Potjesvlees

 

Sans le potjesvlees, le West hoek ne serait plus ce qu’il est. S’il est difficile de dater l’apparition de cette préparation avec précision, tout le monde s’accorde à reconnaître son grand âge. Comme cela se produit souvent, les recettes «authentiques» sont légion. Mais qu’importe si le résultat est garanti, ce qui sera le cas avec les indications suivantes.

 

. 500 gr de viande de lapin

. 500 gr de viande de poulet

. 500 gr de viande de veau

. 200 gr de lard gras (tranches)

. 2 branches de thym

. 2 feuilles de laurier

. Environ 1 dl de genièvre

. Sel et poivre

 

Déposez dans une terrine une branche de thym et une feuille de laurier, puis un lit de lard et une couche de viande (lapin, poulet et veau) coupée en dés, salée et poivrée.

Continuez par un lit de lard et le reste de la viande.

Recouvrez de lard, arrosez de genièvre et posez l’autre branche de thym et l’autre feuille de laurier.

Fermez hermétiquement le couvercle en le scellant avec au moyen d’une pâte (appelée lut ou détrempe) obtenue en mélangeant de la farine à de l’eau ou du blanc d’oeuf.

Faites cuire le potjesvlees au bain-marie pendant 3 à 4 heures et servez-le froid, par exemple comme entrée ou avec du pain.

Variante: ne pas mélanger les trois viandes, mais les disposer séparément entre des couches de lard.