Carte d'identité
Biographie
Les dates...
Généalogie
Testament
Thème astral
Maquillage
Ecriture
Sa maison


Rapport...
Les thèses
Qui a tué Marilyn?

Ses films
Les livres
Interviews

Présentation
Les textes

Hit-Parade


Citations de Marilyn

"Ce que je porte la nuit? Mais... N°5 de Chanel, bien sûr!"
Marilyn Monroe

"Sous mes robes, je ne porte ni gaine ni soutien-gorge."
Marilyn Monroe

"Tout ce qui compte vaut la peine d'attendre."
Marilyn Monroe

"Je n'ai jamais envie de blesser quelqu'un, mais vous ne pouvez pas être trop gentille avec les gens car ils vous piétineraient à mort !"
Marilyn Monroe

"A Hollywood la vertu d'une femme est beaucoup moins importante que sa coiffure. On vous juge sur votre apparence, et pas sur ce que vous êtes. A Hollywood, on vous paiera un baiser mille dollars, et on donnera cinquante cents pour votre âme. Je le sais, parce que j'ai très souvent refusé la première proposition, et très souvent mendié la seconde."
Marilyn Monroe


"Etre une ratée à Hollywood c'est comme mourir de faim à la porte d'un banquet. L'odeur du filet mignon peut vous rendre folle."

Marilyn Monroe

"Une carrière c'est fantastique, mais on ne peut pas se blottir contre elle la nuit lorsqu'on à froid."
Marilyn Monroe

"Je dors toujours la bouche ouverte. Je le sais parce qu'elle est ouverte quand je m'éveille."
Marilyn Monroe

"L'argent ne m'intéresse pas. Je veux juste être merveilleuse."
Marilyn Monroe

"Je ne serai jamais une grande artiste, mais, en travaillant, je peux encore espérer en devenir une bonne."
Marilyn Monroe

En réponse à la question d'un journaliste :
"portez-vous de faux seins?"
Marilyn rétorqua :
"Ceux qui me connaissent vraiment n'ont pas besoin de le demander !"

A propos d'Arthur Miller, Marilyn disait : "C'est un merveilleux auteur, et un homme très brillant. Mais je pense qu'il est meilleur auteur que mari."

A la question : "Est-ce que cela ne vous ennuie pas de vivre dans un monde fait par et pour l'homme ?"
Marilyn répondait: "Cela ne m'ennuie pas tant que je puis y être une femme."

"Les chambres séparées respirent la solitude. J'estime que les gens ont besoin
de chaleur humaine, même s'ils sont endormis et inconscients."

Marilyn Monroe

"Avec Joe di Maggio, au temps du cinéma muet, nous aurions fait un excellent couple."
Marilyn Monroe

Petit dialogue avec un journaliste :
Journaliste "Pourquoi avez-vous posé nue pour ce calendrier ?"
Marilyn "J'avais faim et quatre mois de loyer à payer."
Journaliste "Avez-vous mis quelque chose ?"
Marilyn "oui, la radio."

"Mes voyages ont tous été semblables. Peu importe où je suis allée et pourquoi j'y suis allée, tout se solde par la même chose. Je n'ai jamais rien vu. Devenir une star de cinéma, c'est vivre sur un manège."
Marilyn Monroe

"Les acteurs sont des gens merveilleux, mais je ne pourrais jamais en aimer un. Ce serait comme d'aimer un frère, qui aurait le même visage et les mêmes traits de famille que moi même."
Marilyn Monroe

"La célébrité passera? Eh bien, qu'elle passe. Adieu célébrité, je t'ai eue, et j'ai toujours su que tu ne valais pas grand chose. Pour moi, tu auras été au moins une expérience, vrai, mais tu n'es pas ma vie."
Marilyn Monroe

"Les gens ont l'habitude de me regarder comme si j'étais une sorte de miroir au lieu d'une personne. Ils ne me voient pas, ils voient leurs propres pensées cachées, puis ils se blanchissent en prétendant que j'incarne ces pensées secrètes."
Marilyn Monroe

"La jalousie? C'est comme le sel sur un steak. Il ne faut pas exagérer mais elle est indispensable..."
Marilyn Monroe

"Pourquoi n'ai-je pas le droit de grandir et de me développer comme tout le monde?"
Marilyn Monroe

"J'ai une grosse tête, vous savez. Bien sûr, il n'y a rien dedans mais elle est grosse tout de même..."
Marilyn Monroe

"La gravité finit toujours par vous rattraper"
Marilyn Monroe

En réponse à la question d'un journaliste de savoir si cela ne l'avait pas gêné de poser nue pour des photo Marilyn rétorqua : "Mais non, le plateau était chauffé!"

"Le véritable amant, c'est celui qui d'une légère caresse sur les cheveux, d'un simple sourire ou même d'un regard perdu dans le vague, vous fait chavirer de bonheur."
Marilyn Monroe

"Si Wilder demande à l'actrice de verser une larme, et qu'elle en verse deux, il crie : "coupez"!"
Marilyn Monroe

Confidence de Marilyn Monroe à Truman Capote :
"Les chiens ne m'ont jamais mordue. Seulement les humains..."

Haut de la page

Galerie
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11  12  13  14  15


De Marilyn
D'autres...

Lee Strasberg
Norman Rosten
Marie-Christine
Danielle
Poème de Salim
Poème d'Aude
Poème d'Anthony
Poème de Kikauff
Le mien


Liens
Récompenses
Téléchargement
Qui suis-je?


Dernière mise à jour le :