Le quartier "De Pypegale" est déjà connu depuis 1538. Dans la langue savoureuse du "Westhoek",
on entend par << pypegale >> une brouette. Autrefois ce quartier ne comptait qu'un seul chemin
qui était juste suffisamment large pour faire passer un homme avec une brouette. Par ce
chemin, les riverains atteignaient le moulin "Pypegale" pour y faire moudre leur blé.

Pypegale

Et la Flandre ne serait pas la Flandre si l'on ne réconfortait pas les passants assoiffés dans
l'auberge "De Pypegale". Avant la guerre de 1914-1918, il y avait même une brasserie.
Après la guerre, les ruines furent démolies et ce n'est que l'auberge avec la ferme annexe qui
fut reconstruite. En 2002, on a commencé les travaux de transformation en vue du tourisme.