Lapin à la Bruxelloise

 

Pour 4 personnes

. 1 lapin

. 1 carotte

. 1 gros Oignon

. 10 petits oignons

. 3 clous de girofle

. 125 gr de lard frais

. 1 bouquet garni (branche de thym, feuille de laurier et quelques brins de persil)

. 250 gr de pruneaux

. 100 gr de raisins secs sans pépins

. 2 cuillères à soupe de gelée de groseilles

. 2 cuillères à soupe de saindoux

. 1 cuillère à soupe de Vinaigre

. 1 gousse d’ail

. 2 cuillères à soupe de farine

. 1 litre de lambic

. De l’eau

. Sel, poivre, noix de muscade

 

Découpez le lapin et mettez les morceaux dans un plat.

Faites une marinade avec le gros oignon, piqué des clous de girofle, la carotte en gros morceaux, le bouquet garni, la gousse d’ail écrasée, le lambic et un peu de sel, de poivre et de noix de muscade.

Versez la marinade sur le lapin et attendez une nuit.

Le lendemain, enlevez le lapin de la marinade, égouttez-le et séchez-le.

Faites rissoler dans le saindoux le lard coupé en lardons.

Retirez les lardons et remplacez-les par les morceaux de lapin.

Quand ceux-ci sont dorés sur toutes leurs faces, saupoudrez- les de farine, mélangez le tout et arrosez-le de marinade.

Si nécessaire, ajoutez encore un peu de lambic, car les morceaux de viande doivent être entièrement recouverts de liquide.

Portez la casserole à ébullition et ajoutez les lardons, le vinaigre, la gelée de groseilles, les petits oignons, les raisins secs et les pruneaux (préalablement trempés dans de l’eau tiède pendant une demi-heure).

Rectifiez l’assaisonnement et laissez mijoter pendant environ une heure à couvert.

Servez chaud avec des pommes de terre cuites à l’eau.

La boisson d’accompagnement sera tout naturellement une gueuze, mais vous pouvez aussi servir une kriek ou une bière à la framboise.