Tant que tu n'auras pas découvert
Auteur : Dom Helder Camara
Bien pauvre tu resteras
tant que tu n'auras pas découvert
que ce n'est pas les yeux ouverts
que tu vois le mieux!

Bien naf tu resteras
tant que tu n'auras pas appris que,
les lèvres closes,
il est des silences plus riches
que la profusion des mots.

Bien maladroit tu resteras
tant que tu n'auras pas compris que,
les mains jointes,
tu peux bien plus agir
qu'en agitant les mains.

reçu par e-mail



Thèmes : Méditations
Mots clés :

notice importante concernant les droits d'auteur