Le temps des Généraux : Marius

91 : Drusus

page suivante       page précédente    ENTRER DANS LE SITE


91


ce qu'en disent les Periochae

PERIOCHAE : Tite-Live écrivit une Histoire Romaine en 142 livres. Nous ne possédons plus que les livres I-X et XXI-XLV. Pour les autres, nous avons des résumés ou Periochae. Ces résumés sont très inégaux de développement et de précision.

Autres textes des Periochae  Retour à la table des matières  Index général

Nous sommes en 91. Drusus est élu tribun de la plèbe. Il veut reprendre les lois agraires des gracques et donner le droit de cité aux Italien.

M. Liuius Drusus trib. pleb., quo maioribus uiribus senatus causam susceptam tueretur, socios et Italicos populos spe ciuitatis Romanae sollicitauit, iisque adiuuantibus per uim legibus agrariis frumentariisque latis iudiciariam quoque pertulit ut aequa parte iudicia penes senatum et equestrem ordinem essent. Cum deinde promissa sociis ciuitas praestari non posset, irati Italici defectionem agitare coeperunt. Eorum coetus coniurationesque et orationes in consiliis principum referuntur. Propter quae Liuius Drusus inuisus etiam senatui factus uelut socialis belli auctor, incertum a quo domi occisus est.

Periochae LXXI

 vocabulaire

Le tribun du peuple M Livius Drusus, pour que le Sénat puisse poursuivre la tâche qu'il avait entreprise avec de plus grandes forces attira les alliés et les peuple italiens en leur faisant miroiter le droit de cité. Avec l'aide de ceux-ci il fit passer de force des lois agraires et frumentaires et fit voter aussi une loi judiciaire pour que les tribunaux soient à égalité dans les mains du sénat et des chevaliers. Il ne put fournir le droit de cité qu'il avait promis aux alliés. Les Italiens en colère commencèrent à faire défection. Leurs réunions, leurs complots et leurs discours furent rapportés dans les assemblées des dirigeants. C'est pourquoi Livius Drusus mal vu du Sénat, considéré comme l'instigateur de la guerre sociale fut tué chez lui par on ne sait qui.

Periochae LXXI

http://www.chez.com/clio/rome/sociale/gs12.htm

Les tentatives de réformes

Les lois des Gracques avaient rendu la situation des italiens encore plus difficile puisqu'elle réservait la distribution des terres aux seuls citoyens romains. Conscient des tensions qui en résultaient, Caius Gracchus avait proposé l'année de sa mort, (-121) d'étendre la citoyenneté aux latins et le droit latin à tous les alliés.
Mais les romains par leur égoïsme politique et économique ne surent pas désamorcer le conflit latent.
Nous pouvons noter que les réformes politiques et économiques en faveur des Italiens furent toujours présentes dans le programme politique du parti populaire.
Une deuxième tentative de réforme vit le jour. En effet, en 91 av. J.C. le tribun de la plèbe Marcus Livius Drusus proposa aux Sénat trois réformes fondamentales qui avaient pour but de réconcilier tous les partis:
- distribuer des terres aux pauvres
- rendre le pouvoir judiciaire au Sénat
- faire citoyens romains tous les Italiens libres.
Les deux premiers projets furent approuvés par le Sénat mais le troisième ne fut pas discuté car Drusus fut assassiné (-91).

a, prép. : + Abl. : à partir de, après un verbe passif = par
adiuvo, as, are, iuvi, iutum
: aider, seconder
aequus, a, um
: égal, équitable (aequum est : il convient) (ex aequo : à égalité)
agito, as, are
:1. pousser vivement 2. mettre en mouvement,3. remuer, agiter, tourmenter, exciter 4. s'acquitter de, s'occuper de
agrarius, a, um
: agraire
auctor, oris
, m. : 1. le garant 2. la source 3. le modèle 4. l'auteur, l'instigateur
bellum, i
, n. : la guerre
causa, ae
, f. : la cause, le motif; l'affaire judiciaire, le procès; + Gén. : pour
civitas, atis
, f. : la cité, l'état
coepio, is, ere, coepi, coeptum
: (plutôt avec rad. pf et supin) : commencer
coetus, us
, m. : l'assemblage, la jonction, la rencontre, la réunion
coniuratio, onis
, f. : la conjuration
consilium, ii
, n. :1. la délibération, la consultation 2. le conseil, l'assemblée 3. le projet, le plan 4. l'avis 5. la sagesse, la prudence
cum
, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
defectio, ionis
, f. : la défection, l'épuisement, la défaillance, la trahison
deinde
, adv. : ensuite
domi
, adv. : à la maison
Drusus, i
, m. : Drusus
eorum
, G. M et N. PL. de is,ea,id = d'eux, leur, leurs
equester, tris, tre
: équestre
et
, conj. : et. adv. aussi
etiam
, adv. : encore, en plus, aussi, même, bien plus
facio, is, ere, feci, factum
: faire
fero, fers, ferre, tuli, latum
: porter, supporter, rapporter
frumentarius, a, um
: qui concerne le blé
iis
, DAT-ABL. PL.de is, ea, id : le, la, les, lui... ce,..
in
, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
incertus, a, um
: incertain
invisus, a, um
: 1. odieux, haï 2. sans être vu
iratus, a, um
: en colère, irrité
Italicus, a, um
: italien
iudiciarius, a, um
: judiciaire
iudicium, ii,
n. : le jugement, la décision
lex, legis,
f. : la loi, la (les) condition(s) d'un traité
Livius, i
, m. : Livius
M
, inv. : abréviation de Marcus
maior, oris
: comparatif de magnus. plus grand. maiores, um : les ancêtres)
non
, neg. : ne...pas
occido, is, ere, occidi, occisum
: I. 1. tomber à terre 2. succomber, périr 3. se coucher II. couper, mettre en morceaux, tuer
oratio, onis
, f. : le langage, la parole, l'exposé, le discours
ordo, inis
, m. : le rang, l'ordre, la file (de soldats), la centurie
pars, partis
, f. : la partie, le côté
penes
, prép. acc. : en possession de
per
, prép. : + Acc. : à travers, par
perfero, fers, ferre, tuli, latum
: porter jusqu'au bout, exécuter (des ordres), supporter jusqu'au bout, transporter, porter
pleb
, inv. : abréviation de plebis : de la plèbe
populus, i
, m. : le peuple
possum, potes, posse, potui
: pouvoir
praesto, as, are
: l'emporter sur, être garant, fournir (praestat : imp. : il vaut mieux) - ut : faire en sorte que
princeps, ipis
, n. m. et adj. : premier, chef, empereur
promissum, i
, n. : la promesse
propter
, prép + acc. : à cause de, à côté
quae
, 4 possibilités : 1. N.F.S. N.F.PL. N.N.PL., ACC. N. PL. du relatif = qui, que (ce que, ce qui) 2. idem de l'interrogatif : quel? qui? que? 3. faux relatif = et ea - et eae 4. après si, nisi, ne, num = aliquae
quo
, 1. Abl. M. ou N. du pronom relatif. 2. Abl. M. ou N. du pronom ou de l'adjectif interrogatif. 3. Faux relatif = et eo. 4. Après si, nisi, ne, num = aliquo. 5. Adv. =où ? (avec changement de lieu) 6. suivi d'un comparatif = d'autant 7. conj. : pour que par là
quoque
, adv. : aussi
refero, fers, ferre, tuli, latum
: 1. reporter 2. porter en retour, rapporter (refert : il importe)
Romanus, a, um
: Romain (Romanus, i, m. : le Romain)
senatus, us
, m. : le sénat
socialis, e
: sociable, social; qui concerne les alliés (socialia, um : les affaires des alliés); nuptial, conjugal
socius, a, um
: associé, en commun, allié (socius, ii : l'associé, l'allié)
sollicito, as, are
: 1. remuer, agiter, ébranler 2. troubler 3. exciter à, provoquer à 4. solliciter, attirer
spes, ei
, f. : l'espoir
sum, es, esse, fui
: être
suscipio, is, ere, cepi, ceptum
: 1. prendre par-dessous, soutenir, soulever, engendrer, accueillir 2. prendre sur soi, assumer, subir
trib
, inv. : abréviation de tribunus, i : tribun
tueor, eris, eri, tuitus sum
: 1. regarder, observer 2. veiller sur, protéger
ut
, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
velut
, inv. : comme
vires, ium
, f. : les forces
vis, -
, f. : la force
texte
texte
texte
texte