Odontoglossum

 

La première description d'un Odontoglossum fut faite en 1814.


      Le nom est dérivé du grec odontos'dent' et glossos'langue' car le labelle présente en son centre des callosités en forme de dents.
       
       

      Structure
       

            Ce genre a connu et connaît toujours de multiples hybridations.
        Plantes originaires des montagnes d’Amérique du Sud , ce sont des orchidées ‘froides’ que l’on fera pousser dans une orangerie ou une véranda.
            L’Odontoglossum est une plante épiphyte sympodiale, à pseudo-bulbes compressés. On compte environ 300 espèces dont la plupart se rencontrent à une altitude comprise entre 1500 et 3000 mètres.
      Lumière
            Ces plantes supportent une lumière assez vive à condition de ne pas les exposer en plein soleil entre 21000 lux et 43000 lux.

        En été, on peut les placer à l’extérieur dans un endroit ventilé pour éviter toute brûlure au niveau du feuillage.

      Température
            Ce sont les conditions de serre froide, qui leur conviennent, avec en été une température nocturne de 10° à 12° C et un maximum de 20° à 24° C le jour, en hiver, elles supportent 7° la nuit et 18° le jour.
      Arrosages
            Les Odontoglossum demandent un certain doigté. Durant la croissance, il ne faut pas laisser sécher complètement le substrat, faute de quoi la croissance de la pousse se ralentit fortement pour ne reprendre qu’à l’arrosage suivant.
            Les Odontoglossum ne connaissent pas de période de repos. Les arrosages sont donc poursuivis en hiver avec un rythme plus espacé.
        Ils réclament une humidité ambiante comprise entre 60% et 80% et une bonne ventilation.
      Fertilisation
            Ces orchidées ne sont pas gourmandes en engrais, au printemps, vous pouvez leur fournir une formule standard, 20-20-20 pour l’azote, phosphate et la potasse pour stimuler la nouvelle pousse des feuilles. Une fertilisation suivie de 3 arrosages à l’eau claire.
      Rempotage
            Lorsque la plante possède de nombreux pseudo-bulbes, on la divisera pour en augmentera le nombre de plantes en gardant 3 pseudo-bulbes pour la nouvelle croissance.
         

            Le rempotage sera précédé d’un nettoyage de la plante en supprimant les racines mortes, sont brunes et molles, les vivantes sont blanches et vertes à leur extrémité). Pour stimuler l’activité des racines, on choisira un pot plutôt petit.

        Le mélange du substrat utilisé ne sera pas trop gros.


 
      Hybrides
        Vuylstekeara :     Odontoglossum x Cochlioda x Miltonia
        Wilsonara :         Odontoglossum x Cochlioda x Oncidium
        Odontioda :         Odontoglossum x Cochlioda

        Odontocidium :    Odontoglossum x Oncidium

        Odontonia :          Odontoglossum x Miltonia

 

Odontoglossum 
grande

 

 

Cette page à été réalisée par Jean-Pierre Delwart