NoŽl : Tu n'as jamais fini de nous surprendre
Tu n'as jamais fini de nous surprendre.
Dieu, merci de venir réveiller notre attente
endormie sous les soucis,
la bousculade des jours et nos ennuis.
Dieu, merci de venir réveiller notre attente
endormie sous le poids des chosees.
Nous sommes si pressés
que nous ne prenons plus le temps d'attendre.
Nous avons tant à faire, à penser.
Nos agendas, nos heures, nos vies sont remplis.
Nous sommes si occupés, envahis, pressés
que nous n'avons plus jamais le temps.

Dieu, merci de venir réveiller notre attente.
Toi, Tu nous fais cadeau de ce temps neuf.
Voici les temps nouveaux !
D'un temps qui ne peut se gagner ni se perdre.
D'un temps pour respirer, pour espérer, pour vivre.
Dieu, merci pour ce temps d'Avent.
Merci d'arriver à l'improviste, visiteur inattendu !
Car si NoŽl est programmé sur nos calendriers,
Toi, Dieu, Tu n'as jamais fini de nous surprendre !

reçu par e-mail de France



Thèmes : Fêtes, temps de l'année
Mots clés :

notice importante concernant les droits d'auteur