Le temps des Généraux : Marius

91 - 88 : Guerre sociale

page suivante   page précédente   ENTRER DANS LE SITE


origine lointaine

186
SENATUS CONSULTUM

TITE-LIVE : : Tite-Live écrivit une Histoire Romaine en 142 livres. Nous ne possédons plus que les livres I-X et XXI-XLV. Pour les autres, nous avons des résumés ou Periochae. Ces résumés sont très inégaux de développement et de précision

Autres textes de Tite-Live  Retour à la table des matières  Index général

Les fêtes d’automne, consacrées à Bacchus, étaient appelées Bacchanales ; elles duraient depuis le 23 jusqu’au 29 octobre. On y voyait à peu près toutes les cérémonies pratiquées par les Grecs dans leurs Dionysiaques.

SENATUS CONSULTUM DE BACCANALIBUS

(1) Q. Marcius Luci filius, Spurius Postumius Luci filius consules senatum consuluerunt Nonis Octobribus apud aedem (2) Bellonae. Scribendo adfuerunt M. Claudius Marci filius, L. Valerius Publi filius, Q. Minucius Gai filius.


De Bacchanalibus, qui foederati (3) essent, ita edicendum censuere:

«Ne quis eorum Bacchanal habuisse vellet. Si qui (4) essent, qui sibi dicerent necesse esse Bacchanal habere, ei ut ad praetorem urbanum (5) Romam venirent, deque eis rebus, ubi eorum verba audita essent, ut senatus (6) noster decerneret, dum ne minus senatoribus centum adessent, cum ea res consuleretur. (7) Bacchas vir ne quis adisse vellet civis Romanus neve nominis Latini neve sociorum (8) quisquam, nisi praetorem urbanum adissent, isque de senatus sententia, dum ne (9) minus senatoribus centum adessent, cum ea res consuleretur, iussissent.

Censuere.

(10) Sacerdos ne quis vir esset. magister neque vir neque mulier quisquam esset. (11) Neve pecuniam quisquam eorum communem habuisse vellet. Neve magistratum (12) neve pro magistratu neque virum neque mulierem quisquam fecisse vellet. (13) Neve posthac inter se coniurasse neve convovisse neve conspondisse (14) neve compromisisse vellet, neve quisquam fidem inter se dedisse vellet. (15) Sacra in occulto ne quisquam fecisse vellet. Neve in publico neve in (16) privato neve extra urbem sacra quisquam fecisse vellet, nisi (17) praetorem urbanum adisset isque de senatus sententia, dum ne minus (18) senatoribus centum adessent, cum ea res consuleretur, iussissent.

Censuere.

(19) Homines plus quinque universi, viri atque mulieres, sacra ne quisquam (20) fecisse vellet, neve interibi viri plus duobus, mulieribus plus tribus (21) adfuisse vellent, nisi de praetoris urbani senatusque sententia, ut supra (22) scriptum est.»

Haec ut in contione edicatis ne minus trinum (23) nundinum, senatusque sententiam ut scientes essetis, eorum (24) sententia ita fuit: «Si qui essent, qui adversum ea fecissent, quam supra (25) scriptum est, eis rem capitalem faciendam censuere»; atque ut (26) hoc in tabulam aeneam incideretis, ita senatus aequum censuit, (27) utque eam figi iubeatis, ubi facillime nosci possit. Atque (28) ut ea Bacchanalia, si qua sunt, extra quam si quid ibi sacri est, (29) ita ut supra scriptum est, in diebus decem, quibus vobis tabellae datae (30) erunt, faciatis, ut dimota sint.

 vocabulaire

SENATUS-CONSULTE AU SUJET DES BACCHANALES

Les consuls Quintus Marcius fils de Lucius et Spurius Postumius fils de Luius ont consulté le sénat aux Nones d’octobre], au temple du Bellonae. Etaient présents pour le rapport M. Claudius fils de Marcus, Lucius Valerius, fils de Publius et Quintus Minucius, fils de Gaius.

En ce qui concerne les Bacchanales, on a décidé les mesures suivantes pour les alliés:

Aucun d’entre eux ne doit posséder un endroit pour célèbrer les mystères de Bacchus. Si des personnes réclament la nécessité d’un tel endroit, qu’elles aillent à Rome trouver le préteur urbain. Après avoir entendu leurs réclamations, le sénat décidera sur ce point à condition qu’il y ait au moins cent sénateurs présents au moment de la discussion. Aucun homme ne peut plus assister aux mystères Bacchus que ce soit un citoyen romain, ni un latin, ni un allié à moins qu'il n’aille trouver le préteur urbain et que le sénat donne son accord à condition que pas moins de cent sénateurs soient présents lors de la discussion.

On a décidé

Aucun homme ne peut être prêtre; personne, homme ou femme, ne peut être chef (pour contrôler les affaires temporelles de l'organisation); personne ne peut avoir la charge d'une caisse commune; personne ne peut nommer un homme ou une femme pour être magistrat ou pour agir comme magistrat; dorénavant ils ne peuvent plus conspirer ni faire les mêmes voeux, ni prendre un engagement mutuel ni passer un compromis; personne ne pourra observer les rites sacrés ni en public ni en privé ni à l’extérieur de la ville, à moins de venir trouver le préteur urbain et que le sénat donne son accord à condition que pas moins de cent sénateurs soient présents lors de la discussion.

On a décidé

Pas plus ce cinq personnes, hommes et femmes, ne pourront assister à un sacrifice, pas plus de deux hommes et de trois femmes à moins de l'accord du préteur urbain et du sénat comme il a été écrit plus haut.

Q. MARCIUS L. F., SP. POSTUMIUS L. F. COS. SENATUM CONSOLUERUNT NONIS OCTOB. APUD AEDEM DUELONAI. SCRIBENDO ADFUERUNT* M. CLAUDIUS M. F., L. VALERIUS P. F., Q. MINUCIUS C. F. DE BACCHANALIBUS* QUI* FOEDERATI* ESSENT*, ITA EXDICENDUM* CENSUERE: NEQUIS* EORUM BACCHANAL* HABUISSE* VELLET*; SI* QUES ESSENT*, QUI* SIBI* DICERENT* NECESUS ESSE* BACCHANAL* HABERE, EIS* UTI* AD PRAETOREM* URBANUM ROMAM VENIRENT, DEQUE EIS* REBUS, UBI* EORUM VERBA AUDITA ESSENT*, UTI* SENATUS NOSTER DECERNERET, DUM NE MINUS SENATORIBUS C ADESSENT* QUOM EA RES COSOLORETUR*. BACAS VIR NEQUIS ADISSE* VELLET* CIVIS* ROMANUS NEVE NOMINUS LATINI NEVE SOCIUM QUISQUAM, NISI* PRAETOREM* URBANUM ADISSENT*, ISQUE DE SENATUS* SENTENTIA*, DUM NE MINUS SENATORIBUS C ADESSENT* QUOM EA RES COSOLORETUR, IUSSISSENT*. CENSUERE. SACERDOS NEQUIS VIR ESSET*; MAGISTER NEQUE VIR NEQUE MULIER QUISQUAM ESSET*. NEVE PECUNIAM QUISQUAM EORUM COMMUNEM* HABUISSE* VELLET*; NEVE MAGISTRATUM, NEVE PRO MAGISTRATU*, NEQUE VIRUM NEQUE MULIEREM QUIQUAM FECISSE* VELLET*. NEVE POST HAC INTER SED CONIURASSE* NEVE COMMOVISSE* NEVE CONSPONDISSE* NEVE COMPROMISISSE* VELLET*, NEVE QUISQUAM FIDEM INTER SED DEDISSE* VELLET*. SACRA IN OQUOLTOD NE QUISQUAM FECISSE* VELLET*; NEVE IN PUBLICO* NEVE IN PRIVATO* NEVE EXTRA* URBEM SACRA QUISQUAM FECISSE* VELLET*, NISI* PRAETOREM* URBANUM ADIESET, ISQUE DE SENATUS* SENTENTIA*, DUM NE MINUS SENATORIBUS C ADESSENT* QUOM EA RES COSOLORETUR, IUSSISSENT*. CENSUERE. HOMINES PLUS* V OINUORSI* VIRI* ATQUE MULIERES SACRA NE QUISQUAM FECISSE* VELLET*, NEVE INTER IBI* VIRI* PLUS* DUOBUS, MULIERIBUS PLUS* TRIBUS ADFUISE* VELLENT*, NISI* DE PRAETORIS* URBANI SENATUSQUE* SENTENTIA*, UTI* SUPRA* SCRIPTUM EST. HAICE UTI* IN CONVENTIONI* EXDICATIS* NE MINUS TRINUM NUNDINUM*, SENATUSQUE* SENTENTIAM UTI* SCIENTES ESSETIS*, - EORUM SENTENTIA ITA FUIT: 'SI* QUES ESSENT*, QUI* ADVERSUM* EAD FECISSENT*, QUAM SUPRA* SCRIPTUM EST, IIS* REM CAPITALEM* FACIENDAM CENSUERE' - ATQUE UTI* HOCE IN TABULAM* AHENAM INCIDERETIS*, ITA SENATUS AIQUOM CENSUIT, UTIQUE* EAM FIGIER IUBEATIS*, UBI* FACILUMED GNOSCIER POTISIT ATQUE UTI* EA BACCHANALIA*, SI* QUA SUNT, EXTRA* QUAM SI* QUID IBI* SACRI EST, ITA UTI* SUPRA* SCRIPTUM EST, IN DIEBUS X, QUIBUS VOBIS* TABULAE* DATAE* ERUNT, FACIATIS UTI* DISMOTA SIENT. - IN AGRO TEURANO.
a, prép. : + Abl. : à partir de, après un verbe passif = par
ab
, prép. : + Abl. : à partir de, après un verbe passif = par
abduco, is, ere, duxi, ductum
: emmener
ac
, conj. : et, et aussi
accipio, is, ere, cepi, ceptum
: recevoir, apprendre (acceptus, a, um : bien accueilli, agréable)
ad
, prép. : + Acc. : vers, à, près de
adhibeo, es, ere, ui, itum
: apporter, fournir, appeler, employer
admodum
, adv. : tout-à-fait, pleinement
Aebutia, ae
, f. : Ebutia
Aebutius, i
, m. : Ebutius (nom d'homme)
aedes, is,
f. : la maison, le temple
ait
, vb. irr. : dit, dit-il
aliquot
, dét. inv. : quelques, plusieurs
alius, a, ud
: autre, un autre
ancilla, ae
, f. : la servante
animus, i
, m. : le coeur, la sympathie, le courage, l'esprit
annus, i
, m. : l'année
arcesso, is, ere, ivi, itum
:1. faire venir, mander (arcessitus, a, um : cherché, peu naturel) 2. citer en justice, accuser

auctor, oris
, m. : 1. le garant 2. la source 3. le modèle 4. l'auteur, l'instigateur
audio, is, ire, ivi, itum
: 1. entendre (dire) 2. écouter 3. apprendre 4. bene, male audire : avoir bonne, mauvaise réputation
Aventinum, i
, n. : Aventin
aut
, conj. : ou, ou bien
Bacchanalia, ium
, n. : les Bacchanales (fêtes de Bacchus)
capio, is, ere, cepi, captum
: prendre
causa, ae
, f. : la cause, le motif; l'affaire judiciaire, le procès; + Gén. : pour
ceteri, ae, a
: pl. tous les autres
coarguo, is, ere, gui, gutum
: montrer clairement, démontrer de façon irréfutable; démontrer comme faux; démontrer la culpabilité de quelqu'un
confirmo, as, are
: affermir, confirmer, assurer
conspicio, is, ere, spexi, spectum
: apercevoir
consul, is
, m. : le consul
consularis, e
: consulaire
cuius
, 1. GEN. SING. du pronom relatif 2. idem de l'interrogatif 3. faux relatif = et eius 4.
après si, nisi, ne, num = et alicuius
cum
, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
de
, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de
debeo, es, ere, ui, itum
: devoir
dico, is, ere, dixi, dictum
: dire, appeler
dimitto, is, ere, misi, missum
: 1. envoyer dans tous les sens 2. disperser 3. renvoyer, laisser partir 4. renoncer à, abandonner
diu
, adv. : longtemps
domina, ae
, f. : la maîtresse
eam
, 1. Acc. fem. sig. de IS-EA-ID = la (pronom), ce, cette 2. 1ère pers. sing. du Subj. Présent de IRE : aller
et
, conj. : et. adv. aussi
eum
, ACC M SING. de is, ea, id : il, lui, elle, celui-ci...
ex
, prép. : + Abl. : hors de, de
exanimo, as, are
: être essoufflé, mourir, ôter la vie, tuer
exploro, a, are
: observer, examiner, explorer
expono, is, ere, posui, positum
: mettre dehors, exposer, montrer
expromo, is, ere, prompsi, promptum
: faire sortir
facio, is, ere, feci, factum
: faire
fateor, eris, eri, fassus sum
: reconnaître, avouer
femina, ae
, f. : la femme
fides, ei
, f. : 1. la foi, la confiance 2. le crédit 3. la loyauté 4. la promesse, la parole donnée 5. la protection (in fide : sous la protection)

fio, is, fieri, factus sum
: devenir
fore
, infinitif futur de
esse
gratia, ae
, f. : la grâce, la reconnaissance (gratias agere = remercier)
gravis, e
: sérieux, triste, lourd, alourdi
hic, haec, hoc
: adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
hisco, is, ere
: s'entrouvrir, ouvrir, parler, raconter

Hispala, ae
, f. : Hispala (nom d'affranchie)
iam
, adv. : déjà, à l'instant
ibi
, adv. : là
id
, NOM-ACC N. SING. de is, ea, is : il, elle, le, la, ....
idem, eadem, idem
: le (la) même

ignarus, a, um
: qui ne connaît pas, ignorant, inconnu
ignotus, a, um
: inconnu
ille, illa, illud
: adjectif : ce, cette (là), pronom : celui-là, ...
in
, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
indidem
, adv. : du même lieu
induco, is, ere, duxi, ductum
: 1. conduire dans 2. faire avancer 3. appliquer sur (in animum - : se résoudre, se persuader, prendre sur soi)
infitior, aris, ari
: nier, contester
initio, as, are
: initier aux mystères
interior, oris
: plus en dedans
ipse, a, um
: (moi, toi, lui,...) même
laudo, as, are
: 1. louer, approuver, vanter 2. prononcer un éloge 3. citer, nommer
libertinus, a, um
: d'affranchi
lictor, oris
, m. : le licteur

lucus, i
, m. : le bois sacré
manumitto, is, ere, misi, missum
: affranchir
membrum, i
, n. (généralement au plur) : le membre, l'organe
mulier, is
, f. : la femme
nego, as, are
: nier
nihil
, indéfini : rien
nobilis, e
: connu, noble
nocturnus, a, um
: nocturne
non
, neg. : ne...pas
nuntius, ii
, m. : 1. le messager 2. la nouvelle
omnis, e
: tout
pars, partis
, f. : la partie, le côté
pavor, oris
, m. : la peur
per
, prép. : + Acc. : à travers, par
percunctor, aris, ari
: s'enquérir, questionner
perturbo, as, are
: bouleverser, troubler, inquiéter
possum, potes, posse, potui
: pouvoir
postquam
, conj. : après que
prope
, adv. près, presque ; prép + acc. : près de
puella, ae
, f. : la fille, la jeune fille
quae
, 4 possibilités : 1. N.F.S. N.F.PL. N.N.PL., ACC. N. PL. du relatif = qui, que (ce que, ce qui) 2. idem de l'interrogatif : quel? qui? que? 3. faux relatif = et ea - et eae 4. après
si, nisi, ne, num = aliquae
qui
, 1. n N.M.S ou N.M.PL. du relatif 2. idem de l'interrogatif 3. après si, nisi, ne, num = aliqui 4. Faux relatif = et ei 5. interrogatif = en quoi, par quoi
quid
, 1. Interrogatif neutre de quis : quelle chose?, que?, quoi?. 2. eh quoi! 3. pourquoi? 4. après
si, nisi, ne num = aliquid
quisquam, quaequam, quidquam (quic-)
: quelque, quelqu'un, quelque chose
quo
, 1. Abl. M. ou N. du pronom relatif. 2. Abl. M. ou N. du pronom ou de l'adjectif interrogatif. 3. Faux relatif = et eo. 4. Après si, nisi, ne, num = aliquo. 5. Adv. =où ? (avec changement de lieu) 6. suivi d'un comparatif = d'autant 7. conj. : pour que par là
quod
, 1. pronom relatif nom. ou acc. neutre singulier : qui, que 2. faux relatif = et id 3. conjonction : parce que, le fait que 4. après si, nisi, ne, num = aliquod = quelque chose 5. pronom interrogatif nom. ou acc. neutre sing. = quel?
quoque
, adv. : aussi
reor, reris, reri, ratus sum
: croire
rogo, as, are
: demander
sacrum, i,
n. : la cérémonie, le sacrifice, le temple
satis
, adv. : assez
scio, is, ire, scivi, scitum
: savoir
se
, pron. réfl. : se, soi
sed
, conj. : mais
sese
, pron. : = se
si
, conj. : si
socrus, us,
f. : la belle-mère
soleo, es, ere, solitus sum
: avoir l'habitude de (solitus, a, um : habituel, ordinaire)
Stimula, ae
, f. : Stimula (divinité)
Sulpicia, ae
, f. : Sulpicia
sum, es, esse, fui
: être
talis, e
: tel ; ... qualis : tel.. que
tam
, adv. : si, autant
tandem
, adv. : enfin
tantus, a, um
: si grand ; -... ut : si grand... que
tremor, oris
, m. : le tremblement
turba, ae
, f. : la foule, le désordre, le trouble, l'émoi
ubi
, adv. : où; conj. quand
ultra
, adv. : au delà, plus loin ; prép. + acc. : plus loin que, plus que
ut
, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
vanus, a, um
: vide, creux, vain, sans consistance
vel
, adv. : ou, ou bien, même, notamment (vel... vel... : soit... soit...)
venia, ae
, f. : le pardon, la bienveillance, la faveur
verus, a, um
: vrai
vestibulum, i
, n. : le vestibule
vicinia, ae
, f. : le voisinage, le quartier

volo, vis, velle
: vouloir
texte
texte
texte
texte