P H I L I P P E V I L L E

L i b e r t é,  é g a l i t éf r a t e r n i t é


R É G I O N S   N A T U R E L L E S

   L' Entité de Philippeville s'étend dans la Fagne; région équivalente à la Famenne mais à gauche de la Meuse. Ces deux régions naturelles de la Belgique sont en contrebas et dans le creux du croissant ardennais.

    Les roches du sous-sol de la Fagne sont variées et expliquent la diversité des paysages de l'Entité.

    - des roches schisteuses dans la Basse-Fagne fangeuse, (prairies de fauche, argile pour les briqueteries),

    - des schistes aussi pour la Basse-Fagne forestière, légèrement plus élevée et plus sèche,

    - des roches calcaires au Nord et au Sud de la Basse-Fagne. Ces zones appelées Calestienne. On y exploite la pierre bleue, la dolomie et les marbres rouges et roses, surtout dans la partie la plus au Nord (faux marbres) - (Franchimont, Sautour, Merlemont, Neuville, Philippeville, ...)

    La Basse-Fagne présente peu de reliefs; elle est relativement plane; par contre, la Calestienne qui la domine est formée de collines rondes (tiennes) ou de plateaux faiblement vallonnés, riches en limon et en relief par rapport à la Basse-Fagne.

    Les villages sont souvent situés sur les versants qui séparent Basse-Fagne et Calestienne. La première apporte l'eau en surface, la seconde des terres fertiles pour les cultures.

    Certains sites de la Calestienne, aux sols trop peu profonds pour les cultures, mais bien exposées au Sud, ont servi pendant de longs siècles comme lieux de pâturages pour les troupeaux des villages. Les pelouses sèches, bien exposées, s'y sont développées à l'usure des siècles. Ces pratiques agropastorales extensives qu'on y entretenait, ont ainsi permis à une flore et à une faune typiques, riches en espèces plus méridionales, de s'y développer et de s'y maintenir jusqu'à nos jours. Aujourd'hui, se pose la question de leur gestion, de leur conservation et de leur protection étant donné l'abandon de ces pratiques agropastorales traditionnelles.

    L' Entité est parcourue par divers ruisseaux et rivières; la plus typique: l'Hermeton traverse d'abord la Basse-Fagne avant de creuser son lit au travers des calcaires pour rejoindre des socles rocheux plus anciens. Elle engendre de doux paysages aux vallonnements agréables et paisibles de type condruzien. A l'abri des villages et des routes principales, le fond de la vallée de l'Hermeton est comme un écrin de verdure préservé des pollutions et du tourisme agressif.

Philippeville et ses paysages naturels vous attendent.

Soyez la bienvenue et le bienvenu.

Environnement - Wallonie

*******************************************

Oiseaux de nos régions

martin_pecheur.jpg (61872 octets)

Martin pêcheur

 

pie-grieche-ecorcheur.jpg (26722 octets)

Pie-grièche écorcheur

 

Mésange charbonnière

 

Rouge-gorge

 


Accueil | Actualité | Armoiries de Philippeville | Bienvenue sur mon site? | Cartes virtuelles à envoyer | Fédération des villes de Lazare de Schwendi | Histoire de Philippeville - Histoire d'une région | Liens | Mes hobbies | Philippeville centre - Plans | Régions naturelles | SAULIEU  | Une pensée stimulante chaque jour | Une recette pas comme les autres | Vidéo | Donnez votre avis  |

English | Español |Nederlands

Les 17 communes : 

Fagnolle - Franchimont - Jamagne - Jamiolle - Merlemont - Neuville - Omezée - Philippeville - Roly - Romedenne - Samart - Sart-en-Fagne - Sautour - Surice - Villers-en-Fagne - Villers-le-Gambon - Vodecée

Le patrimoine monumental de la Belgique, Province de Namur volume 2 PHILIPPEVILLE

Calendrier perpétuel

Guide touristique Philippeville - Entité

Dernière modification : dimanche 14 septembre 2014