliance à gauche, les autres l' ont voulue à droite. Il n’  y a plus vraiment un seul homme POLITIQUE dans tout cela. Tous pour leur poche ! On attend toujours le début des travaux pour la construction du rond point devant TaxiPost promis depuis avril par Hansenne.  Ils nous prennent pour des cons. Les enseignants de l’ Ecole industrielle ne sont pas contents des propos de quatre candidats et élus Mr et protestent  dans la presse, alors que Jean-Claude Meurée n’ a pas encore pris ses fonctions d’ Echevin de ... l' enseignement. Le soir des élections  sympathisants de Sœur et Hansenne ont failli s’  empoigner, s ' étriper, en s' arrosant la façade. C’ était pourtant Cigna qui avait le plus de préférences chez les libéraux. . La droite « socialiste » a voulu le Mr qui n’ a rien gagné, alors que le Cdh a progressé et se retrouve finalement dans l’ opposition. Pourquoi donc ? Ca ne va pas tenir. D’ ici le 4 décembre 2006, il risque encore d’  y avoir du nouveau. Cigna a maintenant un pied dans la majorité et l' autre dans l’  opposition. Il va devoir la fermer ou avoir de gros ennuis des deux côtés. Il ferait mieux de passer au Cdh. Le Ps, est maintenant devenu le parti des parrains. En attendant la nouvelle Maison du Peuple de Jamioulx continue à se remplir. C’ est là que les « socialistes » vont bientôt tenir leur prochain congrès. L' alliance "socialistes"-libéraux à Courcelles était conclue avant même qu' on ne vote. Tu parles... leur "démocratie"!  Ils sont venus blablater entre eux sur TéléSambre et nous ont bernés une fois de plus. 

Les flics? Après 16 - 17 heures, on n' en voit plus jusqu' au lendemain. Vous les appelez pour un cambriolage chez vous? Deux heures après, ils arrivent comme Zorro. Entre-temps, les voleurs ont mis les bouts. Pour une banque? Moins de 10 minutes après, ils sont là en forces et armés jusqu' aux dents. Le Fn ? Nôôôn: personne n' a voté pour eux, personne n' est raciste ! Leurs électeurs sont tombés du ciel, ou alors, tout simplement beaucoup de gens se sont trompés d' trou dans l' isoloir.  Le stationnement des voitures à Courcelles: c' est au coin des rues, sur les passages pour piétons, sur les trottoirs. Les gens n' ont qu' à descendre sur la rue. Pratiquement aucune aire de stationnement prévue, dessinée sur le sol le long des rues. C' est l' anarchie complète. Axel Soeur va-t-il remettre de l' ordre ? A moins que Hansenne, si on a mal compté les voix de préférences dans les bureaux de dépouillement, car qui sait.... ? Et nos taxes maintenant les amis ? Où vont-ils aller chercher le fric ? Le foncier va-t-il augmenter ? Ou alors la taxe additionnelle communale de 8 pourcents ? Alors, les deux ? Et la taxe déchets qui devrait encore grimper ? Les emballages perdus on n'arrête pas de les payer deux trois fois: les compères libéraux et "socialistes" viennent encore d' inventer une nouvelle taxe gouvernementale qui va de nouveau faire grimper les prix. Les pollués sont les payeurs, les pollueurs véritables encaissent les gros sous et sont bien protégés. Tiens la place du Trieu: avec les Ecolos, suivant leur discours sur TéléSambre, on aurait des poubelles publiques... C' est raté ! La place du Trieu: ça fait déjà belle lurette que les "socialistes" ont un plan de réaménagement. Mais le parking des voitures sera-t-il encore gratuit, ou faudra-t-il payer à une société privée comme dans d' autres communes "socialistes", rien que pour aller acheter un timbre-Poste ? Dans ce cas, gare pour les commerçants du Trieu et les cabaretiers qui ont déjà difficile de nouer les deux bouts, malgré les élus Mr au Conseil ! En attendant: l' ancienne Poste: que va-t-on en faire ? Ce chancre en plein centre de la commune, qui s' en occupe parmi nos élus ? Va-t-on laisser ce bâtiment tomber en ruines, comme d' autres dans la commune ? Un habitant du quartier de Wartonlieu me demande: et l' extension du zoning, c' est remis au placard ou ont-ils attendu l' après élections pour décider ? Nous n'allons pas laisser démolir ce site, ce panorama incomparable.  Le zoning déjà existant: va-t-on savoir enfin s' il nous coûte ou s' il nous rapporte ?

Cigna propose une somme de 50.000 euros au budget 2007, pour soutenir le commerce local de nos 4 entités", mais se tait, avec son parti, à propos de la création d' un futur méga centre commercial à Trazegnies qui va faire crever nos derniers petits commerçants et artisans locaux, en développant encore plus la concurrence effrénée entre ce qui existe déjà dans l' coin. A ce propos, les remerciements et regrets de Elvidio Gaone dans le dernier Tan Que Vive électoral ont dû être quelque peu embarrassants pour la majorité défunte PS-Cdh: un joli paquet de fric perdu pour la commune, si jamais le festival aux moules -qui a désormais une réputation régionale- déménage en 2007 dans une autre commune plus accueillante. Comme relance du commerce local, on devrait certainement pouvoir faire mieux ! De quoi préoccuper encore Monsieur Cigna désormais dans la majorité rosée-bleue. Le même Cigna va interpeller, car dans le Zoning, la société World Trading Compagny entreposerait sur son site des produits corrosifs, nocifs, irritants, inflammables et dangereux pour l' environnement. Mais le même Cigna, son parti et les autres partis "démocratiques", se taisent depuis 9 mois à propos des activités similaires de Forever Products à La Glacerie, en plein centre d'un quartier populeux, à 100 mètres d' une école primaire communale. Dans le zoning, un(e) membre du Collège de la majorité Ps-Cdh avait pourtant promis au lendemain du dossier Verlipack que l' on n' implanterait aucune entreprise polluante. Mais, ça vaut encore quoi, les promesses d' un(e) échevin(e), face aux activités et la volonté d' une multinationale capitaliste?

Dans Tan Que Vive du 25 octobre 2006, le porte-parole de l' Ucpw continue d' appeler le Cdh un parti "démocratique". Il doit avoir oublié l' histoire du Psc-Cdh (la Belgique de Papa, la monarchie, le cléricalisme, Germinal et 1886, le colonialisme, le rexisme et la Kollaboration, l' amnistie, le léopoldisme, l' assassinat de Lahaut, la Grève de 60-61 et Grâce-Berleur, l' allégeance de ce parti du patronat et des banquiers à l' Amérique, à l' Otan, à l' Euro-dictature, aux multinationales, à la Guerre-Froide et à la course aux armements). Comme Cigna, on voudrait aussi connaître ce qu' il y a dans "le rapport de l' inspection générale de la police fédérale et le rapport de la police locale de Courcelles du 24 février 2005", afin de pouvoir nous aussi juger et donner notre avis. Cette police unique, voulue, "réformée", par les partis dits "démocratiques" et qui nous coûte la peau des fesses, est-elle là pour assurer enfin notre sécurité ou est-ce en plus les mandataires communaux qui doivent l' organiser avec toujours plus de fric et de moyens?  Depuis plus de 50 ans, les habitants des "Fonds de Corbeau" voudraient voir une ligne de bus régulière avec le centre de la commune. Depuis 1976, la commune a absorbé Gouy et nous avons maintenant un zoning qui occuperait quelque 900 personnes. Et toujours pas de bus, sauf le mercredi, un aller - retour pour le marché hebdomadaire. Ah, oui: Cigna ne semble pas non plus content de la manière dont on été organisées les élections communales et provinciales: il y a eu collage et surcollage de la part des partis "démocratiques". Apparemment, ils ont disposé de beaucoup de fric, de moyens matériels, de temps, pour faire valoir leur démagogie et leurs facies partout, en éliminant surtout "les autres" de la scène politique. Certains auraient même utilisé du matériel communal et du personnel communal. S' il faut en croire un certain Monsieur Pirmolin dans Tan Que Vive... Mais le parti de ce dernier va maintenant contrôler tout cela, surtout qu' il est évincé du pouvoir communal .. Ma pension n' a plus augmenté depuis 2 ans. Les prix, les taxes, les redevances, les cotisations de "solidarité" n' arrêtent pas d' augmenter, de semaine en semaine. L' euro, l' euro-dictature, les multinationales, les partis nationaux, avec la complicité des syndicats intégrés, vont nous faire crever. L' augmentation des pensions et allocations, annoncées pour le mois d' octobre 2006, par le pouvoir et les médias aux ordres, en pleine campagne électorale, c' était un attrape - nigaud supplémentaire. C' est juste le rattrapage de l' index lissé du coût de la vie de 2% à peine... Ces rattrapages tombent toujours au bon moment: la "démocratie" capitaliste, c' est de l' hypocrisie permanente ! Faudra quand même qu' on s' réveille !  

Les travaux ont duré une année, rue de Viesville. Le seul casse-vitesse construit est insuffisant et s' avère inefficace contre les chauffards. Des véhicules stationnent déjà sur les trottoirs en face de certaines maisons. Pas de signalisation, pas de flic de quartier en vue ! Les eaux de pluie s' infiltrent désormais entre les pavés du nouveau trottoir et des caves sont maintenant inondées. Certains riverains râlent évidemment.  Toujours pas de signalisation non plus au nouveau rond-point de la rue de Seneffe, à l' entrée du zoning. Des dizaines de camions et poids lourds continuent donc à détruire la voirie, rue de Seneffe et avenue de Wallonie. Devinez qui va payer ! Pour faciliter la vitesse excessive, des irresponsables ont d' ailleurs mis ces 2 rues à priorité absolue en supprimant la priorité de droite imposée par le Code de la route. On a donc déjà frôlé plusieurs accidents au coin de la nouvelle rue des Genets où on attend toujours des poteaux de signalisation. Qui va arriver le premier: les poteaux ou les accidents réels ? Au bas de la rue des Libertaires, côté cité, un piéton a failli se casser un pied en raison de l' état du trottoir. Les trottoirs non entretenus, à l' abandon, c' est quasi général dans la Commune. C' est toujours et partout la même chanson: " y a plus d'fric, y a plus d'fric, y a plus d'fric, là où il en faudrait ... !"

Sous la nouvelle législature 2006-2012, le zoning va enfin commencer à nous apporter des recettes nouvelles, nous ont dit certains candidats des partis soi-disant "démocratiques". Fort bien: nous serons sans doute informés ? Mais il s' agira probablement de la seule taxe communale sur la force motrice ?  Sans doute assez dérisoire, par rapport aux sommes investies. Etant donné que quelque 900 travailleurs, y seraient occupés, ne serait-il pas temps de voter de nouveau une taxe communale sur le personnel occupé ? La taxe sur la force motrice (même diminuée) + une taxe communale sur le personnel occupé, cela devrait probablement rapporter plus à la Commune, non ? D' autant plus que seule la collectivité a craché jusqu' ici pour les infrastructures du zoning (sans compter les dégâts à la voirie communale) et que dans la plupart des cas, nous avons à faire à des multinationales étrangères qui réalisent des centaines de millions de profits annuels.

Le logement à Courcelles ? Beaucoup de maisons vétustes, délabrées, à rénover, abandonnées, d' un autre âge, à abattre. Le logement social ? Pratiquement à l' arrêt, à peine entretenues, certaines à la limite de taudis. Quelque 800 demandes d' attribution en attente, paraît-il. Alors ? Sous l' ancien Courcelles existait une régie foncière. Mais, les "socialistes" seuls majoritaires ne l' ont jamais mise en valeur. "Mieux", dans le cadre des plans d' assainissements, ils ont voté sa dissolution. Dans ces conditions, pourquoi ne pas créer une sorte de régie communale de l' Habitat ? Pour quoi faire ? Acheter et revendre des terrains et maisons à rénover, en construire de nouvelles ? Il faut certes des capitaux, mais ce n' est pas de l' argent perdu: des maisons, cela se loue, cela se (re) vend et cela procure de l' emploi tout en renouvelant le cadre de vie d' une commune. Ce que l' initiative personnelle et/ou privée peut faire (une centaine d' habitations sont en construction en ce moment sur le site des anciens charbonnages de Courcelles-Nord), un service public communal bien organisé peut le faire également. Mais il faut pour cela des élus inventifs, novateurs, décidés à ne pas sombrer dans la routine bureaucratique et combatifs... C' est sans doute cela qui sera le plus difficile à trouver...

Courcelles, coup de théâtre (à vérifier et à confirmer) : suivant la rumeur de ce 30 octobre 2006, le Mr Aurelio Cigna deviendrait finalement échevin ... des sports (?). Et le gâteau communal courcellois deviendrait du coup un véritable combat de crabes, entre "socialistes" et "libéraux". Mais il faut encore distinguer: c' est en fait toute "la gauche" qui sort effectivement battue de ces élections puisque le Mr fixe finalement les conditions, alors qu' il stagne comme les libéraux dans l' ensemble du pays du reste, face à une progression des cathos (voir Van Cau):  le Ptb recule d' une trentaine de voix, l' Ucpw et les écolos d' un élu, les "socialistes" de deux élus. En réalité, ce sont les travailleurs, les plus défavorisés, les électeurs eux - mêmes, qui feront les frais de l' opération électorale orchestrée par "la bande des quatre" qui nous confirment une bien piètre image de leur conception de la "démocratie". Cigna échevin, c' est aussi la confirmation de la suprématie de la droite au sein même du Ps, celle qui a préféré s' allier à droite, plutôt qu' à gauche ... Peut être en fin de compte, qu' aux côtés des faschos, le seul gagnant du scrutin serait Claude Bastin (liste Alc) qui a empêché le Mr de gagner un élu (???).

Trois élus du FN à Courcelles: une commune progressiste, qui a toujours eu le coeur à gauche. C' est évidemment un coup de massue pour certains. On n' en revient pas, malgré mes avertissements. Ce qu' il faut savoir et retenir, c' est qu' aucun parti "démocratique" à Courcelles, comme dans toute la Wallonie, n' a levé le moindre petit doigt pour empêcher la progression raciste et fascisante. Aucune objection juridique, de procédure: RIEN ! La Région wallonne elle-même, qui dispose de juristes toutes tendances confondues, de constitutionnalistes, d' experts, de fonctionnaires "expérimentés", etc, ... , n' a entamé la moindre procédure d' empêchement. Pourtant, il devrait y avoir beaucoup à dire, et à juger devant certains tribunaux, quant au problème du sigle et du numéro régional revendiqués par le Fn, sur la légalité du dépôt de ses listes locales et provinciales. La préoccupation principale de nos autorités wallonnes a surtout été de solutionner le problème, de sortir de l' imbroglio administratif, informatique, électoral, ... causé par une loi électorale inique, par un système de faveur inventé par les partis du pouvoir.

Courcelles: après les élections, nous voulons "socialistement" des caméras partout:

Je l’  avoue humblement et franchement : je n’  ai pas su regarder jusqu’ au bout la fameuse émission télévisée et électorale de TéléSambre, consacrée à Courcelles, tellement  j’  en avais plein les lattes de ce cinéma (pour être poli !). Manque de courage …

Mais on m’ a dit, par après, que Axel SŒUR, candidat de la « gauche » « socialiste » était favorable à l’ installation de caméras pour assurer la sécurité menacée de tous nos braves électeurs et contribuables courcellois et de ses futurs administrés, à l’ instar de certains de ses frères et sœurs au pouvoir des partis pseudos démocratiques dans d’ autres communes. J’  ai vécu une époque où les propagandistes de l’  anticommunisme rabique et imbécile disaient et répétaient à l’ infini : «Si tu vas en « Russie », il y a un agent du Kgb caché derrière chacun poteau pour te surveiller … ».

J’ ai maintenant de quoi meubler mes souvenirs : on vient d’ apprendre que dans cet autre grrrand pays « démocratique » et « libre » capitaliste qu’ est la Grande Bretagne, administrée par les « socialistes » de Tony Blair, il y aurait quelque 4,2 millions de caméras cachées. De quoi surveiller en permanence 12 citoyens britanniques en moyenne par caméra. Sans compter tout le reste : les écoutes, la censure du courrier, des comptes bancaires, de la vie privée, et tout le reste … Ce qui fait que les Anglisches, qui ne lésinent pas non plus sur la « démocratie », la « liberté » et les « droits de l’ homme » en Afghanistan et en Irak commencent quand même à se poser des questions sur leur vie privée et familiale robotisée du futur …

En tout cas, on n’  arrête bien sûr pas le progrès : si vous voulez commander une pizza en 2015, je vous invite à cliquer ICI . Ca ouvre de beaux et bons horizons « démocratiques » supplémentaires pour l’ avenir .

RoRo

Courcelles: la bataille des crabes, post-électorale:  Pour information 

Hé oui, à COURCELLES, les élections communales pseudos démocratiques du 8 octobre 2006 n’  ont pas fait que des heureux. Un peu normal diront certains : il y avait 8 listes en présence (du jamais vu !), totalisant 170 candidats, alors qu’ il fallait élire 29 conseillers ….

Mais le meilleur, ou le pire, vient toujours après. Les « socialistes » de nouveau  grands  perdants, doivent composer… à gauche, ou à droite. A droite, c’  est le Mr (ce qu’ ils ont choisi !), qui voit pourtant lui aussi ses grands espoirs perdus. Après des moments de montée, vient toujours évidemment celui de la descente… C’ est cela la « démocratie » capitaliste (beaucoup d’ élections pour ne jamais rien changer de fondamental, depuis 1830!). Pour le moment ceux qui montent, ce sont les calottins et les fascistes … C’  est une sorte de duo des années ’30, qui fait sont lit sur les espoirs déçus des masses populaires, surtout lorsque les « crises » n’  en finissent plus et que la soi-disant « gauche » n’  est pas à la hauteur et ne sait pas s’  unir… sur des mesures réellement et radicalement anticapitalistes. On est réformiste, participationniste, opportuniste ou on le l’ est pas ! Mais, ça ne durera pas indéfiniment, soyons en sûrs: il y a parfois « des jours qui ébranlent le monde »  …

Bref à Courcelles, comme dans d’  autres communes, c’  est le panier aux crabes pour la désignation du bourgmestre et des échevins. Pour ce qui concerne le bourgmestre, le Ps est plus que jamais divisé : Sœur, la gauche, les « montants », la relève (même à la suite d’  une révolution de palais !) ou  Hansenne, la droite descendante et frustrée de quelques voix ?

Pour les échevins, la bagarre se joue surtout au sein du Mr, des réformateurs (sic) par excellence. Claudy Bastin avait fait dissidence, pas content du tout du « travail » de la plupart de ses élus silencieux. Il a déposé la liste Alc qui a fait perdre l’  élu supplémentaire que nos « libéraux » espéraient décrocher sans avoir foutu grand-chose, hormis les vociférations intéressées  d’  Aurelio Cigna : après tout, le nombre ne fait pas nécessairement la qualité. On ne fait pas un homme politique seulement pendant 5 minutes dans l’  isoloir, une fois tous les 6 ans. Le plus difficile vient après : pendant les 6 ans qui suivent, il faut savoir faire preuve de jugeotte, répondre aux doléances et revendications de la population, intervenir, agir, se déplacer, se tenir au courant, aider, informer et … ouvrir le bec de temps en temps au Conseil. Les 3 nouveaux du Fn vont d’ ailleurs l’  apprendre eux aussi à leurs dépens : il ne suffira pas d’  être raciste et de dire au Conseil, si on n’  a pas de travail ni de fric pour la Commune, c’  est la faute aux Arabes, ou parce qu’  on est mal gérés…

En attendant, Bastin continue à Informer et à protester  de ce qui se passe au sein de la famille « démocratique » libérale. Voir ci-dessous :  

De : Claude Louis bastin [mailto:claudybastin@hotmail.com]
Envoyé : mardi 7 novembre 2006 19:48
Objet : Pour information

Madame, Monsieur, Chers Amis, pour certains ..

Je vous prie de trouver çi-dessous, copie d'un texte transmit aux média pour parution dans leur rubrique "Courrier des lecteurs".

Je vous en souhaite bonne réception et méditation.

Claude Bastin.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SCANDALEUX ! !

Une forfaiture manigancée et programmée par la Fédération MR de Charleroi, contre Aurélio Cigna !

Fin 2005, Olivier Chastel informe Aurélio Cigna que des tractations sont déjà en cours entre lui et Mr. Patrick Moriau, Président de la Fédération du PS de Charleroi, pour prévoir une alliance PS-MR à Courcelles, au lendemain des communales 2006.

Patrick Moriau informe Olivier Chastel que c'est cette alliance qui sera retenue par le PS carolo, mais pose une condition non négociable;  il n'est pas question qu'Aurélio Cigna soit proposé par le MR courcellois comme futur Echevin !

Prévenu par O. Chastel, Aurélio Cigna exige, pour lui faire campagne, que ce soit le candidat ayant fait le meilleur score qui sera désigné comme Echevin en cas d'alliance.

Cette exigence est soumise au comité du MR courcellois qui, à la majorité des membres présents et sournoisement, accorde satisfaction à A. Cigna (on ne pouvait risquer de perdre les voix de Cigna !).  Cet accord est consigné au PV de cette réunion et communiqué à O. Chastel.

Rassuré, Aurélio Cigna fait une campagne d'enfer et engrange près de 900 voix qui viennent nettement conforter le score du MR courcellois.

Sachant que les six "locomotives" locales perdent à elles seules plus de 700 voix, on peut imaginer la "dégelée" qu'aurait subie le MR courcellois sans les voix de Cigna !

INCROYABLE, sur demande expresse d'Olivier Chastel, diffusée sur Télésambre, celui-ci recommande à A. Cigna, dans "l'intérêt du Parti" de s' effacer pour laisser la place à J.C. Meurée, grand perdant (-170 voix) et donc sanctionné par les électeurs libéraux courcellois.

Pratiques très surprenantes de la part d'Olivier Chastel,  "Chevalier Blanc" de Charleroi, grand défenseur de la transparence, si soucieux de dénoncer ce qui ne va pas chez le voisin et décriant les Baronnies Socialistes.

Pauvre Monsieur Cigna, sacrifié pour l'ambition personnelle et inhumaine de personnes avides de pouvoir à tous prix et à n'importe quel prix !

Triste exemple de loyauté et de démocratie démontrée par le MR carolo !

Quel bafouage des valeurs pronées par le Mouvement Libéral !

JAMAIS,  Monsieur Etienne Knoops, homme de bien, n'aurait cautionné de tels agissements.

Pour ma part, révolté et déçu, j'ai renvoyé ma carte d'affiliation après 30 ans de militantisme au Mouvement Libéral.

Il est en plus effarant de constater que certains des membres du comité MR courcellois cautionnent ces faits ; par manque de personnalité, sans aucuns doutes !

Claude Bastin,  de Courcelles

08-11-2006

Courcelles. Roger Romain, tête de liste PTB+, et Mariette, également candidate, ont, dans une ambiance chaleureuse, invité leurs supporters pour les remercier de leur soutien à la campagne électorale. Et l’équipe n’en démord pas: les voilà repartis pour distribuer 2 000 tracts dans les quartiers. Pour Roger, le tract « d’un parti gagnant ». (Photo Solidaire)

- Cliquez

COURCELLES: Wtc, Forever Products, le zoning, le quartier de La Glacerie: ça va continuer à bouger... avec les riverains ! La vague de cambriolages ... 

Sur le zoning de COURCELLES, « Wtc inquiète les riverains », titre « La Nouvelle Gazette » ce 19 novembre 2006. Une pétition, dont je ne connais pas encore le contenu, a été organisée (à l’ initiative de qui ?) parmi les riverains, et Aurelio CIGNA (Mr) va interpeller au Conseil (voir un de mes news précédents et « Tan Que Vive »). Wtc stockera et commercialisera des produits dont certains sont qualifiés de corrosifs, dangereux ou encore inflammables. L’article se termine en annonçant que Marie-Christine Lambot (Psc-Cdh), échevine descendante de l’ environnement, a l’ intention d’ organiser une réunion publique où les riverains pourront exposer leurs craintes et interrogations. Elle en fera en tout cas la proposition lors de la prochaine réunion du Collège. Igretec, les dirigeants de World Trading Company, mais aussi des experts universitaires et des spécialistes de l’  environnement seront invités à LA TRIBUNE .

Ma qué, lisez donc ici en cliquant quelle suite a été donnée à une réunion du genre, convoquée le 25 janvier 2006 (il va donc y avoir 10 mois !), à l’ Hôtel de Ville de Courcelles, à la suite du dossier introduit ( ?) par la société FOREVER PRODUCTS à La Glacerie : 05/01/2006: Alertes à La Glacerie ? Pendant plus de 2 heures, quelque 80 riverains, alertés par mes soins, ceux du Ptb, et de Présence communiste (grâce à la vigilance d’ une habitante de la rue Wilmus), ont mis sur la sellette les dirigeants de Forever,  du Bureau chargé de l’ étude d’ incidences et … Madame Lambot. Depuis lors, plus rien, plus aucune information, ni prise de décision : ni du Collège, ni des partis pseudos démocratiques du Conseil, ni d’ un quelconque élu ou réélu (Cigna, Lambot, …). La réunion avait surtout été convoquée pour se dérouler pratiquement en stoemeling, entre amis et gens avertis. Pourtant Forever poursuit ses activités, en plein centre d’ un quartier populeux, à proximité d’ une école primaire communale, à moins de 100 mètres de certaines habitations. Et on ne sait pas non plus ce qui se passe dans les autres entrepôts voisins des anciennes Glaceries qui hébergent d’ autres sociétés. On voit les poids lourds, on en subit les conséquences et les chers concitoyens sont invités à aller voter cinq minutes tous les 6 ans. C’ est tout ! Une chose est sûre : si une réunion PUBLIQUE des riverains doit être convoquée, il serait temps de se bouger les amis : le 4 décembre 2006, on installera en effet et surtout le nouveau Conseil communal et la nouvelle majorité Ps-Mr, s’ il n’ y a pas du nouveau d’ ici là…  Soyons à l’ écoute des Courcellois, puisque un Courcellois égale un Courcellois, de 7 à 77 ans, suivant certaines promesses électorales tout à fait récentes …

Ah oui, depuis le début d’ octobre 2006, Courcelles et les environs connaîssent une véritable épidémie de cambriolages chez les petites gens (sans doute plusieurs dizaines dans tous les quartiers). Soyons rassurés, la nouvelle police fédérale unifiée et réformée avec efficacité veille sur nous : l’ enquête policière avance à grands pas et les pv s’ entassent dans les tiroirs. J’ ai connu un de ces cambriolages le 15 octobre 2006, rue Wilmus. La brigade de choc s’ est amenée 2 heures après mon premier coup de téléphone au service 101. Outrée de mes rappels, de mon mécontentement, de mon insistance, de mes remarques, la préposée du 101 m’ a poliment raccroché le téléphone au nez. Entre-temps, nous avions coincés nous-mêmes (Les 3 élus du Fn n’ ayant pas encore pris leurs fonctions … !) les 3 jeunes voleurs, récupéré 90% du butin, mais les délinquants (pas des Arabes !) ont réussi à mettre les bouts avant l’ arrivée des flics….

Depuis les élections mémorables du 8 octobre 2006, à Courcelles comme dans bien d' autres communes, la vie de nos chers élus n' est pas devenue plus facile à cause d' une majorité d' électeurs idolâtres et/ou qui se sont fait berner. Bien des ex-votants râlent, regrettent évidemment aujourd'hui et bien des bruits courent... La dernière que j' ai recueillie sur Courcelles, est que les jeux ne seraient pas encore faits pour la désignation du mayeur. La "meilleure", c'est que les 2 principaux prétendants "socialistes" en nombre de votes de préférences se seraient même rentrés dans les plumes. A vérifier bien sûr, mais si c' est vrai, ce n' est vraiment pas beau. Il reste donc plusieurs solutions en vue. La première: l' organisation d' un duel au finish. Celui des deux qui reste en vie, sera nommé bourgmestre. La seconde: en revenir au cliché de 1958: une petite dissidence encore plus à droite. C' est pas facile pour le Ps lorsqu' on n' a plus que 12/29e des élus à la suite d' une nouvelle raclée électorale, mais c' est possible avec le Mr (Meurée et Cigna seraient enfin contents puisque échevins tous les deux), plus les calottins du Psc - Cdh (disons un échevin, plus la Présidence de A Chacun son Logis) et le reste pour 6-7 "socialistes". Ce serait pas beau et "démocratique" cela ? En 1958, aussi la dissidence était intervenue à la suite d' une raclée du Psb et d' une belle bagarre pour les places à la Maison du Peuple de l' époque. La lessive serait ainsi faite en vue des élections de 2012. Vraiment pas facile de gérer tout cela en fonction des intérêts et des ambitions personnels de chacun de nos lascars !   (RoRo 12/11/2006).

COURCELLES: 6 années pour apprendre enfin à  réfléchir ... 

Grugés, trompés, bernés, une fois de plus, jusqu’ à la lie, les chers électeurs qui ont participé d’ une manière ou d’ une autre à la campagne électorale des pseudos partis « démocratiques », de l’ un ou l’ autre de leurs candidats, et qui leur ont donné leur voix à C0OURCELLES. J’  avais pourtant prévenu. Quoi qu’ il en soit : la comédie post-électorale se poursuit. Un véritable cirque, du jamais connu jusqu’ ici au plan local courcellois. 

Fin de la semaine dernière, on a appris que le Députation permanente a finalement validé les résultats électoraux courcellois, refusant les recours introduits par certains. 

Bonne chance donc à Axel SOEUR :   on verra ce qu’  il va faire à la tête d’  une équipe Ps toujours plus à droite, comme en témoigne l’  alliance conclue avec le Mr, AVANT MEME, et indépendamment, des résultats électoraux ! 

Les électeurs vont trinquer et ils ne seront certainement pas mieux écoutés pour autant, malgré ses promesses électorales et celles du Ps. 

Un nouvel exemple, dû à une lettre-circulaire de Monsieur Michel DEBACKER, trouvée tardivement dans ma boîte aux lettres, ce mardi-matin 21 novembre 2006, à propos du zoning :

« Comme vous le savez sûrement les dirigeants de la commune ont donné un avis favorable à l ’ implantation d’ une société de fabrication de produits divers. Cette société disposera d’  une unité de mélange et de différents dépôts (20 tonnes de produits corrosifs, nocifs ou irritants, 2 tonnes de produits toxiques, 10 tonnes de produits dangereux pour l’  environnement, 30.000 litres de liquides inflammables, 30.000 litres de détergents …)

Tant le bourgmestre que les échevins ne daignent répondre à nos différents courriers. Mieux même, ils orchestrent une vraie campagne de désinformation.

Pourtant près de 750 personnes ont par leur signature démontré qu’  elles étaient contre cette implantation. Une société du zoning a même intenté un recours auprès de la région.

Ce lundi, lors du conseil communal, plusieurs conseillers communaux interpelleront le collège des bourgmestre et échevins ».

J’  ajoute à ceci que c’  est toujours le mutisme complet également  pour ce qui concerne l’  entreprise FOREVER implantée, elle, à La Glacerie, et ce depuis la mémorable réunion tenue le 25 janvier 2006  l’  Hôtel de Ville.

Quant à Aurelio Cigna, lui, selon la presse, il serait tout simplement exclu du Mr par la Fédération libérale (malgré ses 838 préférences) qui aurait en outre décidé de placer sa section courcelloise sous tutelle.

Sous tutelle ? C’  est très révélateur de la grande capacité politique et administrative des élus et dirigeants locaux du Mr.   Claudy BASTIN, candidat de la liste Alc, n’  avait pas nécessairement tapé à côté de la plaque. Sous tutelle fédérale, on ne saurait délivrer un meilleur certificat d’  incapacité à la section Mr courcelloise avant même qu’  elle n’  entre dans la majorité communale.

Pour CIGNA, il ne lui reste plus qu’  à siéger en tant qu’  élu indépendant. En restant ainsi dans l’  opposition,  il ne devra pas la fermer sur ordres de ses propres et ex-amis libéraux et nouveaux alliés « socialistes ».

Que c’  est  beau leur « démocratie » !  L’  immense majorité des électeurs va donc avoir 6 années pour commencer à réfléchir. La leçon pourrait être profitable à longue échéance …

 

RoRo (21 novembre 2006)

 

Courcelles : le Conseil communal, élu le 8 octobre 2006, s’ est réuni la première fois ce lundi 04/12/2006, comme dans les autres communes. 

Quelles conclusions en tirer ? 

Il aura fallu à peine 45 minutes pour élire le Collège (pardon ratifier les propositions contenues dans le pacte de majorité conclu entre le Ps et le Mr déjà avant les élections. Comment expliquer autrement que le fait que le Psc-Cdh soit renvoyé aux oubliettes, alors qu’ il gagne 1 élu ???). 

Ils ont donc prêté serment, les 29 élus courcellois selon un texte féodal, d’ un autre âge, d’ ailleurs, toujours inspiré d’ un esprit catholique, monarchiste et unitariste belgicain. Rien de changé sous cet aspect… Faut donc toujours jurer «fidélité à la Belgique et à son Roi, et de respecter la Constitution et les lois du peuple belge » dans un pays régionalisé qui reconnaît l’ existence de plusieurs communautés…  Et pas question d’ éternuer dans les rangs … sous peine de nullité et de ne pas siéger, contre la volonté de ses propres électeurs  ! 

Ratifier la nomination des échevins ?

Naguère il y avait parfois des surprises lors de la nomination des échevins : ceux-ci étaient présentés un après l’ autre par la majorité. Un, ou des partis de l’ opposition, pouvait présenter un candidat de la minorité (ou plusieurs). Et il y avait vote. C’ est ainsi par exemple, lors d’ élections précédentes, à Montigny-le-Tilleul, qu' un échevin socialiste fut élu au sein du Collège libéral au cours du vote d’ installation. Une partie des conseillers de la majorité libérale avait fait défection en votant pour le candidat socialiste,  contre le candidat libéral.

Aujourd’hui, l’ ensemble des conseillers n’a  plus qu’ à voter par oui, non ou abstention, sur les candidatures contenues dans le pacte de majorité. L’ opposition est désormais muselée, réduite à un rôle de figurant. Une seule voix s’ est élevée contre ce principe le 4 décembre. Laissé sur la touche, l’ Ucpw Robert Tangre s’ est élevé contre cette « démocratie » inachevée … (sic). Il aurait mieux fait de parler de « démocratie » étranglée. Aujourd’ hui, les compétences communales ont été régionalisées et les Ministres des partis « démocratiques » ont concocté un Code de la Démocratie locale à leur mesure. Les lois ont changé… Dès lors, amen … !

La majorité, Maïeur, Échevins, Conseillers communaux, Président et Conseillers Cpas, sont en place et pourront passer les fêtes de fin d’ années en toute quiétude. Pas de déclarations politiques, pas de programme présenté. Cela viendra paraît-il plus tard, en janvier 2007 … Étrange ces majorités qui s’ installent légalement dans le brouillard le plus complet et dans le mépris de la population et des minorités, des oppositions …

Pour le reste Aurélio Cigna est bien exclu de son groupe. Il siège aujourd’ hui à gauche de Robert Tangre,… ce qui fait un peu sourire … L’ un a sans doute fait un petit pas à gauche et l’ autre un peu plus à droite ?...

Les 3 conseillers du Fn ont été investis, sans guère de réactions : à peine un petit numéro réprobateur, après coup, des conseillers Ucpw et Écolo (pouvaient-ils faire décemment moins ?), et les huées de très nombreux spectateurs présents … Conseillers Ps, Cdh, Mr, ravalaient leur chique … Pour vous donner l’ état d’ esprit : selon Tangre, le Fn serait simplement un électorat volatil. Un électorat  volatil qui entre les deux guerres mondiales a duré 25 ans, qui a déclenché une véritable boucherie, dont l’ aventure s’ est terminée en 1945 à Berlin, mais dont les racines sont encore présentes aujourd’hui, toujours pas volatilisées …

Pour le reste, en parlant des spectateurs-électeurs présents, à en juger par les applaudissements, ils semblent satisfaits, contents de leur vote, de leurs élus et de la majorité en place… ?  Il nous reste 6 ans, pour en reparler et juger ce qui va se passer…

RoRo (05/12/2006)

COURCELLES: "La Poste à votre Service !", privatisée belgo-suédoise, ferme son bureau à la Gare de COURCELLES-Motte : 

On le sait, j’ ai déjà informé, sans qu’il y ait jusqu’ici la moindre réaction, la moindre mobilisation, de la part de nos chers élus des partis autoproclamés « démocratiques » … En attendant, les habitants des quartiers de la Motte et de La Glacerie sont de plus en plus nombreux à apposer nos affichettes-fenêtres, faute de mieux et d’ initiatives concrètes de la part de ceux qui en ont les moyens au travers de leurs appareils et de leurs élus.

Les gens protestent et « La Poste à Votre Service», bien obligée, réagit en distribuant une lettre toute platonique, aux chers clients du quartier, disant : « Votre bureau de Poste de la Gare de la Motte à Courcelles fermera ses portes définitivement le 26 février 2007. C’ est la fin du bail de cet immeuble qui nous conduit à prendre cette décision. Ce que cela signifie pour vous ? Presque rien. Votre compte et tous vos services bancaires seront transférés automatiquement au bureau de poste de Courcelles Trieux. Nous y répondrons à toutes vos questions bancaires et financières que vous pouvez vous poser. Maddalena Alessi, responsable de votre nouveau bureau de poste »  

Les services de la Poste ne sont donc plus réservés qu’ à ceux qui ont les moyens de se déplacer, de se relier à Internet et/ou qui possèdent un compte bancaire … à la Banque de La Poste… 

Peut-on mieux se foutre du monde et de la population de La Motte, de La Glacerie, de Sart lez Moines, et des gens de passage ??? La fin d’ un bail ne peut-il être renégocié et signé de nouveau ??? 

Cela devient de plus en plus amusant de « vivre » à COURCELLES, en voie de désertification sociale et publique … 

RoRo (31/01/2007)

COURCELLES: "A CHACUN SON LOGIS": une attitude financière et comptable scandaleuse pour certains locataires de maisons "sociales" ... (?)

Imaginez  -  vous ceci mes Ami(e)s : vous vous êtes adressé, il y a plus de 6 ans, auprès d’ un propriétaire dans le privé pour obtenir une maison en location.

Vous avez signé un contrat de location fixant le loyer (évidemment indexé !) et une provision éventuelle pour charges supplémentaires d’  entretien.

Et en date du 20 novembre 2006, le propriétaire revoit ses comptes et vous réclame le paiement TARDIF, pour le 18 décembre 2006 au plus tard, d’ un SUPPLÉMENT de charges de 580,58 euros (après avoir déjà payé 1.586.97 euros de provisions) pour les années 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, et 2005.    2006 est donc encore à venir, avec 2007 !

 Vous allez aussitôt vous interroger sur les dates des services réellement rendus et effectués, leurs résultats, leurs prix horaire, et vous précipiter chez un avocat (en vous questionnant sur la légalité d’  une telle procédure) afin de vous défendre et exiger le détail des comptes…

Surtout si vous voyez que le seul poste « entretien des plantations » à lui seul est estimé (comment ?) à 1.798,09 euros (sur lesquels vous avez déjà provisionné 678,24 euros dans vos loyers).

Et bien ce qui semble irréel et audacieux dans le privé est bien réel si vous avez loué une habitation « sociale » chez « A CHACUN SON LOGIS » à COURCELLES .  Le total des charges supplémentaires estimé pour les 6 ans étant de 2.167,55 euros  (soit la bagatelle de 87.439 fb)…

C’ est ce qui arrive à une locataire (et d’ autres…) de la cité Guémené Penfao à COURCELLES.

L’  intéressée tombe évidemment des nues. Et devant le tollé de protestations, le 19 janvier 2007, «  A Chacun Son Logis » se justifie dans une lettre, assez hypocrite, signée J. J. Cane (Directeur-Gérant) et D. Gilbert (Présidente) dans laquelle on lit le paragraphe suivant :

« C’ est en raison de procédures imposées que nous sommes tenus de suivre, que celui-ci (la douloureuse à payer !) vous est parvenu et surtout en raison d’ un texte toutes boîtes, qui vous a été adressé, il y a plusieurs mois déjà, nous obligeant à procéder de la sorte et rappelant la procédure. Nous nous y sommes donc conformés. ». Sans plus …, c’  est notamment un toutes boîtes qui les oblige …

 Et le 29 janvier 2007, c’  est un rappel de paiement qui est envoyé aux retardataires, les menaçant de frais supplémentaires d’  expédition (et le reste) pour non-paiement, car Madame Daisy GILBERT, Présidente et par ailleurs conseillère Cpas (2000-2006), et les autres administrateurs de la société doivent "socialistement" parlant facilement trouver, pour ce qui les concerne, 580,58 euros au fond de leurs chaussettes, en moins d’ un mois … 

Rappelons qu’  à la suite des événements que l’ on connaît, une quirielle de sociétés locales wallonnes de logements ont fait l’ objet d’ audits. Pour COURCELLES, il n’y a pas 1 Courcellois sur 100 qui en connaît les résultats détaillés. On présume que « A Chacun Son Logis » a dû recevoir un brevet de bonne gestion, y compris financière et comptable ( ???)  

Imaginons donc le résultat des élections communales –Ps 12 élus (-2), Psc-Cdh 4 élus (+1), si la lettre du 20/11/2006 avait été envoyée … AVANT le 8 octobre 2006… 

Cela explique pourquoi il est de plus en plus nécessaire pour les locataires du logement « social » de se défendre, de s’  organiser et de revendiquer une représentation dans le Conseil d’ Administration de leur société et d’  y exiger les comptes.  

Roger ROMAIN, (31/01/2007)

Ca va mal, mes amis,  en Wallonie, européanisée et pillée elle aussi par les multinationales capitalistes !

De plus en plus d’ institutions publiques (de communes, de sociétés de logement, sociales, culturelles, éducatives, etc …) et de Wallons sont à bout de souffle.

La Ville de Charleroi, première ville de Wallonie, présente un budget en déficit énorme de 26 millions d’ euros (1 milliard de francs belges !).

Dans les sociétés de logement (à Châtelet, à Charleroi, à Courcelles, etc…) la grogne s’ installe et les gens s’organisent pour se défendre et riposter. En cause : l' insécurité, le mauvais entretien des maisons louées, les notes de chauffage de plus en plus exorbitantes, les frais d’ entretien de plus en plus élevés et non-justifiés, …

Des mesures de plus en plus impopulaires sont imposées par nos dirigeants, élus directs ou à divers degrés, des partis pseudos et autoproclamés démocratiques : certaines mettent à mal nos libertés individuelles, notre vie privée. Un exemple : l’ Ausweis imposé par l’ Icdi pour accéder aux containers communaux, déplacements, frais, tracasseries administratives, contrôles divers, pour les administrés. Les gens en parlent partout et les dépôts clandestins vont proliférer…

Autre sujet, la fermeture de 270 bureaux de Poste. Les dirigeants de la nouvelle banque privatisée devraient questionner la population. Ce mercredi, j’ ai fait un premier plongeon, pendant une heure, à l’ entrée du Bureau de la Poste principale de Courcelles-Trieu, pétition en mains, pour protester contre la fermeture du Bureau de Poste de la Gare de Courcelles-Motte. Di Rupo et la plupart des dirigeants du Parti « socialiste » devraient m’ accompagner. Les protestations de gens et le mécontentement fusent. Châtelet, Marchienne, Monceau, Leernes, Fontaine l’ Evêque, Gouy lez Piéton, Souvret, partout c’ est la même chose, le même raisonnement : « ils » ferment tout, « ils » ne songent pas aux vieux, « ils » ne gagnent pas encore assez de fric sur notre dos, où va-t-on aller travailler ?, « ils » nous embobinent, nous devons courir de plus en plus loin, leurs tarifs ne cessent d’ augmenter même pour sortir notre propre argent de leurs coffres-forts,… Il faudra bientôt se rendre à Charleroi et/ou à Bruxelles, pour pouvoir simplement rencontrer un percepteur des Postes ...

En quelques jours, 118 signatures rentrées contre cette fermeture, 210 signatures récoltées réclamant la suppression de la taxe de 50 euros (isolés) et 100 euros (ménages) imposées sur les « déchets ménagers ». Dans la cité Guémené, les pétitions circulent pour réclamer à l’ encontre de A Chacun son Logis (arriérés d’ entretien illégaux, etc, etc…).

Charleroi, mais aussi Courcelles est au bord de la faillite. Depuis 2000, la majorité Ps-Cdh a augmenté la taxe sur les raccordements à l’ égout, ensuite ce fut la taxe sur les déchets ménagers, et ce lundi, c’ est une augmentation de 10 % des additionnels communaux à l’ impôt des personnes physiques qui a été votée sur proposition de la nouvelle majorité Ps-Mr. Les élections passent, les majorités changent mais les procédés restent les mêmes. Pour aboutir à quoi ? Payer de plus en plus, pour obtenir des services de moindres qualités, réduits, et voir nos quartiers populaires tomber dans un véritable désert, dans la pauvreté par manque d’ entretien, d’ initiatives, alors que la situation financière ne s’ améliore pas pour autant. Selon Axel Soeur, notre nouveau maïeur "socialiste" l' augmentation votée ne représentera pas plus, pour la plupart des ménages courcellois, que le prix de 2 paquets de cigarettes. L' ennui, c' est que le prix des cigarettes n' arrête pas d' augmenter, de même que le prix du pain, des médicaments, du médecin, des légumes, des assurances, des cotisations de "solidarité", des redevances en tous genres, de l' energie de chauffage et d' éclairage, des transports, des frais scolaires, etc, etc ...

Lors du vote du budget communal, ce lundi, le conseiller communal Robert Tangre, fut le seul (au cours d’ une excellente intervention) à mettre réellement le doigt sur les responsabilités des autorités supérieures, des capitalistes, des partis au pouvoir, face à une telle situation. Le manque de volonté politique est évident de la part des partis dits « démocratiques », depuis des années. Plonger dans nos poches, vendre nos bijoux de famille, pour donner toujours plus aux multinationales. « Ils » grattent partout les fonds de tiroirs. Un exemple : le plan Marshal de Van Cau et de Di Rupo en faveur des multinationales… Les résultats ? Effectivement des emplois créés, mais quand même une nouvelle progression du chômage de 5.000 unités. Car les multinationales créent ici, avec notre fric, et ferment ailleurs, privatisent, délocalisent, dégraissent pour augmenter la rentabilité avec des outils de plus en plus coûteux et de plus en plus performants.

L’ exigence d’ un plan Marshall (50 milliards de francs belges,  1.250 millions d’ euros) pour sauver les communes wallonnes va de plus en plus se faire sentir. 50 milliards investis dans le social, le culturel, l’ éducation, la construction et l’ entretien de nos routes et infrastructures, dans la préservation, l’ entretien, la construction du logement social, la rénovation de l’ habitat, cela crée aussi de l’ emploi. Des maisons sociales en bon état, cela se loue, s’ achète, se revend et les fonds se réinvestissent. Ce n’ est pas de l’ argent perdu !

A Courcelles, malgré l’ aggravation constante de la fiscalité, l’ état des finances, au bord de la faillite, permettra à peine l’ entretien des rues Hamal, de la Madeleine, du Sécheron, la restauration de la salle des Fêtes de Trazegnies et une légère restauration des anciennes écoles gardiennes de Scaude-Réguignies, si j’ ai bien suivi les débats sur le banc du public lors du Conseil communal.

Il y a de quoi pleurer. Surtout quand l’ on doit entendre un représentant du Front nat(ional) reprocher aux « socialistes » d’ agir désormais contre les travailleurs en les taxant de plus en plus. C’ est ainsi que Degrelle avait déjà progressé dans les années ’30. Par la faute de qui ?

RoRo (28/02/2007)

COURCELLES: rue de Viesville, travaux, Budget, finances: une procédure ahurissante, irresponsable, sans doute illégale ...
 
Un point tout simplement ahurissant, au Conseil communal de ce lundi 26 février 2007 à COOURCELLES .
 
En cause : les travaux de réfection de la rue de Viesville.
 
Les riverains et les automobilistes de passage dispose désormais dans cette rue d’ une belle bande d’ asphalte (un vrai miroir …)  qui court de la rue des Déportés, au-delà de la rue Grand Hamal, en passant par le carrefour de la Belle Vue, rue Hamal…
 
En fait, ces travaux ont été réalisés en deux tronçons principaux. Je vais essayer de vous faire comprendre ce que je crois avoir compris des bancs du public.
 
Premier tronçon : celui de la rue des Déportés au carrefour Viesville, Hamal, Belle-Vue, réalisé en toute légalité, même si les travaux ont traîné en longueur, à cause de divers impétrants…
 
Second tronçon : du carrefour Belle-Vue (donc de la ferme) jusqu’ au-delà de la rue Grand Hamal, aurait été (même si indispensable pour les riverains et la campagne électorale communale en vue…) réalisé illégalement, sous l’ ex-majorité Ps-Cdh :  pas de mise à l’ étude, pas de décision officielle du Collège, ni du Conseil communal, pas d’ inscription budgétaire, donc pas de subsidiement,  car pas d’ approbation des autorités supérieures, pas d’ argent, …
 
Alors, lorsque sous la seule décision d’ un ou de deux ex-échevins (par exemple : celui des travaux et/ou des finances)
sont réalisés de tels travaux, l’ argent utilisé ne pouvait être destiné qu’ à autre chose, venir d’ ailleurs …
 
Deux exemples qui pourraient faire mieux comprendre que semblables procédés auraient pu déjà être inventés ailleurs et conduire loin : imaginons qu’ un prince de Belgique, haut gradé de la Marine de Guerre, voit d’ importants travaux réalisés à son domicile. L’ argent serait venu d’ ailleurs, prévu au budget et détourné de la Force navale, même si les riverains de la rue de Viesville à Courcelles, n’ ont pas des allures princières, ni de traîneur de sabre ...
 
A Charleroi, grande et première ville de la Wallonie, dirigée par les « socialistes », des clubs sportifs pourraient obtenir des subsides illégaux (pour faire plaisir aux amis, à la tête du client) venus d’ ailleurs, prévus pour autre chose, même si tous les habitants de la rue de Viesville à Courcelles ne jouent pas au football ou au basket…
 
Mais revenons à l’ Administration communale de Courcelles : il n’ y aurait même pas un petit procès-verbal, même pas un petit point mis à l’ ordre du jour, une petite note,  de l’ ancien Collège des Bourgmestre et Echevins, à ce sujet…
 
Lors du Conseil communal de lundi, la nouvelle majorité Ps-Mr a d’ abord voulu faire croire à un lampiste : entendre le Directeur des Travaux, pour explications … Hélas, le Directeur a déjà été entendu en Commission des Finances de l’ ex-Conseil communal …
 
Ensuite, nos « socialistes » nouvelle mouture ont proposé l’ inscription d’ un euro en prévision budgétaire 2007, alors que les travaux sont DEJA effectués …
 
Ainsi, les élus (Echevins et simples conseillers communaux) qui ont accepté, dans la nouvelle majorité Ps-Mr cette inscription avalisent déjà, par leur vote, une opération illégale, après seulement deux mois d’ entrée en fonctions…
 
Une jeune libérale et un socialiste ont cependant senti l’ oignon et se sont abstenus lors du vote par appel nominal réclamé judicieusement par Ernest Glinne (Ecolo). Les autres élus Mr n’ y ont vu que du feu ou se font tout simplement complices des Collèges (ancien et nouveau)…
 
Une opération illégale elle aussi qui va sauter si jamais un parti de l’ opposition, voire même un seul élu du Conseil
, introduit un recours motivé en annulation … (Ca ne viendra sans doute pas du Psc-Cdh, bien sûr, dont les élus actuels sont bien embêtés eux aussi par « la chose », même s’ il ont voté contre avec les autres membres de l’ oppoisition …)
 
Imaginez donc la suite pour les deux ex-échevins concernés, voire l’ ensemble du Collège Ps-Cdh, solidairement responsable, financièrement, administrativement, POLITIQUEMENT … de l’ opération qui porte quand même sur plusieurs millions de francs belges.
 
Evidemment, nos libéraux de la nouvelle majorité Ps-Mr se sont laissés mettre un fil à la patte par les « socialistes » en s’ engageant solidairement dans une majorité communale, pour 6 ans, conclue avant même les résultats électoraux du 8 octobre 2006… Solidaires jusqu’ au bout ??? On verra …
 
RoRo
(01/0
2/2007
)

a/conseiller communal

On sait qu' une nouvelle augmentation des tarifs Sncb est déjà annoncée pour 2007. La construction de la nouvelle gare de COURCELLES - Motte a cependant coûté des millions de fb à la collectivité. Ses portes et guichets sont maintenant fermés aux usagers  ... Les scandales du capitalisme forcené ! A part cela, le mot d' ordre est maintenant: "Abandonnez votre voiture, voyagez en train !"

Aux dernières nouvelles, il serait même de plus en plus question de raser complètement cette gare: la Sncb et la Commune de Courcelles -dont les finances sont complètement à plat- ne seraient pas tombés d' accord sur une réaffectation du bâtiment. Une gare qui ferait pourtant le bonheur, telle l' ancienne Poste de Courcelles - Trieu- , si nous avions de véritables "socialistes" à tous les niveaux de pouvoirs, de dizaines de sdf, par exemple,  qui n'ont même pas de quoi passer la nuit en plein hiver... Evidemment, La Poste, cet autre service public en voie de privatisation, saute sur l' occasion pour fermer le Bureau qui est logé dans le même bâtiment. Un prétexte tout trouvé ... !

 

Et patati, et patata … "  (j’ attends la suite avec vous:) 

LES ELECTIONS LEGISLATIVES du 10 juin 2007 en BELGIQUE capitaliste et "démocratique":

Jamais en 67 ans d' existence, je n' ai connu une campagne électorale législative aussi morne, aussi dépolitisée: finis la mobilisation des militants (principalement les agents communaux et du syndicat), le collage et/ou le surcollage, les bagarres devant les panneaux d' affichage (sauvages ou non).

Les pseudos partis autoproclamés "démocratiques" ne semblent plus mobiliser grand monde, les militants. De plus en plus de gens s' en foutent, complètement déçus, écoeurés avec raison...

Pratiquement tout se déroule à la télévision, au cours de débats sur des thèmes choisis, avec les têtes de pipe choisies des  4 partis du régime (Ps, Cdh, Mr, Ecolo) et minutés. Pourtant en Province du Hainaut 17 listes se présentent à La Chambre, tellement le ras-le-bol est généralisé. Dans les journaux sécurisés du capitalisme, les rédactions ont bien sûr leurs chouchous payants. Tenez: les scandales de l'ex-majorité Ps se multiplient. Qu'à cela ne tienne, la "Justice" a reçu pour instruction de fermer sa g..., de ne plus rien dévoiler avant le vote du 10 juin 2007. La Ministresse de la Justice est évidemment "socialiste"... C' est aussi "démocratique" que la Loi électorale ...

Aux fenêtres, les affichettes dans le style "votez pour moi, je suis le plus beau, le plus capable, le plus connu, le plus généreux" ne fleurissent plus. Les "chers électeurs" doivent encore être sous le coup des élections communales du 8 octobre 2006, et de tous les déboires, toutes les magouilles, qui ont suivi, malgré la "nouvelle charte de la démocratie locale".

A Courcelles, plus de 10 pourcents des électeurs ont choisi 3 élus du Front national. Pourquoi, pas un seul tract, pas une seule affiche n' a été collée, sur la base d' un programme inconnu, à part bien sûr le racisme, la manière forte et le choix capitaliste du système. Ils font quoi, ils servent à quoi ces 3 élus Fn ?

Le Mr, même s'il est au pouvoir à la place du Cdh (en vertu d' accords conclus AVANT les élections), a piétiné: il a légèrement progressé en voix, mais pas en élus. Pire, un élu récalcitrant a été envoyé aux oubliettes, exclu "démocratiquement" du parti libéral, car il n' avait plus la côte.  Résultat: six élus, moins un égale cinq ). Aujourd'hui, le Mr met en vedette, avec tous les appuis d' un certain Chastel, une jeune conseillère fraîchement émoulue en politique. On pousse et le fric ne doit pas manquer: avec le dernier journal publicitaire local "Tan Que Vive" était jointe une affichette-fenêtre avec sa jolie binette: à en juger par les résultats, ce n' est pas la joie, ni la folie de la réussite.

Le Cdh, ex-Psc, ex-parti catholique, ne se montre pas des plus dynamiques non plus, malgré une progression supposée. Il a distribué un toutes boîtes: "C' est l' heure" de faire ceci et cela". Ce parti partage le pouvoir depuis 1830 avec les libéraux et ensuite avec les "socialistes". Il a donc attendu 2007, avant de DECOUVRIR et PROPOSER diverses choses pour le bien (?) du peuple...  à mourir de rire !
Le Ps, au pouvoir, a bien sûr aussi le moyen de distribuer de véritables brochures à la population, dans le style AVEC VOTRE FRIC, "nous avons fait ceci et cela et nous proposons mieux". Il est à croire que la vente et/ou l' achat de nouveaux hélicoptères de combat a de nouveau rempli les caisses de propagande ... électorale (???).
 

Reste le vote utile, pour ne pas "perdre sa voix". Les médias s' y mettent. Les scandale Ps éclatent, se répètent, se succèdent à CHARLEROI, première ville de Wallonie. Les échevins compromis démissionnent les uns après les autres. Le Mr qui voulait "prendre ses responsabilités" abandonne le navire en perdition, après avoir affirmé qu' il voulait garder le cap. C' est du sérieux (?) ce revirement électoraliste...  Le Ptb +, qui monte progressivement électoralement et dans les sondages, dénonce toute cette politique scandaleuse, propre à tous les régimes du capitalisme, du fric et de l' exploitation. Hier, vendredi, Mémé Loubard (Claudine Mahy) était devant l' Hôtel de Ville de Charleroi, entourée de militants, pour chanter tous ces scandales, ces magouilles sous paroissiales honteuses. Elle a ce samedi, les honneurs de certains journaux. Dans "La Nouvelle Gazette" de ce samedi, sans toutefois signaler qu' elle est seconde candidate à La Chambre sur la liste Ptb +, n° 16.    C'est assez dire que les médias du capitalisme ne font pas de l' information, ni même de la censure. L' information, ils l' a manipulent, c' est un lavage et un conditionnement des cerveaux permanents. Ils faut bien sûr informer de certains événements qui n' échappent pas à l' opinion, mais il ne faut surtout pas pousser le bouchon trop loin.
Ah oui, la dernière chanson de Mémé Loubard à propos des scandales politiciennes de Charleroi sera dans le prochain "Tan Que Vive"
 

RoRo (02/06/2007)

(candidats Ptb+ au Sénat)

 

Pour me donner votre avis sur ces textes ou d' autres pages, cliquez svp. Merci !

Cette page a été mise à jour le 10/08/07.               
                                     

                                      bt14b.gif (2897 octets)      

Voir aussi mon site, mes liens et archives personnels  (archives)  (Solidaire)  (Courcelles)  (Courcelles-divers(Bush)  (Bush-bio)  (Bu$h-Havel)  (Bush/Sénégal)  (un boucher)  (Afghanistan "libéré")  (Allende(anti-mondialisation)  (auteurs/archives marxistes)  (Alija Izetbegovic)  (Belgique)  (Belgique/2)  (Ben Laden)  (Berlusconi(Catéchisme du  Peuple (chants)  (Chili)  (citations)  (Colombie-Farc(communistes)  (Congo (Congo/2)  (Corée)  (Corée/2)  ("crimes staliniens")  (Cuba)  (Cuba/2)  (Cuba/Bonaldi/Raffy)   (Cuba, RSF, Ménard,...))  (divers et/ou amis)  (éditions, débats)  (en bref/Belgique(Espagne (Euro-dictature capitaliste)  (Europe/2) (fichage, écoutes, surveillance)  (lutte des Forges de Clabecq (France) (Guevara) (haine, racisme, fascisme, (Front russe(histoire)  (hommage aux ouvriers-mineurs)  (Irak occupé)  (Irak/2)  (Israël)  (Israël/2) (Italie)  (jeunesse)  (l' Internationale - Degeyter et Pottier(manifeste communiste (Moriaux et le Népal)  (Negroponte en Irak (nomenklatura (nos droits)  (Otan, guerres, impérialisme, agressions, pillage des peuples, colonialisme (Otan)  (Otan/2 (Paastoors et Cuba (Paix, faim, dans le monde(Palestine occupée)  (Palestine/2)  (partisans en Belgique)  (Ier mai - histoire)  (presse)  (Queen Mary 2)  (Résistance au nazisme)  (religions) (Roux-fusillades 1886)  (six juin 1944: débarquement (socialisme, communisme, marxisme)   (solidarité internationale (Sorros)  ("Staline!", vous avez dit ?)  (Star Academy, TF1, Endemol, Universal (syndicalisme(théorie)  (Turquie)  (U$A)  (U$A/2(Vatican(Vietnam)  (wallon)