Vivre ses passions : l'amour

page suivante       page précédente

L'amour est un esclavage

PROPERCE : Sextus Propertius naquit à Assise (Ombrie) d'une famille plébéienne aisée, ruinée par la confiscation de ses terres lors des guerres civiles, en 41. Il fut élevé par sa mère ; après des études à Rome, il se consacra à la poésie et fit partie du cercle de Mécène.
Poète amoureux, il chanta Cynthie, femme mariée et riche dont il s'éprit vers l'âge de dix-huit ans et à qui il dédia trois livres d' Elégies. Un quatrième livre, écrit après la mort de Cynthie, traite surtout de sujets nationaux, à tendance morale et patriotique.
Souvent malade, il mourut fort jeune.

Autres textes de Properce  Retour à la table des matières  Index général

Le poète se sent partagé entre la vie active (avec son ami Tullus) et les plaintes de Cynthie quand il parle de voyages.

sed me complexae remorantur verba puellae
mutatoque graves saepe colore preces.
Illa mihi totis argutat noctibus ignis
et queritur nullos esse relicta deos ;
illa meam mihi iam se denegat ; illa minatur,
quae solet irato tristis amica viro.
His ego non horam possum durare querelis :
a ! pereat, si quis lentus amare potest.
An mihi sit tanti doctas cognoscere Athenas
atque Asiae veteres cernere divitias,
ut mihi deducta faciat convicia puppi
Cynthia et insanis ora notet manibus
osculaque opposito dicat sibi debita vento
et nihil infido durius esse viro ?

puella,ae : (ici) la jeune femme aimée : la bien-aimée, la maîtresse
-que : (ici) et en particulier
ignis = ignes
tanti esse ut (+ subj.) : avoir une valeur si grande que, valoir tant la peine de
deducere,o,duxi,ductum : (ici) emmener du rivage, mettre à la mer
puppis,is = navis (poétique)

   vocabulaire

... mais me retiennent les paroles de mon amie qui m'embrasse et souvent ses pénibles prières en particulier quand elle chage de couleur. Celle-ci ressasse des nuits entières son amour et se plaint que, puisqu'elle est abandonnée, il n'y a plus de dieux. Elle dit me qu'elle n'est plus à moi ; elle me menace, comme une triste maîtresse a l'habitude de menacer son amant en colère. Moi je ne peux supporter une heure ses lamentations. Ah ! que périsse celui qui peut rester impassible en amour ! Et que me vaut de connaître la docte Athènes et de voir les vieilles richesses de l'Asie, si Cynthie me fait des reproches quand le navire s'en va, si elle dit au vent contraire que les baisers lui sont dus et que rien n'est plus dur qu'un mari infidèle.

PROPERCE, Elégies, I, 6, 5-18.

 

Les poètes élégiaques, Properce le premier, assimilent souvent à l'esclavage la dépendance et la soumission de l'amoureux à sa bien-aimée :

1. PROPERCE, Elégies, II, 13, 35-36 : il imagine son épitaphe:

Qui nunc iacet horrida pulvis,
unius hic quondam servus amoris erat.

Ci gît, âpre poussière, l’esclave jadis d’un seul amour.

2. PROPERCE, Elégies, III, 25, 3, :

Pendant cinq ans, j'ai pu être pour toi un esclave fidèle (tibi ... servire fideliter).

3. TIBULLE, Elégies, I, 1, 55-56 : 

Me retinent vinctum formosae vincla puellae
et sedeo duras ianitor ante fores.

Les chaînes de ma jolie maîtresse me retiennent et je suis comme un gardien devant une lourde porte.

4. TIBULLE, Elégies, II, 4, 1-4 

a, prép. : + Abl. : à partir de, après un verbe passif = par
amica, ae, f. : l'amie, la maîtresse
amo, as, are : aimer, être amoureux
an, conj. : est-ce que, si (int. ind.), ou (int. double)
arguto, as, are : parler sans cesse, bavarder, ressasser
Asia, ae, f. : Asie
Athenae, arum, f. : Athènes
atque, conj. : et, et aussi
cerno, is, ere, crevi, cretum
: distinguer, comprendre, décider
cognosco, is, ere, novi, nitum : 1. apprendre à connaître, étudier ; pf. : savoir 2. reconnaître 3. instruire (une affaire)
color, oris, m. : la couleur, le teint du visage, l'éclat (du style)
complector, eris, i, complexus sum : 1. embrasser, entourer 2. saisir, 3. entourer de ses soins 4. comprendre
convicium, i, n. : l'éclat de voix, la clameur, le vacarme, les criailleries - en partic. : le cri marquant la désapprobation, les invectives, les cris injurieux, le reproche, le blâme
Cynthia, ae, f. : Cynthie
debeo, es, ere, ui, itum : devoir
deduco, is, ere, duxi, ductum : 1. faire descendre 2. conduire 3. fonder 4. détourner de
denego, as, are : 1. nier fortement, dire que non 2. dénier, refuser
deus, i, m. : le dieu
dico, is, ere, dixi, dictum : 1 - dire, affirmer, prononcer, exprimer; débiter, réciter. - 2 - dire le nom, nommer, appeler. - 3 - haranguer, plaider. - 4 - célébrer, chanter, raconter, décrire, composer, prédire. - 5 - fixer, assigner, établir, régler. - 6 - avertir, faire savoir, notifier. - 7 - signifier, vouloir dire. - 8 - nommer, élire, proclamer, élever au rang de.
divitiae, arum, f. : richesses
doctus, a, um : savant
durius, nom ou acc. neutre sing. du comparatif de durus,a,um : dur
duro, as, are : durcir, endurcir, rendre dur
ego, mei : je
et, conj. : et. adv. aussi
facio, is, ere, feci, factum : faire
gravis, e : 1. lourd, pesant 2. grave, puissant, forts, grave, dur, rigoureux, pénible, accablant 3. alourdi, embarrassé, accablé
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
hora, ae, f. : l'heure
iam, adv. : déjà, à l'instant
ignis, is, m. : le feu
ille, illa, illud : adjectif : ce, cette (là), pronom : celui-là, ...
infidus, a, um
: peu sûr, déloyal, infidèle
insanus, a, um : qui a l'esprit en mauvais état, fou, aliéné, insensé, déraisonnable
iratus, a, um : en colère, irrité
lentus, a, um : souple, mou, apathique, indolent, impassible
manus, us, f. : la main, la petite troupe
meus, mea, meum : mon
minor, aris, ari : menacer
muto, as, are : 1. déplacer 2. changer, modifier 3. échanger
nihil, indéfini : rien
non, neg. : ne...pas
noto, as, are
: marquer, noter
nox, noctis
, f. : la nuit
nullus, a, um : aucun
oppono, is, ere, posui, positum : placer devant, opposer
os, oris
, n. : le visage, la bouche, l'entrée, l'ouverture
osculum, i, n. : le baiser
pereo, is, ire, ii, itum : périr
possum, potes, posse, potui
: pouvoir
preces, um
, f. pl. : les prières
puella, ae, f. : la fille, la jeune fille
puppis, is, f. : la poupe
quae, 4 possibilités : 1. nominatif féminin singulier, nominatif féminin pluriel, nominatif ou accusatif neutres pluriels du relatif = qui, que (ce que, ce qui) 2. idem de l'interrogatif : quel? qui? que? 3. faux relatif = et ea - et eae 4. après si, nisi, ne, num = aliquae
querela, ae
, f. : plainte, lamentation
queror, eris, i, questus sum : se plaindre
quis, 1. pronom interrogatif N. M. S. 2. pronom indéfini = quelqu'un 3. après si, nisi, ne, num = aliquis 4. = quibus
relinquo, is, ere, reliqui, relictum
: laisser, abandonner
remoror, aris, ari : arrêter, retarder, retenir
saepe, inv. : souvent
se, pron. réfl. : se, soi
sed, conj. : mais
si, conj. : si
soleo, es, ere, solitus sum : avoir l'habitude de (solitus, a, um : habituel, ordinaire)
sum, es, esse, fui : être
tantus, a, um : si grand ; -... ut : si grand... que
totus, a, um : tout entier
tristis, e : 1. triste, affligé 2. sombre, sévère, morose
ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
ventus, i, m. : le vent
verbum, i, n. 1. le mot, le terme, l'expression 2. la parole 3. les mots, la forme
vetus, eris : vieux
vir, viri, m. : l'homme, le mari
texte
texte
texte
texte