Maitrank

 

Chaque année, le troisième ou quatrième dimanche de mai, Arlon célèbre les fêtes du Maitrank. Le Maitrank, littéralement «boisson de mai» est un breuvage exquis, qui convient parfaitement pour l’apéritif, mais peut aussi se consommer en d’autres moments de la journée, par exemple après une promenade printanière. Actuellement, le Maitrank est produit en grandes quantités de manière industrielle, mais rien n’égale la recette traditionnelle.

 

• 1 bouteille de vin de Moselle

• 10 morceaux de sucre

• Un verre de cognac

• Un filet de Curaçao

• Une orange divisée en quartiers

• Un peu de zeste d’orange

• 8 à 10 pousses d’aspérule odorante, une plante que l’on rencontre en abondance dans les hêtraies et qui donne en mai des couronnes de petites fleurs blanches (pour le Maitrank, on n‘utilise que les jeunes pousses qui n ‘ont pas encore fleuri).

 

Versez le vin dans un récipient.

Ajoutez les morceaux de sucre, le cognac, le Curaçao, les quartiers d’orange et le zeste d’orange.

Ecrasez les quartiers d’orange avec une fourchette.

Nettoyez et lavez les pousses d’aspérule odorante.

Séchez-les sur du papier absorbant et ajoutez-les aux autres ingrédients.

Laissez macérer pendant 24 heures, de préférence dans le réfrigérateur.

Enlevez alors les pousses d’aspérule et laissez encore macérer le Maitrank pendant 48 heures également dans le réfrigérateur.

Filtrer le liquide dans un filtre doublé d’un linge, car il doit être parfaitement limpide.

Servez cette boisson froide dans des verres givrés et décorés d’une rondelle d’orange.

Cette boisson ne peut se conserver que 3 à 4 jours, au maximum un mois dans le réfrigérateur.