WB01569_3.gif (193 bytes)

page précédente
page suivante

 

CHAPITRE VII : LES NUISANCES

Texte 1 : Au feu !

Vivendum est illic ubi nulla incendia, nulli
nocte metus. Iam poscit aquam, iam frivola transfert
Ucalegon, tabulata tibi iam tertia fumant :
tu nescis; nam si gradibus trepidatur ab imis,
ultimus ardebit quem tegula sola tuetur
a pluvia, molles ubi reddunt ova columbae.

JUVÉNAL, 3, 197 - 202

vivendum est : il faut vivre
frivola,orum : le mobilier (modeste)
Ucalegon,onis :Ucalégon (personnage légendaire; Troyen dont la maison fut incendiée; ici, désigne un homme ordinaire qui perd ses biens dans un incendie)
tabulatum, i : l'étage
fumare, o : fumer
tegula, ae : la tuile
pluvia, ae : la pluie
ovum, i : l'oeuf
columba ,ae : la colombe
Il faut vivre où il n’y a aucun incendie, où la nuit personne n’a pas de raison de craindre. Déjà Ucalégon réclame de l’eau, déjà de la fumée sort de ton troisième étage et toi tu l’ignores. Il y a de la panique plus bas. Le dernier qui brûlera est celui que protège de la pluie la tuile où les douces colombes déposent leurs oeufs.

Texte 2 : Le fléau

Subeuntes montem Cispium, conspicimus insulam quamdam occupatam igni multis arduisque tabulatis editam, et propinqua iam omnia flagrare vasto incendio. Tum quispiam ibi ex comitibus : "Magni, inquit, reditus urbanorum praediorum, sed pericula sunt longe maxima. Si quid autem posset remedii fore, ut ne tam assidue domus Romae arderent, venum hercle dedissem res rusticas et urbicas emissem."

AULU-GELLE, 15, 1

Cispius, i : le Cispius (colline de Rome)
tabulatum, i : l'étage
editus,a,um : élevé
quispiam : quelqu'un
magni : gén. de prix
reditus,us : le revenu (au sens financier)
praedium, i :la propriété, le domaine
assidue : de manière incessante
venum : en vente
hercle : par Hercule
Quand on s’approche de la colline du Cispius, nous voyons en feu un îlot composé de nombreux étages. Déjà les alentours sont la proie des flammes. Un de mes compagnons me dit : "Les revenus des propriétés urbaines sont élevés mais les risques sont très grands. S’il pouvait y avoir un remède pour que les maisons ne brûlent pas sans arrêt à Rome, par Hercule, j’aurais vendu mes propriétés à la campagne pour acheter en ville.

Texte 3 : Le chahut

... Magnis opibus dormitur in Urbe.
Inde caput morbi. Raedarum transitus arto
vicorum inflexu et stantis convicia mandrae
eripent somnum Druso vitulisque marinis.

JUVÉNAL, 3, 235 - 238

raeda,ae : le char, la charrette
transitus,us : le passage
artus,a,um : étroit
inflexus,us : la sinuosité
convicium, i : l'insulte, la dispute
mandra, ae : le troupeau
Drusus = l'empereur Claude
vitulus, i : le veau
marinus,a,um : marin
Il fait cher dormir à Rome. De là le début des maladies. Le passage des charrettes dans les étroites sinuosités des rues, les disputes d’un troupeau qui reste sur place ôteraient le sommeil à Claude ou à des veaux marins.

Texte 4 : Mésaventures nocturnes

Post crepusculum statim arrepto pilleo vel galero popinas inibat circumque vicos vagabatur ludibundus nec sine pernicie tamen, siquidem redeuntes a cena verberare ac repugnantes vulnerare cloacisque demergere assueverat, tabernas enim effringere et expilare.

SUÉTONE, Néron, 26, 2

crepusculum, i : le crépuscule
pilleus, i : le bonnet
galerus, i : la casquette
popina, ae : la taverne
ludibundus, a, um : pour s'amuser
siquidem : puisque
verberare, o : frapper
repugnare, o : riposter
vulnerare, o : blesser
cloaca, ae : l'égout
demergere, o : plonger (qq chose ou qq)
expilare, o : piller, mettre à sac
Dès la nuit tombée, attrapant un bonnet ou une casquette, il pénétrait dans les gargotes et courait les rues en faisant des gamineries qui n'étaient pourtant pas sans danger, car il avait l'habitude de frapper ceux qui revenaient d'un repas, de les blesser et de les jeter à l'égout s'ils résistaient, et même de saccager et de piller les boutiques.

Texte 5 : Le Tibre, problèmes et solutions

Ad coercendas inundationes alveum Tiberis laxavit ac repurgavit, completum olim ruderibus et aedificiorum prolationibus coartatum.

SUÉTONE, Auguste, 30, 1

inundatio,onis : l'inondation
alveus, i : le ventre; ici, le lit (d'un fleuve)
Tiberis,is : le Tibre
repurgare,o : nettoyer
rudera,um :les décombres
prolatio,onis : l'apport, le déversement
coartare, o : rétrécir
Pour empêcher les inondations, il fit élargir et le fit nettoyer le lit du Tibre, rempli depuis longtemps de décombres et rétréci par l'apport d'édifices.

Texte 6 : L'émeute

Philomorum aurigam rapi praeceptum secuta plebs omnis, velut defensura proprium pignus, terribili impetu praefectum incessebat ut timidum, sed ille stabilis et erectus, immissis apparitoribus, correptos aliquos vexatosque tormentis, nec strepente ullo nec obsistente, insulari poena multavit. Diebus paucis secutis, cum plebs, vini causando inopiam, ad Septizodium convenisset, illuc praefectus ab omnis toga apparitioneque rogabatur enixius ne in multitudinem se arrogantem immitteret et minacem, ex commotione pristina saevientem; difficilis ad pavorem, recta tetendit adeo ut eum obsequentium pars desereret, licet in periculum festinantem abruptum.

AMMIEN MARCELLIN, 15, 7, 2 - 3

Philomorus, i : Philomore
auriga, ae : l'aurige (conducteur de char)
pignus,oris : n.le bien
praefectus, i  : le préfet
incessere,o,cessivi : attaquer
ut : dans l'idée que ...
stabilis,e : ferme
erectus,a,um : dressé
apparitor,oris : l'appariteur, le policier
strepere,o,ui,itum : faire du bruit
obsistere,o,stiti,stitum : rester sur place
insularis,e : relatif à une île
multare, o : punir, condamner
causare, o : prendre prétexte
Septizodium, i : le Septizodium (ou -zonium), façade monumentale du Palatin
toga ,ae : la toge; ici, la suite, les magistrats
apparitio,onis : la police
enixius : avec insistance
arrogans,ntis : arrogant
minax,cis : menaçant
commotio,onis : le trouble
recta tendere : continuer sa route
obsequi,or,secutus sum : suivre, faire escorte
abruptus,a,um : imminent

 Texte 7 : Malheur aux allergiques !

In Nomentanum fugi. Quid putas ? Urbem ? immo febrem et quidem subrepentem. [La femme de Sénèque et son médecin ont voulu le retenir.] Exire perseveravi : illud mihi in ore Gallionis, qui cum in Achaia febrem habere coepisset, protinus navem conscendit clamitans non corporis esse, sed loci morbum. (...) Ut primum gravitatem urbis excessi et illum odorem culinarum fumantium quae cum pulvere effundunt quicquid pestiferi vaporis sorbuerunt, protinus mutatam valetudinem sensi.

SÉNÈQUE, Lettres, 104, 1 et 6

Nomentanum, i : la propriété de Nomentum
subrepere,o,repsi,reptum : ramper
perseverare, o : continuer
illud : s.-e. verbum
Gallio,onis : Gallion (le frère de Sénèque)
Achaia, ae : l'Achaïe (région de Grèce)
conscendere,o,scensi,scensum : monter
clamitare, o : crier, s'écrier
gravitas,atis : l'air lourd
culina, a : la cuisine
fumare, o : fumer
quicquid : tout ce que
pestifer,era,erum : malsain
vapor,oris : la vapeur
sorbere,eo,ui : avaler

page suivante