Pâques : C'est l'Amour qui gagne
Auteur : Jacques Leclercq
Tant qu'il y aura une souffrance sur terre,
et qu'il restera un visage creusé par la douleur ;
tant qu段l y aura quelque part un enfant qui meurt
et une mère affolée qui crie que ce n弾st pas vrai ;
tant qu段l y a des opprimés, des affamés,
et que la prostituée est prisonnière de sa nuit ;
tant qu段l reste un homme humilié ;
tant qu段l y a le cri d置n homme sous la torture ;
tant que la mort est là,
tapie comme une bête dans les replis du temps ;
Jésus ne cessera pas de mourir : il meurt d誕imer

Jésus sur la croix : l但mour et la Mort.
Et nous voici serrés les uns contre les autres,
muets d誕ngoisse,
parce que nous savons bien l弾njeu de ce combat.
L但mour et la Mort.
Si c弾st la mort qui gagne,
Seigneur, Seigneur, nous sommes perdus

Et nous voici Seigneur.
Regarde dans nos yeux
et tu reconnaîtras les larmes de ton ami Pierre
après le reniement.
Regarde dans nos c忖rs :
tu trouveras le c忖r de Simon de Cyrène
et nous prendrons ta croix à pleins bras.
Regarde dans nos mains, voici le voile de Véronique :
nous essuierons toutes les larmes sur ton visage.
Et voici l檀uile du bon Samaritain,
pour adoucir les plaies de ton corps innombrable,
et le verre d弾au pour le plus petit d弾ntre les tiens.
On te reconnaîtra chez nous à la fraction du pain,
et nous partagerons le pain que tu nous donnes.
Et tu feras passer ton regard dans nos yeux
et nous continuerons la création du monde.

Seigneur, Seigneur Jésus,
Oui, tout est accompli,
Et c弾st l但mour qui gagne.



Thèmes : Fêtes, temps de l'année Maladie, Souffrance
Mots clés :

notice importante concernant les droits d'auteur