Violence politique

page suivante       page précédente

Mortel meeting

RHETORIQUE A HERENNIUS : La Rhétorique à Herennius est un traité de rhétorique anonyme (oeuvre de Cornificius, Cicéron ?), composé en 85 a.c.; il porte la marque de l'Ecole de Rhodes qui avait formé Cicéron.

Autres textes de la Rhétorique à Herennius  Retour à la table des matières  Index général

 

Simul atque Gracchus prospexit fluctuare populum verentem ne ipse auctoritate senatus commotus sententia desisteret, iubet advocari contionem. Iste interea scelere et malis cogitationibus redundans evolat e templo Iovis; sudans, oculis ardentibus, erecto capillo, contorta toga, cum pluribus aliis ire celerius coepit. Illi praeco faciebat audientiam; hic, subsellium quoddam excors calce premens, dextera pedem defringit et hoc alios iubet idem facere. Cum Gracchus deos inciperet precari, cursim isti impetum faciunt et ex aliis alii partibus convolant atque e populo unus : "Fuge, inquit, Tiberi ! Non vides ? Respice, inquam." Deinde vaga multitudo, subito timore perterrita, fugere coepit. At iste, spumans ex ore scelus, anhelans ex infimo pectore crudelitatem, contorquet bracchium et dubitanti Graccho quid esset, neque tamen locum in quo constiterat relinquenti, percutit tempus. Ille nulla voce delibans insitam virtutem concidit tacitus. Iste viri fortissimi miserando sanguine aspersus, quasi facinus praeclarissimum fecisset circum inspectans et hilare sceleratam gratulantibus manum porrigens in templum Iovis contulit se.

Rhétorique à Herennius,IV, 68.

   vocabulaire

Après avoir remarqué le flottement du peuple qui craignait qu'ébranlé lui-même par le prestige du sénat, il n'abandonnât son idée, Gracchus fait convoquer une assemblée. Dans le même temps, l'individu, débordant de scélératesse et de pensées meurtrières, dévale du temple de Jupiter : il sue, ses yeux sont de feu, ses cheveux dressés et sa toge chiffonnée; avec plusieurs compagnons, il se met à marcher plus vite. Le crieur demandait l'attention pour Gracchus; l'individu, hors de lui, écrase avec son talon un banc dont sa main brise le pied; il dit aux autres d'en faire autant. Au moment où Gracchus se met à invoquer les dieux, ces misérables attaquent en courant; de toutes parts, ils se précipitent et quelqu'un dans la foule crie : "fuis, Tiberius ! Tu ne vois pas ? Regarde, te dis-je!" Ensuite la foule versatile, prise d'une panique subite, se met à fuir. Mais cet infâme, dont la bouche crache le crime et la poitrine souffle la cruauté, lève le bras et, tandis que Gracchus, qui n'a pas quitté sa place, se demande ce qui se passe, il le frappe à la tempe. Gracchus s'affaisse en silence sans mettre à mal par une seule parole la vertu qui était sienne. L'assassin, éclaboussé du sang pitoyable de cet homme d'exception, regardait à la ronde comme s'il avait réalisé un exploit, et tendait gaiement sa main maudite à ceux qui le félicitaient; il se rendit alors dans le temple de Jupiter.

Rhétorique à Herennius,IV, 68.

Le contexte politique.

Dès 150 AC, la petite agriculture italienne est ruinée par la concurrence des produits des territoires conquis (Provinciae Romam alunt.). Les paysans ruinés s'entassent à Rome et deviennent encore plus pauvres; les sénateurs, propriétaires de la terre, deviennent de plus en plus riches ! Pour rééquilibrer cette "société duale", Tiberius Gracchus, tribun de la plèbe, propose notamment une réforme agraire. Les sénateurs déchaînés ne veulent rien entendre. Publius Scipio Nasica, pontifex maximus, sortit du Sénat, escorté d'opposants à Tiberius, et s'attaqua aux partisans de Tiberius, réunis sur le Capitole. Il y eut 300 victimes.

 

advoco, as, are : convoquer, appeler
alius, a, ud : autre, un autre
anhelo, as, are : respirer difficilement
ardeo, es, ere, arsi, arsurus : brûler
aspergo, is, ere, spersi, spersum : asperger, éclabousser
at, conj. : mais
atque, conj. : et, et aussi
auctoritas, atis, f. : l'avis, le prestige, l'autorité
audientia, ae, f. : l'attention
bracchium, ii, n. : le bras
calx, calcis, f. : le talon
capillus, i, m. : le cheveu
celerius, comp. de celere : plus rapidement
circum, adv. : à l'entour ; prép. acc. : autour de
coepio, is, ere, coepi, coeptum : (plutôt avec rad. pf et supin) : commencer
cogitatio, onis, f. : 1. la pensée, l'imagination 2. la réflexion 3. le résultat de la réflexion 4. l'idée, le dessein
commoveo, es, ere, movi, motum : 1. pousser, déplacer 2. agiter 3. émouvoir (commotus, a, um : en mouvement, ému, agité)
concido, is, ere, cidi, cisum : couper en morceaux, hacher, tomber
confero, fers, ferre, tuli, latum : 1. apporter, amasser 2. rapprocher, 3. faire porter sur; me - : se réfugier
consisto, is, ere, stiti : se placer, s'établir
contio, onis, f. : la tribune, l'assemblée
contorqueo, es, ere, torsi, tortum : tourner, lancer avec force
convolo, as, are : voler en tous sens
crudelitas, atis, f. : la cruauté
cum, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
cursim, adv. : rapidement, en courant
defringo, is, ere, fregi, fractum : briser
deinde, adv. : ensuite
delibo, as, are : enlever
desisto, is, ere, stiti, stitum : s'abstenir, renoncer à
deus, i, m. : le dieu
dexter, era, erum : droit
dubito, as, are : douter, hésiter
e, prép. : + Abl. : hors de, de
eo, is, ire, ivi, itum : aller
erigo, is, ere, rexi, rectum : dresser, élever (erectus, a, um : élevé, dressé, droit, fier, attentif)
et, conj. : et. adv. aussi
evolo, as, are : sortir en toute hâte
ex, prép. : + Abl. : hors de, de
excors, ordis : hors de soi, privé de raison
facinus, oris, n. : 1. l'action, l'acte 2. le forfait, le crime
facio, is, ere, feci, factum : faire
fluctuo, as, are : être agité, flotter
fortissimus, a, um : superlatif de fortis : courageux, fort
fugio, is, ere, fugi : s'enfuir, fuir
Gracchus, i, m. : Gracchus
gratulor, aris, ari : féliciter qqn de qqch
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
hic, adv. : ici
hilare, adv. : gaiement
idem, eadem, idem : le (la) même
ille, illa, illud : adjectif : ce, cette (là), pronom : celui-là, ...
impetus, us, m. : le mouvement en avant, l'élan, l'assaut
in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer
infimus, a, um : le plus bas, le dernier
inquam, v. : dis-je
inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle
insitus, a, um : implanté, inné, naturel
inspecto, as, are : regarder dans
interea, adv. : entre-temps
ipse, a, um : (moi, toi, lui,...) même
iste, a, um : ce, celui-ci (péjoratif)
iubeo, es, ere, iussi, iussum : 1. inviter à, engager à 2. ordonner
Iuppiter, Iovis, m. : Jupiter
locus, i, m. : le lieu, l'endroit; la place, le rang; la situation
malus, a, um : mauvais (malum, i, n. : le mal)
manus, us, f. : la main, la petite troupe
miserandus, a, um : digne de pitié
multitudo, dinis, f. : la foule, le grand nombre
ne, adv. : ... quidem : pas même, ne (défense) ; conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté)
neque, adv. : et ne pas
non, neg. : ne...pas
nullus, a, um : aucun
oculus, i, m. : l'oeil
os, oris, n. : le visage, la bouche, l'entrée, l'ouverture
pars, partis, f. : la partie, le côté
pectus, oris, n. : la poitrine
percutio, is, ere, cussi, cussum : frapper
perterritus, a, um : effrayé
pes, pedis, m. : le pied
plus, pluris, n. : plus, plus cher
populus, i, m. : le peuple
porrigo, is, ere, rexi, rectum : diriger en avant, étendre, étirer
praeclarissimus, a, um : superlatif de praeclarus, a, um : illustre
praeco, onis, m. : le héraut, le crieur public
precor, aris, atus sum : prier, supplier
premo, is, ere, pressi, pressum : presser, accabler, écraser
prospicio, is, ere, spexi, spectum : regarder au loin, avoir vue sur, prévoir
quasi, conj. : comme si; adv. : pour ainsi dire, environ
quid, 1. Interrogatif neutre de quis : quelle chose?, que?, quoi?. 2. eh quoi! 3. pourquoi? 4. après si, nisi, ne num = aliquid
quidam, quaedam, quoddam/quiddam : un certain, quelqu'un, quelque chose
quo, 1. Abl. M. ou N. du pronom relatif. 2. Abl. M. ou N. du pronom ou de l'adjectif interrogatif. 3. Faux relatif = et eo. 4. Après si, nisi, ne, num = aliquo. 5. Adv. =où ? (avec changement de lieu) 6. suivi d'un comparatif = d'autant 7. conj. : pour que par là
redundo, as, are : déborder
relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner
respicio, is, ere, spexi, spectum: regarder derrière soi
sanguis, inis, m. : le sang
sceleratus, a, um : criminel, impie
scelus, eris, n. : le crime
se, pron. réfl. : se, soi
senatus, us, m. : le sénat
sententia, ae, f. : l'avis, l'opinion
simul, inv. : adv. en même temps, conj : dès que
spumo, as, are : courber, fléchir
subitus, a, um : soudain, subit
subsellium, i, n. : le banc (de sénateur), le siège
sudo, as, are : suer, peiner
sum, es, esse, fui : être
tacitus, a, um : tacite, muet
tamen, adv. : cependant
templum, i, n. : le temple
tempus, oris, n. : la tempe
Tiberius, ii, m. : Tiberius
timor, oris, m. : la peur, la crainte
toga, ae, f. : la toge
unus, a, um : un seul, un
vagus, a, um : vagabond, errant, nomade, incertain, indéfini, déréglé
vereor, eris, eri, veritus sum : 1. révérer, respecter 2. appréhender, craindre
video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : paraître, sembler)
virtus, utis, f. : le courage, l'honnêteté
vir, i, m. : l'homme
vox, vocis, f. : 1. la voix 2. le son de la voix 3. l'accent 4. le son 5. , la parole, le mot

texte
texte
texte
texte