Abóbora aux crevettes

(Angola - Afrique équatoriale)

 

Prép. :40 mn.

Cuiss. : 40 mn.

4 pers.

 

. 1 abóbora

. 500 gr de crevettes fraîches

. 2 jaunes d’oeufs

. 1 oignon

. Coriandre en poudre

. Crème liquide

. Fromage râpé du Kivu

. Graines de sésame

. Farine

. Pili-pili.

. 1 gousse d’ail

 

Eplucher l’abóbora (courge d’origine angolaise ou zaïroise).

La faire cuire à l’auto cuiseur sans enlever les pépins. La parfumer à la coriandre.

Après les avoir débarrassées de leur carapace, faire cuire les crevettes durant 20 minutes.

Piler leur chair dans un mortier en leur incorporant l’ail réduit en morceaux très menus.

Ecraser la courge. La mélanger à la purée de crevette.

Ajouter la crème liquide et les jaunes d’oeufs.

Beurrer un plat à gratin.

Y étaler une couche d’abóboras malaxées à la purée de crevette.

Parsemer le tout de fromage du Kivu préalablement râpé.

Parsemer de quelques graines de sésame. Ajouter quelques gouttes de pili-pili.

Servir très chaud accompagné par exemple de beignets de morue.

Le Kivu est une province montagneuse du Zaïre, à vocation agricole. On y produit un fromage à pâte molle qu’il faut laisser durcir pour qu’il puisse être râpé.

A défaut de ce fromage, on utilisera de l’emmenthal râpé.

L’abóbora ou courge angolaise se mange entière (avec écorce et pépins) en Angola. On conseille tout de même de l’éplucher comme s’il s’agissait d’un légume d’origine européenne.