Sueurs froides

 

page suivante       page précédente

Versipellis

PETRONE : Sous le nom de Pétrone, on possède des fragments d'un roman latin, dont le titre est donné par les manuscrits sous la forme Satiricon (cad "Histoires mêlées"), l'auteur y étant appelé Petronius Arbiter. Nous conservons de longs extraits ainsi que le récit du festin de Trimalchion (Cena Trimalchionis).

Autres textes de Pétrone  Retour à la table des matières  Index général

Au cours du festin, Trimalcion demande à un de ses invités, Niceros, de raconter "cet épisode qui lui est arrivé." Niceros y consent volontiers, bien qu'"il craigne ces lettrés et leurs moqueries"...

Cum adhuc servirem, habitabamus in vico angusto ; nunc Gavillae domus est. Ibi, quomodo dii volunt, amare coepi uxorem Terentii coponis : noveratis Melissam Tarentinam, pulcherrimum bacciballum... Huius contubernalis ad villam supremum diem obiit. Itaque per scutum, per ocream egi aginavi, quemadmodum ad illam pervenirem... 
Forte dominus meus Capuae exierat... Nactus ego occasionem, persuadeo hospitem nostrum ut mecum ad quintum miliarium veniat. Erat autem miles, fortis tanquam Orcus. Apoculamus nos circa gallicinia; luna lucebat tanquam meridie. Venimus inter monimenta: homo meus coepit ad stelas <iter> facere; sedeo ego cantabundus et stelas numero. Deinde, ut respexi ad comitem, ille exuit se et omnia vestimenta secundum viam posuit. Mihi anima in naso esse ! Stabam tanquam mortuus. At ille circumminxit vestimenta sua et subito lupus factus est. Nolite me iocari putare! Ut mentiar, nullius patrimonium tanti facio. Sed, quod coeperam dicere, postquam lupus factus est, ululare coepit et in silvas fugit. Ego primitus nesciebam ubi essem; deinde accessi, ut vestimenta eius tollerem: illa autem lapidea facta sunt. Qui mori timore nisi ego ? Gladium tamen strinxi et in tota via umbras cecidi, donec ad villam amicae meae pervenirem. In larvam intravi, paene animam ebullivi, sudor mihi per bifurcum volabat, oculi mortui; vix unquam refectus sum.
Melissa mea mirari coepit, quod tam sero ambularem, et : "si ante, inquit, venisses, saltem nobis adiutasses; lupus enim villam intravit et omnia pecora tanquam lanius sanguinem illis misit. Nec tamen derisit, etiamsi fugit; servus enim noster lancea collum eius traiecit". Haec ut audivi, operire oculos amplius non potui, sed luce clara Gai nostri domum fugi tanquam copo compilatus; et postquam veni in illum locum in quo lapidea vestimenta erant facta, nihil inveni nisi sanguinem. Ut vero domum veni, iacebat miles meus in lecto, tanquam bovis, et collum illius medicus curabat. Intellexi illum versipellem esse, nec postea cum illo panem gustare potui, non si me occidisses.

per scutum, per ocrea agere aginare : 'faire des pieds et des mains'
Orcus,i : Orcus, divinité infernale (-> dans le folklore : ogre)
gallicinium,ii (gallus - canere) : le chant du coq -> le point du jour
tanti facere + acc. : faire grand cas de
ebullire,io,ivi,itum -animam : rendre l'âme

PÉTRONE, Satiricon, LXI - LXII.

   vocabulaire

Quand j'étais encore esclave, nous habitions dans la Petite Ruelle; maintenant, c'est chez Gavilla. Là, selon la volonté divine, je tombai amoureux de la femme du cabaretier Terentius: vous la connaissiez, Melissa, la Tarentine, une fille superbement roulée... Son homme finit carrière dans sa ferme. Aussi, je fis de mes pieds et de mes mains pour aller la rejoindre...
Par hasard, mon maître avait été à Capoue. Saisissant l'occasion, je persuade l'hôte de la maison de m'accompagner jusqu'à la cinquième borne. Et c'était un soldat, vaillant comme un ogre ! Nous nous éclipsons au chant du coq; la lune brillait comme en plein midi. Nous arrivons entre les monuments : et voici mon homme qui s'avance vers les tombes; moi, je suis assis en chantonnant et je compte les tombes. Alors, je tournai les yeux vers mon copain : il s'était déshabillé et avait posé tous ses vêtements au bord de la route. J'en avais la nausée ! J'étais planté comme un mort ! Mais lui, se mit à pisser autour de ses vêtements et d'un coup se changea en loup. Ne pensez pas que je blague! Je ne mentirais à aucun prix!
Mais, j'en reviens à ce que je disais : devenu loup, il se met à hurler et s'enfuit dans les bois. Moi, d'abord, je ne savais plus où j'étais; ensuite, je me suis approché pour ramasser ses vêtements : ils étaient pétrifiés ! J'étais mort de peur ! Malgré cela, je sortis mon glaive et je taillai en pièces des ombres pendant tout le trajet jusqu'à la ferme de mon amie. J'entrai comme un fantôme, pour peu j'explosais, la sueur me dégoulinait entre les fesses, mes yeux étaient sans vie; il me fallut longtemps pour me remettre !
Ma chère Melissa s'étonna d'abord de ce que je me promenais si tard et elle dit : "Si tu étais venu plus tôt, au moins tu nous aurais aidés; car un loup est entré dans la ferme et tout le bétail, il l'a saigné comme un boucher. Mais il n'a pas rigolé, même s'il a fui; notre esclave lui a transpercé la gorge d'un coup de lance. "Après ces mots, je n'ai plus pu fermer l'oeil et, dès la venue du jour, j'ai fui chez notre maître Gaius comme un cabaretier dévalisé; quand je fus arrivé à l'endroit où les vêtements avaient été pétrifiés, je ne trouvai rien d'autre que du sang. Et quand j'arrivai à la maison, mon soldat gisait sur son lit, comme un boeuf, et un médecin soignait sa gorge. Je compris que c'était un loup-garou et, par la suite, je n'aurais plus pu casser la croûte avec lui, fût-ce pour avoir la vie sauve !

PÉTRONE, Satiricon, LXI - LXII.

 

accedo, is, ere, cessi, cessum : 1. aller vers, s'approcher de, marcher sur 2. venir s'ajouter, s'ajouter
ad, prép. : + Acc. : vers, à, près de accedo, is, ere, cessi, cessum : 1. aller vers, s'approcher de, marcher sur 2. venir s'ajouter, s'ajouter
adhuc, adv. : jusqu'ici, encore maintenant
adiuto, as, are : aider
agino, as, are : se tourner, se remuer
ago, is, ere, egi, actum : 1. mettre en mouvement, pousser 2. faire, traiter, agir
amarus, a, um : amer
amo, as, are : aimer, être amoureux
ambulo, a, are : se promener, aller, marcher
amica, ae, f. : l'amie, la maîtresse
amplius, adv. : plus
angustus, a, um : étroit, exigu
anima, ae, f. : le coeur, l'âme
ante, prép. : +acc., devant, avant ; adv. avant
apoculo, as, are : disparaître, s'éclipser
at, conj. : mais
audio, is, ire, ivi, itum : 1. entendre (dire) 2. écouter 3. apprendre 4. bene, male audire : avoir bonne, mauvaise réputation
autem, conj. : or, cependant, quant à -
bacciballum, i, n. : qui a de belles formes
bifurcum, i, n. : les fesses
bos, bovis, m. : le boeuf
cado, is, ere, cecidi, casum : tomber
cantabundus, a, um : chantonnant
Capua, ae, f. : Capoue
circa, prép + acc. : autour de
circummingere, o, is, ere, minxi, mictum : uriner autour
clarus, a, um : célèbre
coepio, is, ere, coepi, coeptum : (plutôt avec rad. pf et supin) : commencer
collum, i, n. : le cou
comes, itis, m. : le compagnon
compilo, as, are : dévaliser, dépouiller
contubernalis, is, le compagnon, le camarade
copo, onis, m. : l'aubergiste, le restaurateur
cum, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
curo, as, are : se charger de, prendre soin de (curatus, a, um : bien soigné)
deinde, adv. : ensuite
derideo, es, ere, risi, risum : rire de, se moquer de, railler
dico, is, ere, dixi, dictum : dire, appeler
dies, ei, m. et f. : le jour
dominus, i, m. : le maître
domus, us, f. : la maison
donec, conj. : jusqu'à ce que
ebullio, is, ire, iui, itum : bouillonner
ego, mei : je
eius, Gén. Sing. de IS-EA-ID : ce, cette, son, sa, de lui, d'elle
enim, conj. : car, en effet
et, conj. : et. adv. aussi
etiamsi, conj. : même si
exeo, is,ire, ii, itum : 1. sortir de, aller hors de 2. partir
exuo, is, ere, exui, exutum : dégager, se dégager de, se débarrasser de
facio, is, ere, feci, factum : faire
fortis, e : fort, vigoureux, courageux
fugio, is, ere, fugi : s'enfuir, fuir
Gaius, i, m. : Gaius, Caius
gallicinium, i, n. : le chant du coq
Gavilla, ae, f. : Gavilla
gladius, i, m. : le glaive, l'épée
gusto, as, are : déguster
habito, as, are : habiter
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
homo, minis, m. : l'homme, l'humain
hospes, itis, m. : l'hôte
iaceo, es, ere, cui, citurus : être étendu, s'étendre
ibi, adv. : là
ille, illa, illud : adjectif : ce, cette (là), pronom : celui-là, ...
in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle
intellego, is, ere, lexi, lectum : comprendre
inter, prép. : + Acc. : parmi, entre
intro, as, are : entrer
invenio, is, ire, veni, ventum : trouver
ioco, as, are, et iocor, aris, ari : plaisanter
itaque, conj. : c'est pourquoi, aussi, par conséquent
iter, itineris, n. : le chemin, la route
lancea, ae, f. : la lance
lanius, ii, m. : le boucher
lapideus, a, um : en pierre
larva, ae, f. : le fantôme
lectus, i, m. : le lit
locus, i, m. : le lieu, l'endroit; la place, le rang; la situation
luceo, es, ere : luire, briller
luna, ae, f. : la lune
lupus, i, m. : le loup
lux, lucis, f. : la lumière, le jour
mecum, conj.+pron. : avec moi
medicus, i, m. : le médecin
Melissa, ae, f. : Melissa
mentior, iris, iri, titus sum : mentir
meridies, ei, m. : le midi, le sud
meus, mea, meum : mon
miles, itis, m. : le soldat
miliarium, ii, n. : la borne miliaire
miror, aris, ari : 1. s'étonner, être surpris 2. voir avec étonnement, admirer
mitto, is, ere, misi, missum : I. 1. envoyer 2. dédier 3. émettre 4. jeter, lancer II. laisser aller, congédier
monumentum, (-niment-) i, n. : le souvenir, l'objet chargé de garder le souvenir, le monument
morior, eris, i, mortuus sum : mourir
mortuus, a, um : mort
nanciscor, eris, i, nactus sum : trouver, rencontrer
nasus, i, m. : le nez
nec, adv. : et...ne...pas
nescio, is, ire, ivi, itum : ignorer
nihil, indéfini : rien
nisi, conj. : si... ne... pas ; excepté
nolite, ite + inf. : = ne + impératif
nolo, non vis, nolle, nolui : ne pas vouloir, refuser
non, neg. : ne...pas
nos, nostrum : nous, je
nosco, is, ere, novi, notum : apprendre ; pf. savoir
noster, tra, trum : adj. notre, nos pronom : le nôtre, les nôtres
nullus, a, um : aucun
numero, as, are : compter
nunc, adv. : maintenant
obeo, is, ire, ii, itum : 1. mourir 2. visiter, se charger de
occasio, onis, f. : l'occasion, le moment favorable
occido, is, ere, occidi, occisum : I. 1. tomber à terre 2. succomber, périr 3. se coucher II. couper, mettre en morceaux, tuer
ocrea, ae, f. : la jambière
oculus, i, m. : l'oeil
omnis, e : tout
operio, is, ire, perui, pertum : couvrir, fermer
Orcus, i, m. : Orcus, Pluton
paene, adv. : presque
panis, is, m. : pain
patrimonium, i, n. : le patrimoine, le bien de famille
pecus, oris, n. : le bétail
per, prép. : + Acc. : à travers, par
persuadeo, es, ere, asi, asum : persuader
pervenio, is, ire, veni, ventum : parvenir
pono, is, ere, posui, situm : 1. poser 2. déposer 3. placer, disposer 4. installer 5. présenter, établir
possum, potes, posse, potui : pouvoir
postea, adv. : ensuite
postquam, conj. : après que
primitus, adv. : tout d'abord
pulcherrimus, a, um : très beau
puto, as, are : 1. élaguer, émonder, apurer 2. supputer 3. estimer, penser, croire 4. supposer
quemadmodum, inv. : de quelle manière, comme
qui, 1. n N.M.S ou N.M.PL. du relatif 2. idem de l'interrogatif 3. après si, nisi, ne, num = aliqui 4. Faux relatif = et ei 5. interrogatif = en quoi, par quoi
quintus, a, um : cinquième
quo, 1. Abl. M. ou N. du pronom relatif. 2. Abl. M. ou N. du pronom ou de l'adjectif interrogatif. 3. Faux relatif = et eo. 4. Après si, nisi, ne, num = aliquo. 5. Adv. =où ? (avec changement de lieu) 6. suivi d'un comparatif = d'autant 7. conj. : pour que par là
quod, 1. pronom relatif nom. ou acc. neutre singulier : qui, que 2. faux relatif = et id 3. conjonction : parce que, le fait que 4. après si, nisi, ne, num = aliquod = quelque chose 5. pronom interrogatif nom. ou acc. neutre sing. = quel?
quomodo, adv. : de quelle manière, comme
reficio, is, ere, feci, fectum : reconstruire, refaire, réparer, redonner des forces (refectus, a, um : réconforté)
respicio, is, ere, spexi, spectu : regarder derrière soi
saltem, inv. : au moins, du moins
sanguis, inis, m. : le sang, la vigueur
scutum, i, n. : le bouclier
se, pron. réfl. : se, soi
secundum, + acc : après, derrière, selon, suivant, conformément
sed, conj. : mais
sedeo, es, ere, sedi, sessum : 1. être assis 2. siéger 3. séjourner, demeurer
sero, inv. : tard, trop tard
servio, is, ire, ii ou ivi, itum : être esclave, (jur.) avoir une servitude
servus, i, m. : l'esclave
si, conj. : si
silva, ae, f. : la forêt
stela, ae, f. : la stèle, la colonne funéraire
sto, as, are, steti, statum : se tenir debout
stringo, is, ere, strinxi, strictum : tirer, dégainer
subito, inv. : subitement, soudain
sudor, oris, m. : la sueur, la transpiration
sum, es, esse, fui : être
supremus, a, um : le plus haut, le dernier
suus, a, um : adj. : son; pronom : le sien, le leur
tam, adv. : si, autant
tamen, adv. : cependant
tanquam, adv. : comme, de même que, pour ainsi dire; tamquam si : comme si
tantus, a, um : si grand ; -... ut : si grand... que
Tarentinus, a, um : de Tarente
Terentius, ii, m. : Terentius
timor, oris, m. : la peur, la crainte
tollo, is, tollere, sustuli, sublatum : 1. soulever, élever, porter, élever 2. lever, enlever, supprimer
totus, a, um : tout entier
transicio, is, ere, traieci, traiectum : jeter, placer au-delà, lancer au-delà, transporter au-delà, traverser
ubi, adv. : où; conj. quand
ululo, as, are : hurler
umbra, ae, f. : l'ombre
unquam, inv. : une seule fois ; avec une négation : jamais
ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
uxor, oris, f. : l'épouse, la femme
venio, is, ire, veni, ventum : venir
vero, inv. : mais
versipellis, e : qui change de peau (versipellis, is : le loup-garou)
vestimentum, i, n. : le vêtement
via, ae, f. : la route, le chemin, le voyage
vicus, i, m. : le quartier, le village
villa, ae, f. : la maison de campagne, le domaine
vix, adv. : à peine
volo, vis, velle : vouloir
texte
texte
texte
texte