La science : le désir est le propre de l'homme

page suivante       page précédente

1° La révélation des Sirènes.  
c) Les hommes de science

 

CICERON : M. Tullius Cicero fut avocat, homme politique, écrivain. Durant les dernières années de sa vie, aigri par la mort de sa fille et par sa mise à l'écart de la vie politique, Cicéron va se consacrer à la rédaction d'ouvrages théoriques sur l'art oratoire et sur la philosophie. Il reprend la définition de la philosophie élaborée par les Grecs : philosophia amor sapientiae est.

Autres textes de Cicéron    Index général

Il faut distinguer, selon Cicéron, la curiosité banale de la passion pour la connaissance qui est le propre des grands hommes, les sophoi...

Quem enim ardorem studi censetis fuisse in Archimede, qui dum in pulvere quaedam describit attentius, ne patriam quidem captam esse senserit ? Quantum Aristoxeni ingenium consumptum videmus in musicis ? Quo studio Aristophanem putamus aetatem in litteris duxisse ? Quid de Pythagora, quid de Platone aut de Democrito loquar a quibus propter discendi cupiditatem videmus ultimas terras esse peragratas ? Quae qui non vident, nihil umquam magnum ac cognitione dignum amaverunt.

   vocabulaire

Quelle fut, en effet, à votre avis, la passion de l'étude chez Archimède? Concentré sur les figures qu'il dessinait dans la poussière, il ne remarqua même pas que sa patrie avait été prise. A quel point voyons-nous l'esprit d'Aristoxène dévoré par la musique ? Avec quel zèle pensons-nous qu'Aristophane a passé sa vie dans les lettres ? Que dire de Pythagore, de Platon ou de Démocrite ? Le désir d'apprendre les a fait courir jusqu'au bout du monde. Les gens qui ne voient pas cela n'ont jamais rien aimé de grand ni de digne de la connaissance.

Cicéron, Des Termes extrêmes des biens et des maux, V, 19, 50.

 

Hommes de science

Archimède (Archimedes,is) : mathématicien, astronome, physicien grec de Syracuse (287 - 212). Pendant la deuxième guerre punique, ses talents d'ingénieur militaire permirent à Syracuse de résister au siège que lui imposait le général romain Marcellus.

Aristophane (Aristophanes,is) : poète comique athénien (445 -386). Il exerça sa verve politique pendant la guerre du Péloponnèse.

Aristoxène (Aristoxenus,i) : disciple sicilien d'Aristote et théoricien de la musique (4e A.C.N.).

Democrite (Democritus,i) : philosophe grec, fondateur de l'atomisme (460 -370).

Platon (Plato,onis) : philosophe grec, créateur de la théorie des Idées (428 - 347). Il voyagea en Egypte et en Grande Grèce.

Pythagore (Pythagoras,ae) : mathématicien et philosophe grec, créateur d'une interprétation mathématique du monde (580-500). Il aurait voyagé en Perse, en Egypte et fondé des communautés en Italie du sud (Magna Graecia).

a, prép. : + Abl. : à partir de, après un verbe passif = par
ac
, conj. : et, et aussi
aetas, atis
, f. : 1. le temps de la vie, la vie 2. l'âge 3. la jeunesse 4. te temps, l'époque (in aetatem : pendant longtemps)
amo, as, are
: aimer, être amoureux
Archimedes, is
, m. : Archimède
ardor, oris
, m. : le feu, l'embrasement, l'ardeur, la passion
Aristophanes, is
, m. : Aristophane
Aristoxenus, i
, m. : Aristoxène
attentius
, adv. : plus attentivement, trop attentivement
aut
, conj. : ou, ou bien

capio, is, ere, cepi, captum
: prendre
censeo, es, ere, censui, censum
: estimer, être d’avis, décider, faire le recensement
cognitio, ionis
, f. : l'action d'apprendre, l'étude, la connaissance; l'enquête

consumo, is, ere, sumpsi, sumptum
: 1. employer, dépenser 2. consommer, épuiser 3. venir à bout, détruire
cupiditas, atis
, f. : le désir
de
, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de
Democritus, i
, m. : Démocrite

describo, is, ere, scripsi, scriptum
: diviser, distribuer, décrire
dignus, a, um
: digne
disco, is, ere, didici
: apprendre

duco, is, ere, duxi, ductum
: I. tirer 1. tirer hors de 2. attirer 3. faire rentrer 4. compter, estimer II. conduire, emmener, épouser
dum
, conj. : 1. + ind. = pendant que, jusqu'à ce que 2. + subj. : pourvu que, le temps suffisant pour que
enim
, conj. : car, en effet
in
, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
ingenium, ii
, n. : les qualités innées, le caractère, le talent, l'esprit, l'intelligence
littera, ae
, f. : la lettre
loquor, eris, i, locutus sum
: parler
magnus, a, um
: grand
musica, orum
, n. : la musique
ne
, 1. adv. : ... quidem : pas même, ne (défense) ; 2. conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté) 3. adv. d'affirmation : assurément 4. interrogatif : est-ce que, si
nihil
, indéfini : rien
non
, neg. : ne...pas

patria, ae
, f. : la patrie
peragro, as, are
: parcourir
Plato, onis
, m. : Platon
propter
, prép + acc. : à cause de, à côté
pulvis, eris
, m. : la poussière
puto, as, are
: 1. élaguer, émonder, apurer 2. supputer 3. estimer, penser, croire 4. supposer
Pythagoras, ae
, m. : Pythagore
quae
, 4 possibilités : 1. nominatif féminin singulier, nominatif féminin pluriel, nominatif ou accusatif neutres pluriels du relatif = qui, que (ce que, ce qui) 2. idem de l'interrogatif : quel? qui? que? 3. faux relatif = et ea - et eae 4. après
si, nisi, ne, num = aliquae
quantus, a, um
, pr. excl et interr : quel (en parlant de grandeur)
quem
, 4 possibilités : 1. acc. mas. sing. du pronom relatif = que 2. faux relatif = et eum 3. après si, nisi, ne num = aliquem : quelque, quelqu'un 4. pronom ou adjectif interrogatif = qui?, que?, quel?
qui
, 1. nominatif masculin singulier ou nominatif masculin pluriel du relatif 2. idem de l'interrogatif 3. après si, nisi, ne, num = aliqui 4. faux relatif = et ei 5. interrogatif = en quoi, par quoi
quibus
, 1. datif ou ablatif pluriel du relatif 2. Idem de l'interrogatif 3. faux relatif = et eis 4. après si, nisi, ne, num = aliquibus
quid
, 1. Interrogatif neutre de quis : quelle chose?, que?, quoi?. 2. eh quoi! 3. pourquoi? 4. après
si, nisi, ne num = aliquid
quidam, quaedam, quoddam/quiddam
: un certain, quelqu'un, quelque chose
quidem
, adv. : certes (ne-) ne pas même
quo
, 1. Abl. M. ou N. du pronom relatif. 2. Abl. M. ou N. du pronom ou de l'adjectif interrogatif. 3. Faux relatif = et eo. 4. Après si, nisi, ne, num = aliquo. 5. Adv. =où ? (avec changement de lieu) 6. suivi d'un comparatif = d'autant 7. conj. : pour que par là
sentio, is, ire, sensi, sensum
: percevoir, s'apercevoir
studium, ii,
n. : 1. le zèle, l'ardeur 2. l'affection, l'attachement 3. l'intérêt, la passion, l'étude
sum, es, esse, fui
: être
terra, ae
, f. : la terre
ultimus, a, um
: dernier
umquam
, inv. : une seule fois ; avec une négation : jamais
video, es, ere, vidi, visum
: voir (videor, eris, eri, visus sum : paraître, sembler)
texte
texte
texte
texte