T O U R N A I
A Tournai, outre le célèbre musée des Beaux-Arts de Victor Horta, bon nombre d'immeubles privés ont été marqués par l'Art Nouveau, entre 1903 et 1913. Les principaux se concentrent autour de la gare et le long des boulevards. Les deux plus anciennes réalisations de Victor Horta à Tournai sont le socle de la statue érigée dans le parc communal en l'honneur de Louis Gallait ( peintre tournaisien du XIXème ) et la partie architecturale du monument Jules Bara, implanté place Crombez, dans le quartier de la gare. Deux architectes ont conçu des constructions à Tournai dans la lignée d'Horta : Strauven et De Porre. Ce fut en 1838, lors de la cession à la ville de Tournai par Equennez d'une centaine de tableaux, que fut décidée la création d'un Musée des Tableaux. D'autres dons, comme celui de Jean-Baptiste Fauquez en 1843, enrichirent les collections. En 1850, le musée s'installa à la Halle-aux-Draps. En 1867, la vétusté des locaux obligea le musée à déménager momentanément vers les salons de l'Hôtel de Ville, situation peu confortable due au manque de place. En 1884, nouveau déménagement vers la Halle-aux-Draps qui, suite à un effondrement en 1881, avait été reconstruite. En 1904, Henri Van Cutsem, riche collectionneur bruxellois, désira présenter sa collection à Tournai dans un musée construit par Victor Horta près de l'Hôtel de Ville. En 1912, un bâtiment fut mis en construction. Les travaux furent interrompus par la guerre 14-18. Ils  reprirent après la guerre. Et, grâce à l'acharnement et au zèle de Louis Pion, premier Conservateur du musée, l'inauguration solennelle eut lieu le dimanche 17 juin 1928.


Beaux-Arts


Boulevard des Déportés 34 - 36

Détail : sgraffites

 

Boulevard des Nerviens - 24

Place Carbonnelle - 6

Place Carbonnelle - 10

Place Carbonnelle - 10 - sgraffites

 

Place Carbonnelle - 12

Sgraffites

Place Carbonnelle - 5