Vivre ses passions : l'amour

page suivante       page précédente

 

L'amour et le temps

PROPERCE : Sextus Propertius naquit à Assise (Ombrie) d'une famille plébéienne aisée, ruinée par la confiscation de ses terres lors des guerres civiles, en 41. Il fut élevé par sa mère ; après des études à Rome, il se consacra à la poésie et fit partie du cercle de Mécène.
Poète amoureux, il chanta Cynthie, femme mariée et riche dont il s'éprit vers l'âge de dix-huit ans et à qui il dédia trois livres d' Elégies. Un quatrième livre, écrit après la mort de Cynthie, traite surtout de sujets nationaux, à tendance morale et patriotique.
Souvent malade, il mourut fort jeune.

Autres textes de Properce  Retour à la table des matières  Index général

 

 

Non ego nunc tristis vereor, mea Cynthia, Manis
nec moror extremo debita fata rogo ;
sed ne forte tuo careat mihi funus amore,
hic timor est ipsis durior exsequiis.
Non adeo leviter noster puer haesit ocellis,
ut meus oblito pulvis amore vacet.
Illic, quidquid ero, semper tua dicar imago :
traicit et fati litora magnus amor.
Illic formosae veniant chorus heroinae,
quas dedit Argivis Dardana praeda viris ;
quarum nulla tua fuerit mihi, Cynthia, forma
gratior, et (Tellus hoc ita iusta sinat),
quamvis te longae remorentur fata senectae,
cara tamen lacrimis ossa futura meis.
Quae tu viva mea possis sentire favilla !
Tum mihi non ullo mors sit amara loco ;
quam vereor, ne te contempto, Cynthia, busto
abstrahat e nostro pulvere iniquus Amor
cogat et invitam lacrimas siccare cadentis.
Flectitur assiduis certa puella minis.
Quare, dum licet, inter nos laetemur amantes 
non satis est ullo tempore longus amor.

tristis = tristes
Manis = Manes
fatum,i : (ici) l'heure fatale (=de la mort)
fuerit : subj. potentiel
futura (sunt)
cadentis = cadentes

   vocabulaire

Moi, je ne crains pas Cynthie, les tristes Mânes ; je ne retarde pas le dernier jour que je dois à mon bûcher ; mais que mes funérailles se fassent sans ton amour, voilà ce que je crains et cette crainte est plus terrible les funérailles elles-mêmes. Notre amour s'est tellement attaché à mes yeux que ma cendre ne pourrait oublier cet amour.Là-bas, quel fantôme que je sois, on dira que je suis à toi : un grand amour traverse les rivages du destin. Là-bas, que viennent le choeur des belles héroïnes, que donna aux guerriers argiens le sac de Troie, nulle beauté ne me serait plus agréable que toi, Cynthie, et (que la Terre équitable te l'accorde !) même si les destins t'accordaient une longue vieillesse, je pleurerai cependant tes restes chers.
Si alors que tu es vivante tu pouvais ressentir mes cendres, alors la mort pour moi ne serait nulle part amère : je la crains parce que j'ai peur, Cynthie, que, méprisant mon bûcher, l'Amour injuste ne te détourne de mes cendres et ne te force aussi à sécher tes larmes. Par des menaces continues, on fait fléchir la femme la plus résolue. C'est pourquoi, pendant que cela est encore possible, aimons-nous et réjouissons-nous : l'amour ne dure jamais assez longtemps.

PROPERCE, Elégies, I, 19, 1-6 et 11-26,

 

1. OVIDE, Amours, I, 3, 15-18 : il était à chaque fois persuadé qu'il aimait pour la vie :

Ce n'est pas à moi que plaisent mille femmes, je ne suis pas un amoureux volage, c'est toi qui seras, si tu as confiance, toi qui seras mon éternel souci amoureux : puissé-je avoir la chance de vivre avec toi les années que m'a données le fil des Parques, et de mourir pleuré de toi !

2. Robert DESNOS, dans Poètes d'Aujourd'hui, Paris, Seghers, 1949.

Le dernier poème

J'ai rêvé tellement fort de toi,
J'ai tellement marché, tellement parlé,
Tellement aimé ton ombre,
Qu'il ne me reste plus rien de toi.
Il me reste d'être l'ombre parmi les ombres
D'être cent fois plus ombre que l'ombre
D'être l'ombre qui viendra et reviendra
dans ta vie ensoleillée.

abstraho, is, ere, traxi, tractum : tirer, traîner loin de, séparer de; arracher
adeo, adv. : tellement ; adeo... ut + subj : tellement... que
amarus, a, um : amer
amo, as, are : aimer, être amoureux
amor, oris, m. : l'amour
Argivus, a, um : d'Argos, argien, grec (Argivi, orum : les Argiens, les Grecs)
assiduus, a, um : continu
bustum, i, le bûcher
cado, is, ere, cecidi, casum : tomber
careo, es, ere, ui, iturus : manquer de, être débarrassé de
carus, a, um
: cher
certus, a, um : 1. séparé 2. certain, sûr, dont on ne doute pas, avéré, clair, manifeste 3. arrêté, décidé, résolu (en parl. des choses); qui a pris une résolution (en parl. des personnes) 4. déterminé, fixé; qqf. un certain, quelque 5. sûr, digne de confiance, certain, solide, ferme, régulier, assuré, honnête 6.sûr de, certain de, informé de (en parl. des personnes)
chorus, i, m. : la danse en choeur, le choeur, la troupe
cogo, is, ere, egi, actum : 1. assembler, réunir, rassembler, 2. concentrer, condenser 3. pousser de force, forcer
contemno, is, ere, tempsi, temptum : mépriser
Cynthia, ae, f. : Cynthie
Dardanus, a, um : dardanien (Troyen)
debeo, es, ere, ui, itum : devoir
dico, is, ere, dixi, dictum : 1 - dire, affirmer, prononcer, exprimer; débiter, réciter. - 2 - dire le nom, nommer, appeler. - 3 - haranguer, plaider. - 4 - célébrer, chanter, raconter, décrire, composer, prédire. - 5 - fixer, assigner, établir, régler. - 6 - avertir, faire savoir, notifier. - 7 - signifier, vouloir dire. - 8 - nommer, élire, proclamer, élever au rang de.
do, das, dare, dedi, datum
: donner
dum, conj. : 1. + ind. = pendant que, jusqu'à ce que 2. + subj. : pourvu que, le temps suffisant pour que
durior, oris : comparatif de durus, a, um : dur, rude sévère
e, prép. : + Abl. : hors de, de
ego, mei : je
et, conj. : et. adv. aussi
exsequiae, arum, f. : les obsèques, les funérailles
extremus, a, um : 1. le plus à l'extérieur, extrême 2. dernier 3. le plus bas
fatum, i, n. : 1 - la prédiction, l'oracle, la prophétie. - 2 - le destin, la destinée, la fatalité, la volonté des dieux. - 3 - le sort, la condition, la fortune. - 4 - la durée de la vie. - 5 - l'accident, le malheur, la calamité, la disgrâce. - 6 - la ruine, la destruction, la perte, le fléau, la peste. - 7 - la mort naturelle, la mort.
favilla, ae, f. : la cendre
flecto, is, ere, flexi, flexum : courber (flexum mare : une crique)
forma, ae, f. : la forme, la beauté, le plan
formosus, a, um : beau, charmant, élégant
forte, adv. : par hasard
funus, eris, n. : les funérailles, l'ensevelissement ; la mort, la ruine
futurus, a, um, part. fut. de sum : devant être
gratior, oris : comparatif de gratus, a, um : agréable
haereo, es, ere, haesi, haesum : être attaché
heroine, es, f. : l'héroïne
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
illic, adv. : là
imago, inis, f. : l'imitation, l'image, le portrait d'ancêtres
iniquus, a, um : inégal; défavorable; excessif; injuste
inter, prép. : + Acc. : parmi, entre
invitus, a, um : contre son gré
ipse, a, um : (moi, toi, lui,...) même
ita, adv. : ainsi, de cette manière ; ita... ut, ainsi que
iustus, a, um : juste, équitable, raisonnable
lacrima, ae, f. : la larme
laetor, aris, atus sum : se réjouir, éprouver de la joie
leviter, adv. : légèrement, faiblement, peu
liceo, v. impers. : il est permis ; conj. + subj. : bien que
litus, oris, n. : le rivage
locus, i, m. : le lieu, l'endroit; la place, le rang; la situation
longus, a, um : long
magnus, a, um : grand
manes, ium
, m. : les mânes, les esprits des morts
meus, mea, meum : mon
minae, arum
, f. : les menaces
moror, aris, ari : s'attarder, demeurer (nihil - : ne pas se soucier de)
mors, mortis, f. : la mort
ne, 1. adv. : ... quidem : pas même, ne (défense) ; 2. conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté) 3. adv. d'affirmation : assurément 4. interrogatif : est-ce que, si
nec, adv. : et...ne...pas
non, neg. : ne...pas
nos, nostrum : nous, je
noster, tra, trum : adj. notre, nos pronom : le nôtre, les nôtres
nullus, a, um : aucun
nunc, adv. : maintenant
obliviscor, eris, i, oblitus sum : oublier
ocellus, i, m. : le petit oeil, le clin d'oeil
os, ossis, n. : l'os
possum, potes, posse, potui : pouvoir
praeda, ae, f. : le butin, les dépouilles, la proie
puella, ae, f. : la fille, la jeune fille
puer, pueri
, m. l'enfant, le jeune esclave
pulvis, eris, m. : la poussière, la cendre
quam, 1. accusatif féminin du pronom relatif = que 2. accusatif féminin sing de l'interrogatif = quel? qui? 3. après si, nisi, ne, num = aliquam 4. faux relatif = et eam 5. introduit le second terme de la comparaison = que 6. adv. = combien
quamvis, conj. : bien que
quare, inv. : c'est pourquoi, pourquoi
quarum, 1. G. F. PL du relatif 2. idem de l'interrogatif ou de l'exclamatif 3. faux relatif = et earum 4. après si, nisi, ne, num = aliquarum
quas
, 1. ACC. FEM. PL. de pronom relatif. 2. ACC. FEM. PL. de l'adjectif ou du pronom interrogatif. 3. Après si, nisi, ne, num = aliquas 4. Faux relatif = et eas.
qui
, 1. nominatif masculin singulier ou nominatif masculin pluriel du relatif 2. idem de l'interrogatif 3. après si, nisi, ne, num = aliqui 4. faux relatif = et ei 5. interrogatif = en quoi, par quoi
quisquis, quidquid ou quicquid : quiconque
remoror, aris, ari : arrêter, retarder, retenir
rogus, i, m. : le bûcher
satis, adv. : assez, suffisamment
sed, conj. : mais
semper, adv. : toujours
senecta, ae, f. : la vieillesse
sentio, is, ire, sensi, sensum : percevoir, s'apercevoir
sicco, as, are : (faire) sécher
sino, is, ere, sivi, situm : permettre
sum, es, esse, fui : être
tamen, adv. : cependant
tellus, uris, f. : la terre, le sol, le terrain, le pays
tempus, oris, n. : 1. le moment, l'instant, le temps 2. l'occasion 3. la circonstance, la situation - la tempe
timor, oris, m. : la peur, la crainte
traicio, is, ere, ieci, iectum : traverser
tristis, e : 1. triste, affligé 2. sombre, sévère, morose
tu, tui : tu, te, toi
tum, adv. : alors
tuus, a, um : ton
ullus, a, um : un seul ; remplace nullus dans une tournure négative
ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
vaco, as, are : 1. être vide, libre, inoccupé, sans, exempt 2. être inoccupé, oisif 3. le temps ne manque pas
venio, is, ire, veni, ventum : venir
vereor, eris, eri, veritus sum : 1. révérer, respecter 2. appréhender, craindre
vir, viri, m. : l'homme, le mari
vivus, a, um : vivant
texte
texte
texte
texte