Violence à l'école

page suivante       page précédente

Chahuteurs!

AULU-GELLE : Erudit qui fit un long séjour à Athènes. Pour meubler ses loisirs, ses veillées d'hiver, il composa un recueil, Noctes Atticae en 20 livres; cet ouvrage parle de tout : histoire, mythologie, littérature, arts, droit, sciences, médecine. C'est une mine de renseignements intéressants sur l'Antiquité.
Grâce à ses citations, nous possédons des fragments d'écrivains dont les oeuvres sont perdues. L'auteur juge, raisonne, apprécie; il est homme de goût.

Autres textes d'Aulu-Gelle  Retour à la table des matières  Index général

Les professeurs ont toujours connu des classes difficiles et des élèves dépourvus de l'urbanité souhaitée. 

"Cum philosophus, inquit, hortatur, monet, suadet, obiurgat, aliudve quid disciplinarum disserit, tum, qui audiunt, si de summo et soluto pectore obvias vulgatasque laudes effutiunt, si clamitant etiam, si gestiunt, tum scias et qui dicit et qui audiunt frustra esse: neque illic philosophum loqui, sed tibicinem canere."

AULU-GELLE, Nuits attiques, V,1.

   vocabulaire

" Quand, dit-il, le philosophe encourage, donne des conseils, critique ou expose quelque point de son cours, si les auditeurs lancent, du fond de leur poitrine et sans retenue, des approbations triviales et populaires, s'ils hurlent aussi et gesticulent, sache que l'orateur et les auditeurs perdent leur temps: ce n'est pas là un philosophe qui parle, mais un flûtiste qui joue."

AULU-GELLE, Nuits attiques, V,1.

Les professeurs ont toujours connu des classes difficiles et des élèves dépourvus de l'urbanité souhaitée. On joindra au dossier d'autres témoignages d'époques différentes :

* Plaute met en scène un professeur victime de la violence de ses élèves. Si ce cas, qui provoquait l'hilarité des spectateurs vers 200 A.C.N., est caricatural, il n'en est pas moins le reflet de la réalité.
Mais aujourd'hui, un marmot qui n'a pas sept ans, si on le touche du bout des doigts, vous fend aussitôt la tête de son précepteur avec sa tablette. Va-t-on réclamer auprès du père, le père ne manque pas de dire à son garçon : " tu es bien de notre sang et, tant que tu sauras te défendre contre les injures, tu le resteras !" Et on menace le maître : "dis donc, vieil imbécile, ne t'avise pas de toucher à cet enfant parce qu'il t'a montré du caractère !" Le précepteur s'en va, la tête entourée d'un linge huilé, comme une lanterne...
( Bacchides, 440 et suiv..)

* Pétrone fait écho à l'irrespect ignare dont font preuve de jeunes étudiants au sortir d'une salle de déclamation.
Encore enflammé par ce discours, je marchais dans le jardin. Voilà qu'une importante bande d'étudiants arriva sous le portique. Apparemment, ils venaient d'entendre la déclamation improvisée d'un quidam qui avait répondu au plaidoyer d'Agamemnon. Tandis que ces jeunes tournaient en dérision ses phrases et critiquaient durement le plan de tout son discours, j'en profitai pour me défiler...
(Satiricon, VI)

 

alius, a, ud : autre, un autre
audio, is, ire, ivi, itum : 1. entendre (dire) 2. écouter 3. apprendre 4. bene, male audire : avoir bonne, mauvaise réputation
cano, is, ere, cecini, cantum : 1. chanter, résonner, retentir 2. prédire, prophétiser 3. jouer d'un instrument de musique
clamito, as, are : crier fort
cum, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
de, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de
dico, is, ere, dixi, dictum : dire, appeler
disciplina, ae, f. : l'enseignement, la discipline
dissero, is, ere, serui, sertum : exposer, disserter, raisonner
effutio, is, ere, iui, itum : répandre
et, conj. : et. adv. aussi
etiam, adv. : encore, en plus, aussi, même, bien plus
frustra, adv. : en vain
gestio, is, ire, ii ou ivi : exulter, avoir des transports de joie, ou d'un autre sentiment, gesticuler
hortor, aris, ari : exhorter, engager à
illic, adv. : là
inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle
laus, laudis, f. : la louange, la gloire, l'honneur
loquor, eris, i, locutus sum : parler
moneo, es, ere, ui, itum : avertir, engager à
neque, adv. : et ne pas
obiurgo, as, are : réprimander, blâmer, punir, reprocher, critiquer
obvius, a, um : qui se trouve sur le passage de qqn., banal
pectus, oris, n. : la poitrine
philosophus, i, m. : le philosophe
qui, 1. N.M. S., N. M. PL. du pronom relatif = qui 2. faux relatif = et is - et ei 3. NMS ou N.M.PL. de l'interrogatif = qui? quel? 4. après si, nisi, ne, num = aliqui
quid, 1. Interrogatif neutre de quis : quelle chose?, que?, quoi?. 2. eh quoi! 3. pourquoi? 4. après si, nisi, ne num = aliquid
scio, is, ire, scivi, scitum : savoir
sed, conj. : mais
si, conj. : si
solutus, a, um : évanoui, dégagé, libre, relâché, négligent ici : sans retenue
suadeo, es, ere, suasi, suasum : conseiller
sum, es, esse, fui : être
summus, a, um : superlatif de magnus. très grand, extrême
tibicen, inis, m. : le flûtiste
tum, adv. : alors
vulgatus, a, um : ordinaire, populaire

texte
texte
texte
texte