Violence en ville

page suivante       page précédente

Caprice d'ivrogne

JUVENAL : Decius Iunius Iuvenalis, fils adoptif d'un riche affranchi, était à l'abri du besoin. Il fit jusqu'à l'âge de quarante ans le métier de rhéteur et de déclamateur. Puis, sous les règnes de Trajan et d'Hadrien, il écrivit ses satires. Cela ne lui réussit guère puisqu'il fut exilé en Egypte où il mourut d'ennui et de chagrin.
Son oeuvre consiste en 16 Satires. Quelques-unes attaquent les défauts généraux de l'humanité, mais la plupart s'en prennent à des vices contemporains. Tout le monde est attaqué, même l'empereur. Juvénal est éloquent, mais la recherche, l'obscurité, la rudesse du style empêchent parfois de goûter les fortes qualités du texte : vigueur dans l'invective, splendeur de l'imagination.

Autres textes de Juvénal  Retour à la table des matières  Index général

 

Ebrius ac petulans, qui nullum forte cecidit,
dat poenas, noctem patitur lugentis amicum
Pelidae, cubat in faciem, mox deinde supinus;
ergo non aliter poterit dormire: quibusdam
somnum rixa facit. Sed quamvis improbus annis
atque mero fervens, cavet hunc, quem coccina laena
vitari iubet et comitum longissimus ordo,
multum praeterea flammarum et aenea lampas.
Me, quem luna solet deducere vel breve lumen
candelae, cuius dispenso et tempero filum,
contemnit. Miserae cognosce prooemia rixae,
si rixa est ubi tu pulsas, ego vapulo tantum.
stat contra starique iubet: parere necesse est;
nam quid agas, cum te furiosus cogat et idem
fortior ! "Unde venis ?" exclamat "Cuius aceto,
cuius conche tumes ? Quis tecum sectile porrum
sutor et elixi vervecis labra comedit ?
nil mihi respondes ? Aut dic aut accipe calcem.
Ede ubi consistas, in qua te quaero proseucha ?"
Dicere si temptes aliquid tacitusve recedas,
tantumdem est : feriunt pariter, vadimonia deinde
irati faciunt. Libertas pauperis haec est :
pulsatus rogat et pugnis concisus adorat
ut liceat paucis cum dentibus inde reverti.

JUVÉNAL, Satires, III, 278 - 301

   vocabulaire

Un ivrogne, un violent, qui par hasard n'a encore étendu personne, se sent coupable et passe une nuit pareille à celle du fils de Pélée pleurant son ami; il se couche sur le ventre, puis sur le dos. Mais non, pas d'autre moyen pour dormir : il y a des individus qu'une bagarre fait dormir ! Malgré l'effronterie de son âge et la chaleur du vin pur, il se garde de celui que lui disent d'éviter un manteau écarlate, une longue file de compagnons, beaucoup de torches et une lampe de bronze. Mais moi qui n'ai d'habitude au retour que la lune ou la faible lueur d'une chandelle, dont j'épargne et modère la mèche, je ne l'impressionne pas. Apprenez comment débute cette malheureuse dispute, si dispute il y a quand on frappe, tandis que moi j'encaisse ! Il se dresse devant moi et m'ordonne de m'arrêter : il faut bien obéir; que ferait-on quand on est coincé par un enragé, de surcroît plus costaud ! " D'où viens-tu ?" hurle-t-il. "Chez qui es-tu allé te bourrer de pinard et de fèves ? Quel cordonnier a mangé avec toi des poireaux hachés et du museau de mouton bouilli ? Tu ne me réponds rien ? Tu parles ou tu reçois un coup de pied ! Où es-tu posté ? Dans quelle synagogue est-ce que je te cherche ?" Oser dire quelque chose, ou reculer sans un mot, cela revient au même : ces furieux tapent tout autant avant de vous faire payer une caution. Un pauvre homme n'a qu'une issue : molesté, il prie, maltraité à coups de poings, il supplie qu'on le laisse repartir avec quelques dents.

JUVÉNAL, Satires, III, 278 - 301.

Les Juifs à Rome : les relations entre le pouvoir romain et les Juifs de Palestine et de la diaspora ont fluctué entre une bienveillance extrême et une impitoyable répression. César leur accorda de nombreuses facilités pour les remercier de l'aide apportée lors du siège d'Alexandrie; Auguste leur laissa une véritable autonomie religieuse et politique; Caligula s'enlisa dans des conflits politico-religieux avec les Juifs d'Alexandrie; sous Claude, une colonie importante est établie à Rome et l'empereur lui retire le droit de toute réunion (en dehors des synagogues ?). S'agit-il de la crainte du prosélytisme ou des troubles provoqués par les sectes ? Ces communautés firent des adeptes principalement dans les couches les plus pauvres de Rome. Leur refus du culte impérial, associé à leur marginalisation sociale, déclencha dès ce moment un climat anti-juif.

 

ac, conj. : et, et aussi
accipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, apprendre (acceptus, a, um : bien accueilli, agréable)
acetum, i, n. : le vinaigre
adoro, as, are : adorer, implorer
aeneus, a, um : d'airain, de bronze
ago, is, ere, egi, actum : 1. mettre en mouvement, pousser 2. faire, traiter, agir
aliquis, a, id : quelqu'un, quelque chose
aliter, adv. : autrement
amicus, a, um : ami (amicus, i, m. : l'ami)
annus, i, m. : l'année
atque, conj. : et, et aussi
aut, conj. : ou, ou bien
brevis, e : court (espace ou temps)
cado, is, ere, cecidi, casum : tomber
calx, calcis, f. : le talon, le coup de pied
candela, ae, f. : la chandelle
caveo, es, ere, cavi, cautum : faire attention, veiller à ce que (cautus, a, um : sûr, en sécurité, défiant, circonspect)
coccinus, a, um : écarlate
cognosco, is, ere, novi, nitum : 1. apprendre à connaître, étudier ; pf. : savoir 2. reconnaître 3. instruire (une affaire)
cogo, is, ere, egi, actum : 1. assembler, réunir, rassembler, 2. concentrer, condenser 3. pousser de force, forcer
comedo, is, ere, edi, esum : manger
comes, itis, m. : le compagnon
conchis, is, f. : la fève
concido, is, ere, cidi, cisum : couper en morceaux, hacher, tomber
consisto, is, ere, stiti : se placer, s'établir
contemno, is, ere, tempsi, temptum : mépriser
contra, adv : au contraire, en face ; prép+acc : contre
cubo, as, are : être couché, allongé
cuius, 1. GEN. SING. du pronom relatif 2. idem de l'interrogatif 3. faux relatif = et eius 4. après si, nisi, ne, num = et alicuius
cum, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
deduco, is, ere, duxi, ductum : conduire
deinde, adv. : ensuite
dens, dentis, f. : la dent
dico, is, ere, dixi, dictum : dire, appeler
dispenso, as, are : partager, distribuer, régler
do, das, dare, dedi, datum : donner
dormio, is, ire, ivi, itum : dormir, ne rien faire
ebrius, a, um : ivre
edo, edis , edidi, editum : mettre à jour, faire connaître, produire (editus, a, um : élevé, haut)
ego, mei : je
elixus, a, um : bouilli
ergo, conj. : donc
et, conj. : et. adv. aussi
exclamo, as, are : s'exclamer
facies, ei, f. : 1. la forme extérieure, l'aspect l'apparence, la beauté 2. la figure 3. le genre, l'espèce
facio, is, ere, feci, factum : faire
ferio, is, ire : frapper ; - foedus : conclure un traité
fervens, entis : bouillonnant, fougueux
filum, i, n. : le fil, la mèche
flamma, ae, f. : la flamme
forte, adv. : par hasard
fortior, oris : comparatif de fortis, e : courageux
furiosus, a, um : dément
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
idem, eadem, idem : le (la) même
improbus, a, um : malhonnête
in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
inde, adv. : de là, donc
iratus, a, um : en colère, irrité
iubeo, es, ere, iussi, iussum : 1. inviter à, engager à 2. ordonner
labrum, i, n. : la lèvre, le museau
laena, ae, f. : le manteau d'hiver (porté sur la tunique)
lampas, adis, f. : la torche, le flambeau, la lampe
libertas, atis, f. : la liberté
liceo, v. impers. : il est permis ; conj. + subj. : bien que
longissimus, a, um : superlatif de longus, a, um : long
lugeo, es, ere, luxi, luctum : être affligé, être en deuil
lumen, inis, n. : 1. la lumière 2. le flambeau, la lampe 3. le jour 4. l'éclat, le rayon 5. les yeux
luna, ae, f. : la lune
merus, a, um : pur, sans mélange
miser, a, um : malheureux
mox, adv. : bientôt
multum, adv. : beaucoup
nam, conj. : de fait, voyons, car
necesse, adj. inv. : inévitable, inéluctable, nécessaire
nil, rien
non, neg. : ne...pas
nox, noctis, f. : la nuit
nullus, a, um : aucun
ordo, inis, m. : le rang, l'ordre, la file (de soldats), la centurie
pareo, es, ere, ui, itum : paraître, apparaître, se montrer; obéir
pariter, adv. : également; comme, à la manière de
patior, eris, i, passus sum : supporter, souffrir, être victime de, être agressé par
pauci, ae, a : pl. peu de
pauper, eris : pauvre
Pelides, ae, m. : le fils de Pélée, Achille
petulans, antis : effronté
poena, ae, f. : le châtiment (dare poenas : subir un châtiment)
porrum, i, m. : le poireau
possum, es, posse, potui, - : pouvoir
praeterea, inv. : en outre
prooemium, i, n. : le prélude, le préambule, le début
proseucha, ae, f. : la synagogue
pugna, ae, f. : la bataille, le combat, le pugilat
pulso, as, are : ébranler, frapper
qua, 1. ABL. FEM. SING. du relatif. 2. Idem de l'interrogatif. 3. après si, nisi, ne, num = aliqua. 4. faux relatif = et ea 5. adv. = par où?, comment?
quaero, is, ere, sivi, situm : chercher, demander
quamvis, conj. : bien que
quem, 4 possibilités : 1. acc. mas. sing. du pronom relatif = que 2. faux relatif = et eum 3. après si, nis, ne num = aliquem : quelque, quelqu'un 4. pronom ou adjectif interrogatif = qui?, que?, quel?
qui, 1. N.M. S., N. M. PL. du pronom relatif = qui 2. faux relatif = et is - et ei 3. NMS ou N.M.PL. de l'interrogatif = qui? quel? 4. après si, nisi, ne, num = aliqui
quid, 1. Interrogatif neutre de quis : quelle chose?, que?, quoi?. 2. eh quoi! 3. pourquoi? 4. après si, nisi, ne num = aliquid
quidam, quaedam, quoddam/quiddam : un certain, quelqu'un, quelque chose
quis, 1. pronom interrogatif N. M. S. 2. pronom indéfini = quelqu'un 3. après si, nisi, ne, num = aliquis 4. = quibus
recedo, is, ere, cessi, cessum : repartir, s'en aller, se retirer
respondeo, es, ere, di, sum : répondre
reverto, is, ere, i, sum : retourner, revenir
rixa, ae, f. : la dispute, le combat
rogo, as, are : demander
sectilis, e : coupé, hâché
sed, conj. : mais
si, conj. : si
soleo, es, ere, solitus sum : avoir l'habitude de (solitus, a, um : habituel, ordinaire)
somnus, i, m. : le sommeil
sto, as, are, steti, statum : se tenir debout
sum, es, esse, fui : être
supinus, a, um : tourné vers le haut, penché en arrière, renversé sur le dos, couché
sutor, oris, m. : le cordonnier
tacitus, a, um : tacite, muet
tantum, adv. : tant de, tellement ; seulement
tantumdem, adv. : juste autant, tout autant
tecum, = cum te : avec toi
tempero, as, are : combiner, accommoder ensemble
tempto, as, are : chercher à saisir, éprouver, essayer, attaquer
tu, tui : tu, te, toi
tumeo, es, ere : être gonflé, enflé
ubi, adv. : où; conj. quand
unde, adv. : d'où?
ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
vadimonium, i, n. : l'engagement pris en fournissant une caution
vapulo, as, are : être battu, recevoir des coups
vel, adv. : ou, ou bien, même, notamment (vel... vel... : soit... soit...)
venio, is, ire, veni, ventum : venir
vervex, ecis, f. : le mouton
vito, as, are : éviter

texte
texte
texte
texte