Bill entarté

Bill Gate$ entarté


Accédant ainsi à une gloire planétaire, l'équipe de Noël Godin, alias Georges le Gloupier, alias l'entarteur a frappé avec une précision bien plus «chirurgicale» que celle des missiles de Clinton, au coeur du système capitalo-monopolistique.

Noël Godin
Attentat pâtissier

Cela s'est passé à Bruxelles, le 4 février 1998, date désormais historique, surtout pour quelques «hommes politiques» serviles prêts aux plus profondes courbettes devant le fric-roi.

entartage (1)

entartage (2)

entartage (3)



Une petite animation avant nos conseils littéraires ?
(Alors, un clic sur ce lien; vous ne le regretterez pas !...)


Lectures recommandées

On peut être surpris de trouver Jean-Luc Godard parmi les cibles. En fait, cela s'est passé en 1985 au festival de Cannes. Cinéphile passionné, Godin reprochait à l'auteur du Mépris d'être passé à l'ennemi en acceptant quelques jours plus tôt que son Je vous salue Marie soit retiré des salles voisines du Vatican, capitulant ainsi devant «la calotte lustiglaireuse » (sic dixit Godin, ulcéré par les pressions du cardinal Lustiger).
Godard réagit avec humour et intervint même pour empêcher l'artilleur d'être éjecté du festival.
A propos, Le mépris (1963) est vraiment un film à revoir (et à écouter; rappelez-vous la géniale musique de Georges Delerue, pour moi l'un des plus grands compositeurs de ce siècle !) : du roman de gare de Moravia, Godard a surtout tiré une fable prophétique de ce qu'allaient devenir la culture et, en particulier le cinéma, tués par le mercantilisme.


  • Anthologie de la subversion carabinée, par Noël Godin, éditions L'Âge d'Homme, 1988, revue et complétée en 1996 (820 pages)

anthologie de la subversion carabinée


Signalons encore ce superbe titre du Canard Enchaîné du 18 mai 1994, relatant le quatrième entartage (ce ne sera pas le dernier) de Bernard-Henri Lévy, au festival de Cannes, lors de la présentation de son Appel pour Sarajevo...

l'appel à tarte


De toutes façons, soutenez la presse intelligente et libre qui survit encore : lisez Le Canard Enchaîné et plus encore Charlie Hebdo ! L'esprit d'analyse et le style lumineux de Philippe Val, la finesse et le talent de François Cavanna, oscillant sans trêve de l'ironie désabusée à la tendresse lucide, l'inépuisabe invention, l'esprit ravageur et le trait si souple de Cabu le surdoué, et puis encore Luz, Charb, Siné, Wolinski; nulle part ailleurs vous ne verrez tant de qualités réunies.


Est-ce l'apothéose d'une belle et longue carrière ?


Interrogé sur ce qui semble un exploit assez définitif, Godin affirme maintenant penser à Clinton, au pape et au championnat mondial de football, sur lequel il se voit bien déverser en hélicoptère quelques dizaines de ballons pirates (*)... Bonne chance !

(*) Raté, hélas ! Restent deux espoirs... Signature









retour à la page principale