Violence domestique

page suivante       page précédente

Servus homo est?

JUVENAL : Decius Iunius Iuvenalis, fils adoptif d'un riche affranchi, était à l'abri du besoin. Il fit jusqu'à l'âge de quarante ans le métier de rhéteur et de déclamateur. Puis, sous les règnes de Trajan et d'Hadrien, il écrivit ses satires. Cela ne lui réussit guère puisqu'il fut exilé en Egypte où il mourut d'ennui et de chagrin.
Son oeuvre consiste en 16 Satires. Quelques-unes attaquent les défauts généraux de l'humanité, mais la plupart s'en prennent à des vices contemporains. Tout le monde est attaqué, même l'empereur. Juvénal est éloquent, mais la recherche, l'obscurité, la rudesse du style empêchent parfois de goûter les fortes qualités du texte : vigueur dans l'invective, splendeur de l'imagination.

Autres textes de Juvénal  Retour à la table des matières  Index général

Juvénal consacre cette satire aux femmes dont l'émancipation et la liberté de moeurs lui sont insupportables; une femme tyrannique, un mari pondéré, un "ménage à l'envers" où Madame donne des ordres à Monsieur (imperat ergo viro), voilà qui le laisse désabusé...

"Pone crucem servo !" - "Meruit quo crimine servus
supplicium ? Quis testis adest ? quis detulit ? Audi !
Nulla umquam de morte hominis cunctatio longa est."
- "O demens, ita servus homo est ? Nil fecerit, esto !
Hoc volo, sic iubeo, sit pro ratione voluntas."
Imperat ergo viro.

JUVÉNAL, Satire VI, 219 - 224.

   vocabulaire

"Une croix pour l'esclave !" - " Quel crime lui vaut ce supplice ? Qui est le témoin? Qui l'a dénoncé ? Ecoute ! On ne prend jamais assez de temps quand il y va de la vie d'un homme." - "Imbécile, ainsi un esclave est un homme ? Il n'aura rien fait, soit ! Mais je le veux, je l'ordonne, que ma volonté suffise." Elle donne donc des ordres à son mari.

JUVÉNAL, Satire VI, 219 - 224.

Ces textes illustrent ce que Cicéron appelle l'impotentia muliebris.

 

adsum, es, esse, adfui : être présent, assister, aider
audio, is, ire, ivi, itum : 1. entendre (dire) 2. écouter 3. apprendre
crimen, inis, n. : l'accusation, le chef d'accusation, le grief, la faute, le crime
crux, crucis, f. : la croix
cunctatio, ionis, f. : l'hésitation
de, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de
defero, fers, ferre, tuli, latum : 1. porter d'un lieu élevé dans un lieu plus bas, emporter 2. présenter, accorder 3. révéler 4. dénoncer
demens, entis : fou, dément
ergo, conj. : donc
esto, imperatif futur de esse : soit!
facio, is, ere, feci, factum : faire
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
homo, minis, m. : l'homme, l'humain
impero, as, are : commander
ita, inv. : ainsi ; ita... ut, ainsi que
iubeo, es, ere, iussi, iussum : 1. inviter à, engager à 2. ordonner
longus, a, um : long
mereo, es, ere, rui, ritum : mériter, gagner; merere ou mereri (stipendia) : toucher la solde militaire
mors, mortis, f. : la mort
nil, rien
nullus, a, um : aucun
o, inv. : ô, oh (exclamation)
pono, is, ere, posui, situm : 1. poser 2. déposer 3. placer, disposer 4. installer 5. présenter, établir
pro, prép. : + Abl. : devant, pour, à la place de, en considération de
quis, 1. pronom interrogatif N. M. S. 2. pronom indéfini = quelqu'un 3. après si, nisi, ne, num = aliquis 4. = quibus
quo, 1. Abl. M. ou N. du pronom relatif. 2. Abl. M. ou N. du pronom ou de l'adjectif interrogatif. 3. Faux relatif = et eo. 4. Après si, nisi, ne, num = aliquo. 5. Adv. =où ? (avec changement de lieu) 6. suivi d'un comparatif = d'autant 7. conj. : pour que par là
ratio, onis, f. : la raison, le raisonnement, le compte
servus, i, m. : l'esclave
sic, adv. : ainsi ; sic... ut : ainsi... que
sum, es, esse, fui : être
supplicium, i, n. : le supplice
testis, is, m. : le témoin
umquam, inv. : une seule fois ; avec une négation : jamais
vir, i, n. : l'homme, le mari
volo, vis, velle : vouloir
voluntas, atis, f. : la volonté
vir, i, n. : l'homme, le mari

texte
texte
texte
texte