Violence politique

page suivante       page précédente

César le dictateur

AULU-GELLE Erudit qui fit un long séjour à Athènes. Pour meubler ses loisirs, ses veillées d'hiver, il composa un recueil, Noctes Atticae en 20 livres; cet ouvrage parle de tout : histoire, mythologie, littérature, arts, droit, sciences, médecine. C'est une mine de renseignements intéressants sur l'Antiquité.
Grâce à ses citations, nous possédons des fragments d'écrivains dont les oeuvres sont perdues. L'auteur juge, raisonne, apprécie; il est homme de goût.

Autres textes d'Aulu-Gelle  Retour à la table des matières  Index général

 

In eodem libro Capitonis id quoque scriptum est : "C., inquit, Caesar consul M. Catonem sententiam rogavit. Cato rem quae consulebatur, quoniam non e re publica videbatur, perfici nolebat. Eius rei ducendae gratia, longa oratione utebatur eximebatque dicendo diem. Erat enim ius senatori, ut sententiam rogatus diceret ante quicquid vellet aliae rei et quoad vellet.
Caesar consul viatorem vocavit eumque, cum finem non faceret, prehendi loquentem et in carcerem duci iussit. Senatus consurrexit et prosequebatur Catonem in carcerem. Hac, inquit, invidia facta, Caesar destitit et mitti Catonem iussit."

AULU-GELLE, Nuits attiques, IV, 10

   vocabulaire

Dans le même livre de Capiton, se trouve aussi ceci : "C. César, le consul, demanda l'avis de M. Caton. Caton ne voulait pas que soit réalisé le point soumis à délibération, parce qu'il ne semblait pas être de l'intérêt de l'Etat. Pour y arriver, il avait recours à un long discours et faisait passer la journée en parlant. Quand on lui demandait son avis, un sénateur avait en effet le droit de parler auparavant de n'importe quel autre sujet et autant qu'il le voulait. Comme Caton n'en finissait pas, le consul César appela un licteur; il ordonna de l'arrêter en plein discours et de le mener en prison. Mais le sénat se leva brusquement et faisait cortège à Caton sur le chemin de la prison. Devant cette animosité, dit Capiton, César renonça et fit relâcher Caton."

AULU-GELLE, Nuits attiques, IV, 10.

M. Porcius Caton, arrière-petit-fils de Caton l'Ancien; vertueux et stoïcien inflexible dans ses principes républicains, il s'attira l'hostilité de Pompée et de César. Après la mort de Pompée, il continua une guerre sans espoir contre César en Afrique. En 46, il se suicida à Utique pour ne pas survivre à son idéal républicain.

 

alius, a, ud : autre, un autre
ante, prép. : +acc., devant, avant ; adv. avant
C, = Caius, ii, m. : abréviation.
Caesar, aris, m. : César, empereur
Capito, onis, m. : Capito
carcer, eris, m. : la prison, le box de départ (course)
Cato, onis, m. : Caton
Catus, i, m. : Catus
consul, is, m. : le consul
consulo, is, ere, sului, sultum : consulter
consurgo, is, ere, surrexi, surrectum : se lever brusquement
cum, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
desisto, is, ere, stiti, stitum : s'abstenir, renoncer à
dico, is, ere, dixi, dictum : dire, appeler
dies, ei, m. et f. : le jour
duco, is, ere, duxi, ductum : I. tirer 1. tirer hors de 2. attirer 3. faire rentrer 4. compter, estimer II. conduire, emmener, épouser
e, prép. : + Abl. : hors de, de
eius, Gén. Sing. de IS-EA-ID : ce, cette, son, sa, de lui, d'elle
enim, conj. : car, en effet
et, conj. : et. adv. aussi
eum, ACC M SING. de is, ea, id : il, lui, elle, celui-ci...
eximo, is, ere, emi, emptum : ôter, retirer de, user jusqu'au bout
facio, is, ere, feci, factum : faire
finis, is, f. : la limite, la fin ; pl., les frontière, le territoire
gratia, ae, f. : la grâce, la reconnaissance (gratias agere = remercier)
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
id, NOM-ACC N. SING. de is, ea, is : il, elle, le, la, ....
idem, eadem, idem : le (la) même
in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle
invidia, ae, f. : la jalousie, l'envie, la haine
iubeo, es, ere, iussi, iussum : 1. inviter à, engager à 2. ordonner
ius, iuris, n. : le droit, la justice
liber, bri, m. : livre
longus, a, um : long
loquor, eris, i, locutus sum : parler
M, inv. : abréviation de Marcus
mitto, is, ere, misi, missum : I. 1. envoyer 2. dédier 3. émettre 4. jeter, lancer II. laisser aller, congédier
nolo, non vis, nolle, nolui : ne pas vouloir, refuser
non, neg. : ne...pas
oratio, onis, f. : le discours
perficio, is, ere, feci, fectum : 1. faire complètement, achever, accomplir 2. faire de manière parfaite 3. aboutir à
prehendo, (ou prendo), is, ere, endi, ensum : prendre
prosequor, eris, i, secutus sum : suivre, poursuivre, continuer, conduire en cortège
publicus, a, um : public
quae, 4 possibilités : 1. N.F.S. N.F.PL. N.N.PL., ACC. N. PL. du relatif = qui, que (ce que, ce qui) 2. idem de l'interrogatif : quel? qui? que? 3. faux relatif = et ea - et eae 4. après si, nisi, ne, num = aliquae
quicquis, quidquid ou quicquid : quiconque
quoad, conj. : + subj. : tant que, aussi longtemps que
quoniam, conj. : puisque
quoque, adv. : aussi
res, rei, f. : la chose, l'événement, la circonstance, l'affaire judiciaire; les biens
rogo, as, are : demander
scribo, is, ere, scripsi, scriptum : écrire
senator, oris, m. : le sénateur
senatus, us, m. : le sénat
sententia, ae, f. : l'avis, l'opinion
sum, es, esse, fui : être
viator, oris, m. : le voyageur, l'appariteur (qui ouvre la voie)
video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : paraître, sembler)
voco, as, are : appeler
volo, vis, velle : vouloir
ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
utor, eris, i, usus sum : utiliser

texte
texte
texte
texte