Les relations familiales

MARIS ET FEMMES : "La poison"

Biographie
Version latine
Version française
Le vocabulaire

Auteur.

 

Aulu-Gelle


 

WB01569_3.gif (193 bytes)

Autres textes d'Aulu-Gelle

Version latine
Version française

Le vocabulaire
Auteur.

Biographie

Erudit qui fit un long séjour à Athènes. Pour meubler ses loisirs, ses veillées d'hiver, il composa un recueil, Noctes Atticae en 20 livres; cet ouvrage parle de tout : histoire, mythologie, littérature, arts, droit, sciences, médecine. C'est une mine de renseignements intéressants sur l'Antiquité.
Grâce à ses citations, nous possédons des fragments d'écrivains dont les oeuvres sont perdues. L'auteur juge, raisonne, apprécie; il est homme de goût.


Version latine
Version française
Le vocabulaire
Biographie

Auteur.

"La poison"

Xanthippe, Socratis philosophi uxor, morosa admodum fuisse fertur et iurgiosa; irarumque et molestiarum muliebrium per diem perque noctem scatebat. Has eius intemperies in maritum Alcibiades demiratus, interrogavit Socratem, quaenam ratio esset cur mulierem tam acerbam domo non exigeret. "Quoniam, inquit Socrates, cum illam domi talem perpetior, insuesco et exerceor, ut ceterorum quoque foris petulantiam et iniuriam facilius feram." Secundum hanc sententiam quoque Varro in Satyra Menippaea, quam de officio mariti scripsit : "Vitium, inquit, uxoris aut tollendum aut ferendum est. Qui tollit vitium, uxorem commodiorem praestat; qui fert, sese meliorem facit."

AULU-GELLE, Les Nuits attiques, 1,17.


Version française
Version latine
Le vocabulaire
Biographie

Thème
Auteur.


"La poison"

On raconte que Xanthippe, l'épouse du philosophe Socrate, était très acariâtre et querelleuse, jour et nuit, de façon toute féminine, elle était continuellement de mauvaise humeur et difficile à vivre. Alcibiade exprima son étonnement à son mari à propos des caprices de celle-ci et demanda à Socrate pour quelle raison il ne renvoyait pas de chez lui une femme si revêche. "Parce que, répondit Socrate, en supportant patiemment une telle femme chez moi, je m'accoutume et m'entraîne à accepter plus facilement l'impudence et l'injustice des autres aussi, à l'extérieur." D'accord avec cette idée également, Varron, dans une satire Ménippée qu'il écrivit à propos du devoir du mari, dit : "Celui qui élimine ses défauts, possède une épouse plus plaisante; celui qui les supporte, progresse pour lui-même".

AULU-GELLE, Les Nuits attiques, 1,17.


Vocabulaire

Biographie
Version latine
Version française
Le vocabulaire

Auteur.
acerbus, a, um : pénible, désagréable
admodum, adv. : tout-à-fait, pleinement
Alcibiades, is, m. : Alcibiade
aut, conj. : ou, ou bien
ceteri, ae, a : pl. tous les autres
commodior, ioris : comp. de commodus,a,um : agréable
cum, inv. :1. Préposition + abl. = avec 2. conjonction + ind. = quand, lorsque, comme, ainsi que 3. conjonction + subj. : alors que
cur, adv. : pourquoi ?
de, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de
demiror, aris, atus sum : s'étonner, être surpris
dies, ei, m. et f. : le jour
domi, adv. : à la maison
domus, us, f. : la maison
eius, Gén. Sing. de IS-EA-ID : ce, cette, son, sa, de lui, d'elle
et, conj. : et. adv. aussi
exerceo, es, ere, cui, citum : 1. ne pas laisser en repos, travailler sans relâche 2. tourmenter, exercer, pratiquer
exigo, is, ere, egi, actum : chasser, achever, réclamer
facilius, inv. : plus facilement
facio, is, ere, feci, factum : faire
fero, fers, ferre, tuli, latum : porter, supporter, rapporter
foris, adv. : au-dehors
hic, haec, hoc : adj. : ce, cette, ces, pronom : celui-ci, celle-ci
ille, illa, illud : adjectif : ce, cette (là), pronom : celui-là, ...
in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
iniuria, ae, f. : l'injustice, la violation du droit
inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle
insuesco, is, ere, suevi, suetum : s'accoutumer
intemperies, ei, f. : l'état excessif, immodéré de qqch ; les caprices, l'intempérie, l'orage
interrogo, as, are : interroger
ira, ae, f. : la colère
iurgiosus, a, um : querelleur
maritus, i, m. : le mari
melior, oris : comp. de bonus : meilleur
Menippaeus, a, um : Ménippée (nom d'une oeuvre de Varon : la Satire Ménippée)
molestia, ae, f. : la peine, le chagrin, le désagrément, la gêne
morosus, a, um : difficile, maussade, grincheux, chagrin
muliebris, e : de femme, féminin
mulier, is, f. : la femme
non, neg. : ne...pas
nox, noctis, f. : la nuit
officium, ii, n. : 1. le service, la fonction, le devoir 2. la serviabilité, l'obligeance, la politesse 3. l'obligation morale
per, prép. : + Acc. : à travers, par
perpetior, eris, i, perpessus sum : souffrir avec patience, endurer jusqu'au bout
petulantia, ae, f. : l'insolence, l'impudence, l'effronterie
philosophus, i, m. : le philosophe
praesto, as, are : l'emporter sur, être garant, fournir
quam, 1. accusatif féminin du pronom relatif = que 2. accusatif féminin sing de l'interrogatif = quel? qui? 3. après si, nisi, ne, num = aliquam 4. faux relatif = et eam 5. introduit le second terme de la comparaison = que 6. adv. = combien
qui, 1. n N.M.S ou N.M.PL. du relatif 2. idem de l'interrogatif 3. après si, nisi, ne, num = aliqui 4. Faux relatif = et ei 5. interrogatif = en quoi, par quoi
quisnam, quaenam, quidnam : qui donc ?, quoi donc ?
quoniam, conj. : puisque
quoque, adv. : aussi
ratio, onis, f. : la raison, le raisonnement, le compte
Satyra, ae, f. : la satire
scateo, es, ere : être abondant, fourmiller + Gén.
scribo, is, ere, scripsi, scriptum : 1. tracer, écrire 2. mettre par écrit 3. rédiger 4. inscrire, enrôler
secundum, + acc : après, derrière, selon, suivant, conformément
sententia, ae, f. : l'avis, l'opinion
sese, pron. : = se
Socrates, is, m. : Socrate
sum, es, esse, fui : être
talis, e : tel ; ... qualis : tel.. que
tam, adv. : si, autant
tollo, is, tollere, sustuli, sublatum : 1. soulever, élever, porter, élever 2. lever, enlever, supprimer
ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que
uxor, oris, f. : l'épouse, la femme
Varro, onis, m. : Varron
vitium, ii, n. : le vice, le défaut
Xanthippe, es, f. : Xanthippe (femme de Socrate) (1ère déclinaison grecque)