page d'entrée du site

Cornelius Nepos

?109 - ?27 ACN

Cornélius Népos était originaire de la Cisalpine, comme Catulle (plus jeune que lui d'une génération), qui lui dédia le recueil de ses poèmes. Il était également lié avec Cicéron et Atticus. Mais il semble ne s'être jamais mêlé de politique, ce qui lui permit de vivre vieux, tout en ayant pour inconvénient de le faire peu connaître à ses contemporains.
Son œuvre majeure était un vaste recueil de biographies qu'il publia une première fois vers 35-34, une deuxième entre 29 et 27, et qu'il intitula De Viris Illustribus.
A ce livre sont joints deux vitae extraites du livre sur les historiens latins ; celle de Caton l'Ancien et celle d'Atticus (qui peut passer pour un historien, puisqu'il était l'auteur d'un manuel de chronologie, le Liber annalis). On possède aussi, extraite du même recueil, une lettre de Cornélie, la mère de Gracques, mais on ne sait si ce document est authentique.

 

Thème Titre Référence Résumé
LE TEMPS DES GRACQUES
CORNELIE, MERE DES GRACQUES
Une mère cultivée Paroles ou lettre de Cornélie, mère des Gracques (du livre sur les historiens latins) Où nous arrêterons-nous enfin, et quand notre famille cessera-t-elle d'être en démence ?

WB01569_3.gif (193 bytes)