NoŽl : Hymne
Fils des hommes
parlez-vous vraiment en toute justice ?
Vous tous qui vivez sur la terre,
jugez-vous selon l'équité ?

Nous confessons, nous, de façon indéfectible,
le Dieu qu'une Vierge a enfanté
et qui s'est fait homme.

En vérité, un Père qui dépasse notre intelligence
l'avait engendré de toute éternité.
Nous adorons maintenant Celui qui s'est incarné
dans le sein d'une Vierge.

Ayant tout créé,
il demeure invisible et distinct de sa création.
C'est pourquoi, nous disons :
en toi miséricorde, Seigneur ! Gloire à toi, ô Christ !

O Dieu saint,
toi qui as daigné naître petit enfant, d'une Vierge.
O Dieu fort,
tu as bien voulu reposer dans les bras de Marie.
O Dieu immortel,
tu es venu arracher Adam de l'enfer.
O Christ, notre Dieu, aie pitié de nous !
O Vierge immaculée, Mère de Dieu, pleine de grâce,
L'Emmanuel est le fruit béni de tes entrailles.

Salut, Mère de Dieu, joie des anges,
qui dépassez en plénitude de grâce
ce qu'avaient prédit les prophètes.
Le Seigneur est avec vous...
Vous êtes celle qui a donné le jour
au Sauveur du monde...

fragment d'une ancienne liturgie eucharistique



Thèmes : Fêtes, temps de l'année Temps anciens
Mots clés :

notice importante concernant les droits d'auteur