NoŽl : Pour nos frères les pauvres
Auteur : Michel Hayek
Je te prie, Seigneur, pour nos frères les pauvres,

Ceux qui n'ont rien, qui n'ont jamais rien eu,
et qui n'espèrent plus jamais rien avoir.

Ceux à qui on a enlevé le peu qui leur restait et ceux
à qui on a supprimé le droit de posséder quelque chose.

Ceux à qui, par nécessité, ont été réduits à être le plus près
possible de ton dépouillement,
et ceux qui, mystérieusement, ont été appelés à vivre le plus
près possible de ton renoncement.

Je te prie pour les enfants qu'ils mettent au monde, comme ils
naquirent eux-mêmes, dans un taudis,
et à qui aucun Mage, venu de loin ou de la maison d'en face,
n'offre d'étrennes.

Souviens-toi que tu fus de cette race, un jour, à Bethléem.



Thèmes : Fêtes, temps de l'année Prières particulières
Mots clés :

notice importante concernant les droits d'auteur