Cattleya

 

 

Ces orchidées furent découvertes en 1813, par John Lindley.

Le collectionneur anglais William Cattley est le premier à avoir réussi à la faire fleurir.

 

 Structure

b-rge.gif (924 octets)        Parmi les quelques 65 espèces sauvages, certaines vivent dans les plaines chaudes et humides d'Amazonie, d'autres jusqu'à près de 3000 mètres dans les Andes.
 

b-rge.gif (924 octets)    Les Cattleya sont des plantes sympodiales dont les pseudo-bulbes sont assez proches les uns des autres.

Ils se divisent en deux groupes : les bifoliés et les unifoliés, ces derniers n'ont qu'une seule grande feuille au sommet du pseudo-bulbe et leurs fleurs sont généralement plus odorantes.

Exemple: les Cattleya Labiata sont unifoliés, les Cattleya Skinneri ont deux feuilles.

 

Floraison

b-rge.gif (924 octets)     Les fleurs ont des couleurs très variables. La plupart des plantes commencent à développer un nouveau pseudo-bulbe au printemps.

Une durée de plus ou moins 9 mois est nécessaire pour voir émerger les fleurs du spasme (enveloppe verte). Généralement, la floraison se produit en hiver, une période où on en profite le plus.

 

Lumière

 

b-rge.gif (924 octets)     Les Cattleya ont besoin de beaucoup de lumière fortement tamisée, 32000 lux et 14 à 16 heures par jour. Un éclairage insuffisant est une cause majeure de non floraison.

Une caractéristique des Cattleya, un éclairage nocturne, même minime est inhibiteur de la floraison.

 

Température

b-rge.gif (924 octets)      La température idéale varie suivant les origines (Amazonie ou Andes). La nuit 16 ° pour les premières et 13° pour les secondes, le jour 20° et 24° centigrade, mais les Cattleya peuvent supporter 30° avec une bonne ventilation.

Une variation notable de T° entre le jour et la nuit leur est bénéfique.

 

Arrosages

Humidité ambiante de 50 à 60 % minimum.

b-rge.gif (924 octets)     En été pendant la période de croissance, il faut un arrosage une à deux fois au maximum par semaine. Les excès en ce domaine, sont  très dangereux pour toutes les orchidées et de nombreux bassinages sont préférables.

 

 Pendant la période de repos, de 4 à 6 semaines après la floraison, on maintient la plante à la limite du flétrissement par des bassinages.

 

Fertilisation

b-rge.gif (924 octets)     L'engrais est administré en toute petite quantité. Au début de la croissance, la formule sera plus riche en azote (N). La fertilisation  sera suivie de 2 arrosages à l'eau clair.

Un apport trop important d'engrais risque de provoquer la nécrose des racines.

 

Rempotage

b-rge.gif (924 octets)     On rempote généralement tous les 2 ans, au début de la période de croissance après la floraison. Celle-ci correspond au début de la croissance des racines.

La plante sera décentrée, de façon à laisser de la place pour la croissance des nouveaux pseudo-bulbes.

Après le rempotage, il faut supprimer les arrosages pendant 2 à 3 semaines pour éviter la pourriture des racines qui peuvent avoir été abîmées pendant l'opération.

On pulvérisera la plante pour éviter un dessèchement trop important.

 

Maladies

b-rge.gif (924 octets)     Ces orchidées sont sensibles aux cochenilles, on les retrouvent  de préférence à la limite entre les pseudo-bulbes et les feuilles des jeunes pousses.
 

    Le traitement consiste à nettoyer les feuilles avec un coton imbibé d'alcool dénaturé ou un insecticide au malathion.

La pourriture bactérienne et basale du genre Erwinia ou Pseudomonas Cattleya. Elle se manifeste par l'apparition d'une grosse pustule sur les feuilles, suivie d'une pourriture molle de la totalité des feuilles et du pseudo-bulbe.
 

    Le remède consiste pour éviter de contaminer les plantes voisines à couper la partie malade avec une lame stérilisée sous la flamme.

On applique pour terminer un fongicide sur la plaie.

 

Hybrides

b-rge.gif (924 octets)     Les Cattleya ont donné naissance à de nombreux et magnifiques hybrides comme la Cattleya"Bob Betts" aux fleurs énormes 20cm et de couleur blanche.

Avec des genres différents :

 

Laeliocattleya                    Cattleya x Laelia                                LC

Brassocattleya                   Cattleya x Brassavola                        BC

Sophrocattleya                   Cattleya x Sophronitis                       SC

Brassolaeliocattleya          Cattleya x Laelia x Brassavola        BLC

Sophrolaeliocattleya          Cattleya x Laelia x Sophronitis         SLC

 

 

cattleya_labiata_alba.jpg (14893 octets)
Cattleya Labiata
Alba
cattleya_forbesii_1.jpg (12850 octets)
Cattleya forbesii

 

 

Cette page à été réalisée par Jean-Pierre Delwart