Sueurs froides

page suivante       page précédente

 

Socrate ou les maléfices d'une magicienne

APULEE : Lucius Apuleius naît dans l'Africa romaine; très riche, il parcourt l'Empire et s'intéresse à toutes les connaissances de son époque, scientifiques, littéraires, mais aussi religieuses et magiques. Ses Métamorphoses sont un roman picaresque teinté de magie et d'érotisme

Autres textes d'Apulée  Retour à la table des matières  Index général

Après une reconstituante cena, nos compères vont dormir dans une chambre de l'auberge... 

II- Nuit de cauchemar!.

Socrates iam sopitus stertebat altius. Ego vero, adducta fore pessulisque firmatis, grabatulo etiam pone cardinem supposito,... primum prae metu aliquantisper vigilo, dein circa tertiam vigiliam paululum coniveo. Repente impulsu maiore quam ut latrones crederes, ianuae reserantur, immo vero, fractis et evolsis cardinibus, prosternuntur. Grabatulus, alioquin breviculus et uno pede mutilus ac putris, impetus tanti violentia prosternitur, me quoque evolutum atque excussum humi recidens in inversum cooperit ac tegit...
Video mulieres duas altioris aetatis; lucernam lucidam gerebat una, spongiam et nudum gladium altera. Hoc habitu Socratem bene quietum circumsteterunt. Illa cum gladio : "Hic est, soror Panthia, carus Endymion, hic Catamitus meus, qui diebus ac noctibus inlusit aetatulam meam, hic qui, meis amoribus subterhabitis, non solum me diffamat probris, verum etiam fugam instruit. At ego scilicet Ulixi astu deserta vice Calypsonis aeternam sollicitudinem flebo !" Et, porrecta dextera meque Panthiae suae demonstrato : "At hic bonus, inquit, consiliator Aristomenes, qui fugae huius auctor fuit et nunc morti proximus iam humi ... iacet et haec omnia conspicit impune se laturum meas contumelias putat ! ..."
Haec ego, ut accepi, sudore frigido miser perfluo... Meroe, capite Socratis in alterum dimoto latus, per iugulum sinistrum gladium totum ei demergit et sanguinis eruptionem utriculo admoto excipit diligenter, ut nulla stilla compareret usquam. Haec ego meis oculis aspexi ! Nam..., immissa dextera per vulnus illud ad viscera penitus, cor miseri contubernalis mei Meroe protulit... Quod vulnus... spongia offulciens Panthia : "Heus tu, inquit, spongia, cave in mari nata per fluvium transeas!" His editis, abeunt... et fores ad pristinum statum integrae resurgunt, ad claustra pessuli recurrunt...
Nox ibat in diem, sumo sarcinulam meam, subdita clavi pessulos reduco... et "heus tu, ubi es? inquam, valvas stabuli absolve, antelucio volo ire. "Ianitor pone stabuli ostium humi cubitans etiam nunc semisomnus : "Quid ? Tu, inquit, ignoras latronibus infestari vias, qui hoc noctis iter incipis ? Nam etsi tu alicuius facinoris tibi conscius scilicet mori cupis, nos cucurbitae caput non habemus ut pro te moriamur... Unde autem scio an, convectore illo tuo iugulato, fugae mandes praesidium ?" In cubiculum reversus de genere mortis mecum deliberabam...

Apulée, Métamorphoses, I, 6 - 19 (passim).

   vocabulaire

II- Nuit de cauchemar!.

Socrate déjà endormi ronflait bruyamment. Quant à moi, je ferme la porte, je cale les verrous et je pousse mon lit contre le gond de la porte... la peur me tient quelque temps éveillé, ensuite, vers la troisième veille, je m'endors quelque peu. Soudain, sous un choc trop violent pour qu'on pense à des bandits, les battants s'ouvrent, bien plus, les gonds sont brisés et arrachés et les battants se couchent. Mais mon lit, par ailleurs exigu, privé d'un pied et vermoulu, s'affale sous la violence d'un tel choc : je roule, je suis projeté à terre et le lit en se renversant sur moi me recouvre et me protège...
Je vois deux femmes assez âgées ; l'une portait une lampe brillante, l'autre, une éponge et un glaive dégainé. C'était leur aspect quand elles entourèrent Socrate tout à fait paisible. La femme au glaive dit : "Voici, soeur Panthia, ce cher Endymion, voici mon Ganymède, qui pendant des jours et des nuits s'est joué de ma jeunesse, voici celui qui, plein de mépris pour mes sentiments, ne se contente pas de me diffamer par ses insultes, mais se prépare même à fuir. Et moi, abandonnée, tout comme Calypso par le rusé Ulysse, je pleurerai mon chagrin éternel !" Et me désignant à sa soeur Panthia de sa main tendue : "Quant à ce bon conseiller d'Aristomène, qui a été l'instigateur de l'autre et qui, à deux doigts de la mort, est maintenant à terre... et regarde toute la scène, il s'imagine qu'il m'outragera impunément !..." A ces mots, pauvre de moi, je suis inondé d'une sueur froide... Meroe incline la tête de Socrate, lui plonge tout le glaive à gauche de la gorge et recueille le jet de sang dans une petite outre avec tant de soin que pas une goutte n'est visible. Cela, moi je l'ai vu de mes yeux ! ... Et en poussant sa main droite dans la blessure jusqu'au fond des viscères, Meroe enleva le coeur de mon malheureux copain... De son côté, Panthia boucha la blessure avec l'éponge et dit : "O, éponge, toi qui es née dans la mer, prends garde de ne pas franchir un fleuve !" Sur ce, elles s'en vont... et les vantaux reprennent leur position initiale, intacts, et les verrous rentrent dans leur trou...
La nuit s'achevait ! je prends mon baluchon, je retire les verrous en mettant la clé dans la serrure et je dis : "Eh ! où es-tu ? Ouvre les portes de l'auberge, je veux partir avant l'aube. "Mais le portier, couché par terre à côté de la porte de l'auberge et encore à moitié endormi, répondit : "Quoi ? Ignores-tu que les routes sont infestées de brigands, toi qui te mets en route de nuit ? eh bien, même si tu désires mourir parce que tu as le remords d'un meurtre, nous, nous n'avons pas une tête de courge pour mourir pour toi! ... Comment saurais-je d'ailleurs si tu ne cherches pas dans la fuite le moyen de t'en tirer, après avoir égorgé celui qui était ton compagnon de route ?"
De retour dans la chambre, je me demandais comment me suicider...

Apulée, Métamorphoses, I, 6 - 19 (passim).

 

abeo, is, ire, ii, itum : s'éloigner, partir
absolvo, is, ere, solui, solutus : laisser libre, acquitter
ac, conj. : et, et aussi
accipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, apprendre (acceptus, a, um : bien accueilli, agréable)
ad, prép. : + Acc. : vers, à, près de
adduco, is, ere, duxi, ductum : 1. amener à soi, attirer 2. conduire vers, mener à
admoveo, es, ere, movi, motum : approcher
aetas, atis, f. : 1. le temps de la vie, la vie 2. l'âge 3. la jeunesse 4. te temps, l'époque (in aetatem : pendant longtemps)
aetatula, ae, f. : l'âge tendre, la jeunesse
aeternus, a, um : éternel
alioquin, adv. : du reste
aliquantisper, adv. : pendant quelque temps
aliquis, a, id : quelqu'un, quelque chose
alter, era, erum : l'autre (de deux)
altior, oris : plus élevé, plus haut (assez, trop)
altius, adv. : plus haut, plus fort
amor, oris, m. : l'amour
an, conj. : est-ce que, si (int. ind.), ou (int. double)
antelucio, adv. : avant le jour
Aristomenes, is, m. : Aristomène
aspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder, examiner, considérer, voir
astus, us, m. : la ruse, la fourberie
at, conj. : mais
atque, conj. : et, et aussi
auctor, oris, m. : 1. le garant 2. la source 3. le modèle 4. l'auteur, l'instigateur
autem, conj. : or, cependant, quant à -
bene, adv. : bien
bonus, a, um : bon (bonus, i : l'homme de bien - bona, orum : les biens)
breviculus, a, um : un peu court
Calypso, onis, f. : Calypso
caput, itis, n. :1. la tête 2. l'extrémité 3. la personne 4. la vie, l'existence 5. la capitale
cardo, inis, f. : le gond
carus, a, um : cher
Catamitus, i, m. : Catamitus
caveo, es, ere, cavi, cautum : faire attention, veiller à ce que (cautus, a, um : sûr, en sécurité, défiant, circonspect)
circa, prép + acc. : autour de
circumsto, as, are, steti, - : se tenir autour, être autour
clavis, is, f. : la clé, le verrou
claustra, orum, n. : la fermeture
compareo, es, ere, ui, - : 1. apparaître, se manifester 2. être présent 3. s'effectuer, se réaliser
coniveo, es, ere, conivi : fermer les yeux
conscius, a, um : confident, intime de, conscient de
consiliator, oris, m. : le conseiller
conspicio, is, ere, spexi, spectum : apercevoir
contubernalis, is, le compagnon, le camarade
contumelia, ae, f. : l'outrage, l'affront
convector, oris, m. : le compagnon de route
cooperio, is, ire, perui, pertum : couvrir
cor, cordis, n. : le coeur
credo, is, ere, didi, ditum : I. 1. confier en prêt 2. tenir pour vrai 3. croire II. avoir confiance, se fier
cubiculum, i, n. : la chambre à coucher
cubito, as, are : être souvent couché, avoir l'habitude de se coucher
cucurbita, ae, f. : le courge, la citrouille
cum, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
cupio, is, ere, ii ou ivi, itum : désirer
de, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de
dein, adv. : ensuite
delibero, as, are : délibérer, discuter
demergo, is, ere, mersi, mersum : enfoncer, plonger
demonstro, as, are : montrer
desero, is, ere, ui, desertum : abandonner
dextra, ou dextera, ae, f. : la main droite
dies, ei, m. et f. : le jour
diffamo, as, are : dire du mal, divulguer, décrier, diffamer
diligenter, adv. : attentivement, scrupuleusement
dimoveo, es, ere, movi, motum : écarter, partager, diviser, fendre
duo, ae, o : deux
edo, edis , edidi, editum : I. mettre à jour, faire connaître, produire (editus, a, um : élevé, haut) II. edo, edis, edi, edum : manger
ego, mei : je
ei, DAT. SING ou NOM. M. PL. de is,ea,id : lui, à celui-ci, ce,...
Endymion, onis, m. : Endymion
eo, is, ire, ivi, itum : aller
eruptio, ionis, f. : la sortie brusque
et, conj. : et. adv. aussi
etiam, adv. : encore, en plus, aussi, même, bien plus
etsi, conj. : même si
evello, is, ere, volsi (vulsi) : arracher
evolvo, is, ere, volvi, volutum : emporter en roulant
excipio, is, ere, cepi, ceptum : accueillir, recevoir (une nouvelle)
excutio, is, ere, cussi, cussum : faire sortir violemment en secouant, secouer, arracher, dépouiller
facinus, oris, n. : 1. l'action, l'acte 2. le forfait, le crime
fero, fers, ferre, tuli, latum : porter, supporter, rapporter
firmo, as, are : consolider
fleo, es, ere, flevi, fletum : pleurer
fluvius, i, m. : le courant, la rivière
foris, is, f. : la porte (rare au sing.)
frango, is, ere, fregi, fractum :1. briser, rompre, fracasser 2. mettre en pièces 3. anéantir
frigidus, a, um : froid
fuga, ae, f. : la fuite
genus, eris, n. : la race, l'origine, l'espèce
gero, is, ere, gessi, gestum : 1. porter 2. exécuter, faire
gladius, i, m. : le glaive, l'épée
grabatulus, i, m. : le petit lit
habeo, es, ere, bui, bitum : avoir (en sa possession), tenir (se habere : se trouver, être), considérer comme
habitus, us, m. : la manière d'être, l'apparence, l'habit
heus, interj. : hola!, hé!
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
hic, adv. : ici
humi, adv. : à terre
iaceo, es, ere, cui, citurus : être étendu, s'étendre
iam, adv. : déjà, à l'instant
ianitor, oris, m. : le portier
ianua, ae, f. : la porte (d'une maison)
ignoro, as, are : ignorer
ille, illa, illud : adjectif : ce, cette (là), pronom : celui-là, ...
immitto, is, ere, misi, missum : envoyer dans, laisser aller, laisser flotter
immo, inv. : pas du tout, non, au contraire
impetus, us, m. : le mouvement en avant, l'élan, l'assaut
impulsus, us, m. : l'impulsion, l'instigation
impune, adv. : impunément
in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer
infesto, as, are : infester, harceler, ravager
inludo, is, ere, lusi, lusum : se jouer de, se moquer de, railler
inquam, v. : dis-je
inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle
instruo, is, ere, struxi, structum : assembler, bâtir, dresser, disposer, outiller, équiper, instruire.
integer, gra, grum : non touché, sain et sauf ; de integro : de nouveau; ex integro : de fonds en comble
inversum, inv. : (in -) = à l'envers
iter, itineris, n. : le chemin, la route
iugulo, as, are : égorger, tuer
iugulum, i, n. : la gorge, la clavicule
latro, onis, m. : le brigand
latus, eris, n. : le côté
lucerna, ae, f. : la lampe
lucidus, a, um : brillant, éclatant, plein de lumière
maior, oris : comparatif de magnus. plus grand. maiores, um : les ancêtres)
mando, as, are : confier
mare, is, n. : la mer
mecum, conj.+pron. : avec moi
Meroe, is, f : Meroe
metus, us, m. : la peur, la crainte
meus, mea, meum : mon
miser, a, um : malheureux
morior, eris, i, mortuus sum : mourir
mors, mortis, f. : la mort
mulier, is, f. : la femme
mutilus, a, um : mutilé, tronqué
nam, conj. : de fait, voyons, car
nascor, eris, i, natus sum : 1. naître 2. prendre son origine, provenir
non, neg. : ne...pas
nos, nostrum : nous, je
nox, noctis, f. : la nuit
nudus, a, um : nu
nullus, a, um : aucun
nunc, adv. : maintenant
oculus, i, m. : l'oeil
offulcio, is, ire : boucher
omnis, e : tout
ostium, ii, n. : la porte, l'entrée
Panthia, ae, f. : Panthia
paululum, inv. : un peu
penitus, adv. : profondément, jusqu'au fond
per, prép. : + Acc. : à travers, par
perfluo, is, ere : être inondé
pes, pedis, m. : le pied
pessulus, i, m. : le verrou
pone, prép. : + Acc : derrière
porrigo, is, ere, rexi, rectum : diriger en avant, étendre, étirer
prae, adv : devant ; prép+abl : devant, à cause de
praesidium, ii, n. : la garde
primum, adv. : d'abord, pour la première fois
pristinus, a, um : ancien, des origines
pro, prép. : + Abl. : devant, pour, à la place de, en considération de
probrum, i, n : la turpitude, l'adultère, l'inceste, la honte, l'infamie, l'insulte, les outrages
profero, fers, ferre, tuli, latum : présenter, faire paraître, remettre, reporter
prosterno, is, ere, stravi, stratum : coucher (vers l'avant), renverser
proximus, a, um : proche
puto, as, are : 1. élaguer, émonder, apurer 2. supputer 3. estimer, penser, croire 4. supposer
putris, e : pourri, vermoulu
quam, 1. accusatif féminin du pronom relatif = que 2. accusatif féminin sing de l'interrogatif = quel? qui? 3. après si, nisi, ne, num = aliquam 4. faux relatif = et eam 5. introduit le second terme de la comparaison = que 6. adv. = combien
qui, 1. n N.M.S ou N.M.PL. du relatif 2. idem de l'interrogatif 3. après si, nisi, ne, num = aliqui 4. Faux relatif = et ei 5. interrogatif = en quoi, par quoi
quid, 1. Interrogatif neutre de quis : quelle chose?, que?, quoi?. 2. eh quoi! 3. pourquoi? 4. après si, nisi, ne num = aliquid
quietus, a, um : paisible, calme, sans ambition
quod, 1. pronom relatif nom. ou acc. neutre singulier : qui, que 2. faux relatif = et id 3. conjonction : parce que, le fait que 4. après si, nisi, ne, num = aliquod = quelque chose 5. pronom interrogatif nom. ou acc. neutre sing. = quel?
quoque, adv. : aussi
recido, is, ere, recidi, recasum : retomber
recurro, is, ere, curri, cursum : revenir en courant, revenir vite
reduco, is, ere, duxi, ductum : 1. ramener, rétablir, restaurer, reconduire
repente, adv. : soudain
resero, as, are : ouvrir
resurgo, is, ere, rexi, rectum : relever
reverto, is, ere, i, sum : retourner, revenir (revertor, eris, i, versus sum : le même sens)
sanguis, inis, m. : le sang, la vigueur
sarcinula, ae, f. : le petit bagage
scilicet, adv. : il va de soi, bien entendu
scio, is, ire, scivi, scitum : savoir
se, pron. réfl. : se, soi
semisomnus, a, um : à moitié endormi, assoupi
sinister, tra, trum : gauche
Socrates, is, m. : Socrate
sollicitudo, dinis, f. : le tourment, la grosse inquiétude
solum, i, n. : le sol
soror, oris, f. : la soeur
spongia, ae, f. : l'éponge
stabulum, i, n. : la demeure, l'auberge
status, us, m. : l'attitude, la position, la forme de gouvernement, le bon état
stero, is, ere : ronfler
stilla, ae, f. : la goutte
subdo, is, ere, didi, ditum : 1. mettre sous, placer sous 2. soumettre, assujettir 3. mettre en remplacement
subterhabeo, es, ere, ui, itum : dédaigner, mépriser
sudor, oris, m. : la sueur, la transpiration
sum, es, esse, fui : être
sumo, is, ere, sumpsi, sumptum : 1. prendre, se saisir de 2. choisir 3. s'arroger, s'attribuer 4. admettre
suppono, is, ere, posui, positum : placer au pied
suus, a, um : adj. : son; pronom : le sien, le leur
tantus, a, um : si grand ; -... ut : si grand... que
tego, is, ere, texi, tectum : 1. couvrir, recouvrir 2. cacher, abriter 3. garantir, protéger
tertius, a, um : troisième
totus, a, um : tout entier
transeo, is, ire, ii, itum : passer, traverser
tu, tui : tu, te, toi
tuus, a, um : ton
ubi, adv. : où; conj. quand
Ulixus, i, m. : Ulixus
una, adv. : ensemble, en même temps
unde, adv. : d'où?
unus, a, um : un seul, un
usquam, adv. : nulle part
ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
utriculus, i, m. : la petite outre
valvae, arum, f. pl. : les battants d'une porte, la porte à double battant
vero, inv. : mais
verum, conj. : vraiment, en vérité, mais
via, ae, f. : la route, le chemin, le voyage
vice, prép. : + Gén : contre
video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : paraître, sembler)
vigilia, ae, f. : la veille, le fait de ne pas dormir
vigilo, as, are : veiller, être éveillé, être attentif
violentia, ae, f. : la violence
viscus, eris, n. : la chair, les entrailles
volo, vis, velle : vouloir
vulnus, eris, n. : la blessure
texte
texte
texte
texte