Le fil Pro-Rail, c'est fini ! 
 

 

La production du fil à mémoire Pro-Rail a été arrêtée suite à la faillite du métallurgiste avec lequel j'avais mis au point son traitement il y a une vingtaine d'années. De toutes façons, vu mon âge, j'étais sur le point de céder cette activité à une firme allemande d'électronique, mais les pourparlers sont à présent suspendus de facto. Le fil Pro-Rail disparaît définitivement du marché et ma belle aventure avec ce produit est donc arrivée à son terme.

Le petit stock qui me reste est réservé aux utilisateurs existants qui désireraient encore étendre leurs applications. Désolé, mais je ne peux plus servir les nouveaux-venus.

Un formidable avantage du fil à mémoire est qu'il ne s'use pas. Les actionneurs déjà en fonction ne risquent donc pas de requérir du fil de rechange (à condition que de bonnes conditions de travail, mécaniques et électriques, leur soient assurées). Moi-même, j'ai une cinquantaine d'actionneurs en service sur mon réseau et la réserve de fil que je me suis évidemment constituée est exclusivement destinée à de nouveaux développements.

Pour le moment, je maintiens sur le site Web toutes mes pages anciennes à titre informatif. Mais, attention, les données chiffrées qu'elles comportent ne peuvent pas être reprises telles quelles pour être appliquées à des fils d'autres sources. Les fils à mémoire toujours disponibles sur le marché sont en alliage de Nitinol binaire (Ni + Ti), tandis que le fil Pro-Rail est en Nitinol ternaire (Ni + Ti + Cu) ce qui lui confère des propriétés exclusives. Les réglages mécaniques et électriques ne sont pas identiques pour les deux variantes. De ce fait, une simple substitution de l'une par l'autre doit être exclue. Dans de nombreux cas, il sera possible de s'en sortir avec du fil en Nitinol binaire, mais en modifiant les dispositions mécaniques de l'actionneur, en particulier en renforçant la force de rappel pour toujours ramener le fil dans sa position initiale et en prévoyant une plus grande compensation de jeu. Ce sont ces contrariétés que j'ai voulu réduire initialement en mettant au point la fabrication du fil Pro-Rail dans un alliage offrant une meilleure stabilité de mouvement, mais plus difficile à traiter sur le plan métallurgique.

Cliquez ici pour accéder aux pages anciennes

 

 

 
Retour
Mis à jour : 18 janvier 2013